AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Je ne suis pas une ombre mais je vis dans l'ombre [Masamune Ryu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Je ne suis pas une ombre mais je vis dans l'ombre [Masamune Ryu]   Mer 27 Mai - 13:50

Masamune Ryu
© Joshua OC - Unodu.



Id card
PRÉNOM • Ryu
NOM • Masamune
SEXE • Mâle
ÂGE • 16 ans
GROUPE • Yosen
ORIENTATION SEXUELLE • Bi assumé

RANG • L’arrière
PROFESSION • Elève 1er année


Capacités & faiblesses
Les autres joueurs ont tendance à sous estimer Ryu à cause d’une petite différence comparés aux autres. Pourtant c’est ce qui fait sa force ! Ryu est un très bon observateur et analyse assez vite la situation, il arrive même de temps en temps à voir des fantômes. Il réussi la plus part de ses trois points mais il lui faut un temps d’adaptation avant chaque match, le temps qu’il prenne ses repère et trouve ses marques. Il est plutôt moyen pour les rebonds mais c’est une véritable catastrophe pour les dunks. Il arrive très facilement, pour ne pas dire à chaque fois, à déstabiliser grâce à sa différence ses adversaires, ce qui lui donne une longueur d’avance sur l’autre équipe. Cependant, Ryu n’arrive pas à marquer lorsqu’il y a trop de personnes sur un rebond. (Ne vous inquiétez pas si vous ne comprenez pas tout, vos lanternes seront éclairées à la fin de ma fiche.)

Physique


Ryu est banal pour un japonais. Un peu plus grand que la moyenne et mince, en ce point ce n’est pas ce qui le démarque des autres. Certes, il a les cheveux beaucoup plus claire que ses congénères nippons mais ce n’est pas ce qui attire les regards. Sa voix est assez basse, il faut tendre l’oreille quand il ne veut pas faire d’effort pour se faire comprendre, mais elle est assez grave. Cependant, son rire et ses cris sont très aigus. Il parle toujours d’une voix calme et posé, de temps en temps joyeuse ou en colère, il sait parfaitement métriser ses émotions. Sa façon de marcher est lente, assuré et invisible lorsqu’il le veut. On a l’impression qu’il sait toujours où il va et qu’il ne se perdra jamais, voir même des fois qu’il s’endort sur place et de temps en temps il disparaît au sens littéral du terme. Il faut dire aussi que ce n’est pas une personne qui s’habille d’une façon excentrique, il fait même tout pour se faire oublier.

Non, ce n’est pas cela qui attire le regard des gens, ce n’est pas ce qui le différencie des autres. Ce qui le rend unique, ce sont ses grands sourires joyeux, c’est son rire facile et communicatif, c’est sa petite fossette sur la joue droite qui se dévoile lorsqu’il sourit, c’est sa moue boudeuse lorsqu’il n’a pas assez d’argent pour un jus d’orange, c’est son tique agaçant de sautiller sur place lorsqu’il est stressé ou excité ou de trembler du genou quand il est assis. C’est aussi son agilité surprenante lors des matches de basket et ses sens hyper développé. Oui, ses sens sont beaucoup plus développés que la moyenne car Ryu est aveugle. Il a apprit à vivre sans la vu et a dut donc développer son ouïe et son odorat. Quand il se concentre il n’as aucun mal à ressentir les fantômes sur le terrain. Il peut entendre les conversations de l’autre bout de la classe ou sentir l’odeur d’un restaurent à deux rues de lui sans se fouler. Il se repère très bien dans l’espace contrairement à ce que peuvent penser certaines personnes et réussit très souvent ses trois points. Cependant, il lui faut toujours un temps d’adaptation, quelque soit le terrain ou la place nouvelle.

Enfin, la chose qui fascine, ou effraie cela dépend du point de vue, ce sont ses yeux. D’habitude ils sont toujours dissimulés derrière son bandeau rouge mais une fois enlevée les gens peuvent voir deux grandes billes blanches avec un léger point bleu claire au centre qui était autrefois sa pupille.


Caractère


Ryu est quelqu’un qui aime la vie, il l’a savoure et n’aime pas se prendre la tête. Il a toujours une pensée positive même dans les situations les plus désespérés. Cependant, le jeune homme est très pudique et ne se dévoile pas facilement. Il met du temps à se lier et à faire confiance à l’autre, même si de premier abord il paraît souriant et a l’air de vite s’attacher. Cependant que vous êtes dans son cœur, c’est à la vie à la mort, Ryu ne vous abandonnera jamais.
Avec ses amis, Ryu est assez farceur et montre plus facilement ses émotions. Il n’aime pas rester tout seul chez lui et sort souvent. Il raffole des jus à l’orange, c’est son pêché mignon, si cela ne dépendait que de lui il ne se nourrirait que de ces boissons sucrées ! Cependant il a en horreur les jus de pomme, en faite les pommes tout court, et tout ce qui peut ressembler de près ou de loin à des pattes, sauf ceux en gratin dont il est fan.

Il a pour habitude chaque matin et avant ses matchs de faire des étirements musculaire. Il est très souple, merci la gym, et il aimerait le rester alors c’est capital pour lui de ne pas oublier ses échauffements. Il aime sentir ses muscles souffrir sous les étirements, c’est l’une de ses sensations préférés avec celle du vent sur sa peau et celle de l’herbe ou du sable sous les pieds. Il adorait marcher pieds nus d’ailleurs.
Ryu se fiche complètement du regard des autres, il est bi et il l’assume. Que les autres aillent se faire foutre si ça les dérange ! De nature calme et posé, ce jeune homme peut se montrer langue de vipère, sadique, calculateur et grand stratège quand il le veut. En général, il ne le fait que sur le terrain. Il n’hésite pas à dire des mots durs quitte à briser l’adversaire tant qu’il peut le distraire. Car pour lui ce ne sont que des mots. Après tout on ne peut pas être blessé par les mots non ?

Oui, Ryu peut avoir des pensées très enfantines des fois mais ce n’est qu’un moyen inconscient d’auto défense.


Histoire


Je suis né un deux février, eh non pas sous les fleurs de cerisier, alors qu’il faisait encore nuit et que le vent frappait contre les fenêtres. Ma mère avait déjà eut trois autres enfants, tous de père différents. Ils étaient déjà grands et avaient quitté la ville depuis longtemps, alors je n’ai pas eut la chance de les connaître. J’ai grandi dans un petit studio dans une cité japonaise, ma mère cumulant déjà plusieurs boulots pour subvenir à nos besoins, elle ne pouvait pas travailler plus pour nous offrir un studio dans un quartier plus… huppé dirons-nous. Ne croyez pas que je m’en plaigne, j’ai toujours été très reconnaissant de ce que faisait ma mère pour moi. C’était mon modèle, mon idéal, je voulais être aussi gentil et travailleur qu’elle. C’était la femme la plus belle et la plus intelligente à mes yeux. C’était la meilleure !
Malgré toutes ses qualités, ma mère ne trouvait pas de travaille mieux payé que serveuse dans un fast-food ou femme de ménage dans une entreprise. Elle avait dût arrêter ses études très tôt pour s’occuper du plus grand de mes frères. Je lui en voulais un peu pour être honnête, à cause de sa naissance ma mère n’avait pas put faire d’étude et elle ses tuer à la tâche pour garder un toit sur nos tête et me ramener à manger. Alors elle voulait que je fasse de grandes études et que je termine médecins ou un truc de ce genre. J’étais heureux de voir la joie et la fierté dans ses yeux lorsqu’elle parlait de mon avenir ou quand je lui ramenais une bonne note. Je ne la contredisais pas même si moi je voulais être basketteur professionnel plus tard. Mais bon si ça pouvait la rendre heureuse, je deviendrai médecin et puis je pouvais toujours devenir basketteur plus tard ! C’est ce que je croyais du plus profond de mon cœur du haut de mes six ans.

Il y avait un club de basket dans mon école. Bien sûr ce n’était pas du basket de pro, nous n’étions qu’en primaire, mais c’est là-bas que j’ai put apprendre les bases et c’est grâce à mon école que je put enfin jouer avec les plus grand au basket de rue, qui me refusait dans leur équipe tant que je ne savais pas me débrouiller un minimum. Je m’amusais énormément à cette époque. Mon entrée au collège fut un gros sacrifice pour ma mère, qui décida de trouver un travail à rajouter à sa longue liste, et un énorme cadeau pour moi. J’entrais dans le collège de Teiko, réputé pour son taux de réussite aux examens élevé, ce qui avait convaincu ma mère, et pour son équipe de basket, ce qui m’avait tapé dans l’œil et attiré en premier. Je fus intégré à l’équipe mais je ne jouais aucun match de cette saison. Cela m’avait un peu peiné mais j’étais tout de même heureux d’être dans l’équipe.

Cependant tout vira au cauchemar l’année suivante. Ma mère n’arrivait plus à joindre les bouts entre le loyer, la nourriture, les factures et mon collège. Elle fit une dépression mais continua à travailler, refusant de me retirer de Teiko quand je lui proposai. Elle mourra d’épuisement quelques mois plus tard. Ce fut un véritable choque pour moi. Ma mère, mon idéal, ma lumière était morte en parti à cause de moi. Lors de l’enterrement de ma mère je rencontrai ma sœur et mes frères ainés. Ils se mirent d’accord pour savoir lequel d’entre eux allait me garder. Ce fut le plus jeune des frères qui fut responsable de moi. Je déménageais chez mon frère, laissant le studio où j’avais grandi et touts les souvenirs de ma mère et moi derrière moi. Je changeai de collège aussi, laissant le basket sur le côté. J’étais toujours sous le choc de la mort de ma mère et je décidai de ne me consacrer qu’à mes études. Ma mère voulait que je réussisse dans la vie, je le ferai en sa mémoire.
Cependant, un jour, je fini par craquer. J’étais passé à coté du terrain de basket du quartier et j’avais vu un ballon à l’abandon. Je le pris doucement et l’examinai comme une poule examinerait un stylo Bic. Je driblais puis marquais et ainsi de suite comme s’il n’y avait pas de fin. Sans m’en rendre compte mes larmes se mirent à couler et je commençais à sangloter. Le ballon m’échappa des mains lors d’un tir manqué et roula sur la route. Je parti le chercher en plein milieu de la route. Le bonhomme était rouge mais il n’y avait aucunes voitures. En reniflant et en essuyant mon visage, je pris mon ballon et ce ne fut qu’au dernier moment que j’entendis le bruit du klaxon. La dernière chose que je vu fut deux lumière aveuglante des phares de la voiture avant de ressentir une immense douleur à la tête et que mon corps lâche.

Depuis mon réveil je voyais de moins en moins bien. Les objets et personnes devenaient flous et petit à petit je ne voyais plus que des forme de couleur indistincte. Au final je ne verrai plus rien, je finirai aveugle. Bizarrement, je l’avais bien accepté et cela m’aida à faire le deuil de ma mère. J’avais des séances d’ophtalmologue chaque mois et elle me disait qu’il fallait que je m’habitue à ne rien voir tant que je voyais encore floue. Je mis du temps mais quelques mois après mon aveuglement total je réussissais parfaitement à me repérer dans les endroits familiers. Pour pallier à mon manque mes autres sens se développèrent rapidement et extraordinairement, mon ouïe en particulier mais mon odorat aussi. Cependant, pour ne pas me fatiguer inutilement, je dus être plus organisé voir même maniaque sur le rangement. Quelque mois avant mon entrée au lycée, mon frère loua un petit appartement pour moi dans une autre ville. Il m’enverra un peu d’argent chaque mois pour que je subvienne à mes besoins. Ce fut un peu dur de remplir tout les papiers vu que mon frère voulait que je me débrouille seul, mais finalement j’arrivai à me débrouiller. Je réussi même à entrer dans le lycée de mon choix, Yosen.

« Tu vois maman, je m’en suis pas mal sorti finalement, chuchota tendrement un garçon en déposant un bouquet de fleurs sur une tombe ».
Il se releva, s’étant accroupi un peu plus tôt, et sorti du cimetière son bandeau lui cachant les yeux légèrement humide.


Derrière l'écran
PSEUDO • Ryu
SEXE • Féminin
ÂGE • 2749 ans (Je commence à me faire vieille, je sais)

DOUBLECOMPTE ? • Non
PRÉSENCE SUR LE FORUM • Jusqu’à fin juin je ne vais pas être très active (maudits examens !) mais par la suite j’aurais beaucoup plus de temps libre :D
COMMENT AVEZ-VOUS TROUVÉ LE FORUM ? • Sur Google
AUTRE • Il faudrait faire une petite mise à jour sur le fo’ (par ex : Atsushi est en rouge, donc pris, alors qu’Aomine est en vert, donc libre, alors que c’est le contraire il me semble). Sinon, j’adore le graphisme du fo’ !

© renako_dream


Dernière édition par Masamune Ryu le Mar 2 Juin - 23:32, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Je ne suis pas une ombre mais je vis dans l'ombre [Masamune Ryu]   Mer 27 Mai - 14:05

Bienvenue et bonne chance pour la suite de ta fiche ! :)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Personne Mystère
Messages : 1717
Date d'inscription : 09/05/2014
MessageSujet: Re: Je ne suis pas une ombre mais je vis dans l'ombre [Masamune Ryu]   Mer 27 Mai - 14:13

Bienvenuuuue ! \o

Bon courage pour ta fiche, j'ai hâte de voir ça !


Spoiler:
 

Merci pour cette signature tellement fab, Shoichi ! :p

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Personne Mystère
Messages : 589
Date d'inscription : 14/04/2014
Age : 18
MessageSujet: Re: Je ne suis pas une ombre mais je vis dans l'ombre [Masamune Ryu]   Mer 27 Mai - 14:33

Bienvenuuuuue !
Hâte d'en savoir un peu plus sur ton personnage !

Concernant ça :
Citation :
Il faudrait faire une petite mise à jour sur le fo’ (par ex : Atsushi est en rouge, donc pris, alors qu’Aomine est en vert, donc libre, alors que c’est le contraire il me semble).
J'ai vérifié, Aomine est en rouge, et Atsushi en orange donc réservé, tout est correct o/ Faut juste que je pense à changer l'image sur la PA, mais chut, dites pas à tonton Takao que je procrastine /PAN/

Pour le graphisme du forum, il faut remercier Aksana / Ariake ! :3



I just hoped to break the loneliness which consumed me
and you took my hand, like if it was normal



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Personne Mystère
Messages : 656
Date d'inscription : 05/02/2014
MessageSujet: Re: Je ne suis pas une ombre mais je vis dans l'ombre [Masamune Ryu]   Mer 27 Mai - 16:41

Yeah welcome !

Et Alizia, je t'ai vu, vilaine è.é
En tout cas j'aime l'avatar !

Bon courage pour la suite !
Si tu coinces côté exam, côté fiche, préviens nous ici directement, si après validation, poste nous un petit message dans les absences :3

:08:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Je ne suis pas une ombre mais je vis dans l'ombre [Masamune Ryu]   Dim 31 Mai - 3:17

Masamune Ryu a écrit:
Je ne suis pas une ombre mais je vis dans l'ombre.
Moi aussi je vis sous mon parasol ♥

J'aime ton avatar et ton personnage. L'histoire est vraiment touchante. Il y a tellement de potentiel à explorer et cela me rend toute chose. Je sens que nous pourrons avoir un lien sympa avec Akashi et Icare (mon troisième compte). J'espère pouvoir écrire avec toi. Tu as du talent et une plume sympathique. Bonne continuation pour ce qui te reste de ta fiche et réserve-moi un RP ♥

Kiss sur toi ! (comme les chocolats et les bisous, tu mérites tout tout tout :3)
:95:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Je ne suis pas une ombre mais je vis dans l'ombre [Masamune Ryu]   Mar 2 Juin - 23:47

Petit Up pour prévenir que ma fiche est fini ^^

Je tenais à tous vous remercier pour votre accueil chaleureux !

Kise/Suta => Merci ^^

Alizia => Merci =) J'ai du mal voir désolée >.< Procrastiner, quel mot magnifique à sortir ! Je ne dirai rien, promis, mais je crois que tu es déjà démasquée ... Je penserai à le/la remercier ^^

Takao => Merci, j'ai eut du mal à le trouver alors ça me fait plaisir que tu aimes mon vava. Oki, c'est noté et encore merci ^^

Akashi => La vie sous un parasol, le rêve xD ! Ton compliment sur ma plume et mon personnage m'as vraiment touchée, merci énormément. J'ai souris bêtement toute la journée, j'ai même rougis (chose rare) ! Au départ, je voulais mettre mon perso dans une fic mais je n'avais pas d'idée alors j'ai préféré l'employer en rp ^^ Tu as d'office un rp réserver avec moi, c'est sûr ! Aaaw merci pour les chocolats et les bisous, je t'en donne aussi~
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Personne Mystère
Messages : 656
Date d'inscription : 05/02/2014
MessageSujet: Re: Je ne suis pas une ombre mais je vis dans l'ombre [Masamune Ryu]   Mer 3 Juin - 22:20

Coucou Ryu !

Je te remercie de ta patience, mais j'ai très peu de sommeil et je remarque maintenant que je dois me pencher sur ta fiche ! Je m'occupe de cela demain, je te remercie de ton indulgence ><

A demain !!!

:03:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Je ne suis pas une ombre mais je vis dans l'ombre [Masamune Ryu]   Jeu 4 Juin - 0:08

WELCOME !
WOUAH.... WOUAH..... WOUAH ! Tout d'abord, ton ava est juste super il claque extrêmement de extrêmement.... Ensuite, franchement ton personnage est très intéressant, j'aime beaucoup son côté pudique mais qui en même temps sur le terrain peut être blessant *___*
Au plaisir de te revoir et de rp avec toi <3
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Je ne suis pas une ombre mais je vis dans l'ombre [Masamune Ryu]   Jeu 4 Juin - 16:30

Takao => Aucun problème à demain (ou plutôt à tout à l'heure) ^^

Kana => Aw merci, je suis toute contente que tu aime mon vava >///< Huhu Ryu est quelqu'un d’extrême dans le jeux mais timide en dehors =) On se croisera surement dans un rp (une géante peureuse *^*)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Personne Mystère
Messages : 656
Date d'inscription : 05/02/2014
MessageSujet: Re: Je ne suis pas une ombre mais je vis dans l'ombre [Masamune Ryu]   Jeu 4 Juin - 21:55


Validation.


Alors alooors !
Tout d'abord Bienvenue même si je l'ai peut-être déjà dit o/

Ensuite, ta fiche est très bien, il y a des erreurs, mais je pense qu'il s'agit plus là d'un souci de relecture, pense bien à te relire c'est important !

Là ou je tique néanmoins, c'est le fait que ton personnage soit aveugle. Les aveugles jouent au basket oui. Les sons sont trop importants & c'est donc largement faisable, cependant, ce qui m'embête c'est que ton personnage n'est pas aveugle de naissance et que se repérer dans l'espace lorsque l'on est privé de la vue sur un délai aussi court, je trouve ça limite.

Je te valide tout de même, rien n'est impossible, mais pense bien au fait que cela reste quand même parfois compliqué pour ton personnage, vu que cet handicap est assez récent !

► Concernant le recensement d'avatar, de DC and co... Plouf s'par ici :3

AUTRE(S)

La GM FÉMININE ? • Si vous êtes un personnage féminin jouant dans une équipe de basket, passez par ici : Plop
L'EVENT DU MOMENT • Vous êtes automatiquement ajouté. Pour le lien c'est ici : Plop et pour savoir dans quelle équipe vous êtes, c'est ici : Clak

PETIT MOT DE LA FIN • « c’est sa petite fossette sur la joue droite qui se dévoile lorsqu’il sourit » J'ADORE CE GENRE DE DÉTAIL. J'suis raide dingue des choses que personne ne pense à mentionner, donc voila. ERM. ♥

© kuroko no basuke
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Je ne suis pas une ombre mais je vis dans l'ombre [Masamune Ryu]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Je ne suis pas une ombre mais je vis dans l'ombre [Masamune Ryu]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Je ne suis pas un n°, je suis un homme libre !
» NON, je ne suis pas Capot, presque mais pas capot qd meme ;-)
» Mais quel cul
» Es ce que ça vaut le coup de passer en triphasé ?
» Petite info: ombre commun

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: HRP :: Corbeille :: Administratif-
Sauter vers: