AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Perdue sur un banc [Saiichi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Manager
Messages : 164
Date d'inscription : 23/02/2016
Age : 18
Localisation : Académie Tōō
MessageSujet: Perdue sur un banc [Saiichi]   Dim 13 Mar - 18:42

Perdue sur un banc

feat. Momoi Satsuki & Saiichi W. Nana


« Je te déteste, Dai-chan !!! » vociférai-je en claquant la porte.

C’était toujours la même chose, Dai-chan n’en faisait qu’à sa tête. Quand bien même je lui conseillais d’assister aux entraînements importants, il refusait toujours ! Je pinçai mes lèvres et courrai dans une direction quelconque, les passants me regardaient m’enfuir, incrédules. J’avais également cette drôle de sensation au niveau de la gorge, mais ce qui me fis davantage froncer les sourcils, c’étaient ces perles salées qui coulaient doucement sur mes joues. Je sentais peu à peu mon souffle s’épuiser, je relevai la tête, puis, me laissai tomber sur un banc dans la rue, afin de récupérer mon souffle. Je sentais mes poumons brûler à force d’inhaler l’air froid de l’hiver.

Je frottai mes yeux rougis par les larmes à l’aide de mes paumes de main. Je mordillai ma lèvre inférieure, je commençai peu à peu à regretter mes actions. Après tout, Dai-chan n’était pas quelqu’un de mauvais, il était juste un peu têtu et fainéant. Et puis, il avait ses raisons aussi …

« Pardonne-moi … Dai-chan … » articulai-je, sentant les larmes à nouveau revenir.

En réalité, tout était de ma faute. Dai-chan était perdu, et les entraînements ne l’avaient jamais intéressés. J’étais simplement trop préoccupée par mon rôle de manager, et je cherchais constamment à bien faire. Je voulais valoriser l’esprit d’équipe, mais tout ce que j’avais réussi à semer, c’était la pagaille.

« Je ne mérite même pas d’être manager … » susurrai-je dans un éclat de sanglot.

J’étais perdue et impuissante face à cette situation. Tandis que mes larmes perlaient mes joues rougies par le froid, de minimes gouttes s’abattirent sur mon visage, la cadence augmentant peu à peu. Mes bras tremblotaient au contact du froid, et la pluie qui tombait n’arrangeait pas mon état. Mes cheveux s’humidifiaient et avaient de fortes chances de friser au contact de l’humidité, pourtant, j’étais bien trop plongée dans mes pensées, mais surtout à me visualiser la scène. Je fixais le sol, ces graviers aux tons grisonnants qui fonçaient à vue d’œil. J’entendis des pas se rapprocher de moi, je sortis de mes pensées. Je le relevai la tête, me demandant qui pouvait bien se tenir devant moi. Des cheveux sombres, une peau porcelaine et un regard noir hypnotique … Il me semblait l’avoir déjà vu … Je passais à nouveau mes paumes sur mes yeux et reniflai légèrement. Je plissai légèrement mes paupières, je le connaissais, c’était sûr et certain … Mais bien sûr !!! C’était Saiichi ! J’haussai les sourcils en esquissant un léger sourire.

« Ca faisait longtemps, Sai-chan ! » m’exclamai-je.

made by guerlain for epicode

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Perdue sur un banc [Saiichi]   Jeu 31 Mar - 15:41

Saiichi Nana & Momoi SatsukiLe courage et moi ça fait deux
Perdu sur un banc

Alors là, j’avais une chance digne des plus grands… Je suis ironique je l’entends. Le jour ou comme par hasard j’oublie mes clefs chez moi, me voilà devant ma porte, le front collé contre celle-ci avec l’espoir même que celle-ci s’effondre sous mon poids. Pas de chance, elle est résistante pour une fois, enfin, heureusement, manquerait plus que les voleurs touches les portes pour juste rentrer et faire leurs affaires…. J’en frisonne. Bon, je dois trouver un moyen de rentrer, bien que les gens vont me prendre pour un voleur, je vais devoir attendre le retour de ma mère. Mère qui doit sûrement travailler jusqu'à tard, comment je le sais ? Bah, je suis l’homme le plus malchanceux de l’univers. Donc, c’est même sûr que je vais rentrer tard chez moi, j’en déprime sur mon palier de porte en ce moment même. Bien que je crois que le pire, c’est quand je tourne mon regard, j’ai Hime qui me regarde bien au chaud entrain de faire sa toilette… Cette chatte est d’un sadisme presque trop haut pour un chat. Je suis sûr que si elle le pouvait, elle m’aurait pointé du doigt et se serait foutue de ma figure. Ce chat veut ma mort.

En plus que je n’ai clairement pas de chance avec le monde, je vais devoir passer mon temps dehors, le temps d’attendre. Alors que je pose un pied au sol, voilà que je sens une goutte… Me disais bien qu’il manquait un élément dans ma malchance, la pluie. Un sourire trop blasé, j’ouvre mon parapluie, qui par miracle ne se casse pas pour avancer dans la rue, je vais où ? Je ne le sais pas moi-même, autant marcher en ligne droite.

Entre les esquives de flaque d’eau des voitures, les protections des enfants qui sautent dans les flaques d’eau, je suis entrain de raser le murs avec beaucoup d’espoir de ne pas finir avec une grippe qui pourrait me faire finir à l’hosto en moins de temps qu’il le faut pour lire cette phrase qui sera vachement trop longue. Je soupire un peu, je ne trouve rien à faire pour m’occuper. Je pourrais aller à un cyber café, regarder mon anime le temps d’attendre, ou un manga café… Nous sommes au japon, y a plein de truc à faire ici !!! Ahem.

C’est alors qu’au loin, je viens de remarquer une couleur plutôt tranchante dans le paysage… On va dire que ce n’est pas commun une couleur aussi pétante dans un paysage morose. Mes yeux se cligne plusieurs fois, c’est une humaine, ouais, je crois… C’est peut être un Alien ? Une fée ? Dans quel monde je vis là. Bon certes, tout manga commence toujours par une rencontre du troisième type. Bien que je sois sûr être ce troisième type. Maintenant, je me demande si je dois venir où non vers cette… masse rose. Peut être que je vais empirer la chose ? Oui bon, quoi qu’il arrive, je vais tout empirer, donc autant ne pas y aller ? Mais, vu la tête basse, elle doit aller mal, puis, il pleut… Oh mon dieu, je serais complice de meurtre ! Si elle meurt de froid et que j’ai rien fait ! ….Je dois y aller !

J’enjambe le pas donc, doucement pour ne pas finir par terre, la tête dans une flaque d’eau et approche la demoiselle qui semble accablé par la tristesse. Aller courage Saiichi, elle ne va pas te bouffer, enfin, si c’est une goule si. Pourquoi j’ai lu ce manga !  Ahem.  Je tends la main, bien qu’elle lève vite la tête, j’ai fais de gros yeux, j’ai cru qu’elle allait me tuer… Bien sûr, on tue les gens comme ça... C’est bien connu ! Elle me regarde, c’est une fille qui me regarde, je…je vais mourir en vrai, une fille me regarde !

« Ca faisait longtemps, Sai-chan ! »

Sai-chan va mourir… Elle m’a appellé Sai-chan ? What ?! Pourquoi ? T’es qui ? Cette personne me connait et moi non ! Peut être que c’est une Stalkeuse ? Elle a fait semblant pour m’approcher ?! …Depuis quand j’ai des fans ?! Ce n’est pas possible, la seule fan que j’ai, c’est mon chat quand j’ai le paquet de croquette dans les mains, et encore ! Pitié au secoure une fan……….C’est Momoi. C’est bien le moment, de percuter que c’est une fille comme moi…
….

On faiit le même métier j’entends, je ne suis pas une fille ! Mais pourquoi j’argumente sur ce genre de chose ! Je suis tout seul dans ma tête, je suis débile ! Ahem. Bon, restons calme, enfin, vu mon visage le calme est déjà loin dans un autre pays.

« Sa-Salut….tation. »

Plus coincé en parole c’est clairement pourri, surtout qu’on peut sentir tout le stress en moi, puis c’est une fille, oui je l’ai très bien remarqué avec le balcon qu’elle a… Je viens de regarder, mais quel crétin.

« Tu as un… soucis ? Sauf si t’adore pleurer sous la pluie ! C’est pas mon problème, je te jure je te juge pas ! Ce n’est pas mon genre ! Aucunement ! Fait ce que tu veux hein ! T’es libres !!! »

… Si je pouvais d’un coup m’enfermer dans les toilettes publiques en position Fœtal, je le ferais maintenant. Je penche mon parapluie pour la protéger, car je suis  une personne galante, enfin, surtout que je ne veux pas qu’elle tombe malade, car après tout j’admire cette personne… Oui, elle est douée contrairement à moi.

Vérifier que j’ai bonne mémoire ☑
Même un môme a plus de mémoire que moi



HRP : désolé du temps de réponse, j'ai eu plein de petit souci ;w;
Revenir en haut Aller en bas
 
Perdue sur un banc [Saiichi]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Clé rouge FZ6 N perdue
» Balle perdue ou non ?
» La légion perdue
» CARTE DE PECHE PERDUE
» Pagaie Perdue !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: HRP :: Corbeille :: RP-
Sauter vers: