AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un long fleuve tranquille, une force calme.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Un long fleuve tranquille, une force calme.   Lun 2 Fév - 18:43

Nishimura Rin
© Milla Maxwell - Tales of xillia



Id card
PRÉNOM • Rin.
NOM • Nishimura.
SEXE • Femme.
ÂGE • 17 ans.
GROUPE • Tôo.
ORIENTATION SEXUELLE • Hétéro.

RANG • Arrière.
PROFESSION • A part élève, aucune.


Capacités & faiblesses
La jeune femme est douée pour les rebonds, particulièrement douée même dans cette partie-là. Sautant plus haut que la normal, elle peut donc facilement attraper la plupart des ballons et est donc un atout de ce côté-là. Néanmoins, ce n'est pas une grande joueuse pour autant. Elle reste plutôt bonne dans l'ensemble, mais de là à dire que c'est une grande joueuse, ce n'est pas vraiment le cas. Cependant, ses efforts sont à notés. Par contre, un jour, sans vraiment comprendre pourquoi, la jeune fille s'est approchée dangereusement de la "zone" sans pour autant l'atteindre. Un jour exceptionnel qui n'est jamais revenu ensuite. C'était un match particulier il faut croire, bien qu'elle ne sache pas pourquoi ce jour plus qu'un autre, elle était tellement concentrée et avec l'envie de vaincre !

Physique


Un léger vent se propageait, s'infiltrait à l'intérieur d'une fenêtre, donnant sur la chambre d'une jeune lycéenne. Cette légère brise soulevait bientôt de longs cheveux blonds qui se propageaient rapidement dans l'espace de ce lieu. Ils flottaient doucereusement dans l'air, ondulant sous la force de ce vent. Une tignasse, ni plus, ni moins qui brave tous les jours les intempéries de cette ville, de ce temps, de cet air polluée. Néanmoins, la chevelure blonde reste plutôt belle et douce au toucher. Le tout en dégradé servit avec une frange droite. C'est un blond comme les blés selon l'avis de certains, brillant sous la lumière du jour, donnant parfois un châtain très clair sous la lumière de la lune. C'est l'avis de certains, la jeune femme, elle, elle ne fait pas grande attention à cela. Pour donner un petit côté hors du commun si l'on veut, la belle se teint parfois une mèche en bleu, du moins le bout. Bon, ce n'est pas aux goûts de tout le monde, mais c'est un trip comme un autre.

Alors que le vent se stoppait calmement, doucement, la jeune blonde se tournait pour fermer la fenêtre de sa chambre, ouvrant ses grands yeux roses fixer le trottoir d'en face, voyant son reflet dans la vitre. Toutes personnes ont un complexe. Chez elle, ce sont ses grands yeux roses foncés en question. Trop grand à son goût par rapport à son visage, ce n'est pas une chose qu'elle trouve particulièrement belle dans son physique. Son visage, d'une forme particulière dirons-nous, n'arrange pas la situation selon son propre jugement, trouvant que ses joues sont trop grosses et son menton trop fin. Son nez, contrairement au reste, ne semble pas la dérange outre mesure, ni même ses oreilles qui sont de taille moyenne. En voyant cela, le rideau se refermait rapidement pour ne plus les voir.

Son corps svelte et ne démontrant pourtant pas une musculature saillante en sachant la passion qui l'animait, se mouvait dans la pièce, tournant comme en rond. Ses longs doigts sur ses mains d'ancienne pianiste cherchaient ardemment de quoi couvrir ce corps si menu qui ne laissait pas transparaître de la force qu'elle pouvait avoir en réalité. Ni tablette de chocolat bien dessinée, ni biceps comme un boxeur, rien de tout ceci, mais une force intérieure bien réelle. Cependant, ses cuisses ne sont pas aussi fines que le sont visiblement ses bras ou son ventre plat. Pour une arrière, ce n'est pas si exceptionnel en soi et de toute façon, cela ne la disproportionne en rien. Son regard passait bientôt sur la glace qui se trouvait là, dans la chambre, voyant ce corps, son atout dans la vie et laissant échapper un léger sourire de ses fines lèvres, quasi inexistante.

Alors que son corps se voyait bientôt habillé de l'uniforme scolaire -mis de façon Rin, autrement dit, sans cravate, la chemise hors de la jupe avec un bouton ouvert en bas et deux en haut, la jupe plutôt courte sans pour autant être vulgaire et avec la veste portée ouverte.- ce que nous pouvions trouver comme atout à la jeune fille étaient probablement ses yeux d'une couleur rose foncé, son ventre plat et ses seins. Une poitrine non plate, mais non tel que Big Mama. Une taille que nous pouvons divulguer ici, un 100 D se dressait donc sur le corps de la jeune fille, étant un atout comme un autre en sachant que la plupart des japonaises étaient plus que plates. Ni fière comme un coq de cela, ni même je m'en foutiste à ce propos, elle ne s'en occupait pas réellement, mais prenait le temps de les mettre un minimum en valeur tout de même.

Sortant finalement de sa chambre, la jeune future femme nous laissait champs libres pour fouiller dans son armoire et voir son code vestimentaire. En ouvrant les portes de son armoire, nous pouvions voir de tout. Des couleurs, du noir, du blanc, des robes, des jupes longues ou courtes, des pantalons, des shorts/shortys, des t-shirts trop long, trop court -pour certains- des gros pulls, des pulls de garçon -parce qu'elle aime les fringues des hommes- des pyjamas de filles ou au contraire de femme littéralement … Un peu de tout et en grande quantité. Dans un sens cela donne une image d'elle comme étant une fana de mode, mais en réalité ce sont des affaires de sa grande soeur pour la plupart.


Caractère


Une force tranquille voilà comment cette jeune fille pourrait être qualifiée. Sans prise de tête, les ténèbres ne semblent pas s'infiltrer dans le coeur de la blonde, même si des blessures y vivent comme pour chacun de nous, il n'y a pas de noirceur profonde dans celui-ci. Une force calme et souriante. Tendre la main aux autres si cela est à sa portée, aider les vieilles dames à passer sur le passage piéton, aider les mères de famille à porter leurs courses, aider les enfants quand ils tombent ou autre … Si Rin passe dans le coin, la force tranquille pourrait s'arrêter et prêter main-forte.

Sans juger du premier regard, sans réellement penser quelque chose des autres, elle apprend et observe, attendant de se faire une opinion d'elle-même. Ne prenant pas parti directement, ce que disent les autres passent par-dessus et si un mot rentre, il ressort directement. Sans médiser sur ses camarades, dans ce genre de conversation, la blonde ne répond pas et se contente de faire des bruits comme pour dire qu'elle participe et écoute, ce qu'elle fait, mais un peu comme pour dire qu'elle est d'accord, seulement, elle n'en fait rien. Les critiques ne sortent de sa bouche que lorsque le moment est venu et en face de la personne concernée. Plutôt franche, cela aurait largement pu lui donner un surnom tel que « salopes », mais cela ne semble pas être le cas. De nature calme et son ton tout aussi calme se change littéralement quand le moment est venu d'être franche. Plus sec, sans pour autant être mauvaise, elle dit les choses. Sa force tranquille et un côté je m'en-foutiste dans un sens.

Cependant, sous ses airs de fille calme et sans réellement motivation quelconque dans la vie, attendant plutôt que les choses viennent à elle au lieu d'aller les chercher, pensant que tout vient à point nommé, comme étant une humaine chacun à des défauts et une façon de réagir autrement selon les situations. Décrire quelqu'un dans son intégralité est impossible. Rin peut être calme comme se montrer mauvaise si l'on s'en prend directement à elle ou quelqu'un qu'elle apprécie, elle a de la répartie, mais peut aussi être dans une impasse devant quelqu'un de plus confiant. Elle a de la confiance en elle jusqu'à une certaine limite. Elle est généreuse et peut pourtant se montrer égoïste sur certains points. C'est une fille très peu jalouse en général et pourtant peut l'être si cela la prend. C'est une humaine changeante comme tout le monde, se modelant au fil du temps, avec ses rencontres et ses amours. Sans perfection aucune, ses défauts et ses qualités sont là et vivent en elle à chaque.

Sans se battre véritablement pour quelqu'un, ce n'est pas dit qu'un jour elle le fasse et quand bien même les autres ne le voient pas, elle se bat sur la longue durée, à sa manière, aidant dans l'ombre, ne voulant aucune reconnaissance quelconque car cela la met horriblement mal à l'aise. Cela ne se voit pas nécessairement, il est vrai que son visage n'est pas toujours des plus expressifs, ne montrant que très peu d'émotions, cachant ceux qu'elle ne veut pas montrer et la gêne en fait partit.
L'amour n'est pas un domaine qui la fascine comme beaucoup de filles de son âge, autrement dit, elle n'a que très peu d'amis du coup, ne comprenant pas les conversations si animées à ce sujet et reste donc à l'écart. Non pas que l'amour ne l'intéresse pas, mais comme pour tout le reste, elle attend que cela vient à elle. Le basket est cependant différent dans le sens où, étant une passion, un rêve qu'elle sait inaccessible et pourtant, elle se donne à fond et fait des efforts pour progresser et non pas en attendant que cela arrive. C'est peut-être grâce à cela qu'elle a quelques amis proches, parce que la jeune fille, dans sa passion, se donne à fond, s'entraînant beaucoup et tard, puis recommence le lendemain tôt pour combler ses lacunes. Elle n'est pas la meilleure, loin de là, elle le sait, mais fait tout pour toujours devenir plus forte. Modeste puisque finalement, elle saute plus haut que la moyenne et ne loupe qu'un rebond sur trente et encore.

Pour en savoir plus, il faudra cependant chercher plus loin chez Rin, savoir si en réalité, elle est vraiment du genre à attendre que les choses viennent ou si, au contraire, c'est une façon de se protéger du changement ou autre ...


Histoire


La vie est un long fleuve tranquille pour la plupart des gens dans ce monde. Certaines personnes vivent des choses horribles, des choses bien trop dures et ne peuvent que se plaindre de la vie ou alors avancer pour trouver mieux et vivre heureux, en n'abandonnant pas l'espoir de voir un jour meilleur arriver. Il y a des gens qui n'ont simplement pas de chance et d'autres qui en ont trop à revendre. Si nous devions répertorier la blonde, nous dirions que niveau familial et enfance, la chance serait plutôt de son côté. Un bonheur sain qui pourrait être invisible pour la plupart des gens. Un bonheur tellement léger et doux qu'il pourrait passer sans être vu par les membres de la famille et pourtant.

Rin a toujours su qu'elle avait de la chance dans sa vie, elle a toujours su que le bonheur qu'elle vivait au quotidien était bien réel. Sa famille n'avait rien de particulière. Vivant dans une maison semi-traditionnelle, dans un quartier tranquille, entouré par d'autres maisons du même genre et avec énormément de vieilles personnes, ils étaient plus nombreux que la moyenne. Sept habitants vivaient dans cette maison. Les parents bien entendus, le fils aîné de six ans plus vieux que Rin, la fille qui suivait de cinq ans, Rin par la suite et enfin un petit frère de deux ans son cadet et une petite soeur de cinq ans sa cadette. Grande et heureuse famille que voilà, vivant tranquillement au fil des saisons, attendant que la vie passe et en accrochant pourtant celle-ci pour évoluer plus loin, devenir quelqu'un et apprendre encore et encore. La jeune blonde a grandi en appréciant les valeurs de sa culture, le respect notamment. Depuis toujours elle accorde beaucoup au respect envers les autres et y tient particulièrement, pouvant facilement s'énerver -ce qui ne lui ressemble pas- en face de personne qui eux ne respectent pas les autres.

Son enfance était logiquement joyeuse bien que les querelles entre frère et soeur pouvaient parfois voir le jour. Comme tout enfant, ils avaient des sujets de chamailleries, mais aucune guerre véritablement entre eux. Plutôt soudé au final. Leur mère rêvait de voir ses enfants proches et c'était bel et bien le cas, ils étaient tous proches et le sont encore au jour d'aujourd'hui. Le plus vieux était particulièrement proche de Rin, faisant d'elle un garçon manqué à l'inverse de sa grande soeur qui, depuis toujours, aime beaucoup s'entretenir et être coquette. Aucunement besoin de vous dire que la jeune Chihiro n'était pas en face avec Shinji et Rin à cette époque-là. Les deux étaient plus du genre à faire des crasses à leur soeur d'ailleurs, juste pour la faire hurler et c'est ainsi que se passait la vie avant que n'arrive le jeune Haru. En réalité, cela ne changeait pas réellement quelque chose. Ils allaient tous à l'école, avaient des résultats corrects bien que Shinji était de loin, le plus doué en la matière, ils s'amusaient malgré leur différence d'âge et prenaient soin des uns et des autres à leur manière. Dit comme cela, nous pourrions donner l'image qu'en passant devant leur maison, des paillettes roses en sortaient, mais pas réellement. La vie était paisible, juste paisible et calme chez eux. Une famille ordinaire dans un monde qui ne l'est pas toujours.

Nous n'avons pas encore parlé du fait que Rin soit basketteuse. Disons simplement que la jeune fille a toujours tenu un ballon dans ses mains comme les deux avants elle. Leur père étant un ancien joueur à l'université, un fan de basket, il n'était donc pas si étonnant qu'il veuille transmettre son amour pour ce sport à ses enfants, cependant, il ne forçait aucun d'eux à jouer, c'est pour cela que seule Rin y joue. Depuis qu'elle sait marcher, elle tient un ballon et depuis qu'elle sait parler, elle essaye de gagner contre son père, tout simplement. Ils passaient leur week-end à jouer, à s'entraîner sauf quand la blonde était réquisitionnée pour faire criser Chihiro.

Donc voilà, continuons. La jeune fille est ensuite entrée au collège, la plus jeune était là aussi. Bien évidemment un certain fossé se creusait entre le plus vieux et les plus jeunes, mais pas un fossé insurmontable puisqu'ils jouaient souvent ensemble, bien qu'ils ne restaient pas coller H24. C'est dans ces années-là que la jeune fille est véritablement entrée dans une équipe de basket. La vie en avait décidé ainsi selon elle et donc voilà pourquoi elle y était, mais aussi par envie, nous en conviendrons. Ces années n'avaient, encore une fois, rien de bien extraordinaire. Elle avait des amis et tout ce dont l'un jeune fille comme elle pouvait espérer dans un sens : une vie tranquille. N'étant pas la meilleure dans tel ou tel domaine, loin de là, elle excellait cependant dans un domaine caché. La jeune fille était une grande joueuse quand il s'agissait du piano, une passion transmise de sa mère depuis toute jeune, comme le basket. Sa vie avait toujours été bien remplie finalement.

Seulement, ce côté-là d'elle restait bien comme il faut dans sa maison, ne voulant pas l'exposer aux autres. Le basket était un jeu d'équipe, quelque chose qu'elle ne pouvait pas faire sans s'exposer et donc, elle le faisait avec grand plaisir pour sa passion, mais le piano … Simplement en se souvenant des compliments de son frère, sa soeur, ses parents, non elle ne voulait pas le montrer à des autres, ne pouvant pas supporter les compliments. Non pas qu'elle n'aimait pas cela, mais elle était mal à l'aise devant trop d'engouement à son égard et préférait donc l'éviter, pensant qu'elle avait l'air d'une idiote dans ces moments-là. Mais passons.

Elle n'avait donc rien d'exceptionnel, mais était quelqu'un de bien pour la plupart et sa douceur était à noter très clairement. Bien entendu, quelques engueulades avec ses amis et autres arrivaient, mais Rin n'en faisait souvent pas partie et préférait rester en dehors de cela pour tout dire. En réalité, elle n'avait pas d'ami très proche au final, juste des amis de cours, et voilà. Sa grande soeur avait remarqué ceci, voyant bien que la jeune fille rentrait seule des cours, n'avait pas de rendez-vous ou autres les week-ends, ne sortait que pour jouer au basket ou restait à la maison pour jouer du piano, etc… Chihiro s'est donc mise en tête de rendre Rin plus … féminine, accusant Shinji d'avoir fait d'elle une fille fade et sans sexe appeal. Pendant plusieurs années donc, les deux jeunes femmes sont devenues plus proches sur ce point-là et passaient encore plus de temps ensemble qu'avant.

Ainsi de suite. Nous allons cependant parler un peu de la plus grande peur de Rin : le sang. La simple vue du sang la terrorise. En réalité, la jeune fille blonde est un jour rentrée de l'école plus tôt que les autres. Shinji, le plus vieux, avait l'habitude de faire la cuisine pour tout le monde. Ce jour-là, la chance fut du côté de la famille Nishimura. Lorsqu'elle avait franchi la porte de sa chambre, elle avait simplement trouvé son grand frère allongé sur le sol, se tenant le bras alors qu'il s'était entaillé de part en part avec un couteau. C'était la première et dernière fois que la blonde était confrontée à une situation si difficile et plus jamais elle ne voulait revoir ce spectacle. Depuis ce jour, elle est traumatisée et ne supporte plus la vue du sang de quelque façon que ce soit.

Passons maintenant à sa première année de lycée. Décidant de prendre la route de Tôo parce qu'elle aimait l'équipe de basket qu'elle y voyait, parce que c'était proche de chez elle, parce qu'elle aimait les couleurs de leur maillot, parce qu'ils l'avaient accepté et autres raisons encore, elle y était donc allée. Encore une fois, une vie simple et sans réellement de chose extraordinaire. Cela fait un an qu'elle est dans l'équipe féminine en tant qu'arrière et voilà, nous la retrouvons là encore et toujours au jour d'aujourd'hui, vivant comme avant, au jour le jour et attendant que la vie passe.


Derrière l'écran
PSEUDO • Rhea.
SEXE • FOME ... Cherchez pas !
ÂGE • 21 ans (flemme de dire 20 bientôt ...) //OUT//

DOUBLE COMPTE ? • Oula oui !
PRÉSENCE SUR LE FORUM • Souvent!
COMMENT AVEZ-VOUS TROUVÉ LE FORUM ? • Y'a longtemps, un peu par hasard.
AUTRE • Je change juste la fiche par la nouvelle, tout simplement et puis je refresh un peu tout ça !

© renako_dream


Dernière édition par Nishimura Rin le Mer 11 Fév - 1:38, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Un long fleuve tranquille, une force calme.   Lun 2 Fév - 18:44

Bienvenue et bonne chance pour le reste de ta fiche ♪
Kiba l'homme qui gère :10:


Dernière édition par Momoi Satsuki le Lun 2 Fév - 21:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Un long fleuve tranquille, une force calme.   Lun 2 Fév - 20:24

Bienvenue ! :D
Bon courage pour ta fiche ♥

Au passage tu as pris Kiba mais bcsjdkvbdnfbk je l'adore ce perso  ! *-*
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Un long fleuve tranquille, une force calme.   Lun 2 Fév - 20:48

..... KIBAAAAA !! OMG ! OMG ! OMG ! *crise de fangirlisme* :07: :07:
Je veux un lien ! Qisnsosksodnrk //OUT//
RE-WELCOME mon cœur et bonne chance pour ta fiche ! *huggies* :05:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Un long fleuve tranquille, une force calme.   Jeu 5 Fév - 18:33

Huhu merci les gens ♥
Content de voir que Kiba parle aux autres x)

Bon, par contre, sa fiche va patienter un peu, j'ai pas trop, trop le temps pour le moment.
Mais pas de crainte, je ferais sa fiche plus vite -il attendra plus trois mois comme avant- //PAN//
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Un long fleuve tranquille, une force calme.   Mer 11 Fév - 2:00













Copyright : © Milla Maxwell - Tales of xillia
Nom et Prénom : Nishimura Rin : Ok.
Groupe : Tôo : Ok.
Âge : 17 ans : Ok.
Orientation sexuelle : Hétérosexuelle : Ok.
Rang : Arrière : Ok.
Profession : Lycéenne : Ok.
Capacités & faiblesses : Capacités et faiblesses sont bonnes, il y a les deux donc no soucis pour moi !
Physique : Le physique est très bien, rien à dire de particulier, c'est fluide et les points sont exposés un à un. Il manquerait juste à préciser sa taille et son poids en fait, mais rien qui mérite pas d'être validée.
Caractère : De la douceur, un personnage intriguant dans un sens puisqu'on ne sait pas grand chose sur elle finalement si ce n'est qu'elle laisse la vie s'écouler comme telle. J'espère découvrir plus profondément ton personnage en rp, je regrette un peu en fait le côté "on en sait peu." mais c'est un genre.
Histoire : L'histoire est claire et les points sont exposés un à un encore une fois, donc rien de choquant ou quoi. Ce n'est pas une histoire dramatique et pas non plus le bonheur parfait. Des petites querelles et des joies simples, une famille ordinaire donc !
Le Nombre de mots : Tout est ok.
Avatar : Très bel avatar !
Orthographe : Quelques fautes par ci, par là, mais rien de bien extraordinaire donc je te valide sans soucis ♥


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Un long fleuve tranquille, une force calme.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un long fleuve tranquille, une force calme.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La vie est un long fleuve tranquille.
» quel type de chaussure pour rando sur fleuve tranquille ?
» Tombé du côté obscur de la force (tranquille)
» Rester immobile (ou au moins calme) à l'attache
» Quelle machine pour un long périple ? Nombreuses questions..

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: HRP :: Corbeille :: Administratif-
Sauter vers: