AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Je suis malin, méchant.. [Masaya]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Je suis malin, méchant.. [Masaya]   Jeu 1 Oct - 21:13

Je suis malin, méchant..

Masaya Launceleyn

Le bruit agaçant de mon réveil avait commencé à se faire entendre, je jetais mon bras sur le bouton pour l'éteindre et rester encore dans mon lit jusqu'à que mon oncle vienne me réveiller... On était dimanche mais je devais me lever, c'était comme ça, il y avait cette règle plus que chiante. Il me poussait dans tout les sens jusqu'à que je finisse par céder. Le fiancé de mon oncle était déjà parti à son footing matinal, je n'avais pas à le supporter. Je descendais les marches, direction la cuisine pour avaler avec un lance pierre mon petit déjeuner et je remontais me vêtir. Vu que je n'avais rien de prévu aujourd'hui, je sortais dehors pour me promener et admirer, en quelque sorte, la médiocrité des autres. Je jetais mon dévolu sur ceux qui léchaient les vitrines d'un magasin de luxe, les regardants avec une certaine pitié mais aussi un regard froid montrant à quel point je les trouvaient inférieur à ma personne.

Je m'ennuyais alors quand je sorti de la zone des boutiques et des restaurants bas de gamme quand un simple bruit retint mon attention, le ballon qui rebondissait, je le reconnaissais entre milles. Je suivais alors cette douce mélodie de dribble mais elle m’attirait vers ce spectacle horrifique qu'était le respect de l'autre, pouah ! Je tirais au cœur, au sens figuré, je m'avançais quand je remarquais qu'une des équipes ne comptait que quatre joueurs. Pris d'assurance et de confiance, je m'avançais sur le playground et par pure coïncidence, le ballon arriva à mes pieds.

Dîtes, vous ne cherchez pas un joueur pour compléter votre équipe ?

disais-je le sourire aux lèvres.

Ils m'acceptaient et la partie reprenait. Après quelques minutes pour me chauffer, j'étais enfin prêt, d'abord, j'enfilais quelques perles, je laissais sur place mon adversaire direct avant de planter un tir à mi-distance tout à fait superbe. Puis vint le moment où ils voulaient jouer « physique », mon Dieu que j'attendais ce moment avec impatience. Toujours le sourire aux lèvres, je prenais mon adversaire direct qui me poussait un peu, je répondais par quelques coups de coude dans les côtes, il se plaignait, je m'en foutais. Rebond, flemme d'y aller mais celui qui me servait de pivot arrivait à récupérer la balle pour mieux me la passer. Je remontais le terrain jusqu'à la ligne des trois points adverse et encore une petite perle pour la route, en revenant dans mon camp, j'en profitais pour pousser violemment un des joueurs adverses.

Putain mais y a faute !

râlait-il par terre

Excuse me Sir, but I can't understand what are you saying.

me moquais-je avec mon accent irlandais

Les esprits s'échauffaient si bien que tout le monde essayait de placer son petit coup en fourbe. Pas de bol, ils étaient tombé sur un maître en la matière... Moi. Si bien que lors d'une perte de balle de mon stupide meneur, je me jetais sur le joueur qui effectuait une contre attaque, il tombait au sol et s'écorchait les coudes. Là, ça allait finir en bagarre général, on était tous au milieu du terrain et j'en profitais pour m'éclipser discrètement, je reprenais mon manteau et sortait du terrain quand je voyais un inconnu me fixer. Il était plutôt beau gosse, des yeux froids et une crinière blanche et plutôt pas mal foutu. Je dédaignais le regarder mais je sentais qu'il me fixait encore alors je me retournais.

'Scuse bonhomme, t'as perdu ta route ? 



DEV NERD GIRL

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Étudiant en communication et journalisme
Messages : 175
Date d'inscription : 28/09/2015
Localisation : Probablement non loin d'un terrain de basket
MessageSujet: Re: Je suis malin, méchant.. [Masaya]   Ven 2 Oct - 0:02


© Launcleyn Masaya & Kevan Young


Dimanche... Voilà un jour que je n'aime pas trop... Le dimanche est en général la veille du retour en cours. Non pas que je n'apprécie pas les cours, bien au contraire, mais le dimanche était aussi l'obligation d'aller à l'église, lorsque je vivais en Angleterre. Bien entendu, maintenant il n'en n'est plus question. Même si mes parents ont toujours été chrétiens, pour mon frère et moi il était une évidence qu'il fallait suivre les croyances de nos racines, et pour nous, nous étions ouvertement plus Japonais qu'Anglais. Enfin... Libre à chacun de croire en ce qu'il veut, mais je préfère respecter les esprits de la nature plutôt qu'un être prétendument supérieur qui ne bouge pas le petit doigt sur les malheurs du monde... Il n'a absolument rien fait quand nous avons eu cet accident et quand mon frère a rendu son dernier souffle. Alors non... Je ne croit pas en un Dieu unique vénéré par des occidentaux arrogants qui arrangent la religion comme ça les arrange...

C'est pour cela que le dimanche, je n'en suis pas grand fan. Mais ici, au Japon, je n'ai plus à me soucier de ça. Le dimanche matin est à présent l'occasion de profiter d'une journée de repos, l'occasion de faire tout ce que je veux, comme pratiquer un peu plus les arts martiaux, aller balader en ville, ou dans un parc, aller dessiner ou prendre des photos.

D'ailleurs après mon petit déjeuner, la douche et les entraînements, je décide de prendre mon petit attirail et d'aller simplement roder quelque part en ville, je trouverai bien l'inspiration en chemin. Et l'inspiration ne se fait pas longtemps attendre.

Un terrain de basket de rue, au détour de quelques bâtiments, et où je eux m'y installer sans déranger qui que ce soit. Mais par respect envers les autres, je demande tout de même avant si je peux prendre les joueurs en photos ou les dessiner. Ça les intrigue sans doute un peu mais après tout, ils n'y voient finalement aucun inconvénients, tant que je ne les dénature pas et qu'ils puissent voir le résultat.

Un bel après-midi baigné de soleil et malgré le froid de l'hiver, c'était agréable de prendre l'air dans une ambiance qui me plaisait. Tout se passait bien jusqu'à l'arrivée d'un énergumène tout vêtu de noir... Le match aurait pu être plus intéressant puisque les équipes étaient alors équilibrées...
Tout commença bien, ce joueur était incroyable, mais je compris vite aussi que c'était un de ces enfoirés qui se croyaient au dessus de tout, et ne pensait aucunement à l'esprit du sport ou de l'équipe. Pour ce genre de joueur, ne compte que la victoire... Quel lâche.... Sans doute que mon regard n'en devint que d'avantage glacial. Je déteste ces types là, mais parfois... souvent même, n'est qu'une façon de très maladroite et agressive d'attirer l'attention. Souvent c'est le genre d'attitude résultant de profondes blessures... Souvent... Mais pas toujours... alors essayer de comprendre est naturel, même si la plupart des gens ne cherchent pas à comprendre. A moins que ce mec ne soit tout bêtement qu'une grosse brute sans cervelle...

Le match terminé, le ton monte rapidement, ce qui au final est tout naturel, même si je n'aime pas la violence. Je peux comprendre... Mais ce type a parlé anglais, avec un accent à couper au couteau mais anglais tout de même... A ce moment là j'ai sans doute plissé les yeux...

Voilà qu'il se tire maintenant, il a foutu la merde et s'en va... Pff... Pitoyable...
Je ne m'étais pas rendu compte à quel point je le fixais, froidement... Si bien qu’apparemment cela à attirer son attention...

« 'Scuse bonhomme, t'as perdu ta route ? »

Tseuh... Pour qui il me prend cet idiot... Est-ce que j'ai vraiment l'air perdu ?... Enfin... Il fait l'effort de ne pas être trop agressif dans sa façon de m'aborder... Pour la peine, je devrais peut-être lui répondre en anglais... Quoi qu'il pourrait mal le prendre...

- « Absolument pas... J'étais très bien ici avant que vous n'arriviez et ne commenciez à faire votre petit numéro... »

Bon par contre si je n'ai pas osé lui parler en anglais... Il comprendra tout de suite que ce n'est pas un japonais de la rue que je parle... J'aurai du faire attention.... Mais de toute façon... Loin de moi l'habitude de parler comme un illettré...

Autant que je me lève et m'éloigne de là, ce mec cherche clairement les embrouilles et moi... Enfin si je ne risquais pas de me traîner dans un fauteuil à cause d'un mauvais coup... Et qui sait de quoi il est capable ce sauvage... Mieux vaut limite passer pour un lâche que finir à nouveau à l'hôpital... Désolé mec... je ne me battrais pas avec toi...

[HRP : Rolala désolée, mon design est tout pourri, je ne suis pas douée en codage, j'ai failli piquer le tien mais ça ne se fait pas T_T]


♥ I'm sexy and I know it ♥:
 


Dernière édition par Masaya Launceleyn le Lun 29 Fév - 18:06, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Je suis malin, méchant.. [Masaya]   Lun 5 Oct - 19:47

Je suis malin, méchant..

Masaya Launceleyn

Je venais de sortir du playground après avoir ridiculisé les autres idiots.  Tsk, au final, je n'ai eu qu'un léger temps d'amusement vu qu'ils avaient décidés de se foutre sur la gueule.. Décidément, c'était un dimanche pourri, mais le fun pouvait être encore présent. J'avais un croisé un drôle de type à la sortie, il nous dessinait et nous prenait en photo, quel drôle d'énergumène. A la fin, il me fixait et avait fini par m'adresser la parole.

Absolument pas... J'étais très bien ici avant que vous n'arriviez et ne commenciez à faire votre petit numéro...



Mon petit numéro ? Un petit numéro ? Le seul petit que je vois ici, c'est toi, la manière dont tu me parles, on croirait un putain de mec trop riche qui passe son temps à se plaindre que la vie lui à jouer un coup de p... et je mâche mes mots. Je le regardais, esquissant le plus narquois des sourires que j'ai pu faire jusqu'à aujourd'hui, je tirais la langue par quelques occasions.

Tu me vouvoies p'tite tanche ? Pourquoi ? Ai-je l'air si inconnu ?



Je me rapprochais délicatement de lui pour faire un face à face des plus épiques de l'histoire de l'humanité.

Mon petit numéro s'applique aussi bien sur le terrain qu'en dehors du terrain, si tu tiens à tes deux petites gambettes, tu ferais mieux de montrer un peu plus de respect.. Mec qui a de drôle de délires.



Je remarquais alors qu'il n'avais pas l'air si vieux, il avait des traits jeunes, intéressant, peut-être était-il dans un lycée.

J'imagine que tu n'es pas de mon lycée, qu'est-ce que tu fous ici ? J'imagine que tu as VRAIMENT perdu ta route.



Je lui parlais tout en essayant de jeter des coups d’œils à ses dessins et à son appareil pour voir ce qu'il avait dessiner ou pris, je me cherchais voir s'il m'avait pris sous mon plus beau profil.

DEV NERD GIRL



HRP : Désolé d'avoir fait court mais c'était pour te répondre vu que j'avais pris du retard à cause de Paris Manga et des devoirs que j'ai du rattrapé, désolé  :26: Et tu peux prendre le codage si tu veux, il n'est pas de ma propriété :)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Étudiant en communication et journalisme
Messages : 175
Date d'inscription : 28/09/2015
Localisation : Probablement non loin d'un terrain de basket
MessageSujet: Re: Je suis malin, méchant.. [Masaya]   Mar 20 Oct - 15:44


© Launcleyn Masaya & Kevan Young


Malgré l’agressivité du match, je prenais plaisir à photographier ces joueurs. Cela me donnera matière à dessin plus tard. C'est dommage d'ailleurs que cet inconnu soit si déloyal, son jeu est vraiment bon...

Même si cet inconnu a mis son grain de sel et envenimé les choses par sa façon de jouer, de voir les autres se disputer est vraiment désolant... Ne peuvent-ils pas simplement profiter du match ? C'est un jeu, pas une guerre....

Finalement il s'approche, sans nul doute qu'il n'a pas eu son compte d'embrouilles, cependant il n'aura pas satisfaction avec moi... Peut-être que je suis lâche, mais qu'importe, je n'aime pas entrer dans ce genre de jeux.

Bon... Son langage est vraiment particulier... Le vouvoyer ? Oui j'utilise peut-être un registre plus soutenue que la plupart des gosses des rues... Une tanche ?... C'est la première fois que l'on me compare à un tel animal... Je ne pensais pas avoir une face de poisson... Et je ne pensais pas avoir de grosses lèvres... Enfin peu importe, sans doute une insulte locale... Je préfère ne rien répondre, en fait je ne bouge pas, ne baisse pas les yeux, n'exprime rien, si ce n'est peut-être l'indifférence ou tout du moins la neutralité.

Je ne cherche pas les embrouilles et je ne souhaite pas lui donner de quoi continuer... Ce qui est peine perdu vu la proximité... C'est là des manières bien agressives que de pénétrer dans l'espace personnel des autres... Mais à mieux y regarder, il ne semble pas japonais à 100%, sans doute un métis, comme moi. En fait il est plutôt mignon. Et puis son accent est assez particulier aussi.
Bien, que compte-t-il faire maintenant ? Me frapper ? Si ça l'amuse de cogner sur quelqu'un qui ne bronche pas...
En fait il tente de communiquer ?... Très bien... j'avoue préférer ça à devoir me battre... Surtout avec ce foutu corset qui m'empêche de remuer correctement mais... Je n'ai pas d'autre choix que le porter...

Perdu ? C'est possible, quoi que je ne me sens pas particulièrement perdu...

- « Je suis de Yosen... J'aime simplement me balader et observer les matchs de basket. Je suis désolé, j'ignorais que c'était interdit... »

Bien sûr que je sais que ça ne l'est pas, j'espère qu'il n'en profitera pas pour s'échauffer à nouveau.
Mon carnet ne compte que quelques esquisses de mouvements, des personnages faits de ronds et d'ovales. Je détaillerais tranquillement plus tard. Je le laisse aussi tripatouiller à mon appareil, craignant un peu qu'il le casse mais au pire, tant que je peux récupérer la carte, je pourrais toujours racheter un appareil, même si je tiens à celui-ci...

Kevan verra pas mal de photos, de lui bien sûr puisqu'il est là, des autres aussi mais surtout de lui en fait. Et d'autres photos, des matchs de l'Inter-High. En fait Kevan y est peut-être aussi s'il a joué. Un appareil rempli de photos de matchs de basket et rien que ça.

- « Je ne compte pas faire profits des photos. Je vous serais gré de ne pas les effacer, s'il-vous-plaît. »

Bon évidement j'en ai déjà des copies, sauf bien sûr de ce soir. Je ne pense pas qu'il sera assez méchant pour les effacer mais on ne sait jamais... Je ne le connais pas après tout...

[HRP : Désolée pour l'attente, j'espère que ça ira, je serais plus rapide à répondre maintenant :)]


♥ I'm sexy and I know it ♥:
 


Dernière édition par Masaya Launceleyn le Lun 29 Fév - 18:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Je suis malin, méchant.. [Masaya]   Dim 13 Déc - 13:57

Je suis malin, méchant..

Masaya Launceleyn

J'avais pris un certains temps (même un sacré bout de temps) à regarder les photos avec ce désir de toutes les effacer.

Je ne compte pas faire profits des photos. Je vous serais gré de ne pas les effacer, s'il-vous-plaît. »



Je ne répondais pas. Je jetais un coup d’œil à ma montre, j'étais encore large niveau temps. Je regardais quelques photos dans cet appareil, j'y apparaissais mais pas sous mon meilleur jour, je reposais délicatement cet chose, j'avais quand même un sens morale au niveau des objets et de leur valeur. Quand au carnet de dessin, je dois avouer qu'il y a du talent derrière. Je feuilletais et je remarquais avec quelle incroyable précision il arrivait à dépeindre les mouvements. Je jetais le carnet sur ses genoux, ça ne se cassait pas. Je m'asseyais à ses côtés, soupirant dans un premier temps.

T'es réellement pas drôle, t'es ennuyant sérieux..

disais-je, presque abattu.

C'est vrai, il ne bronchait quasiment pas et continuait de me vouvoyer, si je n'étais pas têtu j'aurais déjà arrêté de tenter de le provoquer mais il semblait bien plus calme que les autres qui continuait de s'échanger des grands mots sur le terrain.

Je suis de Yosen... J'aime simplement me balader et observer les matchs de basket. Je suis désolé, j'ignorais que c'était interdit...



Yosen ? Inintéressant, combien de fois m'avait-on répété que Yosen était une équipe de basket-ball formidable ce qui me donnais l'eau à la bouche rien que le fait qu'il ai prononcé le nom de son école.

Hey cloporte ! Tu viens vraiment de Yosen ? Tu fais du basket là-bas ? Comment est l'équipe ? D'ailleurs, comment tu t'appelles et d'où tu viens ? T'es pas un japonais comme les autres... Un métis ouais, c'est la seul explication.


Tant de question en si peu de temps que s'il ne répondait pas à toute, je ne lui en voudrais pas vraiment.. Bon si mais c'était mon caractère. Tandis qu'ils en étaient venu au poings sur le parc, je pensais qu'il n'allais pas réellement avoir la volonté de me répondre sans que je me présente moi-même. J'esquissais donc mon plus beau sourire et je lui disais ce qu'il n'avait peut-être pas envie de savoir.

Pardon, où sont mes bonnes manières ? Je m'appelle Kevan Young, je suis métis mais tu as du t'en rendre compte avec mon nom. Je viens du lycée Kirisaki Dai Ichi, je ne sais pas si tu connais, je fais du basket et techniquement je ne devrais pas être ici mais en Irlande. Maintenant, tu te poses peut-être la question de pourquoi est-ce que mon jeu est aussi brusque ? .. Non.. Tu ne dois pas te le demander.



Je m'étirais en prenant le plus d'espace possible et en baillant très fort, attirant l'attention d'une multitude de passant sur nous, je regardais le ciel, le temps ne passait pas assez vite, je regardais donc mon interlocuteur, droit dans les yeux.

DEV NERD GIRL



HRP : Pfiouuu, j'avais oublié donc du coup j'ai fais vite, j'ai pas d'autres excuses, fouette-moi :02:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Étudiant en communication et journalisme
Messages : 175
Date d'inscription : 28/09/2015
Localisation : Probablement non loin d'un terrain de basket
MessageSujet: Re: Je suis malin, méchant.. [Masaya]   Lun 29 Fév - 18:02


© Launcleyn Masaya & Kevan Young

Je ne me fâche pas de voir que mon « importun » prenne autant de temps à regarder les photos. En fait cela me fait même plaisir que mes photos intéressent quelqu'un et que ce dernier prenne le temps de les regarder. Après tout, je ne photographie pas que pour moi. Chacun a droit de regard, et si je ne publie pas en dehors des photos reportages officielles, c'est justement à cause du droit à l'image. Si Kevan veut effacer les photos où il est dessus et ne veut pas que quelqu'un le prenne en photo sans son accord, c'est normal, je me plierai à cette décision.

Lorsque le jeune homme repose l'appareil, je détourne le regard un instant, puis reprends l'appareil doucement pour le ranger dans son étui, je n'en n'ai plus besoin. Je ne fais même pas l'affront à mon interlocuteur de vérifier s'il a effacé ou non les photos, vérifiant juste qu'il soit éteint pour économiser la batterie. Laissant plutôt regarder mes croquis, je sais que j'ai un bon coup de crayon, mais ce ne sont que des esquisses pour le moment, j'aurais tout le loisir et le matériel pour les terminer plus tard. Là je m’entraîne pour mes reportages. j'aime à ne jamais réellement me reposer, et même s'il n'y a aucune compétition à une période, et bien tant pis, je m’entraîne avec de simples matchs de rues ou encore à revoir des anciens matchs sur mon pc. Enfin bref, si ce n'est l'appareil photo et le carnet où je note tout ce que je juge nécessaire à un bon récit, on ne saurait vraiment comprendre que je suis étudiant en journalisme. Ou en tout cas, pas dans un lycée. Trop vieux.

Lorsque mon enquiquineur me dit que je ne suis drôle et suis ennuyeux, je ne bronche pas d'avantage. Chercher les ennuis, ou y répondre pouvait être dangereux. A mon grand regret, je dois faire attention à tout. Bien sûr, je peux tout aussi bien tout perdre en glissant simplement sur un papier de bonbon un jour de pluie ou en perdant bêtement l'équilibre en trébuchant d'un trottoir en ayant la tête ailleurs. Mais moins je cherche les ennuis, mieux ça vaut pour moi.

« Désolé... »

C'est tout ce qui était sortit comme réponse, de mes lèvres d'étudiant. Cependant je lève les yeux vers cet inconnu qui a au moins deux points en commun avec moi. Son métissage et sa passion pour le basket. Il est plutôt beau gosse... Mais autant chasser cette pensée tout de suite de mon esprit...

Et voilà qu'il recommence avec ses insultes. D'où trouve-t-il que je ressemble à un cloporte ? S'il a besoin de ça pour se sentir plus fort et supérieur... Et bien soit.. Je ne vais pas le contrarier.

« Oui, je viens de Yosen. Non je ne fais pas de basket, je ne peux pas... à mon grand regret. »

Bien des questions, mais il n'y a aucune raison que je n'y réponde pas. Peut-être qu'il agit ainsi pour attirer l'attention, et puisqu'il montre une envie de communiquer, autant ne pas être impoli. Après tout, je suis en communication, et si je la refuse, ce serait un comble...

« L'équipe est plutôt forte, on a de bons joueurs dont un de la génération des miracles. Murasakibara. J'ai l'impression qu'il n'a pas besoin de faire beaucoup d'efforts pour gagner. En fait je le trouve même plutôt... Fainéant. Mais je ne le connais pas personnellement. Aucun de l'équipe principale en tout cas. »

Je préfère prendre un peu de temps avant de répondre à toutes les questions. Un léger sourire, amusé quand même par le personnage que j'ai en face de moi.

« Je m'appelle Masaya Launceleyn. Je viens d’Angleterre. Mon père est anglais, ma mère japonaise. »

Il n'y a aucun secret là dedans, alors pour le moment, autant satisfaire sa curiosité.

« Toi non plus tu n'es pas japonais, enfin pas à cent pour-cent. D'où viens-tu ? »

J'aurai du attendre un peu. Il se décide à répondre de lui même après finalement. Écoutant attentivement ce qu'il me dit, je hoche légèrement la tête lorsqu'il me demande si je connais son lycée. Je comprends mieux maintenant... ils ont la réputation d'être tous des grosses brutes et de ne laisser aucune chance, de faire des coups-bas, en particulier leur capitaine, Makoto Hanamiya, sans doute le pire de tous... Pour eux l'important n'est pas de participer mais de gagner... Oui ce Kevan y est sûrement dans son élément...
Quand il aura fini de faire les questions et réponses... peut-être que je pourrais aussi répondre... Enfin....

« Si, je me demande pourquoi tu es aussi agressif, mais maintenant que je sais dans quel lycée tu joues, je ne suis pas surpris. Je suppose que tu veux intégrer l'équipe une et que tu veux te faire une place jusqu'au sommet ? »

Peut-être que c'est ça, peut-être autre chose. Même si il décide d'envahir mon espace, je ne bouge pas d'un milimètre. Le regard plongé dans son regard, je ne montre aucune émotion, quelle qu'elle soit.

« Si je t'ennuie vraiment, j'en suis désolé, peut-être trouveras-tu un meilleur compagnon un peu plus loin ? »

Le chasser ? Non, en fait sa compagnie m'amuse et me plais pour le moment, mais je me doute que la réciproque n'est pas.
[HRP : T'en fais pas, l'important est que tu ais répondu. J'ai eu pas mal de soucis enfin d'année alors... j'ai eu du mal à reprendre le rp. Maintenant c'est bon, je mettrais moins de temps à répondre. J'espère que toi ça va ;)]


♥ I'm sexy and I know it ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Je suis malin, méchant.. [Masaya]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Je suis malin, méchant.. [Masaya]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» C'est malin, forum si sympa que j'y suis venu !!!
» Un chant de guerre pour la CATA (version 2.0)
» Qui suis-je? (énigme)
» Salut, je suis nouvelle! Je me présente, ainsi que mon dada!
» Chant des supporters

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: HRP :: Corbeille :: RP-
Sauter vers: