AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 { Flash Back } Correspondance [ PV Midorima ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Ailier Fort
Messages : 119
Date d'inscription : 21/07/2016
MessageSujet: { Flash Back } Correspondance [ PV Midorima ]   Dim 24 Juil - 18:58

...
Correspondance …
avec Midorima Shintaro



Shuzo Nijimura entra dans sa chambre dont il prit soin de fermer la porte derrière lui. Il se saisie de son ordinateur portable avant d’aller s’assoir sur son lit. Il croisa ses jambes en tailleur sur son lit et il calla son pc dessus avant de l’ouvrir de l’allumer. L’appareil se mit à ronronner et Shuzo alluma l’application « musique » de son téléphone qu’il brancha sur un casque. Il posa le dernier sur ses oreilles avant d’ouvrir son navigateur internet.

Quelques clics et une musique plus tard, Shuzo était arrivé sur sa messagerie électronique. Il cliqua sur l’onglet « écrire » et attendit que la fenêtre s’ouvre

De : Moi < shuzo_nijirainbow@gmail.jp>
A : Shintaro Midorima < midorim.shintaro-6@gmail.jp >
Objet : Je suis bien arrivé.

Salut !

Comment vas-tu Midorima ?

Je m’excuse de t’envoyer un mail que maintenant mais mon arrivée à Los Angeles n’était pas vraiment celle que j’imaginais : je me suis fait voler son porte feuilles dès le premier jour.... La poisse (et ne me parle pas de mon lucky item, pitié !)

Heureusement qu’un mec sympa m’a aidé à les retrouver. Je te passe les détails mais ça a été un beau chantier. J’ai dû changer mon téléphone portable aussi car il n’était pas compatible avec les réseaux américains. Je suis donc l’heureux propriétaire d’un magnifique Samsung Edge 6 ( pour le prix qu’il m’a couté, j’ai le droit de me la péter un peu quand même hein ! ).

Ici le temps est magnifique. On se croirait en vacances. Palmiers, soleil, mer, sable…. J’ai du mal à réaliser que je ne suis là pour y vivre définitivement. Le choc des cultures et un peu brutal aussi. Les filles se baladent à moitié à poils en ville…. Je ne te raconte pas la réaction de mes parents ! Jamais les japonaises n’oseraient ça ! Les gens sont bien moins polis aussi… Et moins formels. Plus spontanés et ouverts. De ce côté-là je ne vais pas me plaindre j’ai toujours trouvé les japonais trop étroits d’esprit et souvent trop coincés.

Mais j’ai du mal à m’intégrer. Déjà faut parler anglais…. Je vais passer tout l’été à suivre des cours pour être à peu près capable d’aller dans mon nouveau bahut en comprenant ce que vont dire les profs. Heureusement que je n’étais pas trop mauvais en langue jusque-là… Mais pour le moment, je ne parle qu’avec un mec qui est japonais et qui s’appelle Tatsuya ( c’est lui qui m’a aidé pour mes papiers ). Je me dis que ça ne va pas être gagné de me faire de nouveaux amis ici…. Et puis…. Vous me manquez…. Le Japon, Teiko, l’équipe, le basket… tout me manque….

Et toi, que vas-tu faire de tes vacances ?

Allez je dois te laisser.

See ya ( comme on dit ici )

Shuzo


Il cliqua sur le bouton d’envoi avant de soupirer et de se laisser tomber sur le lit. Il ne restait plus qu’à attendre la réponse…




Kuroko's Basket




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Arrière
Messages : 48
Date d'inscription : 07/11/2015
MessageSujet: Re: { Flash Back } Correspondance [ PV Midorima ]   Sam 30 Juil - 0:08

Correspondance
feat. Nijimura Shuzo




Chaque jour en rentrant du collège, et avant de faire ses devoirs et ses révisions scolaires, Midorima s'octroyait une demi-heure sur l'ordinateur. Aujourd'hui n'échappait pas à cette règle même si c'était les vacances, c'est donc tout naturellement que le vert s'assit devant son bureau avec une canette d'Oshiruko et alluma son ordinateur portable.

Il se permit de ranger ses cahiers parfaitement sur son bureau pendant que la bête daignait s'allumer et il lança le navigateur de recherche une fois que tout était près à fonctionner. Son premier réflexe fut de se rendre sur sa messagerie, il attendait le mail de Nijimura-senpai depuis déjà plusieurs jours sans nouvelle de la part de son ancien coéquipier...

Mais aujourd'hui c'était la bonne, et il ne tarda pas une minute de plus pour répondre.


De : Moi < midorima.shintaro-6@gmail.jp >
A : Nijimura Shuzo < shuzo_nijirainbow@gmail.jp >
Objet : RE: Je suis bien arrivé.

Bonjour Nijimura- senpai, ou bonsoir, je ne sais plus avec le décalage horaire...

Bref, je te rassure tout va pour le mieux de mon côté, il ne peux en être autrement de toute façon, tu devrais bien le savoir.

Sinon, j'accepte tes excuses, mais je t'avoue que je me suis inquiéter, j'ai regarder les informations pendant deux jours pour être sur que ton avion ne s'était pas crashé... Enfin, me voilà rassuré. J'ai aussi remarqué que tu avais la facheuse tendance à t'attirer les ennuis... Je suis bien tenté de te parler de l'horoscope mais tu n'en a visiblement pas envie, c'est dommage.
Outre ce fait, je suis désolé mais je ne m'y connais pas en gadgets informatiques, donc ton Samsung Edge 6...

J'ai déjà vu quelques photos, c'est vrai que le paysage doit être beau, et je ne parle pas du paysage humain...!
D'ailleurs dois-je me sentir visé par ces éloges concernant le peuple du soleil levant ? (je me doute déjà de la réponse...). Enfin, le principal c'est que tu te plaise la bas, et tu verras, tu es sociable alors tu n'auras aucun mal à te faire des amis une fois la barrière de la langue franchie.
Ceci dit, tu aurais mieux fait d'accepter mes fiches d'anglais, au lieu de faire le fier senpai...

Concernant mes vacances, je vais sûrement être obligé de passer un week-end à Shizuoka chez ma grand-mère, sinon je compte réviser afin d'attaquer mon année sur les chapeaux de roue. Je compte bien dépasser Akashi cette fois... J'y arriverai.

Bref, je ne vais pas prendre de ton temps plus longtemps, je te fais confiance pour ne pas trop te rincer l'oeil et j'espère avoir rapidement de tes nouvelles, senpai.

A bientôt donc, et bonne nuit/journée/soirée.

Midorima Shintaro.


Sa réponse fut envoyée une fois fini, et la page internet fermée afin de présenter le fond d'écran du tireur, une photo de Nijimura et lui, une des seules, qu'il fixa longuement en terminant sa canette.

Quel dommage.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ailier Fort
Messages : 119
Date d'inscription : 21/07/2016
MessageSujet: Re: { Flash Back } Correspondance [ PV Midorima ]   Dim 31 Juil - 17:06

...
Correspondance …
avec Midorima Shintaro



Vrrrrrrr Vrrrrrr Vrrrrrrrr

Shuzo sentit son téléphone vibrer dans la poche de son pantalon. Il releva la tête pour regarder sa professeure particulière qui lui tournait le dos pour écrire à la craie blanche sur le grand tableau noir accroché au mur de l’institut dans lequel il suivait des cours d’anglais intensif. Il profita de son inattention pour sortir rapidement son téléphone de sa poche afin de regarder le motif de cette vibration. Sait-on jamais, ça pouvait être important. Son père venait d’entrer en soin intensif à l’hôpital de la ville et tout le reste de la famille Nijimura tendait le dos silencieusement en espérant une rémission plus qu’inespérée.
Shuzo ouvrit l’appareil et regarda ses notifications. Il s’agissait d’un mail. Un mail du Japon…. De Shintaro. Un sourire étira ses lèvres avant qu’il range le téléphone dans sa poche pour consulter le mail plus tard. Il tenait absolument à pouvoir le lire au calme sans personne pour interrompre ce moment qui le reliait à Midorima.
AAAAAA

Un petit rire échappa à Shuzo alors qu’il venait de finir la lecture du mail qu’il avait reçu. Il n’attendit pas plus longtemps pour appuyer sur la touche «  répondre » de son appareil. Adossé à l’ombre d’un gigantesque hibiscus mauve, il commença à appuyer sur les touches de son écran tactile.

De : Moi < shuzo_nijirainbow@gmail.jp>
A : Shintaro Midorima < midorima.shintaro-6@gmail.jp >
Objet : Moi ? Me rincer l’œil ? Jamaiiiiiiiiiiis !!!

Hey Midorima !

Je viens de recevoir ton mail à l’instant. Chez nous, il est à peine 16h ! Le soleil est au rendez-vous ( comme tous les jours depuis que je suis arrivé d’ailleurs ) et je commence à prendre de belles couleurs ! J’espère juste ne pas finir comme une écrevisse avant la fin de l’été !
C’est super gentil de te soucier de moi au point de vouloir m’initier à l’horoscope mais je pense préférer te laisser cette exclusivité. Je n’aurai de toute façon, pas la patience de parcourir la ville à la recherche de mon objet du jour. Je te l’ai pu être jamais dis, mais j’ai toujours admiré ta persévérance à ce sujet. Je me suis étonné plus d’une fois en voyant que tu avais réussi à trouver l’objet le plus introuvable de l’univers.
C’est vrai que tes fiches auraient pu m’être utiles après réflexion…. Là je viens de sortir d’un cours sur le prétérit et ses verbes irréguliers qui me sortent déjà par les trous de nez !
Et non !!! Je n’ai jamais voulu que tu se sentes visé quand je parlais du peuple japonais et de leur étroitesse d’esprit. Toi… Tu as toujours été parfait comme tu étais….

Tu n’as pas l’air très enthousiaste à l’idée d’allée à Shizuoka. Je me trompe ? C’est la ville ou ta grand-mère qui est à l’origine de ce débordement d’exaltation de ta part ?
Je suis certain que tu réussiras à avoir un excellent niveau cette année. Je suis de tout cœur avec toi pour que tu réussisses à battre Akashi. Mais…. Promets-moi que tu prendras quand même le temps de te reposer et de relâcher la pression. Etudier pendant les vacances, c’est tout à ton honneur. Sauf que si tu ne décompresse pas un peu durant cette période, tu finiras par péter un câble avant les examens de fin d’année.
Enfin…. Je te connais…. Te dire tout c’est comme si je pissais dans un violon…. Tu ne m’écouteras pas.
Je me dis que si j’aurai encore été à Tokyo, on aurait peut-être pu essayer de faire des choses ensemble cet été. Des sortis ou je ne sais pas quoi… Des trucs pour essayer d’apprendre à se connaitre. C’est con, mais je prends conscience qu’on était coéquipier sans pour autant se connaitre vraiment. Et il aura fallu attendre que je parte à l’autre bout du globe pour avoir un début de complicité plus importante. C’est du gâchis……….

Je suis désolé, je dois te laisser sinon je vais louper mon tram’

A plus !

Shuzo
PS : Je ne me rince pas l’œil ! Y a rien d’intéressant à mater ici……
PS2 : Stop le «  senpai »…. Ca veut plus rien dire maintenant.

Envoyé depuis Samsung Edge 6


Shuzo attendit la confirmation d’envoi de son mail avant de se remettre debout. Il épousseta un peu son jean et balança son sac de cours sur les épaules avant de prendre la direction la plus proche de la station de tramway. Il avait conservé son téléphone à la main dans l’espoir hypothétique d’une réponse imminente du garçon aux cheveux verts qui occupait toutes ses pensées.



Kuroko's Basket
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Arrière
Messages : 48
Date d'inscription : 07/11/2015
MessageSujet: Re: { Flash Back } Correspondance [ PV Midorima ]   Mer 3 Aoû - 23:15

Correspondance
feat. Nijimura Shuzo




Midorima était déjà sur l'ordinateur quand une fenêtre de notification popa sur le côté de son écran pour lui signaler la réception d'un nouveau message. Nijimura lui avait répondu.

Ni une ni deux il laissa tomber ses recherches sur l'illustre personne qu'était Nelson Mandela, afin d'aller lire des nouvelles de son cher et tendre senpai.

Un très léger sourire étira ses lèvres rien qu'à la lecture de l'objet. Pour le coupil se demandait vraiment ce qu'il en était. Après tout un adolescent de son âge avait souvent les yeux baladeurs, mais pourtant il n'avait jamais pris Nijimura en flagrant déli de matage.. Pourtant avec Momoi il y avait matière...

Il termina de lire le mail avant de s'empresser de répondre, avec toujours ce même sourire, fin et minuscule, mais bien présent.

De : Moi < midorima.shintaro-6@gmail.jp >
A : Nijimura Shuzo < shuzo_nijirainbow@gmail.jp >
Objet : Je suis sûr que si...

Bonjour Nijimura,

J'aimerais te dire qu'il fait beau aussi ici mais il est à peine 6h du matin... Oui, je me suis levé relativement tôt aujourd'hui, j'ai un peu perdu le sommeil depuis quelques jours... Enfin bref, j'espère que tu profites du soleil, sans pour autant néglige ta protection. La peau des japonais est fragile.

Tu sais pour les objets du jour, ce n'est rien d'extraordinaire, il faut juste savoir où chercher. Je t'aurais bien donner celui du jour mais je ne l'ai pas encore en ma connaissance... Et puis ce n'est pas à 16h qu'on se munis d'un lucky item...!
Quant à ma perfection.. Pourquoi faut-il toujours que tu abuses comme ça ? N'importe quoi...

Je t'avoue que c'est surtout ma grand-mère... Je n'ai rien contre la ville de Shizuoka, même si je préfère largement Tokyo, je pense que je suis habitué à sa grandeur Mais tu verrais ma grand-mère, elle ne tiens pas en place, elle est pire que Kise et Momoi réunis... je ne vais pas survivre à une telle tornade...

Je t'avoue que mis à part jouer du piano je n'ai pas grand chose à faire d'autre qu'étudier... Je n'aime pas me baigner alors autant rester chez moi à utiliser mon temps de manière utile tu ne pense pas ? En tout cas merci de ton soutien, ça me fait plaisir.

En effet,il est regrettable de ne pas avoir plus essayer de se voir lorsque nous en avions l'occasion... Malheureusement je ne pense pas qu'il soit nécessaire d'avoir des regrets, nous n'y pouvons rien et nous ne pouvons qu'espérer une occasion de nous retrouver un jour, pourquoi pas.

Ceci dit, j'aimerais que tu surveilles un peu ton vocabulaire.... On ne "pisse" pas dans un violon...

J'aimerais, si possible, savoir ce que tu considères comme intéressant à mater du coup... Je me pose des questions sur tes goûts, Nijimura. (c'est difficile de ne pas ajouter senpai, mais c'est bien pour toi que je fais ça)

A bientôt.

Midorima Shintaro

PS; Quand je te demande tes goûts, je veux parler des filles, et non tes goûts en matière de gâteaux, je te vois venir.



Midorima envoya le message avant de se lever de sa chaise pour descendre les escalier de son imposante demeure et de se rendre dans sa cuisine afin de préparer son petit déjeuner. Il avait déjà hâte de recevoir la réponse de son correspondant.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ailier Fort
Messages : 119
Date d'inscription : 21/07/2016
MessageSujet: Re: { Flash Back } Correspondance [ PV Midorima ]   Jeu 4 Aoû - 10:18

...
Correspondance …
avec Midorima Shintaro


Shuzo s’étira. Il venait de sortir d’un entretien d’embauche pour un job d’été et il avait plutôt le sentiment que ce dernier s’était bien passé malgré son anglais encore approximatif par moment. Il fallait dire qu’il n’aura pas beaucoup besoin de parler pour remettre en rayon les articles d’une supérette. Le patron était un homme d’une cinquantaine d’années plutôt chaleureux qui ne lui avait pas tenu rigueur pour ses problèmes d’expression orale. Du coup, Shuzo était plutôt confiant. Il devait avoir la réponse dans la journée et s’il était pris, il commencerait dès le lundi suivant. Une chance pour lui de gagner de l’argent de poche qu’il pourrait dépenser à sa guise !

Une fois chez lui, il se mit sur son pc portable qu’il alluma. La première chose qu’il fit fut d’aller consule ses mails. Un large sourire étira ses lèvres quand il remarqua qu’il avait déjà une réponse. Son sourire resta plaqué sur son visage tout le long de la lecture du mail auquel il répondit immédiatement


De : Moi < shuzo_nijirainbow@gmail.jp>
A : Shintaro Midorima < midorima.shintaro-6@gmail.jp >
Objet : Tu doutes de moi ??

Hi Midorima !

6h du matin !?
Non mais t’es pas bien !!! Ce n’est pas une heure pour se lever ça ! Surtout pendant les vacances ! Tu as perdu le sommeil ? Quelque chose te tracasse peut-être ? Si tu as besoin, n’hésite pas à m’en parler. Je ne sais pas si je peux t’aider mais je ferai de mon mieux de là où je suis.

En effet…. Ce n’est pas à 16 h qu’on se munie d’un lucky item mais tu sais, le décalage horaire est à reculons. Au Japon vous êtes déjà « demain » ! Du coup, si je voulais avoir de la chance, c’est notre lucky item d’hier qu’il me faudrait ! Du coup, c’était quoi ? Juste par curiosité, ne va pas t’imaginer que je vais commencer à traquer les objets….

Ta perfection…. Que ça te plaise ou non c’est ce que je pense. Voilà !

Du coup, aller à Shizuoka chez ta grand-mère ne sera pas réellement des vacances si je comprends bien. Moi qui avais peur que tu t’ennui à la regarder te tricoter une écharpe…. Mais si elle est comme tu le décris – Kise et Momoi réunis – mon dieu…. Je te plains ! Kise a lui seul me fatigues…. Et pourtant je n’ai pas trop eut l’occasion de le fréquenter.

Tu n’aimes pas te baigner. Voilà un point commun que nous avons…. En fait, je peux te dire un secret ? Ce n’est pas tant que je n’aime pas me baigner c’est que…. Je ne sais pas nager. Tu comprendras maintenant pourquoi j’ai toujours esquivé les entrainements aquatiques à Teiko… Mais ne dis pas que tu n’as rien d’autres à faire qu’étudier et jouer du piano ( pour moi, ca revient aussi à étudier d’une certaine façon ). Tu n’as pas des amis avec qui faire des sortis ? Tu ne vas pas faire des choses avec ta famille ?

Une occasion de se retrouver un jour…. Je ne sais pas s’il sera possible pour moi de revenir vivre au Japon. Ca dépendra de la santé de mon père et je ne te cacherai pas que pour le moment c’est mal barré… Au pire, peut être que je pourrai vivre en vacances une fois majeur… Ou toi, venir me rendre visite ici qui sait ?

Oh… oui, excuse-moi. On fait pipi dans un violon !!! On urine. On relâche notre sphincter avec classe et élégance. C’est mieux ? XDD

Ce que je trouve intéressant à mater ? Quels sont mes gouts ? Mince alors moi qui allait te faire le coup de mes préférences gastronomiques, tu m’as coupé l’herbe sous le pied !
Tu veux donc savoir ce que j’aime chez…. Une fille ? Ha !!! Tu serais bien surpris de l’apprendre !! Mais puisque tu y tiens tellement…. J’aime les filles à lunettes ! Parce que…. «  filles à lunettes, filles à kekette ! » XD  Haha !!! Non je plaisante bien sûr. Mais j’aime bien les lunettes quand même ! Je préfère quand il y a pas beaucoup de poitrine…. Planche à pain ça me va parfaitement bien !! et là c’est pas une blague !! Je ne suis pas du tout attiré par ce genre de…. d’attribut, on va dire. Je n’aime pas particulièrement les longs cheveux….. Je n’aime pas les filles superficielles qui ne se soucient que de leur apparence. Je n’aime pas les subterfuges qu’elles peuvent trouver pour se rendre «  belle »… je trouve que c’est de la tricherie !

J’imagine que tu étais du genre à m’imaginer aux plants d’une fille sulfureuse et plantureuse à souhait. Si seulement tu savais…… Mais je ne dirai rien de plus. Je ne parlerai qu’on présence de mon avocat !

Bon allez, je te laisse, ma mère m’appelle.

See ya !

Shu’


Shuzo appuya sur la touche d’envoi avant de soupirer. Il n’allait pas lui dire qu’il aimait les hommes si abruptement. Parce qu’il avait peur d’être rejeté…. Alors il préférait emmener doucement le sujet en se disant que Shintaro, intelligent comme il l’était, finirait peut être par comprendre de lui-même les sous-entendus qu’il avait laissé planer dans son mail.



Kuroko's Basket
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Arrière
Messages : 48
Date d'inscription : 07/11/2015
MessageSujet: Re: { Flash Back } Correspondance [ PV Midorima ]   Jeu 18 Aoû - 16:13

Correspondance
feat. Nijimura Shuzo




Le soleil tapait dehors, comme d’habitude à cette période de l’année.

Midorima était debout devant une boutique de chaussures en train d’attendre que sa sœur et sa mère aient terminé de choisir une nouvelle paire de souliers. C’était long, et chiant. Et il préférait largement rester dehors plutôt que de les écouter une seconde de plus parler de style.

Seulement c’était un peu ennuyeux... Et tel un envoyé divin, son portable se mit à vibrer dans sa poche pour signaler un nouveau mail, c’était Nijimura.

Les yeux émeraude du tireur parcouraient l’écran du portable –vert également- et ce dernier n’attendit pas d’être rentré pour répondre à son ancien capitaine.

De : Moi < midorima.shintaro-6@gmail.jp >
A : Nijimura Shuzo < shuzo_nijirainbow@gmail.jp >
Objet : Je ne doute jamais.


Bonjour Nijimura,

Tu sais je n’ai jamais été un grand dormeur, alors je ne suis pas très inquiet, je sais que ça va passer. Ceci dit si je peux te rassurer, je n’ai rien qui me tracasse, mais je te remercie pour ta sollicitude. Sache que la réciproque est vraie, même si je ne pense pas être de bons conseils en dehors des études.

Et bien l’objet du jour était assez simple, c’était une spatule. Et celui de hier, donc aujourd’hui pour toi était un aquarium. Celui d’aujourd’hui (donc de demain si je comprends bien...) C’est une écharpe. Je t’avoue que j’ai un peu chaud avec ça en plein soleil... Comme tu peux le constater, tu pourrais faire l’effort de te le procurer quand même (si tel est le cas, j’exige une photo, plaisir personnel de te voit en écharpe sous les palmiers).

Ma grand-mère déteste le tricot si cela peut te rassurer, par contre elle adore les biscuits à l’orange et c’est une véritable horreur. Enfin, je suis prêt à survivre à cela du moment qu’elle ne me donne pas de natto...
Je pars d’ailleurs chez elle ce week-end, je ne sais pas encore si je pourrais te répondre la bas, alors je te pris d’avance de m’excuser du retard.

Tant que nous en sommes aux confidences, tu ne sais pas nager mais moi je ne sais pas faire de vélo... Je ne sais pas lequel est le plus handicapant, dans le sens ou je n’aime pas non plus les transports en commun...

Figures toi que je suis actuellement dehors... Ma mère et ma sœur font du shopping, et elles m’ont forcé à les accompagner, alors voilà je m’occupe. Même si j’aurais été beaucoup mieux à la maison... Mais bon, si je dis ça tu vas me rouspéter... Ah mince je l’ai dit...

J’espère de tout cœur que cela va s’arranger pour ton père, sincèrement. Après, il ne faut jamais dire jamais, le destin peut nous jouer de drôles de tours et l’ont pourrait être amenés à se retrouver plus vite que prévu, je me plais à l’espérer.

En réalité les violons ne sont pas des cabinets, mais je préfère ce genre de façon de le dire...

«Filles à lunettes, filles à kekette ! ».... Comment te dire... Ma sœur n’est pas et ne sera jamais ce genre de personne... Pauvre enfant. Enfin bref, si je comprends bien, tu préfères les filles naturelles et...sportives non ? C’est un style comme un autre. Seulement moi je te voyais pas du tout avec une fille plantureuse, tu n’es pas Aomine... Mais plutôt une personne simple qui prend tout de même soin d’elle. Et de préférence avec un sacré caractère pour pouvoir te supporter (et te tenir tête). D’ailleurs, tu as déjà eu une copine ? Je suis désolé si ma question peut paraître indiscrète, mais j’aimerais en savoir plus sur toi, et peut-être ton passé vu que tu n’en a jamais vraiment parler...

Cette fois c’est à moi de te laisser, ma mère et ma sœur ont terminé et on va maintenant chez le coiffeur...souhaites moi bonne chance, j’en ai besoin plus que jamais.

Shintaro.


Le vert envoya le mail avant de suivre les deux femmes de la maison d’un pas un peu traînant, il savait qu’il s’apprêtait à vivre une épreuve.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ailier Fort
Messages : 119
Date d'inscription : 21/07/2016
MessageSujet: Re: { Flash Back } Correspondance [ PV Midorima ]   Jeu 18 Aoû - 18:08

...
Correspondance …
avec Midorima Shintaro



« C’est bon Shu, tu peux prendre ta pause ! Tu as 20 minutes ! »

Shuzo leva son pouce au ciel en direction de son collègue. Blond, musclé et à la peau dorée, il avait tout de l’image parfaite qu’on pouvait se faire du surfeur australien ! Sauf que Ben – Benjamin de son vrai prénom – était un français expatrié à Los Angeles pour faire des études dans le cinéma. Il avait atterri ici, sur ce bar d’une plage privé, où il bossait en tant que barman comme Shuzo pour financer ses études.

Nijimura ne se fit pas prier ! Il s’éclipsa derrière le bar et remonta jusqu’au bâtiment principal pour rejoindre son vestiaire. Il attrapa son paquet de cigarettes ainsi que son téléphone portable avant de retour au bord de la place. Il chercha un coin d’ombre avant d’allumer sa cigarette qu’il porta à ses lèvres. Il avait reçu un mail de Shintaro la veille mais il avait été tellement épuisé par sa journée de travail qu’il n’avait pas pu y répondre immédiatement.

Un sourire de dessina sur les lèvres du jeune japonais. Il se mit à lui répondre enfin, en espérant ne pas trop l’avoir fait patienter.


De : Moi < shuzo_nijirainbow@gmail.jp>
A : Shintaro Midorima < midorima.shintaro-6@gmail.jp >
Objet : Ce que tu peux être curieux !

Hi Midorima !

Là, à l’heure où je te réponds, je suis sur la plage ! Rassure-toi, je ne feignasse pas ! J’ai trouvé un job et je suis barman. C’est plutôt cool mais qu’est-ce que j’ai chauuuuuuuuuuud !!!!

J’espère que tu vas bien. Je suis quand même rassuré de savoir que tes insomnies ne sont pas graves mais je m’inquiète malgré tout. T’es jeune, en pleine croissance, faut dormir ! C’est important pour la santé ( t’as vu, je parle comme un vieux !)

Une écharpe ! Bon… J’ai fait l’effort de porter une écharpe comme tu me l’as si gentiment recommandé ! Je t’envoie même la photo en pièce jointe ! C’est ma sœur qui l’a prise ce matin ( après m’avoir bien chambré, je ne te le cache pas. ) J’espère que tu apprécieras. C’est bien parce que c’est toi !

Des biscuits à l’orange…. Ça doit être tout sec et étouffant. Et le natto… c’est dégelasse ! Si tu veux mon avis, rien ne vaut un ichigo daifuku ! Et des cookies… avec des noix et du caramel. A Tokyo y avait une pâtisserie qui en faisait des supers bons pas très loin de Teiko. Si tu y vas un jour tu penseras à moi ~
Pas de soucis si tu ne réponds pas immédiatement. Je comprends et puis tu n’es pas obligé non plus de répondre dans la seconde. ( même si je dois avouer que j’aime recevoir tes mails )

Ha tu ne sais pas faire de vélo ? A nous deux on fait une belle bande de bras cassés ! Je te proposerai bien de t’aider à apprendre à faire du vélo si je reviens un jour à Tokyo. Mais j’ai trop peur que tu me propose de m’apprendre à nager en échange…. Donc je vais m’abstenir de toute proposition.

L’état de santé de mon père s’est un peu dégradé hier… Il a été transféré en soins intensifs dans la nuit. Ce n’est pas évident à gérer. Ma mère passe son temps à l’hôpital et pour mon petit frère c’est galére… Enfin je ne vais pas rentrer dans les détails peu joyeux. Mais ne t’en fais pas, moi je tiens le coup et je suis certain qu’ici on arrivera à le soigner ^^

Opération shopping en famille ! Mon pauvre, je te plains. Il n’y a rien de plus épuisant que deux filles faisant les boutiques ! Elles ont déjà plein de godasses mais en veulent toujours de nouvelles ! Comme pour les sacs à main…. J’ai jamais compris le truc ! Un seul ça devrait leur suffire à mettre tout leur bordel dedans tu ne crois pas ?

Et bien ! Je ne te savais pas aussi curieux ! Je ne pensais pas que tu allais me demander des détails sur ma vie sentimentale. Malheureusement je crois que tu vas être déçu, je n’ai pas une vie dépravée ni croustillante…. Mais pour répondre à ta question : non, je n’ai jamais eu de petite copine. Je ne vais pas dire que je n’ai trouvé personne parce que si je voulais, j’aurais eut l’occasion d’avoir plusieurs petites amies. Mais…. Comment dire….  Disons qu’aucune ne me correspondait….

Cela dit ce n’est pas du jeu ! Tu m’interroges mais tu ne livres pas de secret sur ta propre vie amoureuse, ce n’est pas juste. Je serai tout aussi curieux de savoir quel genre de fille plait à Midorima Shintaro ! Et si l’une d’entre elle a réussi à faire chavirer son cœur.

Je dois te laisser, ma pause est terminée et je vais me faire tuer si je suis en retard. J’espère que ca c’est bien passé chez le coiffeur ! Je t’ai envoyé toutes mes bonnes ondes par télépathie !! Du coup, j’exige une photo en reconnaissance de ma bienveillance capillaire à ton égard !

A plus !

Shuzo

Pièce jointe :
Spoiler:
 


Shuzo tira une dernière bouffée sur sa cigarette qu’il écrasa et jeta dans le cendrier approprié. Il retourna vite fait ranger le téléphone dans son vestiaire avant de reprendre son poste derrière le bar où plusieurs commandent semblaient l’attendre de pied ferme !



Kuroko's Basket
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Arrière
Messages : 48
Date d'inscription : 07/11/2015
MessageSujet: Re: { Flash Back } Correspondance [ PV Midorima ]   Jeu 18 Aoû - 22:37

Correspondance
feat. Nijimura Shuzo




Incroyable. Midorima avait encore du mal à y croire...

Shintaro était arrivé la veille au soir chez sa grand-mère à Shizuoka pour y passer quelques jours, et quelle n’avait pas été sa surprise lorsqu’il découvrit que cette dernière avait investi dans un ordinateur flambant neuf. Et avec internet en plus, attention.

Du coup, il était bien content de pouvoir l’utiliser, au moins pour lire ses mails, surtout que Nijimura lui avait répondu, cela faisait maintenant partie des petits plaisirs de la journée que de lire ses nouvelles.

-Oh c’est un bien joli garçon que voila... C’est un ami à toi ?

Evidemment... C’était trop beau pour qu’elle ne vienne pas fouiner tiens... Plus curieuse que mamie Midorima ? Il n’y avait surement pas, au grand damne de son petit-fils. Pire que Momoi, vous imaginez le tableau ?

-Oui, c’était le capitaine de mon équipe de basket. Il est partit vivre aux Etats-Unis parce que son père est malade.

-Oh... Pauvre enfant va... Et qu’est ce qu’il te raconte de beau ?

La femme se pencha sur l’écran en plissant les yeux pour mieux voir avant que le collégien ne le cache avec ses mains.

-Rien du tout ! Va donc terminer tes mots croisés...

-Oh mon petit-fils a des secrets à ce que je vois... Espèce de chenapan...

La vielle dame pinça la joue de Shintaro en rigolant avant de se diriger vers la cuisine.

-Je vais préparer un gâteau, tu n’auras qu’à venir lorsque tu lui auras répondu.

Et c’est ce qu’il commença à faire...


De : Moi < midorima.shintaro-6@gmail.jp >
A : Nijimura Shuzo < shuzo_nijirainbow@gmail.jp >
Objet : Il parait que ça fait partie de mon charme...


Bonjour Nijimura,


Je suis très content pour toi concernant ton travail, c’est une bonne chose. Par contre j’espère qu’en temps que barman tu ne consomme pas... C’est mauvais pour ta croissance de boire de l’alcool, je l’ai lu... Je ne veux pas te faire la morale mais ce serait bête que je te dépasse de 20 centimètres d’ici quelques années...

Je suis actuellement chez ma grand-mère, tiens toi bien elle a acheté un nouvel ordinateur et installer internet. Elle était d’ailleurs derrière moi (cette fouine) quand j’ai lu ton mail et elle a vu la photo, elle te trouve beau garçon. Et je dois avouer que je suis d’accord avec elle, le jaune te va bien au teint... sans mauvaise blague.

Tu as incroyablement bien décrit les biscuits à l’orange. Par contre surveille ton vocabulaire, le natto n’est pas « dégueulasse » mais immonde. Je prends note pour tout ça, mais bon j’avoue ne pas être très fan de sucré... Je ferais tout de même l’effort de gouter à la rentrer, j’irais avec Murasakibara, il sera aux anges...

N’ai aucune crainte, je n’aime pas spécialement nager, et même si je sais le faire cela ne m’est pas d’une grande utilité, donc je ne risque pas de te proposer mon aide pour cela. Et je n’ai aucune envie de me ridiculiser devant toi sur un deux roues... Merci mais non merci.

Je suis désolé pour ton père, j’espère sincèrement que ce n’est que passager, et qu’au bout du compte il va s’en sortir. Je regrette de ne rien pouvoir faire pour t’aider mis à part te transmettre tout mes vœux de bon rétablissement.

D’après ma mère, le style est un art et assortir son sac à main à sa tenue est primordial, sinon, c’est comme jouer au basket sans ballon. Elle est toujours un peu dans l’excès sur certains points...

Il est vrai que je suis assez curieux, on me l’a souvent reproché... Ceci dit je suis un peu surpris en effet, je pensais que tu en avais au moins eu une ou deux... Evidemment cela n’est pas un jugement, et je ne vais pas te juger, dans aucun cas.
Je comprends parfaitement que tu n’as pas trouvé chaussure à ton pied, ce n’est pas facile, et tu fais mieux d’attendre d’en trouver une qui te plait vraiment.

Me concernant et bien... Je n’en sais rien moi-même. Et ceci n’est pas une tentative pour te cacher mes gouts (je ne vois pas l’intérêt), mais c’est juste que je n’en sais rien, ou alors je n’en ai pas de particuliers. Je trouve beaucoup de filles jolies, comme Momoi par exemple, mais sans plus, je ne ressens aucune attirance ou autre... Je suis peut-être trop jeune, ou je ne m’y intéresse pas assez. Il faut dire que mis à part le basket et les études...

Concernant le coiffeur..... Heureusement que c’est les vacances car cet idiot a coupé trop court... j’ai hâte que tout repousse... Je te montre mais garde ça pour toi ! En plus je déteste prendre des photos de moi...

A la prochaine,

Shintaro.

Pièce jointe :


Spoiler:
 


Midorima envoya le mail ainsi que la photo prise à l’instant avant de se lever pour rejoindre sa grand-mère dans la cuisine alors que cette dernière terminait la préparation d’un gâteau au chocolat et à la noix de coco. Miam.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ailier Fort
Messages : 119
Date d'inscription : 21/07/2016
MessageSujet: Re: { Flash Back } Correspondance [ PV Midorima ]   Ven 19 Aoû - 10:30

...
Correspondance …
avec Midorima Shintaro



Shuzo trainait les pieds. Il était relativement tard et il venait seulement de quitter son travail. Comme c’était le week end, la plage débordait de monde et la clientèle se présentant au bar où il travaillait avait été multipliée par trois. Il n’avait même pas eu le temps de prendre sa pause….

Il poussa la porte de l’appartement familial qui était plongé dans le calme. Sa mère était déjà au lit depuis plusieurs heures tout comme son petit frère. Il ne restait que Saeko, allongée sur le sofa, qui regardait une émission à la télé. Shuzo alla à sa rencontre et se pencha pour déposer un baiser dans ses cheveux

« Bonsoir Grand-frère ! Est-ce que ça a été ? »

Shuzo se releva et soupira.

«  Beaucoup de monde…. Je vais aller prendre une douche et me coucher »

Saeko lui adressa un sourire

« Repose toi bien »

Le jeune homme lui fit un signe de la main avant de regagner sa chambre. Il se laissa tomber comme une crêpe à plat ventre sur son lit, enfonçant sa tête dans le coussin moelleux. Il resta un instant comme ça avant de se rappeler qu’il n’avait même pas eu le temps de consulter son téléphone pour voir s’il avait un mail en attente. Et ce fut bien le cas. La petite lumière clignotant sur le côté de l’appareil l’informa qu’il avait reçu quelque chose. Shuzo se dépêcha d’aller consulter sa boite de réception dans l’espoir que ce soit un mail de Shintaro. Et c’était bien ça !

Un sourire indéfectible étira ses lèvres. Malgré la fatigue, il ne résista pas à l’envie de lui répondre immédiatement

De : Moi < shuzo_nijirainbow@gmail.jp>
A : Shintaro Midorima < midorima.shintaro-6@gmail.jp >
Objet : Je confirme, et il n’y a pas que ça qui fait ton charme…


Hello Midorima !

Ha ne t’en fais pas je ne bois pas ! Enfin je ne vais pas te dire que ça ne m’est jamais arrivé de me prendre une cuite mais….. Je ne le fais pas au boulot ! haha ! Mais c’est gentil de t’inquiéter pour ma croissance. Même si j’ai l’étrange impression que sans une seule goutte d’alcool tu seras quand même bien plus grand que moi au final.

Olala !! Mamie se modernise ! Elle a dit ça de moi ? Vraiment ? Elle a bon gout ta grand-mère ! Je ne la connais pas mais je l’aime déjà !
Mais je suis surtout content que la photo de plaise à toi. Ma sœur s’est découvert une passion pour la photographie alors elle avait fait des retouches de couleurs dessus.

Emmener Murasakibara dans une pâtisserie ! Tu n’as peur de rien. Ça m’est arrivé une fois ( parce que sans faire exprès j’ai jeté un paquet de confiseries lui appartenant…. ) et je t’assure que mon portefeuille s’en souviens encore. Mais c’est bizarre que tu n’aimes pas tant que ça le sucré. L’Oshiruko étant ta boisson préférée je pensais que tu aurais été davantage porté sur le sucre. Moi en tout cas j’adore ça…. Même si au Japon on dit que ça ne fait pas trop masculin. Je m’en fou.

Ha…. Ne t’en fais pas pour mon père. Ton soutien et tes mails c’est déjà énorme tu sais. Ca ne l’aidera peut être pas à aller mieux mais à moi, ça me fait beaucoup de bien. Je dois avouer que c’est un vrai plaisir de pouvoir te lire et te répondre. J’ai un petit peu moins l’impression d’être aussi loin du Japon. Alors merci. Merci d’avoir proposé de rester en contact. Et surtout merci d’être présent comme tu le fais. C’est très important pour moi.

Et bien…. Le «  style » est quelque chose que je ne comprendrais jamais ! Tu vois, c’est typiquement pour ce genre de chose que je n’aime pas les filles ! Elles sont un peu trop superficielles à mon gout. Ça ne veut pas dire pour autant que je ne prends pas soin de ma tenue ou de mon «  style » mais quand même….

Du coup…. En «  trouver une qui me plait vraiment »…. Haha…. Ce n’est pas demain la veille je crois. Enfin… Shintaro il faudrait que je t’avoue quelque chose. Mais ce n’est pas facile et puis j’en ai jamais parlé à personne non plus. Et j’ai un peu peur de ta réaction également…Mais… tu vois… Les filles ne m’attirent pas. Tu comprends ?

Quant à toi, tu ne ressens peut-être pas t’attirance pour elles car tu n’es pas réellement intéressé pour le moment. Je te vois comme un garçon très studieux et entre les études et le basket, il ne te reste pas vraiment le loisir de t’intéresser aux filles…. Ou peut-être que tu n’as pas encore rencontré celle qui saura éveiller ton intérêt.

Wouha ! En effet ton coiffeur s’est lâché sur les ciseaux ! Mais j’aime bien ! ça dégage un peu plus ton visage et on dirait que tu as la même coupe de cheveux que moi ! héhé ! Tu n’as pas à t’inquiéter, elle te va très bien cette coupe courte ! Tu es vraiment très mignon dessus. Et ça me fait plaisir de revoir ton visage.

Je vais devoir te laisser. Il est très tard ici (bientôt 1h du mat’ ) et j’ai eu une journée de folie au boulot. Encore une demain et je serai en repos !

A bientôt !

Shuzo


Il envoya le mail puis soupira avant de se lever de son lit à contrecœur.

Il n’avait avoué qu’à demi-mot son homosexualité à Shintaro et il craignait maintenant que son précieux correspondant ait un comportement différent à son égard en apprenant ce secret. Mais Shuzo ne pouvait pas continuer à faire semblant d’aimer les filles. Ca aurait été jouer avec Midorima et lui mentir d’une certaine façon. Et Shuzo avait envie que leur amitié soit basée sur la confiance et la sincérité.

Un nouveau soupire lui échappa alors qu’il trainait les pieds en dehors de sa chambre. Il lui fallait encore prendre une douche avant de pouvoir trouver un repos amplement mérité.



Kuroko's Basket
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Arrière
Messages : 48
Date d'inscription : 07/11/2015
MessageSujet: Re: { Flash Back } Correspondance [ PV Midorima ]   Mer 24 Aoû - 18:01

Correspondance
feat. Nijimura Shuzo




Et voilà...

C’était pareil à chaque, Midorima trainait les pieds pour aller chez sa grand-mère, par manque d’envie, mais une fois qu’il fallait en partir, c’était la même comédie. C’est que cette femme était vraiment très attachante, et une fois qu’on était habitué à son énergie, c’était un très bon moment qu’on passait en sa compagnie.

Mais il ne pouvait rester là-bas indéfiniment, voilà pourquoi il était aujourd’hui dans le train pour retourné à Tokyo.

Et les voyages en train c’est long. Long et chiant. Mais heureusement, Midorima pouvait compter sur son fidèle Nijimura pour rendre ce voyage plus plaisant... Son portable venait de vibrer et il en déverrouilla l’écran pour voir apparaître la photo de son ancien capitaine avec son écharpe jaune, ainsi qu’un mail de sa part qu’il s’empressa de lire.

De : Moi < midorima.shintaro-6@gmail.jp >
A : Nijimura Shuzo < shuzo_nijirainbow@gmail.jp >
Objet : Je ne vois pas quoi d’autre (et pourtant j’ai mes lunettes)

Bonjour Nijimura.

Je ne t’apprends rien te disant qu’à ton âge l’alcool est prohibé... Enfin je ne vais pas faire mon rabat-joie, du moment que tu n’en abuses pas, je n’ai pas de morale à te faire... Mais fais attention quand même !!!
Il y a en effet des chances pour que je te dépasse un peu, mais tu resteras quand même mon senpai ne t’inquiète pas.

Je pense qu’elle est même plus moderne que moi sur bien des points... Elle n’a pas arrêté de me chambrer sur mes vêtements tout le long que j’étais chez elle... Un comble n’est-ce pas ?
C’est sympathique, la mienne ne s’y intéresse pas du tout, elle préfère la musique.

J’aime prendre des risques des fois, ça me donne l’impression d’avoir une vie plus palpitante qu’il n’y parait. Je suis désolé pour ton porte-monnaie... #PrayForMonney
Il est vrai que je ne suis pas porté sur le sucré mis à part certaines exceptions, comme l’Oshiruko en effet, et les douceurs au caramel, j’adore cette saveur. Ceci dit j’avais remarqué te concernant, ton amour inconditionnel pour le chocolat... je pense que ce n’était un secret pour personne et tu étais surement le deuxième plus gourmand de l’équipe après Murasakibara.

Ce n’est vraiment rien tu sais, mais je suis content de savoir que cela te fait du bien. Je ne suis peut-être pas bavard en temps normal mais si tu as besoin de parler je peux écouter (ou lire tout du moins). Et merci à toi d’avoir accepter de garder contact avec moi, ce ne fut pas facile de te demander ça, mais j’en suis très content.

Je te comprends, c’est usant à la longue d’entendre parler de choses aussi futiles...
Les filles ne t’attirent pas ? Tu veux dire, il n’y en a aucune à ton goût, ou tu n’aime simplement pas ça ? Je n’insinue rien en demandant cela, je ne voudrais juste pas me méprendre. Quand bien même tu sois attiré par...autre chose que les filles (les hommes, voir les animaux), je ne te jugerais en aucun point, chacun est libre d’aimer qui il veut après tout.

C’est surement vrai en effet, de toute façon j’ai tout mon temps pour trouver chaussure à mon pied, je ne suis qu’au collège, et quand je vois certains couples cela ne m’attire pas vraiment. Je pense que j’ai davantage besoin de m’élever personnellement avant de le faire avec quelqu’un d’autre.

C’est vrai que les coupes sont presque identiques, pourtant elle te va beaucoup mieux à toi qu’à moi... J’ai quand même hâte que cela repousse un peu...

Tu ne devrais pas te coucher aussi tard Nijimura... C’est mauvais pour le métabolisme... Enfin, j’imagine que si tu le fait, c’est que tu n’as pas le choix (même si j’aimerais te savoir reposé !). D’ailleurs je suis actuellement dans le train du retour et vu que c’est assez calme, je vais pouvoir lire tranquillement.

A la prochaine,

Shintaro.


Midorima appuya sur le bouton d’envoi avant de sortir son livre de son sac. Un roman historique, il aimait bien ça, et le héro lui faisait un peu pensé à Nijimura d’ailleurs, un peu tête brulé sur les bords mais terriblement attachant.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ailier Fort
Messages : 119
Date d'inscription : 21/07/2016
MessageSujet: Re: { Flash Back } Correspondance [ PV Midorima ]   Lun 26 Sep - 15:35

...
Correspondance …
avec Midorima Shintaro



Assis sur son lit, une tasse de thé fumante reposant sur la table de chevet de sa chambre, Shuzo venait d’ouvrir son ordinateur portable avec pour objectif d’avancer un peu sur le futur mémoire qu’il allait devoir rendre prochainement pour un cours d’histoire. S’il avait toujours trouvé cette matière passionnante, son intérêt s’était encore accentué depuis qu’il étudiait plus en profondeur l’histoire de son pays d’adoption. C’était intéressant de voir les différents points de narration d’un professeur américain et celui d’un professeur japonais. Principalement sur les sujets comme la seconde guerre mondiale et l’utilisation de la bombe H. Nijimura se sentait très inspiré par ce qu’allait pouvoir lui dicter ce sujet pour son mémoire.

Mais avant ça, un petit tour était obligatoire sur sa boite de réception de mail. Dans l’éventualité d’une réponse de Midorima, évidemment. Et il avait bien fait, car la petite enveloppe virtuelle rose lui annonçait un courrier non lu en provenance directe de Shintaro.

Shuzo prit sa tasse de thé entre les mains et commença à lire. Ses lèvres s’étirèrent au fur et à mesure de sa lecture avant qu’un éclat de rire ne lui échappe. Les animaux ? Sérieux, comment avait-il pu avoir l’idée de quelque chose d’aussi sordide ? L’humour de Shintaro était irrésistible et Shuzo reposa sa tasse avant de poser ses mains sur son clavier pour lui répondre dans la foulée


De : Moi < shuzo-nijirainbow@gmail.jp>
A : Shintaro Midorima < midorima.shintaro-6@gmail.jp >
Objet : Si je n’étais pas si loin, je t’aurai montré tout ce qui fait ton charme….  ( et pas besoin de lunettes pour faire ça…. )

Hey Shintaro !

Comment vas-tu ? Alors, tu as survécu aux vacances chez Mamie Midorima ? J’espère que le retour en train n’a pas été trop difficile. De mémoire, il y a quelques heures quand même entre Tokyo et Shizuoka.

Ne t’en fais pas pour moi. Je ne bois pas d’alcool au point de me rouler par terre ou de ne pas me souvenir de la soirée de la veille. Je suis un lycéen modèle ici ! Je sais, je sais, c’est difficile à croire lorsque l’on m’a connu mais vraiment, je suis tout gentil ^^ ça mériterait presque une récompense ….

Ah lala…. Tu as percé à jour ma nature gourmande. Non pas que je cherchais à m’en cacher mais bon…. Je ne vais pas te mentir : j’aime manger ! Et j’aime le sucre ! Comme tu sembles l’avoir remarqué, j’aime le chocolat. Et les pâtisseries. J’avais une amie avant, elle cuisinait les meilleurs gâteaux que j’ai jamais mangé. Des cookies au caramel avec des noix dessus…. Tu aurais adoré, c’est certain.

Bon….. Etant donné que l’on est dans le sujet autant arrêter de tourner autour du pot et te dire les choses clairement. Et puis surtout je ne veux pas que tu te fasses d’idées ! Je n’ai jamais eu la moindre attirance pour les animaux !! Parce que ça à plein de poils ( et accessoirement de puces et ça pue de la gueule ou du bec…. C’est selon… )

Mais, comme je te l’ai laissé entendre, je ne suis pas attiré par les filles parce qu’il se trouve que j’aime… les garçons. Voila. J’ai toujours fait en sorte d’être discret sur le sujet. Que ce soit auprès de mes camarades au collège ( et maintenant au lycée ) ou auprès de ma famille. C’est un secret que je partage qu’avec très peu de personne dont tu fais maintenant parti.

J’espère cependant que ça ne changera en rien notre relation. Je ne voudrai pas que tu te sente gêné ou je ne sais quoi parce que j’aime les garçons….

J’ai souvent été tenté de t’en parler avant aujourd’hui mais la peur de voir s’installer un malaise ou une distance entre nous m’en a toujours dissuadé. C’est stupide je sais…. Je te demande de m’en excuser.

Je vais devoir te laisser. J’ai un dossier d’histoire à rédiger et je sens que ça va me prendre un temps épouvantable.

A bientôt

Shu’

PS : Les cheveux courts te donnent un air plus mature…. Je regrette de ne pas pouvoir admirer cette nouvelle coupe en vrai.

PS2 : Tu as Skype ou Line ?


Un long soupire s’échappa de la bouche du brun avant qu’il n’appui sur la touche d’envoi du mail. Se confier si ouvertement à Midorima lui donnait l’impression d’avoir franchi un cap avec lui. Il ne lui avait pourtant pas révélé avoir toujours ressenti un faible pour lui mais….. il espérait qu’au fil de leurs prochaines conversations, Shintaro le devinerait…. Et pourquoi pas, l’accepterait.



Kuroko's Basket
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Arrière
Messages : 48
Date d'inscription : 07/11/2015
MessageSujet: Re: { Flash Back } Correspondance [ PV Midorima ]   Dim 2 Oct - 16:41

Correspondance
feat. Nijimura Shuzo




Et voilà, c’était terminé.

Les vacances étaient finies et Shintaro devait reprendre le chemin de l’école, pour sa dernière année de collège. Il était légèrement stressé, les profs leur parlant déjà de la fin de l’année alors que celle-ci ne faisait que commencer, que c’était embêtant.

Cette année le vert allait redoubler d’efforts afin d’être le premier, il n’allait pas laisser la place à Akashi si facilement.

C’est donc dans cette optique que le tireur commença ses devoirs pour ne les terminer que deux heures plus tard. Et pour fêter ça, il se permit d’aller sur son lit avec son ordinateur afin de vérifier s’il avait reçu une réponse de Nijimura... Evidemment que lui, et ceci le fit sourire.

De : Moi < midorima.shintaro-6@gmail.jp >
A : Nijimura Shuzo < shuzo_nijirainbow@gmail.jp >
Objet : Essaye toujours de le faire à distance... ?

Bonsoir Nijimura,

J’y ais survécu, avec tout de même un peu de mal au début mais finalement ce n’était pas si terrible que cela, j’ai connu bien pire (je ne citerais pas un certain camp d’entrainement pendant deux jours dans la même chambre que Murasakibara et Aomine ronflant à l’unisson....). J’ai eu de la chance, il n’y avait pas d’enfants dans mon wagon alors j’étais au calme pour lire, je n’ai pas vu le temps passer.

Une récompense ? Je t’aurais bien offert ton objet du jour mais d’ici là que tu le reçoives ce dernier aura changé et deviendra obsolète... Et vu que je ne suis pas doué en cadeaux je préfère offrir quelque chose d’utile, et je ne vois pas ce qui pourrait l’être plus qu’un lucky item ! Du coup... Tu auras seulement des félicitations de ma part, voilà, bravo à toi Nijimura.

Il me semble que tu m’en a déjà parler, la fois où l’ont cherchait un Paris-Brest tu as fait l’éloge des compétences d’une de tes amies dont j’ai complètement oublié le nom, désolé... mais j’imagine que tu parles de la même demoiselle.

Je ne comprends pas... Pourquoi ton orientation sexuelle changerait quoi que ce soit entre nous ? Je veux dire... Tu n’es pas un sauvage et tu ne risque pas de me sauter dessus pour déchirer mes vêtements de manière bestiale et sauvage, je n’ai donc pas à me méfier. De plus, au même titre qu’un garçon hétérosexuel n’aime pas toutes les filles, un homosexuel n’aime pas tout les garçons... Tu restes toi, et je mon comportement ou mes pensées à ton égard ne changerons pas.

Je trouve cela vraiment idiot de juger les gens par rapport à cela... Alors certes, je n’ai jamais été directement confronté à une relation homosexuelle car ces dernières sont plutôt mal vues, mais je ne vois pas le problème, le plus important étant d’être heureux et épanoui avec la personne que l’on aime, peu importe son sexe.

Je suis tout de même heureux que tu ais eu le courage de m’en parler et je comprends que cela n’a pas dû être très facile. Mais ne t’en fais pas, cela ne changera rien entre nous. Par contre, ne me demande pas de conseils, je suis nul avec ça, désolé... A la limite je te serais plus utile en histoire...

J’ai effectivement Skype, mon pseudo est le même que mon adresse mail.

Bonne chance pour ton dossier d’histoire et aussi pour tes cours, j’espère que tu te sens mieux là-bas. Je pense à toi à chaque fois que je rentre dans le gymnase en tout cas...

Shintaro.


Midorima envoya le mail avant de refermer son ordinateur, sa mère venait de l’appeler pour mettre la table. Nijimura envahissait ses pensées, il n’aurait jamais penser que ce dernier pouvait être gay. Quel garçon surprenant.  





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ailier Fort
Messages : 119
Date d'inscription : 21/07/2016
MessageSujet: Re: { Flash Back } Correspondance [ PV Midorima ]   Lun 10 Oct - 9:56

...
Correspondance …
avec Midorima Shintaro



Finalement, la période d’été était arrivée à son terme et avec elle les cours intensifs que Shuzo avait dû suivre dans un institut. Il avait enfin fait sa rentrée scolaire dans son nouveau lycée américain. Et tout c’était passé exactement comme il se l’était imaginé…. A peine les grilles franchies, il avait été la nouvelle curiosité que tout le monde dévisageait sans aucune gêne. Mais ça avait été loin d’avoir mis Shuzo mal à l’aise. Il n’en avait rien à faire de tout ça. On pouvait bien raconter tout et n’importe quoi sur son sujet, il s’en tapait radicalement.

Shuzo avait pris place dans sa salle de classe. La table au dernier rang, celle le plus près de la fenêtre. La journée était passée avec une lenteur infinie. Non seulement il éprouvait encore des difficultés à comprendre tout ce que disait ses professeurs tellement ils parlaient vite mais en plus, aucun de ses camarades n’étaient venu vers lui pour essayer de faire connaissance. Si toute l’année scolaire était à l’image de cette journée, Nijimura allait bien se faire chier…..

Du coup, ce n’est pas au meilleur de sa forme qu’il rentra chez lui et s’enferma dans sa chambre prétextant des devoirs à faire. Le Japon lui manquait énormément. Teiko lui manquait énormément. Shintaro lui manquait énormément. Na-chan lui manquait énormément.

Le cœur lourd, il alluma son portable pour aller consulter mes mails. Son cœur se serra douloureusement quand il lut le passage sur le camp d’été… S’il n’était pas parti, lui aussi aurait fait partie de ce camp là. Comme tous les ans…. Et à chaque fois, il en gardait des souvenirs impérissables. Même s’il devait faire la chasse nocturne à un Murasakibara qui allait fouiller dans les frigo… Même s’il avait dû partager une fois sa chambre avec un Aomine ronflant plus fort qu’un tracteur. Shuzo se souvenait avoir fini la nuit sur la terrasse à la belle étoile….  Les souvenirs étaient encore bien ancrés dans sa tête et cela ne faisait qu’alourdir davantage sa peine d’être si éloigné de son ancienne vie et de ses anciens camarade…

De : Moi < shuzo-nijirainbow@gmail.jp>
A : Shintaro Midorima < midorima.shintaro-6@gmail.jp >
Objet : Il y a… Ta personnalité. Ta façon de parler si solennelle, ta lubie des luckys items qui te donne un peu d’excentricité, ton regard à la fois pétillant et sérieux, ce petit côté naïf que tu essaies de dissimuler derrière tes grands airs, ta candeur, ta beauté, ton sérieux, ta rigueur…… Tout ce qui fait que tu es toi.

Salut Shintaro.

Ha c’est vrai que vous avez fait un camp d’entrainement comme tous les ans. C’est super chouette les camps d’été. Je trouvais que c’était l’idéal pour resserrer les liens de notre équipe. Même s’il fallait tirer au sort pour savoir avec qui on passe la nuit… Une fois j’avais du passer la nuit avec Aomine. Il m’a réveillé à 2h du mat pour une envie urgente et monsieur n’osait pas aller pisser tout seul parce qu’il croyait qu’il y avait un fantôme…. Je ne te raconte pas. L’expédition pour aller aux toilettes à prit des aires d’exploration de maison hantée ! Et quand Kuroko a surtout d’on ne sait où, Aomine m’a sauvé dans les bras comme une fillette. En y repensant je rigole encore !

Et tu sais ce que je trouve étrange ? C’est qu’on a fait plusieurs camps ensemble et qu’à chaque nous nous ne sommes pas tombé dans la même chambre… Le hasard fait mal les choses tu ne crois pas ? Je me demande ce que ça aurait donné si on aurait partagé la même chambre… Tu aurais au moins pu fermer l’œil de la nuit car je ne ronfle pas !! Mais il parait que je parle… et que si on me pose des questions je réponds… Visiblement Akashi a expérimenté ca l’année dernière…. Cela dit il n’a jamais voulu me dire ce que je lui avais raconté dans mon sommeil. Quel fourbe !

Enfin voilà…. Ça me fait tout étrange de me replonger dans ces souvenirs-là. Je suis presque jaloux de n’avoir pas pu être avec vous…

Tu as raison. La fille du Paris-Brest est bien celle qui fait aussi de succulents cookies. Elle s’appelle Hideaki. Enfin, moi je l’appelais Na-chan. On se connait depuis que j’ai dix ans. C’était ma meilleure amie. C’était même plus que ça je crois…. Il n’y avait pas une seule journée sans qu’on ne se parle. Tu as du déjà l’apercevoir, elle venait nous voir à presque tous nos matchs et je repartais souvent avec elle. Bah…. C’est du passé tout ça. Ça n’a plus d’importance maintenant.

Ça m’a fait du bien de te parler de mes préférences sexuelles. Comme tu l’as dit ce n’est pas quelque chose de facile à aborder. Même mes parents ne sont pas au courant et tant qu’à faire je préfère que ça reste ainsi. Je les ai déjà tellement déçu… j’aimerai être le garçon modèle qu’ils souhaiteraient mais finalement j’ai l’impression d’être tout le contraire.

Je te remercie pour ta tolérance. Et aussi pour ta présence. Tu n’es peut-être pas là physiquement mais chacun de tes mails me rapproche un peu plus de toi…. Ça me fait du bien. Et en même temps, ça fait mal parce que je vois bien que ce n’est qu’une chimère tout ça… Tu n’es pas vraiment près de moi… Pire encore, tu poursuis ta vie sans moi.

Ha…. Désolé je n’ai pas trop la forme aujourd’hui. Ma première journée au lycée était maussade. J’ai travaillé d’arrachepied à l’institut de langue cet été et je pensais pouvoir m’intégrer parfaitement dans mon nouveau bahut. Et finalement ce n’est pas le cas. Teiko me manque…. Tu me manque…

J’ai Skype aussi. Et je me demandais si tu serais d’accord pour que l’on fasse un peu de visio un de ces quatre. Qu’en penses-tu ?

A bientôt

Shu’


Il envoya le mail dans un soupire. Finalement il ferma le pc portable qu’il glissa sous son lit. Il avait bien des devoirs à faire mais il n’en avait pas le cœur. Tant pis, il se prendrait une zéro et il n’en avait strictement rien à foutre. Au lieu de ça il préféra prendre une cigarette qu’il alluma tout en ouvrant en grand la fenêtre de sa chambre pour faire se dissiper l’odeur. Na-chan l’avait aidé à arrêter de fumer autrefois. Et depuis qu’il était arrivé à L.A, Shuzo avait l’impression de repartir dans ses mauvais travers. Bah… Il n’avait pas trop le moral et ce n’est pas une clope qui allait le tuer… Et à vrai dire, là il s’en foutait. Tout ce qu’il voulait c’était repartir de là où il venait, auprès des personnes qu’il aimait.



Kuroko's Basket
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Arrière
Messages : 48
Date d'inscription : 07/11/2015
MessageSujet: Re: { Flash Back } Correspondance [ PV Midorima ]   Mar 11 Oct - 13:26

Correspondance
feat. Nijimura Shuzo




Shintaro était lessivé.

L’entrainement du jour avait été particulièrement fatiguant et difficile, même la douche en rentrant chez lui n’avait pas suffit à le réveiller. Du coup, il avait juste pris le temps d’avaler un peu de riz pour ne pas que sa sœur mange seule et il était tout de suite monté se coucher. Il n’avait la force de rien d’autre et heureusement ses devoirs avaient été faits dès la semaine passée.

C’est deux heures plus tôt que d’habitude qu’il se réveilla ce matin, rien d’étonnant vu qu’il s’était couché bien plus tôt. Du coup, au lieu de ruminer dans son lit et de se retourner sans cesse, il en sortit pour attraper son ordinateur portable et regarder ses mails. Shuzo lui avait répondu.

Seulement cette fois, le vert lu le message avec moins de joie que d’habitude, son senpai n’avait pas la forme et cela l’attristait un peu... Il y avait juste certains mots qui avaient eu le don de le faire rougir, mais jamais il n’avouerait que ses mots lui avaient fait plaisir !!


De : Moi < midorima.shintaro-6@gmail.jp >
A : Nijimura Shuzo < shuzo_nijirainbow@gmail.jp >
Objet : Cet objet était beaucoup trop long...

Bonjour Nijimura.

Je t’avoue que ce n’est pas ce que je préfère, j’aime mon petit confort... Du coup partager une chambre avec des gens comme Murasakibara et Aomine c’est un peu embêtant. Enfin, au moins je n’ai pas eu à le faire avec Haizaki, la dernière fois Kuroko m’a dit qu’il lui avait montrer des revues pornographiques et qu’il n’avait fait que de parler toute la nuit... Non merci.

Mais le pire, c’est que je dois tous les supporter...TOUTE LA JOURNEE. Et c’est usant, vraiment. Tu me connais je ne suis pas très patient... C’est peut-être moi le problème après tout... Mais bon ce n’est pas de ma faute si j’aime être tranquille. D’ailleurs c’est vrai que cela aurait été bien que je tombe avec toi... (il faudrait que je pense à demander des informations à Akashi, je vais faire cela cet après-midi).

Je n’étais pas au courant de cette histoire avec Aomine, ceci n’est pas tombé dans l’oreille d’un sourd et je saurais quoi lui répondre la prochaine fois qu’il insinue que j’ai un balai où je pense.

Je t’avoue que je ne faisais pas vraiment attention au public dans les gradins, et je n’étais pas non plus un stalker pour regarder avec qui tu partais... Bien que je t’ai déjà aperçu avec une petite demoiselle, j’avais cru que c’était ta sœur sur le coup... Je suis désolé.

Je comprends ta situation, dans le sens où je n’oserais jamais en parler à mes parents. Même si je suis le garçon modèle comme tu dis... Ceci dit, même si tu as eu une mauvaise période, ils savent que tu es une bonne personne et je suis certain qu’ils t’aiment quand même.

Ce que tu dis me partage, je suis vraiment content que me parler te fasse du bien, mais dans uns sens, cela m’attriste aussi car je sens bien que cela te fait mal. Ceci dit je ne compte pas arrêter, parce que cela me fait du bien de discuter avec toi malgré tout les kilomètres qui nous séparent.

Je comprends que tu te sente mal, les premiers jours ne sont pas faciles, mais il ne faut pas leur en vouloir, tu restes un étranger et ils n’ont pas la même culture que nous. Ici, un nouveau arrive et tout le monde lui saute dessus comme un bout de viande, mais là-bas, ils sont peut-être un peu plus...méfiant, je ne sais pas. En tout cas tu es quelqu’un de sociable (contrairement à moi) et tu vas réussir à te faire de bons amis j’en suis sûr.

J’espère que tout ira bien pour toi dans les prochains jours et que tu vas reprendre du poil de la bête. Concernant la visio, je ne suis pas contre, cela pourrait s’avérer sympathique.

Bonne journée,

Shintaro.


Midorima envoya le mail avant de pousser un petit soupire. Ce n’était pas facile de savoir son ami triste à l’autre bout de l’océan sans rien pouvoir y faire. Il se leva de son lit et décida d’aller prendre une douche pour se changer les idées. En descendant dans la cuisine il alluma la radio, les cancers étaient second aujourd’hui. Il espérait que cette chance suive Nijimura jusqu’aux Etats-Unis.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ailier Fort
Messages : 119
Date d'inscription : 21/07/2016
MessageSujet: Re: { Flash Back } Correspondance [ PV Midorima ]   Mar 11 Oct - 20:28

...
Correspondance …
avec Midorima Shintaro



Comme quoi les journées se suivent mais ne se ressemblent pas. La veille encore, le moral de Shuzo était au ras des pâquerettes mais aujourd’hui ça allait bien mieux. Ses camarades de classes avaient enfin daigné venir lui parler et il avait même sympathisé avec un garçon du nom de Clark. Comme Superman. Mais en beaucoup moins classe….

Et puis aujourd’hui il avait eu un cours d’EPS. Et pour bien débuter l’année c’est au basketball que les élèves ont dut s’essayer. Et vraiment… Ça avait été fabuleux ! Les élèves américains semblaient avoir ça dans le sang et le niveau était relativement élevé. Shuzo s’en était donné à cœur joie et il ne cachait pas son bonheur et son excitation d’avoir pu toucher de nouveau un ballon orange. Il avait même été interpellé par le capitaine de l’équipe de lycée pour qu’il puisse venir grossir leur rang. Malgré la proposition généreuse et alléchante, Shuzo avait décliné l’offre. Il avait toujours Teiko dans le sang. C’était peut être stupide mais en s’inscrivant ailleurs il avait l’impression de trahir son précieux collège et ses coéquipiers. Et puis… Il n’était pas prêts. Pas encore.

Comble du bonheur, Shuzo avait trouvé un nouveau job ! Livreur de pizza deux jours par semaines. De quoi lui offrir un joli salaire à la fin du mois sans trop empiéter sur ses études. Il n’y avait pas à dire, Shuzo était ravi !

Et afin de parfaire ce tableau idyllique, un message de Midorima attendait sagement une réponse de sa part. Shuzo n’allait donc pas le faire languir plus longtemps !


De : Moi < shuzo-nijirainbow@gmail.jp>
A : Shintaro Midorima < midorima.shintaro-6@gmail.jp >
Objet : C’est de ta faute, fallait pas me demander ce qui fait ton charme…. ( Et te plaint pas, je te l’ai fait en version courte ! )

Hey Shin !

Tss…. Haizaki ! Comme quoi on ne peut pas dire qu’il ne méritait pas les coups de pieds au cul que je lui collais. Je n’ose même pas imaginer ce que ça aurait donné s’il serait tombé dans la même chambre qu’Aominé. Déjà qu’il est obsédé par les idols plantureuses….

Je t’en prie. Si tu es à court d’anecdote sur Aomine ou les autres pour les faires chanter, j’ai tout un dossier !!! ( mais je ne t’en ferai pas profiter gratuitement nyark nyark !)

Franchement tu veux que je te dise ? Plutôt que d’interroger Akashi sur ce que j’ai pu dire la nuit ( parce que ca ne devait pas être intéressant…. Et non… non je n’ai pas peur de ce qu’il pourrait t’avouer… mais alors pas du tout ! ) tu ferais mieux de mener une enquête pour savoir pourquoi on a jamais été dans la même chambre. Le hasard j’y crois moyen ! C’est un complot je te dis ! Je compte donc sur ton rapport détaillé !

Ha… Ha bah non ce n’était pas ma sœur ^^’ Je ne crois pas que Saeko soit déjà venue me voir faire un match… Et dire que moi je me déplace pour ses concours de cosplays. Quelle injustice et quel grand frère modèle je fais ^^

Bon… par contre il y a quelque chose qui ne m’a pas plus dans ton dernier message. Shintaro, je veux que tu arrêtes de te dénigrer comme tu ne fais. Tu n’es pas «  un problème » et tu es tout a fait sociable ! Qu’est-ce que ça veut dire être sociale ? Avoir des amis à la pelles ? Si tu n’étais pas sociable je ne pense pas que tu m’aurais demandé de garder contact avec moi.
Tu es tel que tu es. Avec tes qualités et tes défauts. Comme tout le monde quoi. Tu n’apprécies pas les camps d’été parce que tu préfères la tranquillité ? Sur bien des plans je ne peux que te donner raison… Les camps d’été c’est super chouette d’être ensemble mais pour moi, c’était aussi extrêmement épuisant et à la fin j’étais bien content de retourner chez moi… Et puis au risque de me répéter : c’est parce que tu ne fais pas tout comme tout le monde je te trouve attachant, intéressant, touchant…. Et encore plein d’autres trucs mais bon… ça c’est gênant donc tu te contentera que de ça pour le moment.

Je m’excuse pour mon mail précédent. Il n’était pas particulièrement joyeux et j’en suis désolé… Je n’avais pas la forme et le Japon me manquait. Etre éloigné de vous tous s’est bien plus compliqué que je ne l’avais imaginé. Je commence seulement à trouver mes marques à LA ( j’ai d’ailleurs un nouveau job : livreur de pizza !!! non ! tu ne te moque pas ! et non je ne te montrerai pas de photos… )

Malgré mes hauts et mes bas tu continues à m’envoyer tes messages. Chacun de tes mails me font du bien. Je les attends toujours avec impatience.

Faire une visio ça serait cool ! un peu galère avec le décalage horaire mais ça me serait super de se parler réellement plutôt que par écrit ! Et se voir aussi. Si ça se trouve tu as changé depuis quelques mois qu’on s’est quitté.

A très bientôt !!

Shu’


L’ancien capitaine soupire et envoya le message. Il s’étira et se laissa tomber sur son lit. C’était vraiment une belle journée aujourd’hui. Il se demanda combien pouvait-être les cancers et si Shintaro avait lui aussi passé une journée agréable.  



Kuroko's Basket
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Arrière
Messages : 48
Date d'inscription : 07/11/2015
MessageSujet: Re: { Flash Back } Correspondance [ PV Midorima ]   Dim 16 Oct - 21:47

Correspondance
feat. Nijimura Shuzo




Comme après chaque rentrée, une certaine routine s’installait dans la vie de la majorité des étudiants.

Midorima était d’ailleurs quelqu’un de très routinier, qui détestait lorsque tout ne se passait pas comme il l’avait prévu. Il répétait les mêmes gestes inlassablement chaque jour avec des horaires à la seconde prêt. Rien n’était laissé au hasard dans sa vie, de toute façon il ne faisait que suivre le destin qui lui était tracé.

Et aujourd’hui, comme à son habitude et à l’heure prévue, il regarda ses mails pour constater que Nijimura lui avait répondu. Il était content.


De : Moi < midorima.shintaro-6@gmail.jp >
A : Nijimura Shuzo < shuzo_nijirainbow@gmail.jp >
Objet : Tu as forcément menti...

Maintenant que tu m’y fais penser, c’est bizarre que ces deux la ne s’entendaient pas mieux avec leur goût prononcé pour les filles dénudées et la paresse... Enfin, maintenant c’est de l’histoire ancienne vu que Haizaki ne fait plus partie de l’équipe. Je ne le croise même plus dans les couloirs, je suis certain qu’il sèche les cours.

Oh tu demande une compensation ? Tu n’auras pas mon argent, de toute façon tu ne feras rien de mes yens là où tu es... J’aimerais tout de même savoir tes tarifs, je suis bien curieux.

Désolé mais je n’ai pas attendu ton message pour lui demander mais je suis vraiment déçu il n’a rien voulu me dire parce que soit disant que cela aurait « heurter la sensibilité de mes prudes oreilles ». Je me demande vraiment ce que tu as pu dire... Peut-être dois-je te mettre dans le même sac qu’Haizaki et Aomine ?
Je pense que cela n’était tout simplement pas notre destin (ou alors c’était une méthode pour me protéger de ce dont Akashi voulait parler plus tôt ? Va savoir...) Je vais tout de même demander aussi au cas où.

Tu mérites une médaille. Ma sœur vient à chaque fois, elle est même là avant que le gymnase n’ouvre. Tu l’as déjà vu ? Si cela peut t’aider, tu me prends moi, et tu rajoutes des cheveux longs pour obtenir Aya, ce n’est donc pas compliquer à reconnaître.

Je suis vraiment touché par ce que tu me dit Nijimura. Et je te remercie d’être aussi soucieux de moi (je te dirais bien que je suis désolé mais je suis certain que tu ne serais pas d’accord alors je ne vais pas le dire. Je vais juste me contenter de le penser très fort et tu ne pourras rien contre ça !).
En tout cas ton message a le don de remonter le moral même si je n’étais pas mal, cela me met quand même du baume au cœur, car on ne m’avait jamais dit ça. En fait, tu es vraiment un garçon surprenant. Et dans le bon sens.

Ce n’est pas grave, et tu sais je veux aussi être là pour toi dans les mauvais moments, pas seulement dans les bons (on dirait un couple marié dit comme ça). En tout cas ton ressenti est normal mais c’est bien que tu commences à t’adapter, félicitation avec ton boulot, et il n’y a aucune raison de se moquer (dommage ceci dit pour la photo, j’aurais apprécié grandement... Tu aurais eu une photo de moi en échange, en train de jouer du violon).

Et bien si cela tombe un week-end je pense pouvoir me coucher plus tard pour que cela tombe dans la matinée chez toi (ou en début d’après-midi). Si j’ai changé ? Je t’avoue que je ne sais pas trop, ce sera à toi d’en juger.

Bonne chance à toi,

Shintaro.


Midorima referma son ordinateur en souriant, ses messages avaient le don de le rendre plus joyeux que d’habitude. C’est donc avec le sourire qu’il continua ses petites tâches journalières comme limer ses ongles et préparer ses bandages pour le lendemain.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ailier Fort
Messages : 119
Date d'inscription : 21/07/2016
MessageSujet: Re: { Flash Back } Correspondance [ PV Midorima ]   Lun 17 Oct - 9:30

...
Correspondance …
avec Midorima Shintaro



Shuzo entra en soupira dans la chambre de sa sœur. Cela faisait déjà au moins trois fois qu’elle l’appelait en lui demandant de venir voir « un truc ». Ne pouvant donc plus repousser éternellement l’échange à coup de «  j’arrive ! » il s’était donc levé de son lit à contre cœur en reposant à côté de lui le livre sur sa leçon de maths dont il n’avait compris que la moitié. Il allait vraiment falloir qu’il demande à Clark de lui filer un coup de main pour la prochaine interro s’il voulait pas se prendre un zéro.

En grand frère modèle qu’il était, Shuzo frappa à la porte de Saeko avant d’y pénétrer. Il écarquilla les yeux un instant tant il fut surpris par le capharnaüm qui y régnait. Il y en avait partout ! Du tissu découpé par terre, des rubans, de la peinture…. Partout !

« Saeko….. Un conseil : Maman va bientôt rentrer si elle voit ta chambre dans cet état, ça risque de barder… »

Il se baissa et ramassa une longue chute de tissus sur lequel il avait failli marcher et s’empiéger. Il se fit difficilement un chemin jusqu’au lit sur lequel il trouva une micro place pour s’assoir

« Pourquoi tu m’as appelé ? »

« J’ai besoin de ton aide ! » s’entendit-il répondre par sa petite sœur plus enthousiaste que jamais. «  Il y a une convention dans trois mois et je bosse sur un nouveau cosplay ! J’ai besoin que tu m’aide s’il te plait. Je ne peux pas prendre correctement mes mensurations toute seule ! »

Shuzo soupira. Pourquoi ne l’avait-il pas senti venir celle-là ? Ce n’était pas la première fois que ça petite sœur faisait appel à ses services pour l’élaboration de ses coplays ou juste pour qu’il lui donne son avis. Néanmoins, Shuzo ne se plaignait seulement que pour la forme. Il ne l’avouerait peut-être pas publiquement mais il aimait assez pouvoir aider sa sœur dans ses réalisations dont elle était tellement fière. Et puis elle était incroyablement douée aussi. Mais par-dessus tout, cela lui permettait de passer un peu de temps avec elle. Il n’avait pas toujours été un grand frère modèle. Ni même gentil ou sympathique. Alors il lui devait au moins ça.

« Ok…. Passe-moi ton mètre-ruban. Mais après je devrai vraiment aller réviser d’accord ? »


Saeko acquiesça avant de se positionner et de donner les directives à Shuzo.

La séance de mesure dura une bonne demi-heure après quoi Shuzo retourna dans sa chambre avec la ferme intention de réviser. Seulement, un voyant clignotant sur son pc lui indiqua que sa boite mail venait de recevoir un message. Il n’attendit pas pour le lire et un sourire s’afficha sur son visage. Il y répondit dans la foulée.

De : Moi < shuzo-nijirainbow@gmail.jp>
A : Shintaro Midorima < midorima.shintaro-6@gmail.jp >
Objet : Sache une chose, petit insolent, je ne mens jamais ! J A M A I S !!

Hey Shintaro !

Alors comme ça mes propos nocturnes pourraient «  choquer tes oreilles prudes » ? Mince alors ! Je suis partagé entre l’envie de te demander de mener l’enquête pour savoir ce que j’ai pu dire de si «  choquant » ; et la honte de découvrir ce que j’ai pu lâcher comme ânerie ! Je suis en train de réfléchir à toute les personnes avec qui j’ai passé la nuit en camp d’été….. C’te honte !!!

Quant à la compensation, tu as parfaitement raison. Les yens ne me seraient pas d’une grande utilité en Californie…. C’est la raison pour laquelle je n’accepte que les paiements en nature ~  Si tu te sens disposé à en payer le prix ( et quand je dis en nature, je ne parle pas de pots de confiture !! ), je te ferai mon barème de prix pour toute info concernant Aominé ! héhé
Et en preuve de ma bonne foi, je t’en donne même une gratos : Non seulement il a peu des histoires de fantômes mais une fois en me réveillant au milieu de la nuit, je l’ai capté en train de sucer son pouce !! Voilaaaaaaaa fais toi plaisir avec ça ~

Qui n’aurait jamais remarqué ta sœur ? Je l’ai déjà vu de nombreuses fois dans les tribunes. Si elle avait eut ton âge, on auait pu vous prendre pour des jumeaux, c’est réellement saisissant ! Mais…. Tu ne vas peut être pas me trouver trop gentil… mais elle n’a pas l’ait très sympathique…. Je l’ai croisé une fois. Elle t’attendait derrière la porte du vestiaire. Je l’ai salué mais j’attends toujours sa réponse XD  Enfin t’en fais pas je m’en formalise pas ! Je trouve même ça très touchant qu’elle tienne à toi à ce point. Parce qu’il faut forcément tenir à son grand frère pour ne louper aucun de ses matchs de basket et l’attendre avec une telle impatience à chaque fois

Avec ma sœur et mon frère c’est un peu différent. Enfin…. Disons que par un temps, j’ai été un frère infecte. Vraiment méchant et pas attentionné…. Saeko était déjà plus grande et elle ne m’en tient pas trop rigueur. On arrive à passer du temps ensemble et à rattraper cette sale période ( je viens d’ailleurs de l’aider à faire un de ces fameux cosplays ). Mais avec Naoki… c’est dur. On a déjà une plus grande différence d’âge. Et il était si petit à l’époque… il m’en veut encore je crois. Même si j’essaie de me rattraper au quotidien. Il nous faut du temps encore mais ça viendra, je ne perds pas espoir

Je suis heureux de savoir que mes paroles peuvent te faire du bien. Je me répète : je ne supporte pas que tu t’abaisses à ce point. Tu es une personne formidable et je souhaite que tu ne changes rien en toi. Shintaro Midorima, c’est ce garçon timide, un peu austère et supérieur, incroyablement doué, avec un petit humour pince-sans-rire, avec son originalité et son extravagance…. Et c’est le mélange de tout ça qui fait que l’on t’apprécie tel que tu es. En tout cas, moi, je t’apprécie ainsi. Tu ne te conforme pas au moule ni à la société. Tu te contentes de vivre ta vie tel que tu l’entends. J’aime beaucoup cet aspect de ta personnalité. NE CHANGE RIEN !!

Je profite de ce mail pour te dire encore autre chose. Je me confie beaucoup à toi. Je parle beaucoup de moi, de ma vie, de mes soucis…. J’espère ne pas trop t’ennuyer ou te paraitre égocentrique. J’aimerai que tu saches que de ton coté aussi, tu peux compter sur moi si tu as besoin de parler, de ton confier, d’être conseillé…. J’aimerai être présent pour toi de la même façon que tu es présent à mes côtés. Pour les moments de joie comme pour ceux plus difficiles. Voila. Je tenais à ce que tu le saches

Cela dit…… Tu joues du violon ??? Je l’ignorai. Je pensais que tu t’étais cantonné qu’au piano. Tu es prodigieux ! Combien de secret se cache encore chez Midorima Shintaro ?

Un week end ca serait parfait ! Je te laisse me faire par de tes disponibilités ! J’ai hâte de pouvoir te parler presque en vrai. Du moins en direct. On a peut être changé tous les deux !

Je dois te laisser j’ai un cours de maths à réviser et pour être parfaitement honnête avec toi, je n’en ai pas compris grand-chose ^^’ C’est un peu la lose !

A très bientôt !

Shu’


Il envoya le mail avant de retourner s’allonger à plat ventre sur son lit. Il étendit son livre de maths devant lui. Décidément le zéro le guettait dangereusement…  



Kuroko's Basket
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Arrière
Messages : 48
Date d'inscription : 07/11/2015
MessageSujet: Re: { Flash Back } Correspondance [ PV Midorima ]   Sam 10 Déc - 18:06

Correspondance
feat. Nijimura Shuzo




Aujourd’hui Midorima était un peu morose en rentrant chez lui.

Du moins, il avait l’air encore plus incommode que d’habitude. En voyant sa tête, aucun des membres de sa famille n’avait osé lui demander ce qui n’allait pas, de toute façon il était évident qu’il n’aurait pas répondu.

De toute façon cela arrivait de plus en plus souvent en ce moment, et sa sœur avait déjà essayé de comprendre le pourquoi de son comportement qui n’avait jamais été aussi renfermé... Bien sûr il ne voulait pas la déranger avec ses problèmes qui était insignifiant, il savait qu’il se passait pire ailleurs donc il préférait le garder pour lui en se disant que cela passerait...

Mais c’était difficile. Difficile de voir à quel point la chose à laquelle on tient le plus au monde pouvait être d’une cruauté affligeante.

Le basket, c’était la passion de Midorima et tout le monde le savait. Et il pensait que c’était le cas de tout le monde dans l’équipe mais à voir seulement la moitié des joueurs s’entrainer, et ses coéquipiers s’amuser à briser leurs adversaires durant les matchs... Il n’arrivait plus à trouver le plaisir qui l’animait autrefois. Il avait l’impression qu’une seule personne sur cette Terre pouvait le comprendre mais un océan le séparait de lui, et ça aussi c’était douloureux.

Heureusement, le vert pouvait quand même compter sur lui pour le faire sourire rien qu’avec quelques mots...

De : Moi < midorima.shintaro-6@gmail.jp >
A : Nijimura Shuzo < shuzo_nijirainbow@gmail.jp >
Objet : J’ai la preuve irréfutable que tu es un menteur, Nijimura......

Bonsoir Nijimura,

Je t’avoue que plus le temps passe plus j’ai peur de découvrir ce que tu as bien pu dire... En fait je pense qu’il y a certaines choses qu’il vaut mieux ne pas savoir, alors laissons Akashi emporter ce secret avec lui veux-tu. Cela vaut peut-être mieux pour nous deux, sait-on jamais ce qu’il pourrait se passer sinon (une fissure terrestre par exemple).

Je vois que tu es un petit profiteur senpai ! Mais je suis curieux, alors je te laisse me proposer tes prix et s’ils me conviennent je peux éventuellement te passer commande.
Alors comme ça Aomine suce son pouce... Ceci n’est pas tombé dans l’oreille d’un sourd et je garde cela bien au chaud dans un coin de mon esprit. (j’aurais pu faire un rire diabolique mais je ne suis pas très doué, je me serais ridiculiser tout seul...). D’ailleurs j’ai retrouvé dernièrement le doudou lorsque j’avais étant plus jeune, et j’étais étonné de le retrouver dans un état catastrophique, visiblement je n’ai pas toujours été très soigneux de mes affaires et c’est une bonne chose que cela ait changé... Pour ta gouverne, c’était une petite peluche grenouille.

C’est étonnant de la part d’Aya, elle est toujours très polie, surement qu’elle n’a pas voulu te snober, elle était peut-être perdu dans ses pensées, en tout cas je te prie de l’en excuser.
Je t’avoue que cela me fait plaisir aussi de la voir dans les tribunes à chaque fois, et je  viens assister aux siens maintenant qu’elle a rejoins l’équipe du collège. Je suis assez fier d’elle.

Je suis d’accord avec toi, tu ne doit pas perdre espoir. Les liens de la famille sont très important et il te pardonnera avec le temps ou lorsqu’il aura l’âge de comprendre que tu ne faisais pas ça pour les blesser. J’espère que tout s’arrangera en tout cas !

Je t’avoue que ce n’est pas dans ma nature de me plaindre, mais je pense que je peux t’en parler à toi, et surement rien qu’à toi en fait... Je pense que tu pourrais me comprendre en fin de compte...
Ces derniers temps... Disons que je prends beaucoup moins de plaisir à jouer au basket, et cela se ressens aussi en dehors du terrain et j’avoue être un peu mélancolique.

Je ne saurais pas mettre de mot exacte sur ce que je ressens à ce sujet, mais l’ambiance dans l’équipe a beaucoup changer ces derniers temps, et la mentalité aussi. Evidemment il y a toujours été question de gagner, mais c’est devenu...différent. Comme si la victoire n’était plus une fin en soit mais simplement une formalité. J’ai un peu de mal avec cet état d’esprit d’autant plus qu’Akashi autorise les joueurs à ne même plus venir aux entrainements, notamment Aomine qui n’en fais qu’à sa tête...

Enfin, j’imagine que ce n’est plus ton problème maintenant que tu es où tu es, mais cela me libère d’un poids d’en parler, vu que je ne l’avais pas fait avant. Alors rien que pour ça, merci.

Et pour ta gouverne, j’ai fais du violon pendant environ un an mais cela ne me plaisait pas plus que cela alors j’ai préféré me concentrer essentiellement sur le piano. Ceci dit j’ai encore beaucoup de secrets, je ne sais pas si tu mérite de tous les connaître....

Concernant mes disponibilités, je suis libre un peu près tout le temps sauf pendant les horaires d’entrainement cela va sans dire.

Je te souhaite bon courage pour tes mathématiques, moi j’ai quelques fiches en retard à faire, je vais devoir te laisser.

Prends soin de toi.

Shintaro.


Le vert referma son ordinateur avant d’aller s’asseoir à son bureau pour effectivement reprendre ses fiches qui n’était pas si en retard que ça, mais le vert avait la facheuse tendance à tout dramatiser.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ailier Fort
Messages : 119
Date d'inscription : 21/07/2016
MessageSujet: Re: { Flash Back } Correspondance [ PV Midorima ]   Dim 18 Déc - 9:05

...
Correspondance …
avec Midorima Shintaro



Aujourd’hui Shuzo en avait marre. Son prof le saoulait carrément…. Ce n’était pas de la faute du japonais s’il avait du mal à comprendre ce que racontait son professeur ou si ce dernier avait le don pour rendre les mathématiques encore plus chiantes que ça ne l’était déjà à la base.

Du coup, Shuzo avait décroché… Il n’avait plus rien écouté et avait poussé l’insolence jusqu’à dégainer son téléphone sans se préoccuper des conséquences que cela pouvait avoir. Et les conséquences en question ne tardèrent pas à tomber. Sans sommation, Shuzo fut expulser de son cours et c’est avec une mauvaise foie assumée qu’il quitta sa salle de classe en claquant la porte derrière lui. Non mais quel abrutit celui-là !!! Shuzo lui ferait bien ravaler sa calvitie !

Il profita de sa nouvelle liberté acquise par son accès de rébellion pour consulter de nouveau son téléphone. Tsss ce prof débile l’avait dérangé pendant qu’il lisait le dernier mail reçu de Shintaro. Il n’attendit pas davantage pour reprendre sa lecture et son visage se décomposa lentement au fils de mots de Midorima. Il n’avait pas l’air en forme… Il était préoccupé… Qu’est ce que Shuzo pouvait faire pour l’aider ?

Sans attendre et se fichant complétement du fait qu’il allait louper le début du prochain cours, Shuzo se mit à pianoter sur l’écran de son téléphone

De : Moi < shuzo-nijirainbow@gmail.jp>
A : Shintaro Midorima < midorima.shintaro-6@gmail.jp >
Objet : Je demande à voire cette fameuse preuve…. Si tant est qu’elle existe ….

Hey Shin !

Comment tu vas ? Je viens de lire ton mail et je suis assez inquiet.

Bah… Pour ma part, tu sais où je suis ? Dans la cours de mon lycée, je viens de me faire virer du cours de maths parce que j’étais en train de lire ton mail. De toute façon je pige rien… Je vais me rétamer au prochain test, c’est certain.

Et oui…. Aomine suce son pouce. Si tu savais… j’ai des dossiers sur chacun d’entre vous ( merci Momoi ~). Je vais pouvoir agrémenter le tiens avec cette histoire de doudou grenouille dont j’ignorai l’existence. Bah… Je ne te jette pas la pierre j’avais aussi un doudou quand j’étais gosse. C’était un petit nuage boudeur avec un arc en ciel. Trop mignon… mais il ressemble plus à rien maintenant. Ma mère m’avait constitué une sorte de « boite à trésor » dans laquelle elle avait mis tout un tas de trucs depuis ma naissance. Tu sais genre mon bracelet de naissance, ma première paire de chaussette, mon premier dessin… et mon fameux doudou. Elle m’a donné la boite en pensant me faire plaisir – je suppose - mais à cette époque j’étais tellement en colère contre tout et tout le monde que j’ai tout foutu à la poubelle….. Je regrette maintenant. Je me rends compte que ça avait de l’importance pour ma mère à défaut d’en avoir pour moi… J’ai tout gâché une nouvelle fois

Bref…

Ta sœur a rejoint l’équipe du collège ? Je ne suis même pas surpris… Elle est à Teiko aussi ? Comme elle semble chercher à s’identifier à toi je pose la question.

Akashi fait quoi ??????
Comment ça il autorise les joueurs à ne pas venir aux entrainements ? Comment pouvez vous former une équipe soudée si chacun fait ce qui lui plait ? Vous êtes tous différents, vous avez un talent démesurément grand pour des joueurs de votre âge. C’est le rôle du capitaine de s’assurer que chacun des joueurs puisse évoluer et appréhender son propre talent dans les meilleures conditions. L’entrainement c’est pas juste une formalité pour faire chier ! C’est le ciment de l’équipe ! C’est aux entrainements que va se consolider les bases d’un perfectionnent sain… et que va également se forger ce qu’on appelle «  l’esprit d’équipe ».

Enfin je ne sais pas…. J’ai toujours considéré le basket de cette façon. Peut être qu’Akashi a une autre notion de ce que doit être la capitaine pour son équipe. Il pense sans doute qu’en vous laissant plus de liberté cela évitera de dégouter les plus récalcitrants d’entre vous… Je dis ça en pensant à Murasakibara. Ou à Aomine dont le talent est tellement grand qu’il peut devenir un poids.

J’aimerai pouvoir t’aider. Je ne peux malheureusement pas faire grand-chose si ce n’était te prêter une oreille attentive et essayer de ton donner les quelques conseils dont je suis encore capable au vu de la distance qui nous sépare… Mais quoi qu’il en soit, peu importe ce qu’Akashi a décidé et l’ambiance qu’il y a dans l’équipe… N’abandonne pas Shintaro. Je te le demande du fond du cœur. N’abandonne pas le basket. Tu as quelque chose d’unique… Pour moi, tu es déjà unique… à bien des niveaux.

Pourquoi je ne mériterai pas de connaitre d’autres secrets sur toi ? Je suis quand même adorable et incroyablement gentil tu ne trouves pas ? ( en plus d’être extrêmement mignon, tu peux pas nier ca ~)

Et bien que dirais tu de se faire une petite conversation via Skype ce week end ? A moins que vous ayez un match ? Dis-moi l’heure que te convient, je me rendrai disponible.

A très vite

Shuzo



Shuzo rangea son téléphone dans sa poche. il venait de manquer les quinze première minutes de son cours de sciences. Quelle allait être la probabilité pour qu’il se fasse de nouveau renvoyer ?



Kuroko's Basket
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: { Flash Back } Correspondance [ PV Midorima ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
{ Flash Back } Correspondance [ PV Midorima ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ceux que j'ai connu
» un systéme GPL rallonge-t-il la durée du moteur?
» ma 1ère petit flash back
» Flash back- Tricks party 2005 au Cap D'Agde
» les back lead

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Extérieurs :: Autres Pays :: États-Unis-
Sauter vers: