AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Dai-chan et Kise-kun sortent en ville.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Ailier Fort
Messages : 495
Date d'inscription : 30/04/2015
MessageSujet: Dai-chan et Kise-kun sortent en ville.   Jeu 14 Mai - 17:09

*Qu'est-ce que j'fous la ?*

C'est la seule pensée qui te traverse l'esprit alors que tu regardes les gens passer devant toi. Certains te jettent un regard curieux, se demandant certainement ce que fais cet adolescent accroupis par terre comme un malheureux, mais la plupart ne te regardent même pas, t'ignorant totalement, avec la facilité des citadins qui ont déjà tout vu. Tu regardes ton portable pour la sixième fois en autant de minutes. Pas de messages. Pas d'appel. Tu vas tuer cet idiot s'il ne rapplique pas dans les 5 prochaines minutes. Quel idiot ? Kise ! Cet idiot de blond t'as envoyé un message l'autre jour pour te demander de vous voir du samedi. Et tu ne sais pas pourquoi tu as accepté. Peut-être parce que des membres de l'équipe de Teiko il était celui avec qui tu t'entendais le mieux -en dehors de Tetsu, mais c'est une toute autre histoire-. Même si vous vous disputiez souvent pour recevoir les passes du joueur fantôme, il n'y avait aucune animosité entre vous. Kise était le seul joueur à te défier constamment, et même s'il n'a jamais gagné un one-on-one contre toi, tu devais toujours te donner à fond pour ne pas perdre. Depuis la fin du collège tu ne l'as revu qu'une seule fois. Pendant l'Inter-High... Ce jour là, tu as battu son équipe, comme tu l'avais prévu. Sans Kise Kaijou aurait très certainement été laminé, mais le blond t'as donné du fil à retordre, dévoilant de nouveaux talents. Tu étais heureux de voir à quel point il avait progressé. Depuis longtemps tu n'avais plus rien ressenti en jouant, mais avec Kise tu étais certain que tu pourrais jouer à fond. Tu étais arrivé au stade tremblant d'excitation, et le blond ne t'avait pas déçu, loin de là.

C'est peut-être par remords de l'avoir battu -même si c'était tout à fait logique-, ou un coup de folie passagère, mais toujours est-il que tu as accepté son rendez-vous. Tu es au lieu convenu, à l'heure convenue et l'autre crétin n'est pas là. Avec la chance qu'il a, il a du se faire happer par une horde de fangirls en furie. Tu ne comprends vraiment pas ce que les filles lui trouvent. D'accord il est mignon, mais il y en a plein les rues des mecs mignons, et les filles ne se jettent pas sur eux comme des furies. Tout ça parce qu'il a sa tête dans quelques magasines, le voila propulsé au rang de star par toutes les gamines du pays . Les adolescentes sont vraiment dingues...

Tu regardes ton portable une septième fois, et décide d'envoyer un message au blond.

Si t'es pas la dans 5mn j'me tire.

Le message est court et va droit au but. Tu n'as pas l'intention d'attendre 3h pour lui.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/cloudygirl.p/
avatar
Personne Mystère
Messages : 1717
Date d'inscription : 09/05/2014
MessageSujet: Re: Dai-chan et Kise-kun sortent en ville.   Lun 8 Juin - 17:23


© Yamashita sur épicode

Sortie en ville !



Feat. Aominecchi


Ryouta avait donné rendez-vous à Aomine en ville. On pouvait se demander pourquoi, mais au final, venant du blond, ça n'avait rien de très étonnant. A vrai dire, il avait juste envie de revoir son ami en-dehors d'un terrain de basket et peut-être que la période Teiko lui manquait un peu, parfois. Du moins, le début de cette période où tout le monde s'entendait bien, où personne ne se prenait la tête et où ils allaient souvent en ville ensemble après l'entraînement. Le bon vieux temps, en somme. Son rêve était de se refaire une telle sortie avec toute la GM, mais ça s'avérait assez compliqué actuellement et vu les hostilités qui étaient nées entre certains membres.

Quoiqu'il en soit, il était en route pour le point de rendez-vous qu'ils s'étaient fixés. Et comme souvent, il était en retard. Mais cette fois, il n'y était pour rien ! Il n'avait pas passé des heures dans la salle de bain, non, cette fois, c'était la faute de ses fans. Comme Daiki l'avait deviné, un petit groupe de fangirls l'avait repéré au détour d'une ruelle et lui avaient quasiment sauté dessus comme des hystériques. Comme Ryouta était bien trop gentil, il s'était arrêté et leur avait signé des autographes et fait des selfies avec elles. Lorsqu'elles furent enfin satisfaites, il vérifia l'heure. Zut ! Il était en retard ! Il fonça donc vers le point de rendez-vous, s'arrêtant juste pour lire le sms qu'il venait de recevoir. Daiki s'impatientait. 5 minutes ? Il allait devoir piquer un sprint ! Car quand Daiki disait qu'il partait, il le ferait vraiment. Daiki ne lance pas des menaces en l'air.

Finalement, il arriva juste à temps et s'arrêta devant son ex-coéquipier, à bout de souffle, les mains sur les cuisses.

"Désolé...J'ai rencontré...des fans."

Si Daiki ne le frappait pas à ce moment-là, ce serait un miracle, sans doute. Une fois son souffle repris, Ryouta se redressa et esquissa un grand sourire un peu idiot.

"Héhé, vraiment désolé ! Mais je suis content que tu sois là ! Ça faisait longtemps !"

Bien sûr, sa défaite contre Daiki lui laissait encore un petit goût amer, mais après tout, ce qui se passait sur le terrain, restait sur le terrain. Et puis, au final, ça lui avait permis de progresser et d'avoir enfin un adversaire digne de ce nom. Non, il n'allait pas s'en plaindre, il s'était même pas mal amusé ce jour-là. Au début.

"Tu veux aller au cinéma ? Y a des films pas mal en ce moment !"

En fait, il ne lui demandait pas vraiment son avis et attrapa son bras pour l'entraîner avec lui. Ce serait la première fois qu'il irait au cinéma avec Daiki, tiens ! Mais il ne lui laissa pas le choix du film non plus. Film à l'eau de rose, en veux-tu, en voilà ! Nul doute que son ami n'allait pas apprécier du tout !



Spoiler:
 

Merci pour cette signature tellement fab, Shoichi ! :p

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ailier Fort
Messages : 495
Date d'inscription : 30/04/2015
MessageSujet: Re: Dai-chan et Kise-kun sortent en ville.   Mer 22 Juil - 2:56


   Au moment même ou tu t'apprêtes à te relever et à partir, le blond daigne enfin faire son apparition. Complètement essoufflé il a vraiment du courir pour arriver à temps jusqu'ici. En même temps c'est de sa faute, tu na vas pas le plaindre alors qu'il n'était pas à l'heure. Venant de ta part c'est un peu abusé tout de même connaissant ta capacité à ne jamais être à l'heure... Mais c'est une autre histoire ! Tu te redresses enfin face à Kise, écoutant son explication. Ah tu avais raison, le blond c'est encore fait accosté par ses fans. Tu ne comprendras décidément jamais le cerveau d'une adolescente, ce qui n'est peut-être pas plus mal au final...

« L'était temps. T'as qu'à les ignorer ces filles, elles vont pas en mourir pour une fois. »

   Mais connaissant Kise, jamais il ne refusera ses fans. Non seulement parce que ça serait mauvais pour sa carrière, mais parce qu'il est tout simplement trop gentil pour ça. Quel idiot parfois. Tu le regardes sourire comme un idiot, tout simplement content de ta présence, et tu ne peux t'empêcher un petit sourire toi aussi. Décidément certaines choses ne changent pas.

« Ça faisait un bail ouais. Alors qu'est-ce que t'as prévu ? »

   Parce que cette petite rencontre est l'idée du blond tu n'as absolument aucune idée de ce que vous allez faire. Enfin avec Kise tu ne serais pas étonné qu'il n'aie rien prévu non plus de son côté. L'improvisation ça du bon aussi. Au final il te propose un cinéma. Tu ne sais pas du tout ce qui passe dans les salles en ce moment mais vous trouverez bien quelque chose à voir.

« Okay mais c'est toi qui paye ! »

   Après tout c'est le blond qui propose, et de vous deux il est le seul à avoir une rentrée d'argent avec son boulot. Ça te rappelle vos années de collège ou vous faisiez en sorte que ce soir le mannequin qui vous paye des glaces après l'entrainement. Ce temps te semble si proche et si lointain à la fois. Perdu dans tes pensées tu te fait trainer par le bras jusqu'au cinéma, qui est juste à côté, et laisse Kise payer vos places. Tu ne penses même pas à lui demander ce que vous allez voir. Après tout le blond est un garçon comme toi, il ne doit pas avoir des goûts trop différents des tiens.

   Tu ne te rends compte que trop tard de ton erreur. La salle n'est remplie que de groupes de filles et de couples, ce qui te fait douter sur la nature du film. Bientôt le film commence et à peine les premières images sont projetées sur l'écran que tu comprends que ce n'est absolument pas le genre de film que tu regardes habituellement.  


« C'est quoi ton film Kise ?! Pourquoi ils se font des mamours en pleurant ?! Me dit pas que c'est un film de nana quand même ! »

   Ce qui commence comme un chuchotement de ta part, se termine presque en cri quand tu vois les acteurs commencer à se faire de grandes déclarations d'amour entre deux baisers. Merde, dans quoi le blond vous a-t-il encore fourré ? Certaines filles se sont retourné pour te jeter des regards furieux et tu te rend compte que tu déranges les autres mais tu t'en fiches. Tu n'as pas payé pour voir ça ! Ah merde, c'est pas toi qui a payé mais Kise...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/cloudygirl.p/
avatar
Personne Mystère
Messages : 1717
Date d'inscription : 09/05/2014
MessageSujet: Re: Dai-chan et Kise-kun sortent en ville.   Mer 6 Jan - 4:09


© Yamashita sur épicode

Sortie en ville !



Feat. Aominecchi


A vrai dire, Ryouta était tellement content de voir Aomine qu'il aurait même pu lui sauter dans les bras ! Bien entendu, il n'en fit rien et se contenta de sourire bêtement afin d'exprimer sa joie. Faire une petite sortie avec tous ses anciens coéquipiers aurait été sympa aussi, mais il ne fallait pas rêver, jamais ils ne viendraient tous s'il le leur demandait. Le seul capable de cet exploit, c'était Akashi. Il devrait peut-être lui en parler un de ces quatre, tiens ! Se retrouver comme au bon vieux temps et aller manger des glaces ensemble ! Oh oui, ce serait génial ! Mais pour l'heure, il voulait profiter de ce petit moment avec Aominecchi - comme il aimait l'appeler. Ce surnom pouvait paraître ridicule, mais venant du blond, c'était une marque de grand respect, alors mieux valait ne pas s'en plaindre car c'était un très grand honneur ! Ou pas.

En plus, Aomine avait l'air content de le voir aussi, d'après le petit sourire qu'il affichait. C'était cool ! Car le jeune homme avait pas mal changé lors de sa dernière année à Teiko, le voir à nouveau sourire valait donc limite presque tout l'or du monde ! Non, ce n'était pas exagéré, voyons. Ryouta n'exagérait jamais !
Bref, ce fut donc tout content qu'il proposa d'aller au cinéma avec déjà une idée de film bien précise en tête. Sauf qu'il avait un peu oublié à qui il avait affaire. Ce genre de films, il les regardait avec Satsuki d'habitude, ou encore avec ses sœurs. Mais pas avec Aomine ou n'importe quel autre mec. Bien sûr, l'autre basketteur l'ignorait pour le moment et c'était tant mieux ! D'ailleurs, il n'eut d'autre choix que de payer leurs places, mais ça ne dérangeait pas du tout le blond. C'était normal puisqu'il avait proposé ça à son ami ! Et en plus, il était le seul à gagner de l'argent de son côté. Et puis, ça lui faisait surtout plaisir ! Il ne broncha donc pas du tout à la demande - qui ressemblait plus à un ordre qu'autre chose - de son ancien coéquipier.

Quelques instants plus tard, ils étaient installés dans la salle, armés de popcorn et de boissons ! Le tout entourés de couples et de groupes de filles. Ryouta en avait l'habitude, de toute façon.
Il commença donc à manger son popcorn, le regard rivé sur l'écran lorsque Daiki se mit limite à crier lorsqu'il se rendit compte du genre de film qui était projeté juste devant lui.

"Moins fort, Aominecchi ! Tu déranges tout le monde !"

Il avait chuchoté ces mots, l'index sur les lèvres comme on le faisait à un gosse pour lui montrer de se taire. Et puis, il se remit à manger son popcorn avant d'en proposer à son ami.

"T'en veux ?"

L'instant d'après, une scène très intense captura toute son attention et il ne semblait plus se rendre compte de ce qui se passait autour de lui. C'était tellement beau et triste à la fois ! Un amour impossible pourtant si pur et si fort ! Oui, Ryouta aimait les films à l'eau de rose - ou les films de nanas, comme disait Aomine, et il ne s'en cachait pas du tout ! D'ailleurs, il venait de se mettre à pleurer comme une fillette devant cette scène. Ah, il en avait le cœur brisé ! D'ailleurs, on entendait certains autres spectateurs - enfin, surtout des spectatrices - se mettre à sortir leurs mouchoirs. Et de toutes les personnes présentes, un certain blond était sans doute celui qui versait le plus de larmes !

"Ah, c'est trop triste ! Et si beau à la fois ! Mon pauvre petit cœur !"

Ryouta ou la virilité incarnée. Si, si. Bon, d'accord, à cet instant, il n'avait vraiment plus grand chose de viril ! Sans doute au grand désarroi d'Aomine qui devait vraiment se demander ce qu'il foutait là.



Spoiler:
 

Merci pour cette signature tellement fab, Shoichi ! :p

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ailier Fort
Messages : 495
Date d'inscription : 30/04/2015
MessageSujet: Re: Dai-chan et Kise-kun sortent en ville.   Jeu 10 Mar - 3:01

    Complètement écœuré par le film projeté sur le grand écran devant vous tu ne peux t'empêcher de faire connaitre ton avis haut et fort, sans aucune considération pour les autres personnes présentes dans la salle, ce que ne manque pas de te faire remarquer Kise. La prochaine fois que le blond te proposera d'aller voir un film tu vérifieras avant de le laisser prendre les places. Pas question que ce genre d'incident se reproduise ! Tu es à deux doigts de partir lorsque Kise te propose du popcorn. Tu t'empares du paquet avec un grognement et t'enfonces dans ton siège. Si tu dois subir ce film jusqu'à la fin, autant le faire en t'empiffrant de popcorn. Tu espères juste qu'il ne durera pas trop longtemps. Tu passes le temps en mangeant et en jetant un œil aux gens autour de vous. La plupart des filles étaient en train de chialer comme des gosses et tu ne comprenais absolument pas pourquoi. Les filles sont vraiment trop bizarres.

      Alors que tu te tournes vers Kise pour lui faire part de tes impressions tu te rends compte avec effarement que le garçon c'est lui aussi mis à pleurer. Si tu n'avais pas partagé de vestiaire et de douche collectives avec lui pendant 4 ans tu aurais un sérieux doute sur la masculinité de ton ami blond. Il a de la chance que vous soyez dans le noir sinon tu aurais pris une photo du mannequin en train de pleurer. Au lieu de ça tu fouilles tes poches à la recherche d'un paquet de mouchoir que tu lui envoies à la figure quelques instants plus tard.


« Mouche toi crétin, tu risques de t'étouffer avec ta morve !  » Tu enfournes quelques popcorn dans ta bouche avant de te tourner à nouveau vers le blond.« Sérieux, t'as pas honte de chialer comme ça ? C'est même pas une histoire vrai ! Bientôt tu vas me sortir que t'as tes règles aussi ?! »

    Si tu ne cries plus comme tu l'as fait tout à l'heure tu n'es pas non plus d'une discrétion impressionnante, ce qui vous vaut encore une fois quelques réprimandes de filles en pleurs et de leurs copains qui tentent de jouer le jeu. Parfait, avec un peu de chance vous vous ferez virer du cinéma et tu n'auras plus à subir cette atrocité. Profitant qu'il n'y a personne devant vous, tu poses tes pieds sur le siège devant toi et t'étires de tout ton long. Refusant de te soumettre à cette torture visuelle plus longtemps, tu t'installes bien confortablement et ferme les yeux, espérant pouvoir gagner quelques minutes de sommeil. Quitte à devoir rester là, autant faire quelque chose que tu aimes. Et dormir, ça, tu aimes.

« Réveilles moi quand cette horreur sera terminée. Ou quand tu seras redevenu un mec. Ce qui viendra en premier. »




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/cloudygirl.p/
avatar
Personne Mystère
Messages : 1717
Date d'inscription : 09/05/2014
MessageSujet: Re: Dai-chan et Kise-kun sortent en ville.   Sam 31 Déc - 1:16


© Yamashita sur épicode

Sortie en ville !



Feat. Aominecchi


Aomine était vraiment quelqu'un d'insensible ! Comment ne pouvait-il pas être ému par ce qui se passait sur l'écran ? C'était tellement...tellement...il n'y avait pas de mots ! Ryouta était en proie à toutes sortes d'émotions et il ne le cachait pas du tout. Pourquoi avoir honte de sa sensibilité ? Sauf qu'il avait un peu oublié qu'il était avec Aomine et non Momoi ou une autre de ses copines. Avec Momoi, ils passaient souvent des petites soirées devant un film à l'eau de rose à chialer tous les deux comme des madeleines. Elle au moins le comprenait ! Complètement dans le film, le blond sursauta en recevant un paquet de mouchoir en pleine face. Mais quoi ? Il était sérieux ? Bon, il avait effectivement besoin d'un mouchoir, mais y avait de meilleures façons de lui donner, non ? Il sortit donc un mouchoir du paquet et se moucha, comme à peu près toutes les filles présentes dans la salle. Sauf que Ryouta n'était pas une fille. Enfin, peut-être était-il né dans le mauvais corps, qui sait. Hmm, non. Il était juste très sensible, mais il ne se sentait pas fille pour autant.

Il ne comprenait pas pourquoi Aomine lui reprochait d'être émotif. Ce n'était pas une tare non plus ! Mais bon, son ami se la jouait badboy, alors il ne pouvait sans doute pas comprendre.

« Pourquoi j'aurais honte ? Y a pas de honte à pleurer, Aominecchi ! »

Il lui rebalança le paquet de mouchoirs en faisant la moue, histoire de bien montrer son mécontentement. Non, ce n'était pas ridicule ni puéril, pas du tout, voyons.

  « Je suis pas une fille, pourquoi j'aurais mes règles ? »

Comment ça, Ryouta était un peu idiot et prenait les paroles de son ami au premier degré ? Bah, il était blond après tout...
En tout cas, il ne s'attarda pas plus longtemps sur la question et se replongea dans le film tandis qu'Aomine s'installait confortablement pour faire une sieste. Non sans lui lancer une nouvelle pique. Mais l'adolescent ne répondit pas, trop concentré sur son film. Finalement, au bout d'1h30, c'était terminé et Ryouta essuya les dernières larmes qu'il avait versées. Puis, il donna un coup de coude à Aomine qui semblait toujours roupiller.

« Aominecchi ! Réveille-toi ! »

Il était quand même un peu déçu par le comportement du basketteur, même s'il aurait dû s'y attendre. Tant pis, lui au moins aura profité !

« Aaah, c'était trop beau !! »

Peut-être qu'il devrait inviter Akemi au cinéma la prochaine fois. Sa princesse aimerait sûrement ce genre de film ! Et ils pourraient pleurer à deux. Mais en l'occurrence, il n'était pas avec sa copine, mais avec Aomine. Ce n'était pas tout à fait le même délire.
Ils sortirent donc de la salle, le blond ayant évidemment les yeux rougis. Mais ça ne l'empêchait pas de sourire comme un débile à présent.

« Merci d'être venu, en tout cas ! La prochaine fois, tu choisiras le film.. »

Il lui devait au moins ça. Si toutefois son ancien coéquipier voulait remettre ça un jour.

« On va manger un bout ? J'ai faim... »

Manger...ça devait parler à Aomine ça, quand même !



Spoiler:
 

Merci pour cette signature tellement fab, Shoichi ! :p

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Dai-chan et Kise-kun sortent en ville.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dai-chan et Kise-kun sortent en ville.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nouvelle entrée de ville au Havre : un chantier colossal !
» crottins en ville
» Photos de nuit des décorations de Noël dans votre ville
» petit ville d'orbec pres lisieux .
» Y'a un nouveau en ville ....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: HRP :: Corbeille :: RP-
Sauter vers: