AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Présentation d'Akina Hideaki

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Manager
Messages : 20
Date d'inscription : 21/09/2016
MessageSujet: Présentation d'Akina Hideaki   Mer 21 Sep - 20:53

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Akina Hideaki
© Kirishima Touka - Tokyo Ghoul


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Id card
PRÉNOM • Hideaki
NOM • Akina
SEXE • Femelle
ÂGE • 18 ans
GROUPE • Kirisaki Daiichi
ORIENTATION SEXUELLE • Hétéro

RANG • Manager
PROFESSION • Etudiante en 3ème année

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Capacités & faiblesses
Je suis passionnée de basket depuis une paire d’années déjà, mais il n’empêche que je suis toujours aussi nulle avec un ballon dans les mains. J’vous jure c’est presque une blague à ce stade ! Mon frère se gêne pas pour se foutre de ma gueule d’ailleurs...

Du coup, j’étais bien obligée de trouver une manière de vivre ma passion, autrement que sur le terrain... Et c’est comme ça que je suis devenue manager. Là par contre je suis plutôt douée ! Faut dire, j’ai un sacré sens de l’observation, et je remarque facilement les difficultés ou les atouts des joueurs, ça sert vachement à Hanamiya pour mettre en place ses stratégies.

J’pense que ce que je fais le mieux, c’est récolter des infos, je connais pas mal de monde ne ville alors c’est facile de parler à l’ami d’un ami m’voyez... Et puis les mecs c’est tellement facile de leur faire dire tout leurs petits secrets...


Physique


Bon alors... Description physique... Ben j’ai les cheveux bleus nuit, pas commun comme couleur, je sais, mais j’aime bien, et j’ai une grande mèche qui me couvre mon œil droit presque ne permanence. D’ailleurs j’ai les yeux rouge, ça non plus c’est pas commun, et je les aime un peu moins, mais ça c’est parce que Shuzo les adorait. Ouais c’est le moment ou ça va devenir compliqué alors laissez tomber, retenez juste que si Shuzo aime, je déteste. Et c’est en partie pour ça que je porte souvent des lentilles colorées, pour cacher ce rouge qui me vient de mon père.

Sinon, on a déjà dit de moi que j’étais une petite crevette, mais j’aime pas les crevettes ça pue ! Après, c’est vrai que je suis pas très grande, 1m58, c’est vachement petit quand t’es entourée de basketteurs d’au moins 20 cm de plus de toi... Et je pèse 49 kg, mais sérieux ça se fait pas de demander ça à une fille... J’ai pas une silhouette athlétique, j’aime pas le sport, mais j’ai quand même assez de muscles dans les cuisses pour donner des bons coups de pieds.

Voilà, j’ai rien d’autre de particulier à signaler, j’ai pas un style particulier, je porte ce que j’aime, aussi bien des shorts en jean que des petits chemisiers, je porte rarement des jupes, j’en ai assez la semaine avec mon uniforme, mais j’ai tout de même de jolies robes dans mon armoire. Je ne me maquille pas, sauf à de très rares occasions je met du mascara... Mais c’est vraiment pas mon truc tout ça, une fois j’ai voulu me faire un trait de liner, une horreur c’est même pas descriptible... Par contre j’adore le vernis, surtout aux pieds, parce qu’aux mains ça s’en va trop vite...


Caractère


Ce n’est un secret pour personne de dire que j’ai assez mauvais caractère... Assez impulsive et franche, je n’hésite pas à te le faire savoir si quelque chose ne me plait pas dans ton comportement, que ce soit envers moi ou les autres. Et pour ne rien arranger je suis aussi susceptible, du coup, il m’arrive souvent de devenir violente, pas forcément avec les poings, mais aussi verbalement. Il m’arrive d’avoir des mots assez tranchants et vicieux pour frapper là ou ça fait mal, en plus, je suis extrêmement rancunière alors une seule mauvaise action et c’est tout ma confiance qui se brise, pour ton plus grand malheur.

Parallèlement à cela, je peux être une amie très fidèle sur qui on peut compter. Je n’hésite pas à me donner corps et âme pour aider quelqu’un que j’apprécie et qui en a besoin. Plutôt sociable, je me fait des amis assez facilement, même si ce sont des mecs la plupart du temps. Vu que je suis un peu garçon manquer dans mon attitude, je ne m’intéresse pas aux trucs de filles comme le maquillage ou trouver un mec, je m’en tape et je préfère largement trainer avec des amis dehors ou faire des pâtisseries pour les mecs de la bande.

Aah...la pâtisserie... C’est ma passion première depuis que je suis toute petite et j’aimerais beaucoup en faire mon métier plus tard. Enfin, avant de parler d’avenir je dois déjà terminer mes études. Je suis une élève très studieuse, ce qui n’a pas toujours été le cas, suite à une période de crise d’ado, enfin, appelons ça comme ça. Mais maintenant, je bosse beaucoup pour réussir et m’offrir la vie de mes rêves, loin des galères quotidiennes que ma famille essuie depuis des années. Après je suis pas un rat de bibliothèque non plus, je passe la plupart de mes week-end dehors avec mes potes ou toute seule pour flâner en ville.

D’ailleurs en parlant de famille, faut que je vous parle de mon frère, Ayato. On est très proches l’un de l’autre malgré nos 3 années d’écart, et il est très protecteur avec moi. Même si je sais me défendre, il n’hésite pas à le faire, et c’est moi qui le soigne ensuite, ce crétin... Il n’est pas né celui qui pourra me toucher sans subir ses foudres, vous êtes prévenus.

D’ailleurs, il est quasiment impossible de me blesser tout court, même mentalement. Peu de choses arrivent à me toucher assez pour que j’en sois désarmer, et au final je n’ai qu’une seule faiblesse : Nijimura. Mais cette faiblesse, j’essaye chaque jour d’en faire une force, car je sais que rien ne me fera aussi mal que son départ.


Histoire


J’ai vu le jour il y a de cela 18 ans, un 14 avril de grand soleil dans la ville de Osaka, dans le Kansai.

Ah...C'était bien à l'époque, mes parents s'aimaient et mon frère était encore un charmant garçon d'à peine 3 ans. Bien qu'issue d'un milieu modeste, je n’ai jamais manqué de rien, surtout pas d'amour, chérie et choyée par mes parents et mon grand frère déjà protecteur malgré qu'il n'ait pas encore atteint un mètre.

Mes premiers rires, mes premiers mots, mes premiers pas, mes premiers jours d'écoles, mes premières vacances en famille à la plage... Et tout ça avec un sourire sur chaque visage Les gâteaux de ma mère, les parties de pêche avec mon père, les après-midi devant la télé avec mon frère, je me souviens de tout ça avec une certaine nostalgie maintenant... C'était bien, jusqu'à ce que mon père trompe ma mère avec sa bouteille de saké.

Ce n'était pas évident pour une gamine de 6 ans de comprendre qu'il ne fallait pas approcher papa quand il avait bu. Je le faisait sans prédire les coups. Mon frère lui anticipait et les recevait à ma place la plupart du temps, il avait le crâne dur pour un enfant de 9 ans. Les rires avaient laissé place aux insultes, le frigo plein ne l'était plus que d'alcool et ma mère passait son temps à pleurer. Il nous a fallut vivre cela pendant toute une année avant qu'elle n'ait assez d'argent de côté pour partir avec ses deux trésors, laissant son mari seul face à ses démons.

C’est donc à l’aube de mes 7 ans que je suis arrivée à Tokyo avec ma mère et Ayato. Malheureusement rien n'alla en s'arrangeant.

Sans diplôme, ma mère ne réussit qu'à se trouver un travail à mi-temps dans une laverie, gagnant juste de quoi payer notre location et de quoi manger. Pour le reste, cette dernière sacrifiait ce qu’il restait de ses économies afin de nous offrir de jolis cadeaux pour notre anniversaire. Maman essayait de compenser ce manque d'argent par de beaux sourires, on n'y voyait que du feu à l'âge là.

L'ambiance était bien meilleure à la maison, même si ce n'était pas toujours rose, le respect et la bonne entente étaient maîtres et jamais une insulte n'était prononcée, rappelant trop de mauvais souvenir. La seule chose qui était exigée des enfants Akina étaient de bons résultats scolaires. Bien que jeune, je compris la nécessité de réussir, alors pour la fierté de ma mère et me permettre un meilleur avenir que le sien, je me plongea dans les livres alors que mon frère, maintenant entré au collège, plongeait dans autre chose.

Lorsque je relevais la tête de mes bouquins, c'était pour le visage contusionné de coups de mon frère, comme à l'époque. A 12 ans, il ne faisait que se battre et était passé juste à côté du conseil de discipline. Je soignais toujours ses blessures avec attention, même s'il criait que ça piquait. En échange, il me laissait dormir dans son lit lors des orages, moi et toutes mes peluches.

Mon entrée au collège fut marquée par mes résultats excellents, j’étais une des meilleures élèves de l'établissement, recevant des félicitations par tout le corps enseignant qui se demandait comment cette jeune fille pouvait être de la même famille que son voyou de frère.

Pourtant, on s'entendait à merveille, il ne se passait pas un week-end sans que je ne l'accompagne en ville avec sa bande d'amis beaucoup trop vieux pour se balader avec une collégienne. Mais personne ne disait rien, je restais dans mon coin avec mon livre et j’écoutais distraitement leurs discussions au début. Plus le temps passait, plus je tissais des liens avec les amis de mon frère, même s'ils étaient beaucoup trop vieux, trop violents, trop peu fréquentables.

Mais je me sentais bien avec ces gens là, ils étaient vrais, ils étaient aussi paumés que moi et ils souriaient tout le temps. Peu à peu, je lisais moins et je préférais préparer des gâteaux pour ces garçons un peu idiots, je suis devenue leur infirmière lorsqu'une bagarre tournait mal, j’étais la présence féminin indispensable pour qu'ils ne se perdent complètement. J’étais leur petite protégée.

Je n’étais pas choqué par leur comportement, leurs insultes, leurs coups, j’y étais habituée.

Et un jour, un garçon de tout juste mon âge s'incrusta parmi eux. Il venait d'un autre collège, celui des riches bien qu'il ne semblait pas l'être. Il était jeune, fougueux, et beau. Si beau. Nijimura Shuzo. Même quand il avait quitté la bande un ou deux ans après, je restais auprès de lui. Pourquoi mon cœur battait si fort pour ce garçon ? Pourquoi je ne pouvais m'empêcher de le regarder dès qu'il parlait ? Pourquoi étais-je tombée amoureuse de lui au juste ?

Rien que pour l'avoir rencontré, je ne regrettais pas de passer mon temps avec la bande de mon frère. Du moins, c'est ce que je m'étais dit avant qu'il ne parte deux ans plus tard. Certainement que ce départ n'avait pas blessé que moi, mais c'était la plus forte douleur que je n’ai jamais ressenti. Tellement puissant, et infâme.

C'est après ça que je changea, tombant à mon tour dans les activités illicites de la bande pour oublier. Une bonne bagarre ça remet les idées en place comme on dit, et puis si je voulais vraiment cette paire de boucles d'oreilles, je n’avait qu’a me servir non ? Bien sur mes notes en pâtirent, je ne rentrais presque plus à la maison, préférant sécher les cours et voler plutôt que d'apprendre comme je l'avais toujours fait. Sauf que le regard attristé de ma mère un jour me fit revenir sur terre.

Nijimura était partit, mais ce n'était pas une raison pour tout foutre en l'air. Il n'y avait pas que lui sur Terre, je devais aider mon frère surtout que ce dernier prenait la mauvaise pente de son père. J’en pris conscience le soir où il rentra dans le même état, s'en était trop pour moi. Cela avait pris du temps mais j’ouvris les yeux, ce n'était pas la solution et je devais oublier, pour tout recommencer.

Au final, mes résultats m’avaient permis l'obtention d'une bourse pour rejoindre le prestigieux lycée Kirisaki Dai Ichi, c'était là que je voulais aller, bien que Shutoku et Too Gakuen m’aient fait des propositions. Comme si tout semblait s'améliorer, mon frère trouva un travail afin de soulager maman. Tout semblait devenir plus rose dans ma vie... C'était surement pour cette raison que je commençais à m'ennuyer.

Etudier, sourire, discuter de trucs de filles, étudier, sourire encore, faire semblant d'apprécier la compagnie des idiotes de ma classe... Non ce n'était pas pour moi qui étais habituée à plus. Je voulais plus de frissons.

C'était tout naturellement que je me tournai vers le club de basket au début de ma deuxième année, cette passion du basket m’ayant été transmise par Nijimura il y a des années de cela. La façon dont il parlait de ce sport m'avait charmé et je m’étais mise à m'y intéresser sans vraiment le pratiquer. Sauf que cette équipe dirigée par Hanamiya Makoto, elle était spéciale, et lui aussi d’ailleurs. Et depuis un peu plus d’un an, je nourris une sorte de fascination à son égard, comment pouvait-on avoir un tel caractère sans que personne ne s’en aperçoive ?


Derrière l'écran
PSEUDO • Geru-chin
SEXE • Femelle
ÂGE • 21 ans T_T

DOUBLE COMPTE ? • Oui, Midorima Shintaro et Imayoshi Shoichi
PRÉSENCE SUR LE FORUM • Souvent
COMMENT AVEZ-VOUS TROUVÉ LE FORUM ? • Il était caché sous mon lit
AUTRE • ♥
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
© renako_dream


Dernière édition par Akina Hideaki le Dim 25 Sep - 13:15, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ailier Fort
Messages : 496
Date d'inscription : 30/04/2015
MessageSujet: Re: Présentation d'Akina Hideaki   Jeu 22 Sep - 22:56

Re Re bienvenue parmi nous !
Cet avatar... ♥♥

J'ai hâte de lire ta fiche, je sais que tu vas encore nous faire un bon perso ♥ (Non non je ne kiffe pas du tout tes écrits xD )


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/cloudygirl.p/
avatar
Personne Mystère
Messages : 1717
Date d'inscription : 09/05/2014
MessageSujet: Re: Présentation d'Akina Hideaki   Jeu 22 Sep - 23:28

Re bienvenue ! Hâte de voir tout ça \o


Spoiler:
 

Merci pour cette signature tellement fab, Shoichi ! :p

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Manager
Messages : 20
Date d'inscription : 21/09/2016
MessageSujet: Re: Présentation d'Akina Hideaki   Dim 25 Sep - 13:17

Merci vous deux c: J'ai terminé ma fiche o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ailier Fort
Messages : 496
Date d'inscription : 30/04/2015
MessageSujet: Re: Présentation d'Akina Hideaki   Lun 26 Sep - 16:14

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Validation
#Aomine Daiki


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Liens
AVATAR[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
EFFECTIFS[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
FLOOD[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
DEMANDE DE RP[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Commentaire(s)


Bon je n'ai pas grand chose à dire à part que j'aime toujours autant te lire ♥
Ton perso est bien construit, et j'aime le fait que tu aies inclus Ayato dans ton histoire xD

Je ne te fais pas le discours pour les petits nouveaux, je pense que tu sais ce que tu as à faire x)





© renako_dream





[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/cloudygirl.p/
avatar
Ailier Fort
Messages : 121
Date d'inscription : 21/07/2016
MessageSujet: Re: Présentation d'Akina Hideaki   Lun 26 Sep - 19:16

Ma Na-chan !!!!!!!
Haaaan mais trop de love d'un coup !
Et dire que je suis en retard pour te souhaiter la bienvenue....

En tout cas je trépigne de pouvoir rp avec toi !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Présentation d'Akina Hideaki   

Revenir en haut Aller en bas
 
Présentation d'Akina Hideaki
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Présentation - Bastien
» Présentation du Sud-Ouest
» Présentation d'un nouveau membre
» Licol de présentation Irlandais/Celtique
» Présentation de Rafale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Administration :: Présentations :: Présentations acceptées-
Sauter vers: