AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un chaton au mauvais endroit ! | PV Yumi ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Un chaton au mauvais endroit ! | PV Yumi ♥   Dim 15 Fév - 19:51


Rencontre hasardeuse.

Yumi Kinoshita & Nishimura Rin ~  


Une simple journée de cours, rien de plus banale que cela dans ce bas monde. Se réveiller le matin, se préparer, manger, se diriger vers le lycée, entrer à l'intérieur de celui-ci, aller dans une salle de classe, s'asseoir après avoir salué le professeur, écouter pendant des heures, sortir enfin, puis y retourner, puis manger et refaire ensuite la même chose l'après-midi …Tout cela pour dire que ça n'avait rien d'extraordinaire. La seule chose qui pouvait encore ravir la joie de cette jeune blonde que nous suivions, Rin, était encore le basket. Après les cours, le mieux restait tout de même les clubs et si la belle se levait tous les jours, faisait en sorte d'avoir des notes correctes et ne séchait pas, c'était bien dans l'espoir de garder le privilège de pouvoir faire du basket tout les jours. Elle aimait le lycée rien que pour cela. C'était encore la seule chose que la blonde pouvait un minimum apprécier au vu de ce qu'offrait le reste.

Oui, dans ce lycée -et dans les autres probablement- les conversations avec les autres n'étaient pas franchement dès plus intéressante et encore moins pour la Nishimura. Piailler sur les garçons ou bien les autres filles, sur ci, sur ça, faire des rumeurs, se tirer dans les pattes ect … Tout ceci engendrait la mauvaise opinion de Rin sur les lycées. Petit à petit, elle commençait à se faire une idée générales sans pour autant fermer son esprit. Elle était comme cela la miss, ouverte à tous, ne jugeant pas spécifiquement quelqu'un simplement sur une impression ou un mot, essayant d'apprendre à connaître les autres, mais comme tout le monde, parfois, des idées fixes s'imposaient à son esprit. Notamment sur les filles quand elle les voyait rigoler en voyant passer telle ou tel, se payant clairement de la tête de cette personne en question dans son dos ou bien quand elles répandaient des rumeurs sur des suppositions. Alors oui, depuis longtemps, elle avait rayer ce genre de groupe de fille de son entourage, n'étant pas -de toute façon- le genre « intéressante » selon elle et « ennuyeuse » aussi. Oui, quand Rin se retrouvait dans ce genre de conversation, elle ne disait plus rien et répondait simplement par hum. Autant dire que les amis, c'était pas forcément très ça. Pour vous donner une idée sur la chose, nous retrouvions la blonde à l'heure du repas, ayant décidée pour une fois de manger en cours et … quelle erreur de sa part.

« Non mais tu l'as vu, Kurosaki-senpai ? A ce qu'il paraît, elle a plusieurs petits-amis en même temps, c'est une senpai qui me l'a dit hier !
-Non c'est vrai ?! Ah mais qu'elle garce ! Elle donne un air innocent pour plaire aux garçons et les appâter, je le savais, elle est minable !!
-Et dire que je la respectait … Ah, bonjour Kurosaki-senpai ! »


Vous voyez le genre ? Et bien voilà ce qu'avait dû endurer la Nishimura pendant une bonne vingtaine de minute. Seulement, ce n'était pas son genre de ne rien dire, surtout que cette conversation se passait juste à côté d'elle et que c'est filles avaient ensuite sourit et saluées la personne sur qui elles médisaient quelques minutes auparavant.

« Kurosaki-senpai ? Je crois que ces filles disaient à l'instant que tu étais une garce parce que tu avais plusieurs petits-amis … »

Non pas qu'elle voulait créer des ennuis, loin de là, elle préférait toujours plus que tout sa tranquillité, mais s'il y avait bien une chose qu'elle ne supportait pas, c'était ce genre de comportement et le manque de respect qu'elles pouvaient avoir dans ces moments-là, toujours dans le dos évidemment. Alors oui, quand elle en avait la possibilité, elle lâchait des bombes du genre et retournait à ses activités, se faisant plus d'ennemis qu'autre chose. Et oui, tout le monde ne peux pas avoir d'amis dans la vie, c'est ainsi.

Enfin, après cela, la vie lycéenne banale avait simplement continuée jusqu'à la sonnerie de fin, annonçant ainsi qu'elle pouvait rejoindre son club et des gens qu'elle appréciait un minimum et avec qui, elle pouvait discuter d'autre chose que ce genre de connerie. D'ailleurs, comme pour reprendre un nouveau souffle après cette situation, elle avait longuement discutée avec sa coéquipière, Rei Kamya. Cela lui avait fait le plus grand bien et avait aussi prit le temps de saluer Aomine et l'équipe masculine au passage, le simple fait de les saluer avait semblait l'apaiser. Tous étaient différent des camarades de sa classe, très loin même.

Elle avait donc fait son entraînement avec beaucoup d'envie comme toujours et avait mis beaucoup d'effort dans tout ce qu'elle avait entreprit durant ce moment en équipe. Les rebonds, elle les avait tous rattrapés aujourd'hui et elle était plutôt fière d'elle. En rentrant, la blonde se ferait une joie de le dire à son père, d'en discuter durant des heures. Tous les deux aimaient énormément ce sport. Enfin revenons à son entraînement, à la fin, il n'était pas surprenant de la voir transpirer énormément, prenant donc une bonne douche pour enlever tout cela. Sa douche ne durait cependant pas très longtemps et on la voyait rapidement dehors, prête à rentrer chez elle après avoir saluée tout le monde comme toujours. Le respect plus que tout.

Seulement, en arrivant près du portail du lycée, une jeune fille -qu'elle avait remarquée- tombait à ses pieds, faisant baisser la tête à la blonde, sa grosse tignasse encore trempée par la douche, égouttant sur le sol alors que ses yeux rose foncés la fixait un instant. Sa main se tendait naturellement, automatiquement dans sa direction pour l'aider à se relever si besoin et ne pouvait s'empêcher de poser une question. C'était une situation … peu banale. Quelqu'un qui tombe à vos pieds, ça changeait du quotidien de la lycéenne.

« Hum ?! … On peut savoir ce que vous faites par terre et ce que vous faites dans l'enceinte de notre lycée ?! Au vu de votre uniforme, vous êtes de Rakuzan. »

Politesse oblige, elle l'a vouvoyait !


Fiche codée par UmiBwack sur Epicode.Ne pas retirez.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Un chaton au mauvais endroit ! | PV Yumi ♥   Lun 16 Fév - 14:21





















 ❝ Tomber à pic ❞
Ft. Rin Nishimura~




Akashi a en général pour habitude de me retenir pendant les entraînements pour que j’y « participe » en tant que Manager du club de Basket.

« C’est important Yumi, il faut que tu te concentre et observer défauts et qualités de chaque joueur »

Ce n’est pas que je n’aimais pas rester pendants les entraînements, tout le monde est sympa avec moi. Mais, en tant que grande fan de la Génération des miracles, j’ai pour habitude d’aller devant leurs lycées pour espérer voir l'un des membres, à chaque fois c’était peine perdue, je ne les croise jamais, mais je ne renonce pas, j’avais déjà la chance d’être dans l’équipe du capitaine de la GM , Akashi, que je respecte beaucoup.

Aujourd’hui, j’ai demandé mille et une fois à Akashi de me laisser  partir pus tôt, car je voudrais  voir si je pouvais croiser Aomine Daiki à Tôo, j’aurais voulu louper l’entraînement car Tôo n’est pas le lycée d’à coté. Evidement il avait refusé clairement et nettement. Je n’avais que d’autre choix que de courir pour prendre le métro, me dépêcher et pendant qu’on y est ne pas me tromper d’arrêts.
L’entraînement était enfin finit ! Mais la malchance s’était agrippée à moi aujourd’hui et ne me lâché plus, Akashi m’avait retenue pour voir ou en était mes connaissances. Cela avait pris une bonne dizaine de minutes.

Après son monologue terminé, je pris mes affaires m’aspergea de parfum pour ne plus sentir la sueur et couru jusqu’au métro. Il était bondé mais grâce à ma petite taille je passais facilement entre les gens et enfin entrée dans le bon métro (je crois…) je m'installais et fouillai mon sac*

« ooh non j’ai oublié le carton pour l’autographe…… Raaah Bakashi ! »

Heureusement qu'il ne pouvait pas m'entendre sinon j'aurais finis comme la joue de Kagamin : Tranché. Le métro annoncer mon arrêt, je descendis du métro agilement et sortit vers la lumière du jour. Il faisait légèrement plus chaud que d'où je venais, la petite brise de vents était agréable. Non il fallait que je reprenne mes esprits et que j'arrive vite à Tôo !
Arriver au lycée, j’accélérais le pas pour arriver a l'entrée qui était aussi bondé d’ailleurs. En passant entre les personnes mon pied se frotta contre celui de quelqu'un d'autre et fit rapprocher le sol de mes yeux, autrement dit j'étais en train de m'écrouler par terre

« Aaaah…aiiie »

J’entendais des gens rigoler et je suppose qu’il me dévisageait vue que je ne portais qu’autre que l’uniforme de Rakuzan. Puis je sentais des gouttelettes d’eau sur mes cheveux, sans doute des gens qui pour me ridiculiser encore plus aller se préparer a me jeter de l’eau.

« Hum ?! … On peut savoir ce que vous faites par terre et ce que vous faites dans l'enceinte de notre lycée ?! Au vu de votre uniforme, vous êtes de Rakuzan. »

Je relevai la tête les larmes aux yeux et je vis une magnifique lycéenne aux cheveux blond mouillés et aux yeux rose me tendre sa main. Je pris sa main et me releva en essuyant une larme, je me demandais un instant si c’était à moi qu’elle parler vue qu’elle me vouvoyer.

« Je…euh..Je voudrais voir Aomine-san et euh…. J’avais peur de le louper…… et j’ai couru et.. Boum..Haha je.. suis tombé come une carpette..Haha tu-vous comprenez enfin.. la routine… je veux dire …. »

Je ne sais plus quoi faire… Au secours !


/!\:
 




© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Un chaton au mauvais endroit ! | PV Yumi ♥   Mar 17 Fév - 17:46


Rencontre hasardeuse.

Yumi Kinoshita & Nishimura Rin ~  


Cette journée aurait pu être plus que banale, plus qu'ordinaire, mais ce n'était pas le cas. Une blonde, petite, avec des grands yeux était arrivée et avait fait une scène tout droite tirée d'un manga. Oui, tomber devant tout le monde, c'était pas vraiment tous les jours que l'on voyait cela et pourtant. En tout cas, cela sortait un peu de l'ordinaire dans la vie morne et monotone de la jeune arrière de l'équipe de Tôo. Une nouvelle rencontre dans sa vie, peut-être passagère ou qui sait, plus durable, elle ne pouvait pas savoir avant d'apprendre et suivre le mouvement et le destin de la vie. La vie faisait son office seule.

La main tendue toujours vers la jeune fille blonde, la blonde aux yeux rose fixait toujours cette intruse dans le lycée Tôo. Ses pensées se tournaient vers le fait que cette jeune nouvelle venue n'avait strictement rien à faire ici et surtout du pourquoi du comment. Oui, que faisait-elle ici au juste ? Penchant donc un peu la tête, elle l'aidait à se relever, voyant qu'elle essuyait une larme et écoutait attentivement ce qu'elle avait à répondre à ses questions. Aomine ? Alors elle était venue voir Aomine hein ? Peut-être pour lui parler du capitaine de l'équipe masculine de Rakuzan, qui sait. Dans tout les cas, ça ne regardait pas vraiment la jeune arrière. Lâchant sa main, elle souriait légèrement.

« Je vois, donc vous êtes venu pour voir Aomine-kun, le problème, c'est que je crains qu'il ne soit déjà partit avec Momoi-chan. Peut-être aurez-vous plus de chance la prochaine fois, mais en attendant, c'est peine perdu. »

Un coup de vent faisait passer tout ces cheveux devant ses yeux, lui faisant secouer la tête et ainsi éparpiller un peu plus de gouttes d'eau partout. Probablement qu'elle en avait jetée sur la petite blonde, mais ne faisait pas attention. Oui, elle n'avait pas le coup de main comme les filles et donnait plutôt un coup de tête comme un homme l'aurait fait. Quand bien même sa soeur aînée avait essayée de faire d'elle une vraie fille, c'était encore pas totalement ça, il fallait l'avouer. Enfin, ses yeux se posaient à nouveau sur son vis-à-vis, souriant légèrement encore une fois comme pour dire qu'elle prenait congé. Seulement, les rires se faisaient toujours entendre et des messes basses voyaient le jour concernant la nouvelle venue ici. Oui, elle était tomber et alors ? Il n'y avait pas de quoi se taper une barre pendant trois jours non plus, ça pouvait arriver à tout le monde. Soupirant donc un peu, elle ne pouvait que prendre la parole.

« Vous êtes priés de passer votre chemin à moins que vous avez tous rien de mieux à faire ? Je me doutais bien que la vie de la plupart d'entre vous devait être minable, mais pas à ce point, je dois l'avouer ! »

Toujours tout en dentelle et avec une voix qui laissait transparaître rien de plus que de l'indifférence et pourtant, ses yeux ne disaient pas tout à fait la même chose alors qu'elle fixait tout ce beau monde. Il était clair qu'elle était plus en train de dire : « Dégagez de là ou je vous étripe avec mes mains. » Plutôt que : « S'il vous plaît, c'est méchant, arrêtez ! » … Rin était gentille et respectueuse, mais il ne fallait pas non plus pousser mémé dans les orties. Certains d'entre eux tournaient donc rapidement les talons pour rentrer chez eux alors que d'autres faisaient des mines qui voulaient tout dire. Ils jugeaient Rin. Un soupir encore alors que son attention préférait se porter sur la personne qui lui faisait toujours face.

« Vous êtes légèrement blessée au genou, allons nous asseoir pour mieux voir si cela vous dit ! »

Oui, durant l'espace d'un instant, son regard s'était posé sur son genou et avait vu une petite égratignure. Il fallait donc soigner tout cela selon elle, après tout c'était pas une bonne chose de laisser ça comme ça. Elle partait donc en direction d'un banc dans la cour, espérant qu'elle la suive. Bon, elle n'était pas vraiment obligé de le faire non plus. C'est pas comme si elles se connaissaient ou quoi au final, mais bon, elle souhaitait vraiment l'aider et puis, se retrouver un peu seule pourrait lui faire oublier le moment qu'elle venait de passer. De la gentillesse ? Probablement. S'isoler un peu des autres serait une bonne chose pour qu'elle puisse se remettre de ses émotions d'être tombée devant tout le monde et d'avoir presque pleurée. Bah, elle était mignonne, c'est ce que pensait la blonde durant une seconde.

En arrivant vers le banc, Rin s'asseyait sur celui-ci, posant son sac de cours à ses côtés avant de regarder vers le ciel une seconde. Elle aimait regarder l'immensité du ciel et de ce monde en général. Mais soudainement, une question lui venait à l'esprit.

« Je suis navrée de poser la question, mais ... Pourrais-je savoir ce que vous vouliez à Aomine-kun ? Peut-être puis-je vous renseigner, sait-on jamais. Je le connais un peu. » Dit-elle avant de rajouter. « Ah et, si cela ne vous dérange pas, nous pouvons nous tutoyer. Je sais que cela fait souvent bizarre aux gens lorsque je les vouvoient. »


Fiche codée par UmiBwack sur Epicode.Ne pas retirez.


Dernière édition par Nishimura Rin le Mer 18 Fév - 19:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Un chaton au mauvais endroit ! | PV Yumi ♥   Mer 18 Fév - 11:06





















 ❝ Tomber à pic ❞
Ft. Rin Nishimura~




Quand je m’étais relevée et essayer de m’expliquer au prés de cette magnifique lycéenne, j’entendais toujours les rires et les brimades derrière moi, je baissai la tête pour cacher les larmes qui me remonter aux yeux. Elle a allé sans doute parcourir son chemin ne voulant pas s’intégrer plus dans cette histoire.


« Je vois, donc vous êtes venu pour voir Aomine-kun, le problème, c'est que je crains qu'il ne soit déjà partit avec Momoi-chan. Peut-être aurez-vous plus de chance la prochaine fois, mais en attendant, c'est peine perdu. »


Momoi-chan… C’est cette fille qui à chaque fois qu’elle me voit pète un câble en me tirant les joues et en parlant de basket, du fait d’être une super observatrice et tout le tralala. Ce n’est pas que ça ne me plaît pas après tout nous sommes... « Collègue » ? Mais après tout j’aimerais bien avoir une vrai discussion entre elle et moi, je veux dire une discussion de filles.

« Ah…  Ce n’est pas grave, j’ai l’habitude on va dire.»

Non, je dois sourire lui montrer que tout va bien, après tout ce genre de scène peut m’arriver souvent vue ma maladresse !

Je vais donc partir, merci à vous de m’avoir aidé ! Peut-être que je serais encore à terre sans vous.

Bon, je repris mes esprit en me claquants les joues telle une héroïne de Shojo, et je me retourna pour rentrer j’ai moi ayant échouer à nouveau ma tentative de rencontre. C’est à ce moment que mon sourire forcé s’estompa car j’entendais encore les rires moqueurs. Je mourrais d’envie de leurs dire en face ce que je pensais d’eux ! Du genre : « C’est bon tout le monde est déjà tombé vous êtes méchant de rire vous ne vous inquiétez même pas de savoir si je me suis blessé ou alors c’est peut être car je ne suis pas de votre lycée et que je suis de Rakuzan ? » Mais ça impossible de le dire, j’aurais trop peur et à par pour remercier ma sauveuse et bien ma bouche état figé. Et puis franchement je savais très bien que ce que je pensais dire faisait trop enfant, il allait se moquer encore plus de moi. Il fallait en revanche que j’essaye, qui sait, peut être qu’il allait faire preuve de pitié. Et puis je ne sais pas pourquoi je prends ça comme un drame, je suis juste tombé dans un lycée « inconnue ». Ça aurait pu être pire, j’aurais pu être tombé la culotte à l’air, que tout le monde voie ma culotte « neko » aurait sans doute été pire. Je m’apprêtais à ouvrir la bouche quand la lycéenne blonde pris la parole d’un calme apaisant.

« Vous êtes priés de passer votre chemin à moins que vous avez tous rien de mieux à faire ? Je me doutais bien que la vie de la plupart d'entre vous devait être minable, mais pas à ce point, je dois l'avouer ! »

Je me retournai pour la regarder  et fit de gros yeux ronds, elle avait l’air en colères, peut être qu’elle n’appréciait pas la moquerie. Je remarquai qu’autour de moi plus de la moitié des moqueurs avaient passé leurs chemins et certains étaient restés histoire de tenir tête à la grande blonde, mais se contenter de discuter avec leurs amis. Je me sentais vraiment protégé, je devrais peut être faire quelque chose, après tout c’est ma bêtise non ? Mais avant que je ne puisse dire quelque chose la fille aux yeux roses s’approcha de moi pour me dire quelque chose.

« Vous êtes légèrement blessée au genou, allons nous asseoir pour mieux voir si cela vous dit ! »

Elle commença à se diriger vers le banc le plus proche, je mis un petit temps de réaction avant de la suivre tel un petit chiot suivant sa mère. Ses cheveux virevoltaient grâce à la petite brise de vent que j’avais senti avant ma chute. Mais avant ça je regardai mon genoux, effectivement j’avais une petite égratignure de rien du tout. En la suivant je me demandai aussi pourquoi elle voulait soigner cette blessure de rien du tout, ça aller cicatriser et basta ! Ah si ! Elle doit se dire : une fille ne peut se permettre d’avoir une cicatrice. Il faut soigner cette égratignure ! Mais je ne pense pas qu’elle soit de ce genre la. Elle voulait juste se montrer gentille, ou tuer le temps.
En m’asseyant je murmurais pour la énièmes fois un petit « merci »
Peut être que la grande aux yeux roses n’avait rien pour me soigner et qu’elle voulait juste que je reprenne mes émotions. En balançant mes jambes, assise sur le banc, je remarquai encore que je me faisait passer pour une gamine. Alors  je m’arrêtai et regarda ma camarade. Elle me regarda aussi et me parla.

« Je suis navrée de poser la question, mais ... Pourrais-je savoir ce que vous vouliez à Aomine-kun ? Peut-être puis-je vous renseigner, sait-on jamais. Je le connais un peu. Ah et, si cela ne vous dérange pas, nous pouvons nous tutoyer. Je sais que cela fait souvent bizarre aux gens lorsque je les vouvoient. »

Ouah, question piège, si je lui disais la raison de ma venue elle allait sans doute se moquer de moi, bien que je pense qu’elle ne soit pas le genre de personne à faire ça ! Je recommençai a balancer mes pied, on pouvait, je pense, deviner facilement mon embarras. Pourtant, ma voisine resta sur sa question, c’est normal elle aurait bien envie de savoir après tout ce qui c’est passé.

« Oui bien sur je préfère le tutoiement… Et bien en fait tu vois… j’aime beaucoup la Génération miracles. Et j’aimerais tellement jouer comme eux ! Mais je n’arrive même pas à faire un panier… Mais ce n’est pas le sujet ! Donc à mon arrivé au lycée je me suis plutôt inscrite Rakuzan, car celui que je respecter le plus était celui là ! Et donc parfois, après l’entrainement, je vais voir devant leurs lycées pour voir si je pourrais les croisés. C’est un peu bête mais c’est comme une fan non ? Enfin je pense... »

La boulette… j’ai raconté ma vie à la place ! Enfin il y avait mon explication mais une partie de ma vie aussi ! Elle va pensait que je suis imposante ou je ne sais pas quoi ! Mais bon gardons notre calme

« En fait je suis désolé de t’avoir embêté avec ça !  Si je pouvais te remercier, dis-moi ce que je pourrais faire ! »

J'étais vraiment déterminer à la remercier !




© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Un chaton au mauvais endroit ! | PV Yumi ♥   Ven 27 Fév - 17:25


Rencontre hasardeuse.

Yumi Kinoshita & Nishimura Rin ~  


La blonde avait donc pris la parole pour calmer tout ce joli monde alors qu'elle voyait bien que la jeune fille face à elle, était blessée par les mots et les rires de ces gens. Voilà pourquoi Rin pouvait avoir parfois une dent contre l'humanité, parce que celle-ci n'avait aucune pitié pour ses habitants, mais ce n'est pas le monde qui faisait cela des habitants, mais eux-même qui se désignaient comme tel. Bourreaux des autres, l'être humain est un animal qui est capable de tuer les siens sans autre motif que le plaisir et c'est pour cela, qu'elle n'accepterait jamais de s'abaisser à leur niveau et ferait tout pour être différente. La vie était déjà dure en elle-même, les autres n'avaient pas à en rajouter une coucher soi-disant pour se sentir supérieur comme si c'était là, la seule raison de vivre des humains : être supérieur à leur semblable. C'était stupide et sans fondement, mais l'ambition humaine était ainsi. Elle avait l'envie de vomir face à ce mode de vie, mais les hommes sont des moutons qui suivent un schéma préétabli par d'autres. Quelle idiotie. La blonde ne se voyait pas comme meilleure qu'eux tous, mais essayant tant bien que mal de l'être et de ne pas laisser son coeur se faire dévorer par les méandres de la simplicité qui est de juger les autres et les rabaisser pour se sentir exister. Tout cela pour dire donc, qu'elle avait pris la parole pour leur dire de passer leur chemin, sinon, elle s'occuperait d'eux, quand bien même elle était respectueuse.

Quand les mots avaient finalement passé ses lèvres, elle avait remarquée la blessure superficielle de la jeune blonde et comme pour lui permettre de se remettre de ses émotions, lui proposait de la suivre jusqu'à un banc pour lui laisser le temps de se remettre de ses émotions. Les humains sont facilement blessés et elle avait très bien compris que cela serait probablement aussi son cas. Surtout quand elle avait remarquée le début de ses larmes lui monter aux joues. Il suffisait de savoir observer les gens pour le voir et Rin avait passé assez de temps seule pour savoir le faire. Partant donc en direction du banc, elle avait jeté un coup d'oeil derrière elle pour voir si elle suivait toujours et effectivement, après un temps d'hésitation, elle avait suivit le pas de la plus grande. Les jeunes étaient si mignon. Un léger sourire voyait le jour alors que son regard se reportait sur le banc, s'asseyant finalement sur celui-ci. Après quelques secondes, les mots passaient à nouveau la barrière de ses lèvres. Une question peut-être gênante effectivement, mais après tout, c'était légitime en sachant qu'elle était une inconnue dans les lieux et qu'elle était pourtant bien là. Naturellement, tout le monde se demanderait ce qu'elle fait là, vous ne pensez pas ? Donc oui, elle avait demandée et attendait une réponse.

Quand la réponse venait, en voyant ses jambes se balancer dans le vent, cela la faisait sourire intérieurement. Elle était comme une enfant qui voudrait voir ses idoles. C'était humain dans un sens d'admirer les autres et même si la blonde ne le disait pas, elle admirait beaucoup l'As de la génération des miracles par exemple. Par certaines circonstances, elle avait la chance de le connaître et de parfois lui parler, mais c'était aussi le fait d'être dans son lycée qui aidait. Enfin, elle ne se moquerait pas d'elle pour ça, ce n'était pas le genre et au contraire, elle trouvait cela vraiment mignon.

« Tu es une fan effectivement, c'est mignon. Je ne pense pas que ce soit une mauvaise chose de vouloir rencontrer les personnes que nous admirons et puis, si tu as la chance de le faire et si c'est ce que tu veux faire, fait le tout simplement ! Je t'aiderais à rencontrer Aomine si tu le souhaites, mais je te préviens, c'est une personne un peu difficile, mais tu dois le savoir. Quand je le verrais demain à midi, je lui demanderais s'il est d'accord, enfin, je lui dirais surtout que quelqu'un va venir le voir, une mignonne jeune fille blonde ! » Dit-elle en souriant. « Si tu veux, je peux te parler un peu de lui. Je ne connais pas non plus toute sa vie et je ne prétend pas le connaître très bien, mais bon, je sais quelques trucs, donc si tu veux, n'hésites pas ! »

Après cela, le fait qu'elle lui disait qu'elle ferait tout pour la remercier la laissait perplexe. Rin n'avait pas besoin d'être remercier pour quoique ce soit, c'était tout à fait naturel pour elle d'aider les autres. Pourquoi elle ne le ferait pas ? Mais vous allez répondre : Pourquoi elle le ferait ? Et bien tout simplement à cause du respect qu'elle a pour les autres et puis, c'est instinctif chez elle. Elle ne réfléchit pas à la question, son corps bouge de lui-même et point final. Alors elle restait silencieuse quelques secondes, faisant une moue avant de finalement tourner son regard vers elle.

« Dis-moi ton nom pour commencer. Je suis Nishimura Rin, enchantée de te rencontrer, jeune Rakuzan ! Après pour ce qui est de me remercier, tu n'as rien à faire. Aider les autres c'est naturel et puis, il n'y a aucune raison de m'être redevable ! »

Un nouveau léger sourire alors qu'elle sortait finalement un mouchoir de sa poche pour le lui tendre. Cela ne l'aiderait sûrement pas beaucoup, mais pour sa petite mini blessure, ce serait déjà ça. La blonde était pas vraiment fille alors penser à des trucs comme : « Pour pas avoir de cicatrice, parce que les filles doivent pas en avoir blablabla ... » certainement pas non.

« Tiens, prend le pour ton genou, même si ça ne va pas vraiment aider, mais bon c'est déjà mieux que rien ! »

Fiche codée par UmiBwack sur Epicode.Ne pas retirez.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Un chaton au mauvais endroit ! | PV Yumi ♥   Mer 18 Mar - 12:50

Yumi Kinoshita a écrit:




















 ❝ Tomber à pic ❞
Ft. Rin Nishimura~




Le soleil reflétait les ombres de la grande fille de Tôo et moi sur le sol. Un regard en  l’air, un regard par terre. Installer sur le banc, je racontais à cette grande blonde ma venue à Tôo qui c’était accompagner de ma chute et de notre rencontre. Elle avait fait des remarques froides et amer à ce qui c’était moqués de moi. Si ma mère aurait été là elle aurait sans doute dit « Il ne fallait pas que tu t’en préoccupe ! Ce qui se moque de toi sont bête ! Il faut de tout pour faire un monde ! » Merci maman moi je suis plutôt du genre faible.

Après avoir raconté tout ça et en partit ma vie aussi, elle me regarda en souriant mais contrairement aux autres elle ne se moquer pas, peut-être que ça l’amuser que je fasse tous ce chemin.

« Tu es une fan effectivement, c'est mignon. Je ne pense pas que ce soit une mauvaise chose de vouloir rencontrer les personnes que nous admirons et puis, si tu as la chance de le faire et si c'est ce que tu veux faire, fait le tout simplement ! »

M-Mignon ? Je pensais que tout le monde avait quelqu’un qu’il admirait dans ce monde ! Mais alors ça veut dire que ce n’est pas du tout bizarre ce que je fais… Si je veux, je fais. C’est simple comme formule !

« Je t'aiderais à rencontrer Aomine si tu le souhaites, mais je te préviens, c'est une personne un peu difficile, mais tu dois le savoir. Quand je le verrais demain à midi, je lui demanderais s'il est d'accord, enfin, je lui dirais surtout que quelqu'un va venir le voir, une mignonne jeune fille blonde ! »

Aomine ? Spécial ? C’est vrai qu’il est plutôt dur, dans les matchs il l’a joue un peu solo. Mais il est quand même très fort ! Et ses coéquipiers ne le laisse pas tout faire ! Ils jouent aussi ! Tôo est vraiment admirable. Donc je n’aurais plus qu’à revenir demain et convaincre notre cher capitaine que je ne viendrais pas à l’entraînement ! Enfin, s’il accepte bien sûr.

« M-Merci beaucoup ! Mais comment le connais-tu ? Tu es dans la même classe que lui ? Ou encore mieux ! Tu fais du basket ! »

Ma vraie nature commencé à se révéler. Au début, quand je rencontre quelqu’un je balbutie mais quand je commence à me sentir à l’aise, je redeviens normale et toute excitée.

« Si tu veux, je peux te parler un peu de lui. Je ne connais pas non plus toute sa vie et je ne prétends pas le connaître très bien, mais bon, je sais quelques trucs, donc si tu veux, n'hésites pas ! »

Mes yeux brillèrent d’admirations. Je ne savais pas par quoi commencer. Je m’étais renseigner déjà sur son passé à Teiko mais vue qu’il est très solitaire et bien je ne savais pas beaucoup de choses. Je trépignais d’impatience en réfléchissant à la question la plus importante.

« Hum…. Je me demandais si Aomine-kun avait une petite-amie !? »

C’était la question suprême ! J’étais tellement impatiente d’avoir la réponse !

« Moi je suis Kinoshita Yumi ! Grande Tôo ! Rajoutais-je en riant. Mais tu peux m’appeler Yumi ! »

J’admirais vraiment cette fille. Elle était si belle ! Puis en pus elle était blonde, comme moi. Peut-être que je ressemblerais à ça un jour, enfin si Madame Croissance voudrait bien ce montrer. Elle me tendit un mouchoir simple. J’avais déjà oublié que j’avais une petite égratignure au genou. Je regardai d’abord mon genou puis attrapa le mouchoir en répondant un énième merci. Aoutch ! Ça piqué un peu ! Mais bon, grâce à sa j’aller peut-être lié une nouvelle amitié, avec une fille de Tôo. Ça me faisait drôlement plaisir, et j’espère lui rendre la pareille un jour.




© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Un chaton au mauvais endroit ! | PV Yumi ♥   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un chaton au mauvais endroit ! | PV Yumi ♥
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Question bête sur le drop
» R 20-7. Jouer d’un mauvais endroit
» J'aime déjà cet endroit qui sent mauvais...
» Bon foin, mauvais foin ?
» Joyeux anniversaire chaton

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: HRP :: Corbeille :: RP-
Sauter vers: