AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [PV Kise Ryouta] Le sens du goût vestimentaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Pivot
Messages : 75
Date d'inscription : 21/10/2016
Age : 27
MessageSujet: [PV Kise Ryouta] Le sens du goût vestimentaire   Sam 26 Nov - 16:10



Avec Kise Ryouta

Le sens du goût vestimentaire


C'est pas donné à tout le monde




C'était bruyant. Très bruyant. Trop, en fait. Il y avait un monde fou, dans ces magasins ; ce qui n'était pas vraiment étonnant, pour un samedi après-midi. Alraun n'était sans doute pas la seule à vouloir s'acheter des nouvelles fringues. En revanche, elle était sans doute une des rares personnes à n'y trouver absolument aucun plaisir, si elle en croyait les rires et les exclamations de joie autour d'elle. Comment pouvait-on apprécier d'être coincé dans un espace réduit entre des rangées de vêtements sous la lumières artificielle de néons bleutés ? Ça la dépassait.

Tout dans ce genre d'endroit lui agressait les sens. L'odeur de renfermé mixé à celle des parfums artificiels visant à masquer les relents de transpiration des gens agglutinés dans les différents magasins, les lumières vives et clignotantes toujours plus agressives pour attirer l'attention des clients, le brouhaha incessant, les gens qui vous poussent, vous marchent sur les pieds, et surtout, surtout, la difficulté ridicule à trouver des vêtements simples et pratiques qui ne soient pas hors de prix.

C'était absurde quand on y pensait : on était en hiver. Il faisait froid. Pourquoi la grande majorité des magasins de vêtements vendaient des jupes courtes et des pulls qui s'arrêtaient sous la poitrine ? Est-ce que les designers qui concevaient les vêtements mis à la vente avaient conscience qu'il était plus important d'être à l'aise dans ses fringues et d'avoir chaud, que d'avoir l'air tendance ?

Alraun laissa échapper un soupir excédé avant de sortir d'une énième boutique de vêtements les mains vides. C'était grotesque, elle n'arrivait à rien. Mais elle avait assez repoussé l'échéance : elle avait besoin de nouveaux vêtement pour l'hiver. Ses pulls commençaient à sérieusement dater. Beaucoup commençaient à être distordus à force de passage à la machine à laver et certains était même effilés par endroit. En fait, les seuls vêtements réellement neufs qu'elle avait en dehors de son uniforme étaient ses tenues de basket. Il fallait avouer que c'était beaucoup plus simple à acheter : les magasins de sport étaient souvent beaucoup plus grands, les vêtements qu'on y trouvaient nécessairement confortables et la plupart des gens n'entraient pas dans ce genre de boutique pour s'amuser à faire du shopping, ce qui rendait les lieux beaucoup plus calmes.

En temps normal, Alraun demandait toujours de l'aide à quelqu'un quand elle devait s'acheter de nouveaux vêtements. Quand elle vivait encore avec sa famille, c'était Fetzen qui lui venait en aide -sans oublier de la vanner sur son manque de goût vestimentaire au passage-, puis ça avait été quelques amis ou camarades de classe. Ce jour-là, elle avait appelé Tariki à l'aide, mais la jeune femme n'était malheureusement pas disponible. Alraun ne pouvait pas lui en vouloir, Tali avait rendez-vous à l'hôpital, une fois encore et la basketteuse savait déjà très bien à quel point c'était pénible pour elle. Le soucis, c'est qu'elle se voyait mal demander à quelqu'un d'autre. Elle n'était particulièrement proche de personne en dehors de Tali. Certes, elle commençait à apprécier Aomine, -malgré son caractère de cochon et ses manières discutables- et avait sympathisé avec son voisin... Mais il était littéralement hors de question qu'elle leur demande de l'aide pour ce genre de chose. Aomine parce qu'il allait inévitablement se payer sa poire et Nijimura parce que... Parce qu'elle ne le connaissait juste pas assez, en fait.

Elle était donc allée s'acheter des fringues seules, sachant pertinemment que ça allait être un moment pénible. Grommelant des insultes inaudibles au sujet des designers et des magasins de fringues, Alraun se rendit finalement dans un magasin de vêtements... pour hommes. La dernière fois qu'elle avait fait les magasins seules, elle avait fini par faire la même chose. Avec sa grande taille, elle n'avait aucun mal à se trouver des sapes confortables du côté des vêtements masculins et honnêtement, on la prenait déjà pour un mec une fois sur deux, alors un peu plus ou un peu moins... Ah elle entendait déjà son père geindre que c'était dommage, qu'elle serait si mignonne avec des jupes et des barrettes et du maquillage et bla et bla et bla... L'amour paternel rendait aveugle et son cher papa n'était jamais qu'un vieux gaga de sa fille. C'en était presque gênant.

Zigzaguant entre les rayons, Alraun arriva devant un étalage de T-shirts à manches longues et de sweats ayant l'air tous plus confortables les uns que les autres. L'ambiance générale était toujours aussi désagréable, mais quand on trouvait ce qu'on cherchait, ça changeait considérablement la donne. La jeune fille décrocha l'un d'entre eux de son cintre l'air satisfait.

« Ah ben voilà, toi tu as l'air de tenir chaud. »

Avant de se rendre compte qu'un type venait d'arriver à sa droite et l'avait sûrement entendue.
Uh, la honte.


© Code par Yamashita sur épicode



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://goopil.tumblr.com/
 
[PV Kise Ryouta] Le sens du goût vestimentaire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quel sens pour le filtre à air ?
» info sens chapeau de bielle
» sens joint de culasse SPESSO
» sens volant magnétique
» "Le sens des lignes en rivière..."

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: HRP :: Corbeille :: RP-
Sauter vers: