AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Des notes qui volent [PV. Saiichi W. Nana]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Des notes qui volent [PV. Saiichi W. Nana]   Dim 8 Nov - 15:57


Un match venait d’être joué et Hikari tirait une certaine satisfaction du score de son équipe. Rien n’aurait pu entamer son enthousiasme en cet instant, et même pas la blessure qu’elle s’était faite au genou. Elle arpentait son vestiaire en chantant à l’unisson de ses coéquipières. C’était une belle journée. Vraiment une très très belle journée. Un nuage de vapeur montait des douches jusqu’au plafond, faisant oublier le froid de l’hiver et les nombreuses épreuves qui les attendaient encore. D’une certaine manière, c’était un peu la fête. Une telle joie s’était emparée de l’équipe qu’elles en oubliaient tout le reste. Hikari, quant à elle, était sur un petit nuage. La victoire procurait vraiment un sentiment merveilleux. Alors, ce devait être encore plus impressionnant à la suite d’un grand championnat !

L’adolescente se prit alors à rêver. Elle se voyait dribler et mener le jeu au sein d’une équipe reconnue nationalement, voir même internationalement. Puis devenir entraîneuse. Elle avait des étoiles plein les yeux, oubliant que cet avenir dont elle rêvait, si jamais il venait à se réaliser, ne se ferait pas avec les mêmes personnes. Or, elle n’imaginait pas pouvoir jouer avec d’autres personnes que ses coéquipières actuelles. Elles étaient comme une famille. Et c’était l’une des raisons pour laquelle Hikari aimait tellement ce sport et ne pouvait se résoudre à abandonner cette pratique pour répondre aux aspirations de son père. Non. Dès l’instant où elle avait touché un ballon, elle avait su qu’elle était faite pour ça.

Avec un sourire presque idiot sur le visage, elle continuait de chantonner l’hymne qu’elles s’étaient spontanément inventées pour ce jour. C’est en s’approchant de son casier que l’expression de son visage changea pour passer de la joie à la lassitude. Elle venait de se souvenir de quelque chose. Du fait qu'elle avait laissé dans le gymnase le programme d’entraînement de l’équipe dont elle était chargée pour la semaine. Elle qui pensait toujours à tout habituellement avait oublié quelque chose d’aussi important dans l’effervescence de la victoire. S’en perdre une minute de plus, elle enfila une veste et sortit du vestiaire en trombe, osant à peine dévoiler à ses amies la raison de son empressement.

C’est d’un pas rapide et décidé qu’elle parcourut un grand couloir avant de pousser les grandes portes menant au gymnase. Le bruit de la porte et des pas d’Hikari résonnèrent dans le lieu à présent vide. Du moins, c’est ce qu’elle pensa en pénétrant dans la salle. Apercevant le fameux papier posé sur un banc, elle courra presque pour aller le récupérer. Une fois ce dernier en main, elle le sera contre elle comme pour se faire pardonner son étourderie et s’apprêtait à reprendre la direction des vestiaires quand un bruit attira son attention et la fit stopper son geste. Il y avait quelqu’un d’autre dans le gymnase. Comme avait-elle pu ne pas le remarquer ?

Comme au ralenti, elle se détourna avant de sursauter. Une autre personne était bien là, un homme. Il semblait en train de prendre des notes. Son visage semblait familier à Hikari mais elle n'arrivait pas pour autant à mettre un nom dessus. Était-ce un professeur ? Ou encore un proche de l'une des joueuses ? D'autre part, Hikari ne savait pas comment se comporter. Fallait-il qu'elle se présente ou alors qu'elle reparte sans rien dire. Elle opta pour la solution la plus polie, peut-être en raison de sa curiosité. Elle s'approcha donc de quelques pas de l'inconnu. Puis, élevant la voix, signifia sa présence.

« Bonjour ! Si vous êtes venus pour voir le match, sachez qu'il est terminé depuis plus d'une demi-heure. A moins que... »

Elle n'eut pas le temps  de terminer sa phrase qu'elle vit une feuille voler devant ses yeux.

« Qu'est-ce que... ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Des notes qui volent [PV. Saiichi W. Nana]   Mer 6 Jan - 14:48

Des notes qui volent
Je veux pas aller en prisoooooon!

J’avais du temps à perdre, c’est presque flippant en vrai. Je me retrouve dehors mon sac sur le dos entrain de vérifier si le soleil ne va pas me faire faux bond pour me faire tomber la pluie dessus. Regardant un peu partout, je suis clairement entrain de faire concurrence à un poteau là. Les filles avaient autre chose à faire pour une fois que je voulais m’occuper avec l’entrainement, me voilà clairement entrain de faire un lampadaire de type art moderne. C’est fou comme je n’ai jamais d’idée pour faire passer le temps. Peut être que je devrais rentrer chez moi pour me mettre devant le PC à regarder un anime ? Ou aller à la librairie acheter un mangas ? Non trop dangereux. Bref, je suis totalement inspirer pour occuper mon temps.

Bon je commence un peu à marcher histoire de m’occuper, mais je ne sais pas du tout où je vais, donc cela ne sert peut être à rien. Je suis l’homme sans destination, peut être que ça peut faire un super début d’histoire ça. L’homme en quête d’occupation qui cherche sans fin le début de son histoire qui est : QU’EST-CE QUE JE VAIS FOUTRE DE MA JOURNEE ! Ahem. Poussant un large soupir avec mon regard totalement désabusé, j’ai presque fait peur à un gamin qui passait à côté de moi. C’est génial, même les enfants sentent que je ne suis pas fréquentable. Bien que déjà ma vie social n’a pas besoin d’enfant… Attend depuis quand j’ai une vie social moi ? Bref, j’avance donc sans but, sans rien, sans attache.

« Faut que j’achète des croquettes pour Hime. »

Un pense bête stupide pour bien retenir, c’est comme les gens qui chante leur pensée pour retenir ce qu’il pense, c’est fou comme je trouve ces gens ingénieux, mais je ne me vois pas danser et chanter mes pensées, surtout en pleine rue ou les voitures passent, je pourrais faire une mauvaise rencontre. C’est alors que je me stoppes d’un coup, bien net dans ma marche, je viens d’avoir une lumière qui m’a touché.

« Y a un match au Lycée Kirisaki des filles… »

Ah bah, c’est bien le moment de tilter maintenant que je voulais aller le voir. Merci cerveau de me le rappeler genre maintenant. Demi-tour, les croquettes de Hime attendront, quoi qu’il faille vraiment que j’en achète car elle va vraiment me le faire payer ! Mais pour le moment, je me rends dans un Lycée ennemi… Peut être que je ne devrais pas ? Non, c’es pour un match ! Ouais mais… Pas le moment de flipper, faut se dépêcher ! Mais, ne pas courir, c’est une très mauvaise idée de courir comme un con, je pourrais finir à l’hosto. Bien que je vais être en retard, bon on court mais avec prudence ! C’est ridicule dit comme ça.

Me voilà enfin devant le gymnase, je m’installe essoufflé dans les gradins, il semble que je n’ai pas raté grand-chose par chance. Me mordant un peu la lèvre pour ne pas m’évanouir de fatigue, car j’ai trop faire d’effort d’un coup en vrai, demain j’aurais des courbatures. Le comble pour un coach de ne pas savoir faire de sport n’empêche. Fouillant dans mon sac, je regarde les filles jouer. Je rentre dans un mode plutôt sérieux maintenant, notant certaine chose ainsi que leurs aptitudes. Dans mes souvenirs, le match contre cette école avant que je sois le coach des filles c’était mal passé… Donc j’observe pour voir si clairement ce qu’il a pu se passer, mais hélas, ce n’est pas évident non plus quand on est loin de tout. Je vois à peine les visages, heureusement que les cheveux aident un peu à reconnaitre. Pourtant, j’arrive à écrire pas mal de chose sur les filles que je vois.

Le match se termine enfin, j’ai une peu vu que la moitié comme un idiot. Soupirant, je termine de peaufiner mes écrits, car on dirait une écriture de gamin qui apprend à écrire. Même les dessins que j’ai fait semble totalement ridicule, je suis le pire coach de tout les temps, elles vont me bannir pour des écrits aussi pourris… Je pars un peu loin là quand même. Soupirant largement bien fort, je repasse au stylo noir en m’appliquant.

C’est alors que j’entends ma sonnerie qui me fait réagir d’un coup, fouillant dans la panique dans mon sac, ce n’était qu’un message de ma mère pour parler des croquettes de Hime… C’est fou comme c’est la reine à la maison, genre les croquettes ou la mort… Notant un petit oui, je retourne vite fait à mes écrits, après tout autant s’appliquer maintenant que j’ai tout en tête, même si je suis tout seul.

« Bonjour ! Si vous êtes venus pour voir le match, sachez qu'il est terminé depuis plus d'une demi-heure. A moins que... »

UNE VOIX ! Je fais un bond, ce qui me fait lâcher tout ce que j’avais dans les mains pour finir par voir toutes mes feuilles voler… C’était une des joueuses, je suis terminé adieu ma vie. Pourquoi tout de suite je pars dans du négatif ? Ah oui, car je suis comme ça de base en vrai.

« Qu'est-ce que... ? »

Oh mon dieu, peut être que ce n’est pas du tout légal de prendre des notes sur les autres joueuses ? En Amérique on le fait mais ici ?! J’ai totalement oublié les coutumes de ce pays ! Je suis fini, c’est fini je vais finir ma vie en taule, adieu les études ! Je me mets d’un coup en position de soumission, oubliant totalement mes notes, c’est la panique.

« Je suis désolé, Je suis désolé, Je suis désolé, Je suis désolé, Je suis désolé, Je suis désolé, Je suis désolé, Je suis désolé, Je suis désolé, Je suis désolé, Je suis désolé, Je suis désolé, Je suis désolé, Je suis désolé, Je suis désolé ! »

C’est fou comme j’ai un talent unique pour balancé autant de mot à la suite, j’ai une capacité hors du commun des mortels avouez le non ?

« N’appelez pas la police !!! Je vous en supplie j’ai les croquettes du chat à acheter !»

Car oui, les croquettes ou la vie.
Voir si je peux garder un calme absolu sur une terre ennemi ☑
A travailler.


© ASHLING DE LIBRE GRAPH'




Dernière édition par Saiichi W. Nana le Mer 6 Jan - 14:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
 
Des notes qui volent [PV. Saiichi W. Nana]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Notes] Lyon - Lille (Lloris)
» [Notes] Caen - Lyon (Gomis)
» Le carnet de notes de l'élève SUA pour la saison 2008-2009
» [Notes] Rennes- Lyon (Lloris)
» [Notes] Lyon - Nice (Pied)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: HRP :: Corbeille :: RP-
Sauter vers: