AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [-18 Yaoi]Like a virgin [PV Aomine Daiki]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Haizaki Shougo
Ailier Fort


Messages : 57
Date d'inscription : 21/10/2016
Age : 17

MessageSujet: [-18 Yaoi]Like a virgin [PV Aomine Daiki]   Jeu 1 Déc - 23:12

Il a passé la journée à m'allumer. Enfin, p'tet pas volontairement mais j'trouve tout c'qu'il fait chaud comme la braise... et pour le coup c'est moi qui l'suis. Il est tard, il fait nuit et frais, on rentre après un aprem dehors à taper dans l'ballon et à jouer aux machines à pinces d'une foire quelconque. On s'tient la main. C'est à peu près tout c'que j'peux faire sans qu'il s'mette à m'gueuler dessus comme quoi j'suis trop prêt. J'ai d'jà essayé d'aller plus loin mais il a son p'tit caractère le cochon ! J'y peux rien si j'trouve son boule tellement sexy qu'il m'donne envie d'y mettre la main chaque fois qu'il passe dessous. J'y peux rien non plus si dès qu'il s'met torse nu, j'ai chaud comme s'il faisait mille degrés. Il a qu'à pas être aussi sexy... enfin, c'est pour ça qu'je l'aime. Pour ça et pour son caractère à la con. Enfin, toujours est-il que ce soir, c'est décidé, il passe à la casserole !

À peine rentré dans l'appart, j'le plaque contre la porte, j'embrasse son cou et j'passe une main sous son haut pour caresser son ventre. Déso, j'dois avoir les doigts froids. Ah, ses abdos... j'ai envie d'y passer la langue direct. Mes lèvres remontent contre sa mâchoire jusqu'à sa bouche contre laquelle j'susurre d'une voix suave.

"- Hey, Daiki... y f'sait frais dehors, ça t'dit qu'on aille se réchauffer dans mon lit ?"

J'suis gentil, j'lui demande poliment alors qu'je sais très bien qu'il va m'répondre d'aller m'faire voir chez les grecs. Et j'lui répondrai qu'ils ont ptet des corps d'athlète mais pas l'sien, et que c'est l'sien que j'veux.

"- Allez quoi, ça fait des mois qu'on sort ensemble et on a toujours pas bais-... enfin, on a toujours rien fait. J'ai envie d'toi moi. Tu m'excites à mort."

Un p'tit regard de chien battu pour l'efficacité et hop, j'retourne embrasser son cou. Il a la peau chaude et douce, ma main glisse dans son dos et remonte jusqu'à ses omoplates. Il s'défend, il m'repousse mais j'tiens bon. Aomine Daiki, ce soir, ton p'tit cul sera à moi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aomine Daiki
Ailier Fort


Messages : 475
Date d'inscription : 30/04/2015

MessageSujet: Re: [-18 Yaoi]Like a virgin [PV Aomine Daiki]   Lun 5 Déc - 0:47

« On s'calme Casanova ! »


Ils avaient passé une excellente journée. Enfin c'était l'impression qu'il avait eu. Il avait écrasé Shougo au basket pendant une bonne partie de l'après midi. Bon d'accord, Shougo s'était bien défendu et avait réussi à le pousser. Ses techniques de vol étaient toujours aussi agaçantes, peu importe le nombre de fois où ils jouaient ensemble. Une fois qu'ils en avaient eu assez de jouer -ou plutôt de perdre dans le cas de certains- ils s'étaient un peu baladé et avait dépensé les quelques pièces qu'ils avaient dans leurs poches sur des jeux idiots. Pourquoi les gens s'acharnaient-ils encore à tenter de récupérer les peluches des machines à pince ? Personne ne gagnait jamais ! Mais ne faisant pas exception à la règle ils avaient tenté tenté leur chance et étaient rentré bredouille.

Ils avaient décidé de terminer la soirée chez Shougo, chose plutôt habituelle pour eux. Les parents d'Aomine étaient ouvert, mais ils n'appréciaient pas grandement le petit ami de leur fils. Et vu la fâcheuse habitude de Shougo à ne pas savoir tenir sa langue, mieux valait pour tout le monde ne pas trop les exposer l'un à l'autre. Pure question de bon sens, même si on accusait souvent l'as de Too d'en manquer.

Enfin donc, ils étaient donc chez Shougo et à peine passé le pas de la porte, Daiki se retrouver collé à celle-ci, Shougo plaqué contre lui. C'était une autre chose à savoir avec Shougo, il était du genre très entreprenant. Daiki n'avait pas vraiment à se plaindre de ses attentions et se laissait faire, s'agrippant au T-shirt du brun. Enfin, ça c'était jusqu'à ce qu'il sente des doigts glacés le caresser.


« Merde, t'es gelé !  »

Malgré ses frissons, il laissait Shougo l'embrasser, heureux de pouvoir enfin sentir ses lèvres contre les siennes. Lorsqu'ils étaient dehors, en plein public, le simple fait de savoir qu'on pouvait les voir le bloquait totalement. Il ne faisait pas parti de ces gens qui pouvaient exprimer leurs émotions et leur affection envers leur partenaire devant d'autres. Ils se tenaient la main oui, il n'avait pas honte d'afficher sa relation avec Shougo. Mais aller plus loin, hors de question. Sous ses airs bourru, il possédait une certaine pudeur dont il avait du mal à se débarrasser malgré les efforts de son petit ami. Pudeur qui refit surface violemment aux paroles du brun.

« La ferme crétin ! T'avais qu'à mettre un truc plus chaud ! »

Mais loin de s'avouer vaincu par ce refus, Shougo continuait, tentant sa chance. Même si le sentir contre lui était parfait, Daiki n'était pas une jeune fille influençable. Ce n'était pas quelques mots, pas vraiment doux, qui l'embobineraient si facilement.

« Et juste  parce que Monsieur a des envies, j'devrais écarter les jambes comme ça ? »

Daiki n'était pas une vierge effarouchée, mais l'idée d'aller plus loin le stressait tout de même un peu. Comme tout adolescent de son âge normalement constitué il avait surfait sur le net, il connaissait la théorie des choses, mais ne les avait jamais encore mis en pratique. Puis tout le monde ne couchait pas dès le premier soir quoi !  
Essayant de déloger Shougo, il lui attrappa les tresses afin de le faire reculer un peu.  


« Je suis pas un de tes plans d'un soir Shougo, je m'allonge pas au premier rencard.  »

 



 
Code by Wiise sur Never-Utopia


 




Dernière édition par Aomine Daiki le Sam 10 Déc - 3:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/cloudygirl.p/
Haizaki Shougo
Ailier Fort


Messages : 57
Date d'inscription : 21/10/2016
Age : 17

MessageSujet: Re: [-18 Yaoi]Like a virgin [PV Aomine Daiki]   Lun 5 Déc - 15:39

Attends, quoi ?

J'recule un peu et le regarde d'un air blasé.

"- Ça fait cinq mois qu'on sort ensemble, tu déconnes ! D'où c'est notre premier rencard ? J'ai même rencontré ta famille et j'connais toutes tes p'tites habitudes... tu m'brises le coeur chéri."

J'le regarde un instant avant d'soupirer en posant ma tête sur son épaule. Ah, idiot... ça fait cinq mois qu'j'attends qu'y se passe un truc, j'sais que si c'est pas moi qui fait l'premier pas c'est pas lui qui l'fera. Cinq mois c'est long pour moi, vraiment. Et j'vais pas mentir : moi aussi ça m'stresse un peu, j'l'ai jamais fait avec un mec mais j'imagine que ça change pas grand chose.

"- J'veux pas te forcer, c'est pas bon si y'a qu'à moi qu'ça plaît. Mais t'sais, on est pas obligé d'aller jusqu'au bout si c'est ça qui t'bloque. Avec juste une pipe j'peux déjà être très heureux !"

Ok c'est super mal dit, c'est pas comme ça que j'vais le choper même si moi ça m'fait marrer. J'colle nos fronts l'un contre l'autre. J'me fais plus sensuel. J'aime bien être près d'lui, nos corps tout proches comme ça, c'est agréable. Maintenant mes mains sont tièdes, j'peux passer juste le bout d'mes doigts le long de sa colonne vertébrale. C'est vrai j'ai pas envie d'le forcer, mais j'en ai marre d'ravaler mes envies aussi. Y'a sûrement moyen d'négocier.

"- J'ai juste envie qu'on s'fasse des p'tites choses, tu vois. J'ai envie d'te toucher, d'te voir réagir quand j'te caresse, de savoir où t'es sensible et de t'entendre soupirer mon nom quand j'te fais du bien... j'ai envie que tu m'touches aussi, de t'voir me faire des trucs... t'en as vraiment pas envie toi ?"

Rien que d'le dire j'me sens réagir en bas. Allez dis oui j't'en prie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aomine Daiki
Ailier Fort


Messages : 475
Date d'inscription : 30/04/2015

MessageSujet: Re: [-18 Yaoi]Like a virgin [PV Aomine Daiki]   Sam 10 Déc - 3:54

« On s'calme Casanova ! »


Bon d'accord, il avait peut-être un peu exagéré. C'était loin d'être leur premier rendez-vous, qu'ils soient officiels ou non. Mais c'était plus pour l'image qu'il avait dit ça, il ne fallait pas tout prendre au mot non plus !

Ah mince, il l'avait vraiment blessé. Ça n'avait vraiment pas été son but pourtant. Il posa sa main sur la nuque du tressé, prêt à le réconforter, à lui demander pardon. Prêt à faire ce qu'il faudrait pour lui faire oublier les malheureuses paroles qu'il venait d'avoir. Mais bien sur, c'était sans compter sur la délicatesse naturelle de son petit ami.


« Quel romantisme Shougo, j'en suis tout retourné ! »

Mais avant qu'il puisse se dégager pour de bon, Shougo se pressa contre lui, ses paroles se faisant plus douce. Et pour une fois, touchant juste. Bientôt les frissons qui parcouraient son corps n'avaient plus rien à voir avec la température des doigts du tressé. Sa main libre se posa sur le flanc de son petit ami, glissant jusqu'à la ceinture de son pantalon. Leurs lèvres se rapprochèrent jusqu'à se toucher avant que Daiki ne réponde doucement.  

« Hors de question que je fasse quoique se soit avec toi ici crétin.  »

Et il embrassa le brun, sans prévenir, allant jusqu'à mordiller sa lèvre inférieure avant de la relâcher. Puis profitant de l'effet de surprise il repoussa enfin Shougo qui recula. Enlevant rapidement ses chaussures, il entra dans l'appartement du tressé sans même jeter un œil à son petit ami.

« Par contre faire des trucs dans le canapé ou dans le lit, j'dis pas non.  »

L'air de rien il avait tout autant envie que son petit ami de faire avancer leur relation. C'était juste qu'il ne savait pas comment aborder le sujet. Shougo avait de l'expérience avec les filles, il avait de l'assurance, ce dont manquait cruellement Daiki.
 



 
Code by Wiise sur Never-Utopia


 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/cloudygirl.p/
Haizaki Shougo
Ailier Fort


Messages : 57
Date d'inscription : 21/10/2016
Age : 17

MessageSujet: Re: [-18 Yaoi]Like a virgin [PV Aomine Daiki]   Sam 10 Déc - 23:49

J'allais dire "just as planned" mais... c'était l'sous-estimer !

J'y ai cru quand il m'a embrassé, j'y ai cru qu'on allait s'faire des trucs direct contre la porte, emportés par la passion et tout, mais non. Même pas l'temps d'lui peloter les fesses, le salaud, il m'a eu à la surprise. Bien joué darling. Enfin, comme il a l'air décidé à passer l'cap maintenant, c'est tout comme "just as planned". Avec un sourire conquérant, j'retire mes chaussures à mon tour et j'le rattrape en passant mon bras autour d'ses hanches pour le guider vers ma piaule. Tout en avançant, j'lui fais un bisou sur la tempe.

"- T'es un super p'tit ami."

Une fois dans ma chambre, j'envoie bouler mon blouson dans un coin. C'pas une grande pièce, y'a juste de quoi mettre un lit, un bureau et un p'tit meuble pour les vêtements. Y'a un p'tit balcon aussi. Mais pour une fois c'pas trop l'bordel ; j'ai rangé un peu histoire que Daiki pense pas que j'suis un crade. Même si des fois ça m'arrive. Normalement j'devrais l'inviter à prendre une douche mais j'ai trop envie d'lui alors avant qu'il m'dise quoi que soit, j'le reprends dans mes bras et j'l'embrasse.

Tout doux pour commencer, les yeux fermés, juste nos lèvres qui s'touchent et mes mains sur ses hanches. Puis j'glisse ma langue dans sa bouche, gentiment, et j'passe mes mains sur son cul. C'est moi qui contrôle, j'lui laisse pas gagner trop d'terrain. Mais bordel y'a plein de p'tits éclairs dans mon ventre, ça crépite, j'adore cette sensation. Ça devient plus intense quand j'm'empare vraiment d'sa bouche, quand j'lui laisse même pas l'temps de respirer, quand j'frotte mon entrejambe contre le sien.

Et quand c'est moi qui manque d'air, j'le libère, j'le laisse respirer, mais j'le garde près d'moi en appuyant sur ses fesses pour l'rapprocher encore plus. J'embrasse et j'mordille son cou, puis son oreille, et j'lui dis d'une voix suave en chuchotant :

"- Tu m'rends dingue. Juste t'embrasser ça m'fait un effet de ouf."

J'le regarde un instant, mon visage tout près du sien, et j'le taquine en lui faisant croire que j'vais l'embrasser encore alors que non ; une fois, deux fois, histoire d'le rendre impatient. J'le connais, j'sais comment le titiller et j'me retiens à peine de sourire. Mais c'est moi qui craque le premier et j'lui roule un super patin, super intense dès l'départ. Tout en l'tenant par les fesses, j'le pousse vers le lit. Une fois devant, sans lâcher sa bouche, j'le fais lentement basculer pour qu'il s'allonge dessus, moi au-dessus d'lui avec une jambe de chaque côté d'son bassin. J'ai l'coeur qui part en vrille juste de m'dire que ça y est, Aomine Daiki est dans mon lit.

J'me recule un peu pour l'observer. À force de pas respirer comme il faut, il a les joues un peu rosies et son p'tit air farouche m'fait sourire. Il est super beau et trop mignon à la fois. J'glisse ma main sur sa joue et avec mon pouce, j'caresse ses lèvres un peu gonflées par nos baisers.

"- J'ai imaginé ça tellement d'fois... j'vais t'faire des trucs que t'imagine même pas. J'vais te rendre tellement accroc qu'une fois fini t'en voudras encore. T'es tellement excitant... t'es prêt ?"

J'ai envie d'l'entendre me dire qu'il est ok avec tout ça, qu'il le veut autant qu'moi. J'peux le sentir, c'est au bout d'ses lèvres. Et quand il me l'aura dit, plus rien m'arrêtera.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aomine Daiki
Ailier Fort


Messages : 475
Date d'inscription : 30/04/2015

MessageSujet: Re: [-18 Yaoi]Like a virgin [PV Aomine Daiki]   Lun 12 Déc - 4:18

« On s'calme Casanova ! »

Daiki n'avait fait que quelques pas que déjà Shougo le rattrapait, un sourire sur les lèvres. Il avait tout du chat qui venait enfin d'attraper une souris, et dans ce cas précis, c'était Daiki la souris. Il ne peut s'empêcher un petit rire quand Shougo lui dit qu'il est un super p'tit ami.  

« Ouaip ! Et tu ferais bien de t'en souvenir !  »

Une fois guidé jusqu'à la chambre Daiki ne put que constater que des efforts avaient été fourni dans la pièce. Même s'il n'était pas du genre maniaque de la propreté, Shougo le battait à plate couture niveau bordel d'habitude. Pour une fois, il pouvait circuler sans se prendre les pieds dans des vêtements qui trainaient ou d'autres choses en tout genre. Mais il n'eut pas le temps d'en faire la remarque, ses lèvres furent bien vite occupées à autre chose. Les mains du bleuté se posèrent sur les épaules de Shougo, agrippant légèrement son T-shirt.

Embrasser Shougo, c'était comme jouer avec le feu. Un instant il était calme, une chaude présence rassurante et familière, et l'instant d'après il vous consumait complètement, ne laissant rien d'intact sur son passage. Et c'était exactement ce qui se passait en ce moment. Quand Shougo menait la danse, il fallait se plier à ses règles. Il décidait lui même de l'intensité de leurs baisers, des moments où il laisserait son partenaire respirer. À l'inverse d'un terrain de basket où Daiki était un roi en son royaume, lorsqu'il était avec Shougo il ne pouvait que s'accrocher et tenter de rester à flot sous les vagues incessante de son petit ami. C'était frustrant, c'était grisant.

Et le pire dans tout ça ? Shougo n'avait aucune idée des sensations qu'il provoquait chez Daiki. Le tressé n'avait de cesse de commenter sur les effets que son petit ami avait sur lui, mais jamais Daiki ne répondait, faute de mots adéquats. Lui qui était si expressif au basket, devenait un ado coincé lorsqu'il s'agissait d'exprimer ses sentiments. Et le voilà qui commençait à s'exprimer comme l'une des héroïnes de romans à l'eau de rose de Satsuki...

Quand Shougo se met à jouer avec lui, il lâche un petit grognement, tentant sans succès d'attirer sa bouche contre la sienne. Il n'y avait vraiment que Shougo pour le faire réagir ainsi. Plus il en avait, et plus il en demandait. C'était comme une drogue dont il ne pourrait se passer. Si on lui demandait de choisir entre le basket et son petit ami, l'as aurait eu énormément de mal à choisir, mais heureusement la question ne se posait pas. Pas encore du moins.

Lorsqu'il se retrouva sur le lit, toute pensée qui n'était pas Shougo disparue de son esprit. Ils y étaient. Ils allaient le faire. Daiki se sentait un peu comme une vierge au moment de sa nuit de noce. Est-ce que tout allait bien se passer ? Est-ce que Shougo s'arrêterait vraiment s'il le lui demandait ? Il avait confiance en son petit ami, tout irait bien...

Il attrapa le pouce de Shougo de ses lèvres, le suçant légèrement avant de le relâcher. Si Shougo pensait qu'il allait rester là à jouer l'étoile de mer pendant qu'il s'occupait de tout, il se fourrait le doigt dans l'œil. Il avait beau être nerveux, il n'était pas un mollusque non plus. Il attira le brun jusqu'à lui, posant ses lèvres sur celles de son petit ami. Si Shougo était du genre à l'embrasser sans retenu, Daiki préférait y aller en douceur, profitant de chaque seconde.


« Qu'est-ce qui te dit que c'est pas moi qui vais te faire des trucs incroyable ? »

Ses mains glissèrent le long du dos de son petit ami, pour attraper le bas de son T-shirt, qu'il fit ensuite remonter puis passer au dessus de sa tête. Une fois le vêtement parti, Daiki avait toute liberté pour caresser la peau de son petit ami.

« Tu crois que j'vais rester là à soupirer ton nom pendant que tu fais tout le boulot ? J'ai une réputation d'as à tenir, j'te signale.  »

Et sans prévenir, ses mains agrippèrent les fesses de son petit ami pour coller leurs bassins ensemble.




Code by Wiise sur Never-Utopia




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/cloudygirl.p/
Haizaki Shougo
Ailier Fort


Messages : 57
Date d'inscription : 21/10/2016
Age : 17

MessageSujet: Re: [-18 Yaoi]Like a virgin [PV Aomine Daiki]   Ven 30 Déc - 18:42

Direct dans l'caleçon les sensations !

J'm'attendais pas à ce qu'il prenne les devants d'une quelconque façon et la manière qu'il a d'me désaper tout à coup et d'coller nos entrejambes ensemble, ça m'fait bander direct ; il doit l'sentir d'ailleurs. J'adore. Et j'me rappelle que quand même, j'ai affaire au plus caractériel des mecs et que forcément, il allait pas m'laisser tout gérer sans rien dire. J'ai laissé mon fantasme du vierge effarouché prendre le d'ssus mais franchement, s'il me résiste un peu ou qu'il mène carrément la danse, ça m'va très bien. Du moment qu'à la fin c'est moi qui vais d'dans et pas l'inverse.

J'suis tellement excité que j'me retiens pas d'me déhancher contre son bassin en grognant d'plaisir. J'lui souris, carnassier, avec une flamme au fond du regard avant d'me calmer un peu.

"- Tu veux m'faire des trucs mon p'tit as d'amour ?"

Challenge accepted. J'me redresse pour lui exposer mon torse. Il peut tout mater : mes pecs, mes abdos, mes p'tites cicatrices, mes tétons. Et il peut tout bouffer s'il veut. J'le tease en glissant mon pouce le long d'mon ventre et en ouvrant le bouton d'mon jean. Au passage ça soulage un peu mon érection.

"- Sers-toi j't'en prie. Fais-moi tout c'que tu veux, même les trucs que t'oses même pas penser. J'suis tout à toi."

Mais c'est pas parce que j'm'offre que j'arrête d'le chauffer. Il peut faire c'qu'il veut, ça veut pas dire que moi j'fais rien, alors j'me remets à onduler sur son pubis. Bon ok là on dirait que c'est moi qui m'prends sa bite mais si c'est pour l'exciter, j'm'en fous. J'palpe ses pecs à la recherche de ses tétons. Et quand j'les trouve... limite c'est moi qui soupire tellement j'suis content.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [-18 Yaoi]Like a virgin [PV Aomine Daiki]   Aujourd'hui à 11:09

Revenir en haut Aller en bas
 
[-18 Yaoi]Like a virgin [PV Aomine Daiki]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» tnt virgin 17 happy days la serie à la télé ....
» (BILAN 2010] Virgin-Cosworth
» acdc sur virgin 17
» mais c'est un miracle virgin mobile lol
» Connectez vous sur VIRGIN 17 NOW! ou cliquez sur ce lien

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Extérieurs :: You spin around :: Capharnaüm-
Sauter vers: