AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Anime] The weak Cinderella || Ryouta

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aoki Akemi
Coach
avatar

Messages : 315
Date d'inscription : 20/04/2014

MessageSujet: [Anime] The weak Cinderella || Ryouta   Sam 21 Fév - 16:07


   
The weak Cinderella

   
Aujourd’hui, Akemi avait rendez-vous. Elle sortait pour rejoindre son petit –ami nouvellement nommé, Kise Ryouta. A vrai dire, il y a quelques semaines en arrière, elle n’aurait jamais pu imaginer sortir avec ce garçon de la manière dont elle s’était imaginé le faire avec Takao. Et pourtant, si. C’était arrivé. Comme quoi, la vie réserve bien des surprises lorsque l’on ne s’y attend pas le moins du monde. La demoiselle regarda sa montre afin d’être sure et certaine de partir à l’heure et de ne pas être en retard. Elle logeait chez Mahiro depuis quelques temps maintenant et elle devait prendre en compte que son appartement se situait un peu plus loin du centre-ville que l’appartement de ses parents.

Une fois habillée d’une petite robe blanche à motif floral de dentelles, Akemi sortit de chez elle, chapeau et sac à main assortis à sa tenue d’aujourd’hui. Ce n’était pas réellement un hasard, sa confrontation avec la douleur de la vie l’avait suffisamment marqué pour qu’elle ouvre un peu les yeux. Elle n’était plus une petite fille mais une adolescente, aussi, elle voulait apparaitre comme telle. Comme quoi, cette Kim avait bien fait, dans un sens, de la tabassée. C’avait été la meilleure méthode pour la faire cogiter sur sa condition.

Seul son poignet continuait de lui faire un peu mal mais il n’y avait plus de bleus à la surface de sa peau, ce qui était l’essentiel, pour sûr.

Elle se dirigea par la suite vers le cœur même du centre-ville, là où elle devait rejoindre Ryouta. Elle fit son chemin à travers la foule sans être dérangée ou importunée et arriva pile à l’heure de son rendez-vous. La jeune fille prit donc place sur un banc libre en attendant son petit-ami. Elle en profita pour réfléchir à comment lui annoncer ce qu’elle souhaitait lui dire. Sa maladie était un fardeau mais elle avait compris que ce n’était pas en le cachant à tout le monde qu’elle parviendrait à le supporter davantage. Elle avait donc fait ses aveux à la plupart des personnes qu’elle appréciait – hormis Takao pour d’autres raisons – et s’apprêtait à faire maintenant de même avec Kise.

Ce qu’elle redoutait le plus, cependant, c’est qu’il panique de trop. La peur n’avait jamais rien arrangé et ce n’était certainement pas ce qui allait aider Akemi à se battre toujours un peu plus fort.

Même si présentement, les médecins ne lui laissaient pas dix ans avant de périr, bien sûr.

   
© Nye-Hael sur Epicode
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kise Ryouta
Petit Ailier
avatar

Messages : 1717
Date d'inscription : 09/05/2014

MessageSujet: Re: [Anime] The weak Cinderella || Ryouta   Ven 27 Fév - 18:27


© Yamashita sur épicode

Rendez-vous...
« ...et révélations »


Feat. Akemi-chan ♥


Aujourd'hui, Ryouta avait rendez-vous avec Akemi et il était tout impatient à l'idée de la voir et de lui faire plein de câlins. Non, il n'était pas un bisounours, c'était faux !
Parfois, il avait quand même encore un peu de mal à croire qu'ils sortaient vraiment ensemble. A vrai dire, au début, il ne l'avait même pas imaginé et l'avait considérée comme une bonne amie, rien de plus. Comme quoi, les choses évoluaient, les gens aussi. Quoique...niveau évolution personnelle du blond...on repassera, hein.
Il avait eu un peu de mal à se remettre de sa précédente rupture, mais au final, il ne regrettait absolument rien car il était vraiment heureux avec Akemi ! Elle était tellement mignonne ! Et totalement adorable en plus d'être jolie ! Il était vraiment tombé sur une vraie princesse !

Il avait bien entendu remarqué qu'elle avait quelque peu changé depuis leur première rencontre, même s'il ignorait dans quelle mesure au juste et qu'il ne savait rien de ce qui était arrivé à la jeune fille. Encore heureux...sinon il aurait été capable de faire une grosse connerie. Il avait beau être un bisounours et être parfois (souvent) trop gentil, on ne touchait pas aux gens qu'il aimait !
Bref, il était en train de se préparer et comme d'habitude, il était à la bourre. Vive les mannequins et leur manie d'avoir toujours l'air parfait ! Enfin...disons plutôt que ce coup-ci, Ryouta voulait se faire beau pour sa princesse. Après avoir passé au moins une heure dans la salle de bain, il ajouta enfin la touche finale: un peu d'eau de toilette qui sentait très bon ! Non, sans blague ?
Un dernier coup d’œil vers le miroir et il était fin prêt ! Il avait opté pour une tenue sobre, mais classe ! De toute façon, il avait toujours la classe, quoiqu'il portait Je sors !. Pantalon blanc, t-shirt noir et veste noire également.

Il attrapa son portefeuille et son portable, puis se rendit jusqu'à la prote d'entrée où ses sœurs l'attendaient, un sourire taquin sur les lèvres. Depuis qu'elles savaient que leur frère avait une nouvelle copine, elles l'embêtaient sans cesse avec ça et surtout, elles voulaient à tout prix rencontrer Akemi. Eh bien, ça attendrait encore un moment !
Il mit ses chaussures et sortit aussi vite que possible, histoire d'éviter les cinquante mille questions que les deux filles s'apprêtaient à lui poser.
Il jeta un œil à sa montre et se rendit compte qu'une fois de plus, il était en retard. Inutile de dire que pour un japonais, Ryouta n'avait certainement pas hérité de la ponctualité de ses ancêtres. En plus, ça ne se faisait pas de faire attendre une fille. Il accéléra le pas jusqu'à la gare, puis monta dans le train qui l'emmènerait pas loin du lieu de rendez-vous. Heureusement, il n'avait que quelques arrêts à faire.

Lorsqu'il descendit, il se dépêcha de rejoindre Akemi qu'il aperçut, assise sur un banc. Il devait avoir une dizaine de minutes de retard, mais c'était déjà trop ! Il allait devoir faire des efforts, la prochaine fois !
Il se dirigea donc vers elle, un grand sourire aux lèvres et lui adressant un signe de la main qu'on pouvait sans doute voir à des kilomètres. Non, Ryouta n'était pas discret, mais ça, ce n'était pas nouveau.

"Désolé pour le retard ! J'espère que tu n'as pas attendu trop longtemps !"

Il se pencha vers elle pour déposer un baiser sur ses lèvres.

"Coucou, ma princesse. Je suis content de te voir !"

Un blond amoureux était un blond niais. Mais juste un peu. Un tout petit peu. Et c'était aussi un blond qui ne réfléchissait pas. Mais bon, ça, ce n'était pas nouveau non plus.

"Tu veux aller manger une glace ?"

Ryouta et les glaces...sa deuxième histoire d'amour.



Spoiler:
 

Merci pour cette signature tellement fab, Shoichi ! :p

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aoki Akemi
Coach
avatar

Messages : 315
Date d'inscription : 20/04/2014

MessageSujet: Re: [Anime] The weak Cinderella || Ryouta   Ven 17 Avr - 22:12


   
The weak Cinderella

   
Recevoir ce baiser de la part de Ryouta permit à Akemi de redescendre sur terre, d’abandonner ses rêveries – ou plutôt ses réflexions quant à son état de santé – l’espace d’un instant. Elle lui rendit un magnifique sourire, de l’ordre de ceux qu’elle distribuait sans compter auparavant et qu’aujourd’hui, seule une poignée de privilégiés pouvait voir.

« Bonjour, Ryouta-Kun. Ne t’en fais pas, je n’ai même pas vue le temps passer. »

Elle souhaitait le rassurer, Ryouta était réellement un gentil garçon, il ne méritait pas de s’inquiéter à la moindre broutille. Il était une sorte de catalyseur positif pour la jeune Aoki. Déjà, il s’agissait de son premier ‘vrai’ petit-ami. En soit, c’était là une vérité générale plus qu’étonnante lorsque l’on connaissait le passif sentimental quelque peu chamboulé de la petite perle fragile dont il était ici question. Pourtant, elle savait qu’elle l’aimait. Peut-être bien différemment de Takao, mais elle ne faisait pas encore la différence réellement, de son point de vue, l’amour était l’amour et rien d’autre ne venait en ligne de compte.
Elle se permit une proposition afin d’entamer une marche qui, elle l’espérait, lui permettrait de mettre de l’ordre dans ses pensées.

« Pourquoi pas ? En revanche, je souhaite t’offrir la tienne ! Et tu n’as pas ton mot à dire, bien sûr ! »

Elle restait taquine, à sa mesure. Plus aussi exubérante qu’autrefois, Akemi n’avait pas perdu toutes les couleurs papillons de ses ailes d’un seul coup non plus. Quelques teintes résistaient, raviver par la présence rassurante et protectrice de personnes telles que Kise, justement. Même si ses deux frères ainés n’appréciait guère de savoir leur petite sœur dans les bras d’un type qu’ils ne connaissaient ni d’Eve ni d’Adam, le résultat était le même en bout de course : il avait un effet réellement positif sur elle et rien que pour cela, elle ne se laisserait pas intimider par Mahiro ou Yusei à propos de sa vie sentimentale actuelle.

Mais on en revenait alors au ‘détail’ de sa santé. Elle se devait d’être honnête. Dans un couple, lui avait dit un jour sa mère, le plus important est la confiance que les deux partenaires infuse l’un en l’autre. Et il est impossible de passer par cette étape s’il n’y a pas de vérités mises sur la table. Aussi, prenant une grande inspiration et profitant que son courage soit là pour le moment, la faible Cendrillon des temps modernes osa, sans pour autant regarder le jeune homme dans les yeux, apposer une phrase, du bout des lèvres, sur le parchemin du vent.

« …Ryouta-kun… J’ai quelque chose d’important à te dire. Je suis désolée. »

Elle était maladroite dans ses propos mais il n’était guère évident pour elle d’aborder ce sujet qui, pour elle, était à la fois une honte mais également une profonde crainte ancrée en elle, à vif sur son âme de petit pion de la vie.


   
© Nye-Hael sur Epicode
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kise Ryouta
Petit Ailier
avatar

Messages : 1717
Date d'inscription : 09/05/2014

MessageSujet: Re: [Anime] The weak Cinderella || Ryouta   Dim 26 Avr - 15:27


© Yamashita sur épicode

Rendez-vous...
« ...et révélations »


Feat. Akemi-chan ♥


Ryouta était aux anges, comme à chaque fois qu'il voyait Akemi. Il était indéniable qu'il tenait vraiment beaucoup à elle, peut-être même qu'il l'aimait vraiment. Non, il n'y avait pas de peut-être. Il l'aimait. Point. Même s'il ne le lui avait encore dit, attendant le bon moment et surtout, ayant un peu peur de tout gâcher. C'était idiot au fond, mais après tout, c'était sa première vraie relation et il y tenait. Il ne voulait pas perdre sa princesse et puis, il était quand même encore un peu trop tôt pour se dire des mots aussi importants. Ou pas ? Au fond, le blond se prenait un peu la tête pour rien et ça ne lui ressemblait pourtant pas. Il fallait y remédier au plus vite !

Il se souvenait encore de la première fois où il avait rencontré Akemi. Il avait immédiatement pensé à une princesse et finalement, ce petit surnom était resté. En même temps, ça lui correspondait plutôt bien...Elle était jolie, gentille, douce, délicate...bref, elle était l'image que Ryouta s'était toujours faite des princesses. Néanmoins, il avait remarqué un petit changement chez elle récemment. Il ne fallait pas croire, mais il lui arrivait d'être observateur et même un peu perspicace, si, si. Peut-être s'était-il passé quelque chose récemment. Mais il n'en savait rien et il n'avait pas l'intention d'aborder le sujet non plus. Cette journée leur appartenait et il voulait qu'elle soit parfaite, remplie de bons souvenirs.
Il proposa donc en premier lieu d'aller manger une glace. Ils pourraient soit s'asseoir sur la terrasse du glacier et s'amuser à observer les passants et à parler de tout et de rien, soit prendre leur glace et aller se balader, main dans la main. Ils verraient bien sur place ! Il fit une petite moue quand Akemi déclara vouloir payer les glaces, cette fois.

"Mais...ça me gêne, Akemi-chan ! Et puis, je ne serais pas un gentleman si je te laissais payer !"

Il se mit à rire doucement tandis qu'ils se dirigeaient vers le glacier. En fait, il aimait faire plaisir, mais l'inverse avait parfois tendance à le gêner, notamment quand ça venait d'une jolie jeune fille qu'il était sensée inviter. Après tout, lors d'un rendez-vous, c'était au garçon de payer, non ? En même temps, Ryouta vivait un peu dans un monde de shojos et de films à l'eau de rose quand ça concernait les relations amoureuses. Il idéalisait peut-être un peu trop la situation, même.
Alors qu'ils étaient presque arrivés, Akemi se tourna soudain vers lui et déclara qu'elle avait quelque chose d'important à lui dire, le tout avant de s'excuser. Hein ? Le mannequin la regarda avec de gros yeux, tandis que tout un tas de questions se bousculaient dans sa tête. Elle ne voulait quand même pas rompre ? Dans les films, ça commençait souvent comme ça. La fille voulait parler de quelque chose d'important et finissait pas mettre fin à la relation. Mais si c'était vraiment le cas, elle ne l'aurait pas embrassé, n'est-ce pas ? Elle ne l'aurait pas laissé lui prendre la main et n'aurait pas insisté pour lui payer sa glace non plus. Sinon, ça n'avait aucun sens. Si ?

Pauvre Ryouta, il était totalement paumé et il avait peur. Peur de peut-être voir Akemi pour la dernière fois. Non, il se battrait pour la garder, coûte que coûte ! Il tenta de se calmer car, après tout, il pouvait très bien faire fausse route. Il l'espérait, du moins.

"Qu'est-ce qui se passe ? Tu me fais...peur."

Peut-être n'aurait-il pas dû lui dire ça, mais il était trop tard. De toute façon, quoiqu'elle veuille lui dire, il l'écouterait jusqu'au bout.



Spoiler:
 

Merci pour cette signature tellement fab, Shoichi ! :p

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aoki Akemi
Coach
avatar

Messages : 315
Date d'inscription : 20/04/2014

MessageSujet: Re: [Anime] The weak Cinderella || Ryouta   Mer 6 Mai - 14:21


   
The weak Cinderella

   

Akemi soupira. Elle avait raté son approche sur toute la ligne, apparemment. Elle qui avait souhaité annoncé la chose le plus simplement possible, c’était apparemment raté. Il ne fallait plus y compter. Elle remarquait bien la respiration de Ryouta, qui s’était accélérée quelque peu. Mince, ce n’était pas du tout comme elle l’avait imaginé et elle le regrettait quelque peu. Déjà que trouver les mots pour résumer sa situation n’était pas simple, sis en plus Kise se mettait à paniquer, elle n’y arriverait pas. Ainsi, la jeune Aoki décida de faire les choses par étapes. Cela lui paraissait être la solution la plus adaptée à son actuelle situation.

« Allons-nous assoir avec une bonne glace, je t’expliquerais tout après, promis. »

Après réflexion, elle se dit qu’elle avait encore rendu la chose trop mystérieuse. Bon, il fallait tout de même lui reconnaître qu’effectivement, sa maladie était un mystère puisqu’elle n’en parlait jamais hors du cadre familial- et encore, même avec ses frères, elle évitait d’en parler. Elle cherchait à éviter ce qu’elle considérait, à tort, comme une faiblesse. Paradoxalement, c’était cette fameuse faiblesse qui l’avait aidé à changer, indirectement. Ça, et l’influence du monde extérieur, aussi pourri jusqu’à los qu’il savait être beau. L’un dans l’autre, elle y voyait un gain.
Ils s’installèrent donc à une table extérieure et, comme pour apporter un peu de baume à la tension qu’elle sentait parfaitement, Akemi céda face à la demande de Ryouta.

« Si.. .Si tu souhaites m’inviter, je ne m’y opposerais pas. »

Et puis le silence, lourd comme du plomb, tomba sur ses épaules de demoiselle. Elle serra sa robe blanche, serrant les poings presque au point de se faire mal. Elle ferma les yeux un instant puis les rouvrit, le regard plus déterminé que jamais. Que Ryouta accepte ou non sa maladie, elle resterait digne. Elle le devait ; elle était une Aoki et ne pouvait plus se permettre de faillir à son nom. Pas une fois de plus.

« Ryouta, ce que j’ai à te dire n’est pas réellement plaisant, pour moi. Pas du tout, en réalité. »

Elle pesait ses mots, mais ne pouvait faire autrement. Son visage, plus assuré, ne dégageait plus l’aura d’une petite princesse fragile. Akemi avait grandi. Trop vite, sans doute, dans un sens, mais désormais, elle ne veut ni ne peut faire demi-tour. Elle était engagée dans une voie ou se jouait sa vie, à pile ou face sur le plateau de jeu du destin.

« Je suis malade, Ryouta. Très malade. »

Et voilà, c’était dit. Un soupire succéda à l’aveu. Il ne lui restait plus qu’à espérer que tout se passe ‘bien’ désormais.


   
© Nye-Hael sur Epicode
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kise Ryouta
Petit Ailier
avatar

Messages : 1717
Date d'inscription : 09/05/2014

MessageSujet: Re: [Anime] The weak Cinderella || Ryouta   Lun 8 Juin - 17:44


© Yamashita sur épicode

Rendez-vous...
« ...et révélations »


Feat. Akemi-chan ♥


Ryouta était quand même légèrement en train de paniquer, là. Akemi voulait lui parler de quelque chose d'important, mais elle faisait durer le suspens. Un peu comme si elle attendait le moment et l'endroit parfaits pour se jeter à l'eau. Cependant, le jeune homme était quelqu'un d'optimiste qui avait toujours tendance à positiver, peu importe la situation. Alors, peut-être que ce qu'elle voulait lui annoncer n'était pas grave. Peut-être avait-elle une surprise pour lui et voulait garder le mystère un peu plus longtemps. Une surprise, hein ? Il n'aurait pas pu être plus loin de la réalité que ça.
La jeune fille proposa d'aller s'asseoir pour manger une glace pour pouvoir tout lui expliquer à ce moment-là. Ryouta hocha la tête. Il avait envie d'une glace et puis, si c'était ce qu'elle voulait, il n'allait pas s'y opposer ! Il voulait simplement qu'elle soit heureuse et qu'elle profite de cette journée ! Qu'ils en profitent tous les deux, ensemble.

Au bout de quelques instants, ils arrivèrent à destination et prirent place à l'une des tables en terrasse. Akemi finit alors par accepter qu'il l'invite, ce qui fit très plaisir au mannequin qui lui adressa un grand sourire. Toutefois, il ne pouvait se débarrasser de cet étrange sentiment au fond de lui...le sentiment qu'après cette conversation, tout changerait à jamais. Comme quoi, il savait être perspicace quand il le voulait.
Ryouta remarqua une certaine tension dans l'air alors qu'il s'efforçait de se concentrer sur la carte pour choisir un dessert glacé. Sa petite amie semblait pensive...elle réfléchissait sans doute à quoi lui dire ou à comment le formuler. Elle n'avait pas l'air très à l'aise, ce qui fit monter l'inquiétude du blond d'un cran. Il avait vraiment un mauvais pressentiment, là.

Et puis, le couperet tomba. Ryouta regardait Akemi avec de grands yeux, la bouche à moitié ouverte. Qu'est-ce qu'elle venait de dire ? La voix de la jeune femme résonnait encore dans sa tête, ses paroles y tournaient en boucle. Je suis malade. Très malade.
Il ignorait combien de temps il était resté ainsi, incapable d'esquisser le moindre geste, incapable de prononcer le moindre mot. Akemi était...malade ? Et apparement, ça avait l'air grave. Comment avait-il pu passer à côté de ça ? Comment n'avait-il rien remarqué ? Certaines images lui revinrent alors en tête...et plus il y pensait, plus il se disait qu'il aurait dû voir quelque chose. Akemi était fragile physiquement, il en avait déjà été témoin plusieurs fois. Mais il n'avait jamais pensé plus loin que ça. Et si elle lui annonçait qu'elle n'avait plus beaucoup de temps à vivre ? Et s'il la perdait soudainement ? Que devait-il faire ? Que devait-il dire ? Il était totalement perdu, alors qu'il ne savait même pas de quoi était atteinte Akemi.

Au bout d'un moment, il parvint néanmoins à se reprendre. Il ferma un instant les yeux, inspira et expira profondément, puis rouvrit les yeux pour regarder Akemi. Il lui prit les mains et les serra doucement entre les siennes.

« Qu'est-ce que...tu as ? Peu importe ce que c'est, je te laisserai pas tomber ! »

Voilà, c'était dit. Il l'aimait et il n'allait certainement pas l'abandonner sous prétexte qu'elle était malade. Quel genre de petit ami serait-il sinon ? Et puis, Akemi avait probablement besoin de soutien et ce soutien, il voulait le lui apporter.

« Je serai toujours là pour toi, Akemi-chan. »

Il lui adressa un doux sourire et tenta de se montrer rassurant, alors qu'au fond de lui, il n'était pas rassuré lui-même. Il avait vraiment peur de ce qu'il allait découvrir. Mais quoique ce soit, il ne faillirait pas à sa promesse.



Spoiler:
 

Merci pour cette signature tellement fab, Shoichi ! :p

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aoki Akemi
Coach
avatar

Messages : 315
Date d'inscription : 20/04/2014

MessageSujet: Re: [Anime] The weak Cinderella || Ryouta   Jeu 11 Juin - 19:15


   
The weak Cinderella

   

Lorsqu’Akemi sentit la chaleur des mains de Ryouta autour des siennes, elle réalisa alors qu’elle s’y était sans doute mal prise, pour lui annoncer cette nouvelle. Un sursaut léger et dans son regard, déjà, on sentait sa belle assurance s’effriter de plus en plus. Elle appréciait ces mots, bien sûr. Comme tous les autres venant du basketteur, là n’était pas la question. Cependant, la minuscule Aoki sentait parfaitement que si elle ne passait pas aux aveux immédiatement, elle ne les déglutirait jamais et serait piéger dans la toile de sa propre angoisse à ce sujet. C’était ce qu’elle se devait de faire… et vite. Déjà, dans sa gorge, elle pouvait percevoir la naissance d’une boule, désagréable.

Reprenant ses mains, doucement, non pas par rejet des démonstrations d’affections de Ryouta – loin de là – mais plus pour aider sa concentration, la petite blonde fragile baissa le regard vers la table et commença, lentement, son explication. Ces révélations lui pesaient, au final, bien plus qu’elle ne l’aurait jamais imaginé.

« Je suis née après une grossesse et un accouchement difficile. Ma mère avait plus de quarante ans lorsqu’elle m’a eut et… j’ignore si tu le sais mais les risques, tant pour l’enfant que pour la mère, une fois passé la barre des quarante années augmentent par deux à chaque année qui passe…. »

Elle fit une pause, déglutit, et reprit.

« Les médecins sont parvenus à lier ce fait avec mon … ‘état’, si je puis dire, lorsque mes poumons ne se sont pas ouverts lorsque je suis née. Il fallut la vivacité d’esprit de trois d’entre eux afin de me sauver alors que je n’avais même pas dix minutes. Les choses ne se sont pas arrangées par la suite, loin de là. J’étais faible et mes poumons étaient atteint d’un mal que les médicaments prescrits d’ordinaire pour ce genre de problèmes ne fonctionnaient pas. Des examens plus poussés furent mis en œuvre et le verdict tomba avant ma première bouge soufflée. »

Là venait la partie la plus délicate de son discours, celle à laquelle elle ne faisait jamais référence. Par honte ou par envie de jouer les grandes, les situations différaient selon le contexte. Et pourtant, Akemi savait qu’aujourd’hui, elle ne pouvait se dérober. Plus maintenant. Plus après tout ce qu’elle venait de dire ci-avant. Car si elle respectait les vœux d’autrui, elle éprouvait un respect encore plus fort pour les promesses à tenir. En l’occurrence, la sienne.

« Je suis atteinte d’une maladie dégénérative mutante. Rassures toi, je ne vais pas me transformer en une bête infâme, comme dans les comics de Marvel, ahah… » sa tentative d’humour lui fit honte toute seule mais elle enchaina malgré tout pour ne pas laisser le malaise persister « Cela signifie juste que… Mon corps est faible. Trop faible. Bien plus que n’importe lequel des filles qui gambade joyeusement ici, sous le soleil.  Sans mon respirateur, je crois pouvoir dire que je ne serais plus en mesure de te parler présentement depuis bien longtemps. »

Ses yeux étaient vides, tristes. Et pourtant, Akemi les focalisa alors sur un groupe d’adolescentes qui passait près d’eux. Dans la fleur de l’âge, elles étaient tout ce qu’Akemi aurait rêver d’être il n’y a pas si longtemps ; lorsqu’elle était encore bercée d’illusions à n’en plus finir.

« J’étais tellement… envieuse de connaître la vie, tellement désireuse d’être considérée comme une fille normale, que je ne parlais jamais de cette… chose qui attaque non seulement mes poumons, mais aussi tout le reste de mon corps à la moindre petite maladie ou blessures. Mon système immunitaire est défaillant et le moindre choc renforce mon mal. »

Mais ce n’était pas tout et la partie ‘finale’ de cette tirade –même si d’autres viendraient très certainement derrière – approchaient à grand pas, avec des chaussures faite du métal froid de la vérité. Celle à laquelle on ne peut jamais échapper.

« Récemment, les médecins étaient optimistes quant à mes chances de survie. Ils parlaient même de guérison, tu te rends compte ! » fit-elle ,enthousiaste « …Mais… Il y a peu, j’ai croisé le chemin d’une fille qui m’a… violenté. Mon frère ainé m’a trouvé, emmenée à l’hôpital, mais j’étais restée trop longtemps blessée et à même le sol sous la pluie. Voici pourquoi pendant trois semaines je ne t’ai pas donné de nouvelles… J’étais retournée en chambre stérile le temps que l’on aide mon organisme à éliminer les microbes et virus qui avaient saisi l’occasion pour s’installer. Aujourd’hui, même si je suis apte à sortir de nouveau, les médecins les plus optimistes… me laissent un peu moins de dix ans à vivre. Il aura suffi de quelques écorchures et bleues pour que ma maladie se sente pousser des ailes… »

Et c’en fut finit de cette entrée en matière. Akemi offrit malgré tout un sourire à Ryouta. Il n’avait rien fait, lui. Il devait juste être mis au courant de la vérité, car il le méritait. Elle s’en voulait simplement de devoir lui faire subir ce genre de chose car elle n’aurait souhaité cette situation à personne. Pas même à sa pire ennemie. Car Akemi restait… Akemi.



   
© Nye-Hael sur Epicode
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kise Ryouta
Petit Ailier
avatar

Messages : 1717
Date d'inscription : 09/05/2014

MessageSujet: Re: [Anime] The weak Cinderella || Ryouta   Jeu 9 Juil - 1:01


© Yamashita sur épicode

Rendez-vous...
« ...et révélations »


Feat. Akemi-chan ♥


Il avait tellement peur de ce qu'Akemi s'apprêtait à lui dire, mais il tâchait de ne pas le montrer. Après tout, c'était elle qui avait besoin de courage, pas lui. Il avait donc essayé de la rassurer au mieux - et sans doute de se rassurer lui-même par la même occasion. Malgré tout, il sentait son cœur battre un peu plus vite et le stress monter. Elle avait lâché ses mains, du coup, il les posa sur ses genoux, serrant les poings tandis qu'il écoutait ce que la jeune fille avait à lui dire. Elle commença par lui parler de sa naissance difficile et Ryouta réalisa qu'il s'en était fallu de peu pour qu'il ne la rencontre jamais, pour qu'ils ne soient pas assis ici, à cet instant précis. Néanmoins, il ne dit rien. Il ne voulait pas l'interrompre. Il allait l'écouter jusqu'au bout, ne pas la couper dans son élan.

Au fur et à mesure qu'elle avançait dans son récit, le visage du blond se décomposa. C'était juste...horrible ! Et tellement triste ! Akemi ne méritait pas ça. Elle méritait de vivre une vie normale, comme toutes les filles de son âge. Et puis, il s'en voulait. Il s'en voulait de n'avoir rien vu, de n'avoir pas remarqué qu'elle avait des soucis. Certes, il s'était rendu compte qu'elle était plus fragile que les autres, mais il n'avait pas pensé plus loin, ne s'était pas alarmé ni posé de questions. Il aurait peut-être dû...
Mais le pire dans tout ça fut certainement la dernière partie du récit. La partie qui expliquait pourquoi Akemi avait disparu pendant un certain temps, pourquoi il n'avait plus eu aucune nouvelle. Et la vérité l'horrifia. Akemi...sa princesse... quelqu'un avait osé lui faire du mal. Il sentit une grande colère l'envahir, le genre de colère qui ne lui prenait que quand on s'attaquait à ceux qu'il aimait.

Encore une fois, il se força à ne rien dire, à la laisser terminer. Et là, ce fut le choc. Elle avait...moins de dix ans à vivre ? Ryouta la regardait avec de gros yeux, puis il secoua la tête. Non, ce n'était pas possible. Il refusait d'accepter une chose pareille ! Il tenta de se reprendre, mais ce n'était pas facile. Toutes sortes d'émotions se battaient pour remonter à la surface. La tristesse, la colère, l'indignation, mais aussi la culpabilité. Pourquoi n'avait-il pas été à ses côtés au moment de l'incident ? Pourquoi n'avait-il jamais rien remarqué ? C'était idiot, il savait qu'il  n'y était pour rien et qu'il ne pouvait certainement rien faire contre une maladie, mais c'était plus fort que lui.

"Pourquoi tu ne me l'as pas dit plus tôt ? Je...J'aurais pu te protéger !"

Ou pas. On ne pouvait tout simplement pas éviter certains choses, un peu comme si elles étaient écrites à l'avance. Il serra les poings, puis se leva pour rejoindre Akemi et la prendre dans ses bras. Il voulait lui montrer qu'il était là pour elle, qu'il le serait toujours. Cette situation était difficile à accepter et sans doute ne réalisait-il pas encore vraiment la gravité de la chose, mais peu importe. Il était là et il soutiendrait sa petite amie de son mieux.

"Merci de me l'avoir dit. Mais si tu pensais pouvoir te débarrasser de moi, tu t'es trompée ! Je n'irai nulle part !"

Il se détacha d'elle et lui adressa un grand sourire idiot, alors qu'au fond, il avait envie de pleurer, de crier à l'injustice.
Il était bien décidé à faire vivre à Akemi les plus belles années de sa vie, afin que ni l'un ni l'autre ne regrette quoique ce soit. A commencer par cette délicieuse glace qui venait d'arriver !



Spoiler:
 

Merci pour cette signature tellement fab, Shoichi ! :p

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aoki Akemi
Coach
avatar

Messages : 315
Date d'inscription : 20/04/2014

MessageSujet: Re: [Anime] The weak Cinderella || Ryouta   Dim 2 Aoû - 0:09


   
The weak Cinderella

   
Elle n’avait pas immédiatement compris ce qu’il venait de se produire. Elle avait regardé Ryouta dans les yeux en lui révélant toutes ces choses si difficiles à avouer et l’instant suivant, elle était entourée par les deux bras du basketteur. Elle manqua de sursauter en se rendant compte de la situation. Puis, analysant les faits, la petite demoiselle s’était bien vite calmée. Ryouta… Il était vraiment adorable. Rares étaient les personnes comme lui et en un sens, Akemi l’admirait pour être ce qu’il était. Il n’y a pas si longtemps, elle aussi était comme lui, emplie d’innocence et autres arômes de naïveté charmante. Aujourd’hui il n’était plus aussi rayonnant, son apparat de demoiselle. Akemi avait compris que la vie était ce qu’elle était et ne pouvait être combattue qu’en étant réaliste, chose qu’elle n’avait pas réellement été jusque-là.
Ceci étant dit, son regard sombre sur l’existence ne l’empêchait guère d’apprécier les actes de son petit-ami à leur juste valeur. La protéger ? Quel gentil garçon il était, décidément. La petite blonde ne se sentit pas de briser ses illusions et ses espoirs, elle qui avait été enfermée dans un carcan similaire il n’y a pas si longtemps de cela. Elle lui sourit, mature, belle dans sa maladie. L’enthousiasme de Ryouta lui réchauffe le cœur, lui donnerait presque de l’espoir ; elle qui se voyait déjà absente de ce monde d’ici dix ans.

« Tu es vraiment très gentil Ryouta. Rassieds-toi, sinon tu ne pourras pas savourer cette glace qui arrive ! »

Sa voix est enjouée, mais ce n’est que façade. Elle ne veut pas vicier l’atmosphère ravie qui flotte autour d’eux par la simple présence du sportif ; ce ne serait pas fair-play, se dit-il. Leurs commandes arrivent alors sur la table. Akemi sourit au serveur qui repart et offre un nouveau sourire à son petit-ami. Elle veut le détendre au maximum, qu’il ne se sente pas coupable de quoi que ce soit ; personne n’aurait pu anticiper l’agression d’Akemi, après tout.

« Au fait, voilà un moment que tu ne m’as pas parlé de ton équipe de basket à Kaijo ! Y a-t-il du nouveau de ce côté-ci ? Vous vous préparez pour des matchs ou des compétitions prochainement ? »

Elle n’avait plus les dates importantes des tournois féminins en tête actuellement et de toute manière, peu probable que les dates correspondent avec celles des tournois masculins. Un match intersexe n’avait encore jamais été tenté, après tout. Théorie sans doute un peu machiste dans le fond mais l’Aoki, dégustant sa glace, ne voulut pas s’arrêter sur ce point qui aurait pu la déranger dans d’autres circonstances. Pour l’heure, seul lui importait Ryouta et son sourire. Elle se sentait… mitigée ; à la fois heureuse d’avoir pu partager un peu de son fardeau et honteuse de le faire dès lors peser sur d’autres épaules que les siennes. Une lutte d’esprit sans fin dans laquelle venait de s’engager la jeune fille.

« … Elle est délicieuse. »

La glace. Maintenant qu’elle y prêtait attention, le suc délicat, nectar sucré, glissait sous sa langue et lui tira un sourire. Depuis combien de temps n’avait-elle plus prit le temps, tout simple, de s’arrêter à ce genre de petites constatations, de petits bonheurs ? Oui, c’était bel et bien vrai et elle ne le remarquait que maintenant mais… Akemi devait réapprendre à vivre. Et ce travail de colosse commençait par la plus petite pierre qui soit ; profiter d’un instant de paix dans l’œil du cyclone qui symbolisait sa vie à venir. Son avenir, aussi. Tant de choses qui lui échappaient, à bien y regarder.


   
© Nye-Hael sur Epicode
   
[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kise Ryouta
Petit Ailier
avatar

Messages : 1717
Date d'inscription : 09/05/2014

MessageSujet: Re: [Anime] The weak Cinderella || Ryouta   Mer 6 Jan - 4:33


© Yamashita sur épicode

Rendez-vous...
« ...et révélations »


Feat. Akemi-chan ♥


Non, vraiment, il ne réalisait pas encore tout à fait ce qu'Akemi venait de lui révéler. Il lui faudrait sans doute encore un moment, voire plusieurs jours, pour se rendre vraiment compte de ce qui se passait. Est-ce qu'il accepterait ce cruel sort du destin ? Sans doute que non. Mais il ferait au mieux pour soutenir sa princesse dans les épreuves qu'elle aurait à traverser à l'avenir. Autant dire que tout ça l'avait bien chamboulé...mais il essayait de ne pas trop le montrer et de garder le sourire. Il ne pouvait pas faire grand chose pour elle, alors la moindre des choses était d'essayer de la rendre heureuse avec de petits gestes à première vue anodins. Et de lui montrer qu'il était là pour elle quoiqu'il advienne. Voilà le plus important. Après tout, il n'était pas médecin ou un truc du genre, il ne pouvait donc hélas rien pour elle d'un point de vue physique. Mais s'il pouvait être son petit rayon de soleil, il le serait !

Pour l'heure, il décida de mettre tout ça dans un coin de son esprit et de ne plus y penser afin de pouvoir profiter à fond de ce petit rendez-vous. Akemi semblait être d'accord avec lui puisqu'elle changea de sujet en abordant la glace ! En voyant cette véritable bombe calorique arriver, ses lèvres s'étirèrent en un large sourire. Ça avait l'air vraiment trop bon ! Nul doute qu'il allait se régaler ! Son défi: tenter de ne pas se mettre de la chantilly partout !
Il reprit donc sa place en face de sa petite amie et entama sa glace sans plus attendre. Comme il s'y était attendu, c'était juste succulent ! Il ferma même un instant les yeux pour en profiter pleinement avant de les rouvrir pour observer Akemi. Elle était tellement belle...Il sourit et sortit de ses pensées lorsque la douce voix de sa dulcinée s'adressa à lui, cette fois pour lui parler de son équipe. Il trouvait ça vraiment chouette qu'elle s'intéresse à sa passion comme ça ! Bon, en même temps, elle aussi était passionnée par ce sport, ça aidait pas mal !

"On s'entraîne durement pour le prochain tournoi ! Faut absolument qu'on gagne, cette fois ! Mais Kasamatsu-senpai nous mène la vie dure !"

Il fit une petite moue, mais bon, en réalité, c'était surtout à lui qu'il menait la vie dure ! Peu importe si au final ça lui permettait de progresser et d'aider son équipe à gagner ! La concurrence serait encore rude, cette fois-ci encore et nul doute que les autres étaient, eux aussi, en train de s'entraîner comme des forcenés. Les matches allaient encore être très intenses et passionnants ! Il avait déjà hâte d'y être !
Il adressa un nouveau sourire à Akemi tandis qu'il savourait sa glace. D'ailleurs, la jeune fille déclara qu'elle était délicieuse. Il n'aurait pas pu être plus d'accord !

"Un délice ! Pas pour rien que c'est un de mes glaciers préférés !"

Il souriait toujours, regardant sa jolie princesse d'un air amoureux. Oh oui, il l'aimait vraiment. Plus qu'il n'avait jamais aimé personne auparavant. En même temps, c'était sa première vraie relation et s'il s'engageait autant dedans, c'était qu'il tenait vraiment à ce que ça marche. Malgré les coups durs qui les attendaient incontestablement dans un avenir plus ou moins proche. Foutue maladie. Ryouta secoua brièvement la tête afin de chasser ces pensées de son esprit. Ne plus y penser. Profiter du moment. Sourire. Faire sourire Akemi. Lui faire passer un bon moment. Voilà tout ce qui importait à cet instant. Et puis, il se pencha vers elle et tendit le pouce pour venir essuyer un peu de glace qui s'était logée à la commissure de ses lèvres. Avant de porter ce même pouce à ses propres lèvres pour en ôter la glace qui s'y trouvait.

"Tu avais de la glace, là..."

Il avait fait ça naturellement, sans la moindre gêne. En même temps, Ryouta était comme ça. Spontané, ne réfléchissant pas vraiment. Et puis, c'était sa petite amie, il avait donc le droit de faire ce genre de trucs ! Non ? En tout cas, il avait vu certains couples le faire dans certains films d'amour ou dans certains shojos !

"Tu veux faire quoi après ? Choisis ce que tu veux, c'est ta journée !"



Spoiler:
 

Merci pour cette signature tellement fab, Shoichi ! :p

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aoki Akemi
Coach
avatar

Messages : 315
Date d'inscription : 20/04/2014

MessageSujet: Re: [Anime] The weak Cinderella || Ryouta   Mer 2 Mar - 21:35


   
The weak Cinderella

   
Du mythe à la réalité, on pense souvent à tort, qu’il n’y a qu’un pas. C’est peut-être vrai, peut-être faux. Tout n’est qu’une question de point de vues, au final. Pourtant, Akemi voulait croire qu’elle avait encore une chance de vivre au-delà du seuil fatidique des dix ans. Elle voulait croire que tout ceci n’était qu’un mauvais rêve et qu’elle s’en déferrait une fois le réveil en train d’hurler des ordres de réveil. Oui, voilà. C’était tout à fait ça . Le petit oiseau privé de ses ailes désiraient tout de même ardemment s’exercer avec des dernières. Alors, malgré sa cage et ses plumes factices, il tenterait sa chance, et s’entrainerait à voler malgré tout, envers et contre tous.

Akemi reporta son attention sur Kise. Kise et sa spontanéité. Kise et sa grande tendresse. Kise qui était maintenant et plus que jamais son ciel dans cette agonie latente. Lui aussi lui destinait de gentils mots et de gentilles attentions. Akemi faisait donc en sorte de ne pas voir ces démonstrations de passions comme de la pitié ou pire encore, de la compassion. Akemi ne désirait pas être pleuré, pas plus qu’elle ne voulait être plainte. L’Aoki voulait tout simplement vivre. Vivre et être normale. C’était là son seul désir de l’instant. Bien décidée à en profiter, elle rendit à Ryota son sourire candide alors que ce dernier lui énumérait les choses communes a tout rendez-vous amoureux.

Elle se laissa aller à rougir lorsqu’il vient essuyer le contour de ses lèvres avec son pouce. Hum, un véritable gentleman de shojo. Mais cela ne déplaisait pas à Akemi, laquelle se référait simplement à son bon plaisir. La compagnie de Kise mettait un peu de soleil dans sa vie, dans son cœur. Elle était heureuse de sa présence et c’était là tout ce qui comptait vraiment, au final.

Pour autant, elle fut prise totalement au dépourvue lorsqu’il lui imposa le fait que cette journée était sienne et que ses décisions feraient office de lois. Bien… bien. Soit. Mais que faire ? Akemi n’avait jamais été très douée pour prendre des décisions. Enfin, si, lorsqu’elle était encore innocente et… stupide. Mais depuis sa prise de conscience, son esprit avait quelque peu fané. Elle ne savait que faire lorsqu’il était question d’improviser. Cependant, une idée lui vint, fugace mais belle et bien présente.

« Eh bien… Il m’a semblé voir des embarcations sur le lac artificiel tout proche. Je crois qu’ils sont là à l’occasion d’un évènement particulier pour la ville, mais je ne saurais pas resituer le contexte. Si être sur l’eau ne te dérange pas, peut-être pourrions-nous nous y rendre ensemble ? »

Puis, finalement, rompant un peu ses paroles précédentes, c’est avec un sourire sur le visage qu’elle lança, taquine.

« Et finalement, navrée de rompre mes mots de tout à l’heure, mais je prends le parti de t’inviter pour cette glace ! Si cette journée doit être mienne, autant que j’en définisse toutes les règles qui me rendront heureuse, tu ne crois pas ? »

Elle se prenait à son jeu et, mine de rien, ceci n’était pas si désagréable qu’il paraissait.



   
© Nye-Hael sur Epicode
   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kise Ryouta
Petit Ailier
avatar

Messages : 1717
Date d'inscription : 09/05/2014

MessageSujet: Re: [Anime] The weak Cinderella || Ryouta   Sam 29 Oct - 0:00


© Yamashita sur épicode

Rendez-vous...
« ...et révélations »


Feat. Akemi-chan ♥


Mieux valait oublier ce qu'il venait d'apprendre. Au moins, le temps de ce rendez-vous. Il ne voulait pas que ce moment soit gâché et il voulait en profiter au maximum. Cela faisait longtemps qu'il avait attendu cette journée, alors il ne laisserait rien ni personne se mettre en travers de leur chemin ! Il se prit à admirer sa petite amie, un petit sourire aux lèvres. Elle était tellement jolie. Elle le faisait penser à une poupée dont il avait envie de prendre le plus grand soin. Ou à une princesse. Une princesse et son prince. C'était plutôt pas mal, non ? Cela avait des airs de conte de féé, même si c'était assurément très niais. Que voulez-vous ? Un Ryouta amoureux était un Ryouta romantique et niais à souhait. Il espérait juste que cela faisait plaisir à sa douce car il ne voudrait en aucun cas produire l'inverse de ce qu'il souhaitait vraiment.

Quoiqu'il en soit, il mit fin à sa petite contemplation avec un geste digne d'un shojo. Le coup de la glace au bord des lèvres - un classique. Akemi rougit, ce qui lui conférait un air des plus adorables. Nul doute, cette fille faisait littéralement fondre le blond, comme sa glace était en train de fondre !
Ensuite, histoire de continuer sur sa lancée, il proposa à la jeune fille de faire ce qu'elle souhaitait. Il voulait la rendre heureuse, après tout ! Tant qu'elle l'était, il le serait aussi ! Et puis, il n'était pas bien difficile à ce niveau-là. Il esquissa un grand sourire lorsqu'elle proposa d'aller au bord du lac où se trouvaient de petits barques. C'était très romantique ! Et puis, dans les shojos, il y avait souvent au moins un moment comme ça où les deux protagonistes se retrouvaient dans une barque, en amoureux.

"Excellente idée ! T'en fais pas, ça me dérange absolument pas d'être sur l'eau !"

Il sourit de plus belle, déjà hâte d'y être à présent. Néanmoins, il fallait d'abord finir cette énorme glace afin de ne rien gaspiller !

"Ce sera comme dans les films ou les shojos ! Aaah, trop romantique !"

A l'entendre parler, on pourrait se demander qui des deux était la fille ! Il regarda sa glace et constata qu'il était sur le point d'en arriver à bout. Il faut dire qu'il avait mangé très vite, tant c'était bon ! C'est alors qu'Akemi reprit la parole, suscitant la surprise auprès de Ryouta. Quoi ? Elle était sérieuse ? Le jeune homme la regarda avec de gros yeux avant de secouer la tête.

"Hors de question ! Quel genre de petit ami je serais si je te laissais payer ?"

Il était sans doute vieux jeu de ce côté-là, mais à ses yeux, il était totalement inconcevable que la fille invite le garçon ! Evidemment, si elle insistait un peu trop, il finirait par céder quand même...à contrecœur, cela dit. Ensuite, il trouverait le moyen de rendre la pareille car ce serait la moindre des choses.
Il crut entendre des voix pas loin et en chercha donc l'origine. Plusieurs filles se tenaient à bonne distance d'eux et semblaient les observer. Sans doute des fangirls... Ryouta savait qu'il leur devait beaucoup car sans elles, il n'aurait peut-être pas autant de succès dans le mannequinat...mais il n'avait pas non plus oublié ce que ces filles avaient fait à Akemi à la piscine. Elles n'avaient donc pas intérêt à s'approcher ! D'ordinaire, il était toujours gentil et souriant avec ses fans, mais si elles touchaient à sa copine...il pouvait montrer les crocs. Si, si. Enfin, fort heureusement, elles ne semblaient pas vouloir approcher plus. Il décida donc de les ignorer.

"Si tu as terminé, on pourrait y aller ? J'ai hâte de partager ce moment avec toi !"



Spoiler:
 

Merci pour cette signature tellement fab, Shoichi ! :p

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aoki Akemi
Coach
avatar

Messages : 315
Date d'inscription : 20/04/2014

MessageSujet: Re: [Anime] The weak Cinderella || Ryouta   Sam 29 Oct - 13:31


   
The weak Cinderella

   
Elle s’y était attendu, mais de voir les yeux rieurs de Ryouta acheva de convaincre Akemi de se laisser aller un peu. Il souhaitait la dorloter ? Fort bien, même si la jeune femme n’avait en aucun cas prévu pareil tournant pour cette journée, ce n’en était pas désagréable pour autant. De temps à autre, savoir décrocher était encore le meilleur moyen pour profiter de la vie dans son ensemble. Et aux vues des pronostics assez négatifs des médecins d’Akemi, profiter était une chose à côté de laquelle elle ne pouvait se permettre de passer. Alors, elle lui offrit son plus beau sourire et ne chercha plus à résister – pour le moment, tout du moins.

Elle avait enfin l’occasion de changer la teinte, jusque-là assez sombre, de ce rendez-vous avec son petit-ami et ne tenait pas vraiment à ce que les choses repartent en sens inverse. La jeune Aoki n’interféra donc plus davantage dans les volontés de Kise, le laissant agir comme bon lui souhaitait. L’addition réglée, elle se leva donc en douceur – toujours un peu fatiguée bien qu’elle tâchait de mettre cet aspect-ci de côté – et vint alors s’accrocher au bras de Ryouta ans réel complexe. Il lui semblait qu’elle était loin, l’époque où elle était insouciante au point de ne rien relever, même les évidences.

Désormais, elle voyait clairement les visages déçus des ‘fans’ de son petit-ami qui la regardait avec un mélange d’envie et de mépris. Qu’à cela ne tienne, Akemi décida de ne pas s’en soucier davantage. Elle voulait passer le plus de temps possible auprès de Ryouta, ne sachant vraiment combien de temps il lui restait encore à pouvoir agir de la sorte. D‘autant qu’elle était désormais sous l’épée de Damoclès de ses frères. Ils avaient décidé que si une autre incartade arrivait à leur jeune sœur, alors cette dernière irait étudier à l’étranger pour une durée indéterminée.

Si, au départ, Akemi s’était clairement insurgée devant cette décision, elle remarqua bien vite qu’elle était seule contre tous ou presque. C’était le prix à payer pour essayer de poursuivre cette existence ‘normale’ alors qu’elle ne l’était absolument pas elle-même. C’était le prix à payer pour continuer à rêver ici, avec ses rares amis. C’était le prix à payer pour sa définition du verbe ‘exister’. Quelque peu amère, la jeune fille prit une grande inspiration avant de récupérer ce si joli sourire qui était le sien. Bien vite, les deux adolescents arrivèrent tout près de l’endroit où les barques étaient laissées à disposition. « Souhaites-tu choisir la nôtre, Ryouta ? Ou bien préfères-tu que je le fasse moi-même ? »

Ryouta était une sorte d’ange. Ses réactions étaient adorables et Akemi ne pouvait que se sentir bien près de lui, comme réchauffée près d’un soleil généreux ; elle qui avait souvent si froid. C’était agréable, bien plus qu’elle ne l’aurait jamais imaginé. « Je suis vraiment très heureuse d’être ici, avec toi. » Elle avait dit ces mots en le regardant droit dans les yeux. C’était là la couleur profonde de ses sentiments. Akemi avait rarement été aussi honnête qu’en cet instant.




   
© Nye-Hael sur Epicode
   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Anime] The weak Cinderella || Ryouta   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Anime] The weak Cinderella || Ryouta
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» À quelle série, anime ou autre êtes-vous accros en ce moment
» Ca sert à quoi le Weak-Point-Line chez Flysurfer ?
» Mangas, BD, Comics et Dessins Animés
» Leurres pour le silure ?
» Liubov Charkashyna

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Extérieurs :: Villes :: Centre ville-
Sauter vers: