AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Kuroko Tetsuya

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Électron Libre
Messages : 6
Date d'inscription : 11/02/2017
Age : 17
Localisation : Tokyo
MessageSujet: Kuroko Tetsuya   Sam 11 Fév - 17:06

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Kuroko Tetsuya
© Kuroko Tetsuya - Tadatoshi Fujimaki .


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Id card
NOM • Kuroko
PRENOM • Tetsuya
SEXE • Garçon
ÂGE • 17 ans
GROUPE • Seirin
ORIENTATION SEXUELLE • Demisexuel

RANG • Passeur
PROFESSION • -

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Capacités & faiblesses
Malgré ma faible composition et ma lenteur, je possède des capacités d'observation et de discrétion qui me permettent de jouer un rôle central durant les matchs. Je peux effectuer des passes rapides, imperceptibles et par corollaire, inarrêtables, du moins tant que l'adversaire n'y a pas habitué son oeil. Lorsque celui-ci commence à en comprendre le fonctionnement, c'est toute l'équipe qui doit revoir sa stratégie. En outre, le fait d'être pratiquement invisible sur le terrain me rend vulnérable aux coups et blessures.

Physique


Bien qu'un peu plus grand que la moyenne avec mon mètre soixante-huit, comparé aux adolescents de mon âge, je parais chétif et peu disposé aux activités sportives. Sous ma peau fine et pale se trouvent pourtant quelques muscles assez développés, essentiellement au niveau des biceps et des cuisses et qui participent amplement à mon poids de cinquante-sept kilos. Je porte cependant rarement des vêtements qui permettent de le mesurer. En dehors des entraînements de basket, je préfère en effet revêtir des habits à jambes et manches longues. Je ne pense pas avoir de style à proprement parler : j'aime les vêtements dits "passe-partout" et aux couleurs discrètes.

À propos de couleur, mes yeux et mes cheveux sont d'un bleu comparable à celui du ciel. Pour les premiers, l'explication est simple : le hasard et la magie des gènes. Pour les seconds, la raison est plus abracadabrante : bébé, ma mère me lavait les cheveux avec un shampoing contenant une forte dose de peroxyde d'hydrogène et y déposait ensuite un soin au miel, lui-même décolorant naturel. Le résultat fut visible en quelques semaines à peine mais surtout irréversible. Cela leur a toutefois conféré une brillance et une douceur exceptionnelles. Je suis par ailleurs imberbe.

Il n'est certainement pas nécessaire de le spécifier mais je suis fier de mes pieds : ils sont petits et mignons mais aussi robustes. C'est eux qui me portent chaque jour et me permettent d'avancer dans la vie ainsi que sur le terrain, ce en quoi je leur suis très reconnaissant et ce pourquoi je veille tout particulièrement à leur hygiène. C'est également une des parties les plus sensibles de mon corps, les autre étant les clavicules et l'intérieur des poignets. Lorsque je joue au basket, je porte à celui de gauche le bandeau noir ayant autrefois appartenu à Ogiwara. En raison de mes longues heures à lire, à la maison, je porte des lunettes de repos afin de soulager mes yeux.


Caractère


Vous ne m'avez sans doute pas remarqué. C'est normal : je suis quelqu'un de naturellement discret et qui cultive cette aptitude avec soin. Elle est très utile sur le terrain pour surprendre l'équipe adverse et au quotidien pour ne pas attirer l'attention. Je ne suis pas une personne qui brille, je préfère demeurer dans l'ombre de quelqu'un d'autre ; je m'y sens à ma place.

J'apprécie cependant que l'on se préoccupe de moi, je n'ai tout simplement pas l'habitude que cela arrive et pour cette raison, mes réponses peuvent sembler vagues ou insuffisantes. Je ne pense pas être dénué d'intérêt. Je me juge cultivé : j'apprécie grandement la lecture et le théâtre, je m'intéresse à l'histoire et à la géographie et je suis fasciné par la prestidigitation, mais je crains d'influencer l'opinion d'autrui en avançant mes préférences. Seuls les individus auxquels je m'attache tout particulièrement assistent à ces aspects de ma personnalité.

Pour être honnête, il est difficile de gagner ma confiance profonde. L'expérience m'a appris que si je respecte chaque être humain et ne porte aucun jugement sur sa façon de vivre tant qu'elle ne blesse personne, l'inverse n'est malheureusement pas automatique. Je suis vulnérable aux moqueries et au rejet, je communique peu mes désirs et mes ressentis en partie pour me protéger. J'ai conscience que cela puisse être déstabilisant mais malgré mes maladresses sociales, je ne cherche qu'à être aimé pour qui je suis réellement. Pour mon plus grand bonheur, la vie a placé sur mon chemin des personnes avec qui le respect, la bienveillance et l'affection sont réciproques.

Je suis un ami fidèle et fiable. Je m'efforce d'être présent et de bon conseil pour quiconque en a besoin sans toutefois surestimer mes capacités d'analyse et de compréhension. Aussi, mon soutien se traduit davantage par des actes que par des paroles. Jamais je n'abandonne ou ignore quelqu'un dans le besoin. Ma gentillesse ne signifie pas pour autant que je suis idiot. N'aura pas la tâche facile celui ou celle qui souhaitera me manipuler.


Histoire


Je n'aime guère parler de ma petite enfance. La divulguer me ramène à des plaies qui ne sont pas encore totalement refermées et qui, malheureusement, peuvent se rouvrir à tout instant. Peut-être dira t-on que c'est par lâcheté que je me refuse à l'évoquer. Je n'aime pas à le dire mais je pense que tant que ces souffrances ne sont pas vécues dans la chair, elles demeurent incompréhensibles. Elles ont également été subies par mes parents et ma grand mère. Elles les ont contraint à un certain repli envers d'autres membres de la famille et envers la société d'une manière générale. Par respect pour nous tous, et certainement sur un fond de culpabilité, à présent que ces tourments appartiennent au passé, je les y laisse. Seul compte le présent.

J'apprécie cependant d'évoquer ce qui est advenu l'année de mes dix ans et ce qui s'en est suivi. Le premier souvenir vraiment heureux après ces années d'épreuves fut ma rencontre avec Ogiwara. Mon intérêt pour le basket émergeait à peine, son aide et son enthousiasme à m'apprendre les règles élémentaires renforcèrent mon intérêt pour ce sport. Mais surtout, il fut le premier étranger à me regarder tel que j'étais : un jeune garçon semblable à tout autre. Il fut aussi le premier à quémander une amitié de longue durée avec moi, signée d'une promesse. Je le confesse : sans lui, j'ignore à quoi ressemblerait ma vie au jour d'aujourd'hui. Je dois bien plus à Ogiwara que lui-même ne peut l'imaginer.

Malgré des difficultés en rapport avec mon inscription au collège Teiko et à ma santé, j'acceptais de m'ouvrir davantage, exalté à l'idée de côtoyer d'autres passionnés de basket dans le club auquel je m'étais inscrit. À ce sujet, je ne fus guère déçu et je fis alors la deuxième rencontre la plus importante de mon existence : celle d'Aomine. À l'instar d'Ogiwara, son euphorie et sa ferveur, son amitié, m'apportèrent bien plus qu'un simple soutien factuel. Grâce à lui, j'obtins ce dont je rêvais depuis toujours : l'appartenance à un groupe. Pour la première fois je vivais les joies d'être ensemble, relié à autrui par des intérêts communs et la simple appréciation des différences de personnalité. Aux côtés d'Aomine, de Midorima, de Murasakibara, de Kise et d'Akashi, je forgeais des souvenirs parmi les plus précieux de ma mémoire.

En plus des joies d'amitiés intenses auprès de ces garçons, ce fut aussi l'époque de mon premier émoi amoureux. Il m'apporta nombre de doutes et de questionnements douloureux, que je choisis aujourd'hui de chérir comme des aides à mieux me connaître et m'apprécier. Par crainte du rejet cependant, du sien comme de celui du groupe, je décidais de cacher mes sentiments à Aomine. Une seule personne vit clair dans mes dissimulations : Akashi. À l'heure actuelle, je lui suis toujours gré d'avoir gardé le silence à ce sujet, comme à d'autres. Tout comme à Ogiwara, je dois énormément à l'entité que mes amis et moi formions à cette époque et que les médias décidèrent d'appeler Génération des Miracles.

En cela, je vécus excessivement mal le changement de comportement d'Aomine, intrinsèquement lié aux profondes mutations de notre groupe. Par lâcheté encore, ou par débordement, je refusais d'intervenir dans les mauvais coups organisés lors des matchs, préférant me dire qu'il ne s'agirait que d'une passe. Mais le pire fut atteint en troisième année, lors du match qui aurait dû me permettre d'enfin retrouver Ogiwara. La peine de ne pouvoir jouer contre lui conjuguée au dégoût de découvrir l'enfer qu'il vécut à cause de ceux que j'appelais alors mes amis furent d'une cruauté inouïe. D'un coup, je regardais en face les relations malsaines que nous entretenions les uns avec les autres et à quel point elles pervertissaient notre façon de jouer. Je perdais tout et décidais d'arrêter le basket.

Contre toute attente et malgré son déménagement, Ogiwara me fit transmettre son désir de me voir continuer. Il me fallut du temps pour jauger l'idée et trouver suffisamment de motivation pour, à la rentrée au lycée Seirin, sincèrement ému par l'amitié qu'il me portait encore, proposer mon inscription au club de basket. Taillé de méfiance, j'eus toutefois le plaisir de rencontrer des personnes joviales et attachantes, stimulées par la victoire mais toujours bienveillantes envers les autres. Grâce à cette nouvelle équipe et ce nouveau groupe d'amis, dans l'ombre de Kagami qui hérita de toute ma foi, je pus reconstruire ce qui avait été si violemment terrassé. Nos succès n'étant dus qu'à nos efforts, notre persévérance et notre passion, je ne fus que plus animé par le désir de prouver ma valeur à mes anciens camarades et par la volonté de leur montrer quels sont les bénéfices d'une équipe soudée.

Il fallut encaisser des défaites, des déprimes, des incertitudes, des moqueries et des provocations pour continuer d'aller de succès en succès, jusqu'à enfin atteindre le but que nous nous étions tous fixé : gagner la Winter Cup. En parallèle de ces triomphe sportifs, je regagnais peu à peu le respect de mes anciens compagnons ainsi que leur amitié. Elle fut de nouveau scellée le jour de mes dix-sept ans, à l'occasion de retrouvailles conviviales sur le terrain. À présent en deuxième année de lycée, je compte étoffer ces nouvelles relations ainsi que mon jeu sur le terrain afin de ne pas perdre ce que j'ai si durement acquis.


Derrière l'écran
PSEUDO • Tali
SEXE • Féminin
ÂGE • 26 ans

DOUBLE COMPTE ? • Triple compte même ! Mes autres personnages sont Takara Tariki et Haizaki Shougo
PRÉSENCE SUR LE FORUM • Quotidienne
COMMENT AVEZ-VOUS TROUVÉ LE FORUM ? • Dans un sachet de céréales :3
AUTRE • Je promets de mieux gérer Tetsu en RP que dans cette fiche dont je ne suis pas fière...
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
© renako_dream
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ailier Fort
Messages : 495
Date d'inscription : 30/04/2015
MessageSujet: Re: Kuroko Tetsuya   Sam 11 Fév - 17:39

Nyaaaaaaaaahhhhhhhhhhh Tetsuuuuuuuuuuuuuuu ♥♥

Ton image est juste trop belle ♥

J'lis ta fiche avant ce soir, promis !


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/cloudygirl.p/
avatar
Ailier Fort
Messages : 495
Date d'inscription : 30/04/2015
MessageSujet: Re: Kuroko Tetsuya   Sam 11 Fév - 21:22

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Validation
#Aomine Daiki


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Liens
AVATAR[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
EFFECTIFS[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
FLOOD[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
DEMANDE DE RP[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Commentaire(s)



Tetsu ♥ Mon Ombre ♥

Que dire ?
J'aime ton style, j'aime ce que tu écris, je t'aime ! ♥

Hmm plus sérieusement. Tu ne t'attardes pas sur les détails de la vie scolaire et sportive de Kuroko, mais tu explores les facettes qu'on ne fait qu'apercevoir dans l'anime. Tout est raconté d'un point de vue 'sentimental' je dirais (à défaut de trouver un autre mot.) On ressent ce que Tetsu a ressenti.

Fin bref, tu es validé et je sais que tu vas géré ce personnage à la perfection ♥






© renako_dream


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/cloudygirl.p/
avatar
Personne Mystère
Messages : 1717
Date d'inscription : 09/05/2014
MessageSujet: Re: Kuroko Tetsuya   Sam 11 Fév - 21:39

Rebienvenue o/


Spoiler:
 

Merci pour cette signature tellement fab, Shoichi ! :p

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Kuroko Tetsuya   

Revenir en haut Aller en bas
 
Kuroko Tetsuya
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [GP250] A 61 ans, la 250 s'est éteinte: Paix à son âme!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Administration :: Présentations :: Présentations acceptées-
Sauter vers: