AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 And I tell you all about it when I see you again... ♫ [P.V: Xan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Meneuse
Messages : 99
Date d'inscription : 31/01/2016
MessageSujet: And I tell you all about it when I see you again... ♫ [P.V: Xan]   Mar 23 Fév - 15:38


 
1ère partie: Avoir le sens

de...

 
feat Xan ♫


 
« Maman ?
- Bon, qu'est-ce que tu veux, encore ? Dépêche-toi, je vais être en retard ! » Maugréa-t-elle en rajustant pour la énième fois sa coiffure sur-laquée.


C'était prévisible... La demoiselle n'appelait que rarement sa génitrice « maman ». Si elle le faisait, il y avait de bonnes chances, que, en effet, elle ait quelque chose à demander.
Aoi retint la remarque bien sentie sur l'absentéisme, mais lui jeta un regard noir. De toutes manières, ça ne risquait pas de changer du jour au lendemain, cette espèce de mésentente implicite entre mère et fille.
De plus, se mettre quelqu'un à dos alors qu'on nécessite une faveur, ce n'est clairement pas un bon plan...

« Tu peux signer ça ? S'il te plaît ? Rajouta l'ancienne joueuse d'un air insistant, en lui tendant le bout de papier couvert d'une écriture fine et droite, agrémenté d'un tampon officiel.
- Qu'est-ce que t'as fait, encore ?
- Rien !
- Hum... Si jamais je reçois le moindre coup de fil de l'école... »


La jeune fille quitta la pièce avant d'entendre la fin. Elle ne comptait rien faire de foncièrement mal ! Juste sécher une petite journée de cours pour un motif bidon dans le but d'aller voir un ami de longue date.
Ça avait l'air idiot, dit comme ça, mais c'était clairement nécessaire. La plupart de ses amis était tous liés au basket, d'une manière ou dune autre. Si ce n'était pas eux qui en faisaient, c'était leur frère/sœur, parents ou oncles et tantes... Et donc forcément... Elle avait besoin de se changer les idées ! Et le meilleur moyen restait de partir et de discuter avec des personnes non liées à ce milieu. Comme Xan.

Un petit sourire illumina son visage en repensant aux débuts de leur amitié. C'était une vieille amitié, ça, c'était sûr... Ça datait du primaire ! Et depuis lors, dans l'esprit bigarré et coloré de la jeune fille, Xan était son grand frère !
Aoi remonta la bretelle descendante de son sac et monta dans le bus à destination de la gare. C'était le bus de 9h30, bondé et bruyant, comme toujours. Enfin, elle le supposait ! Elle n'était pas vraiment une habituée des transports en commun.
Accrochée à une barre de métal, elle s'autorisa un soupir et laissa ses yeux bruns se perdre sur la courbe accidentée des bâtiments. Les nuages couvraient le ciel d'un voile tout gris, tout fade. Le bus finit par s'arrêter et Aoi descendit en retenant un faible bâillement. Elle ouvrit son sac et fouilla, à la recherche de son billet et de son téléphone.
Elle mit la main sur le papier rigide et un peu corné sur le côté avec un petit rictus victorieux mais tendu. Elle n'avait pas oublié son téléphone dans le bus, quand même ? Pire, à la maison ?! Finalement, en secouant un peu son bagage, le GSM lui cogna la main. Elle lâcha un glapissement de surprise mêlé à un peu de douleur (sur l'articulation, bon sang! ) et enchaîna avec l'écriture d'un message court à son grand ami.

« Je monte dans le train !:)  A dans quelques heures ! » disait le SMS.

Aussitôt dit, aussitôt fait ! Elle grimpa dans le wagon, trouva un compartiment presque vide et s'assit en laissant sa tête tomber lourdement sur le carreau de plexiglas. Elle ne tarda pas à s'endormir, bercée par la vitesse constante du transport et mise K.O par la surexcitation.

Le réveil fut brutal ! Aoi sursauta à l'arrêt du train et la vitre qui lui avait servi d'oreiller fut son bourreau. Sclack ! Le bruit était assez évocateur de la bosse qu'elle risquait d'écoper d'ici au lendemain...

« Gare de Yosen, dix minutes d'arrêt, annonça la voix mécanique, d'un ton monocorde. »

La demoiselle bondit hors du compartiment et sauta sur le quai. Elle jeta un coup d’œil à sa montre en se tenant la tête. Le petit panneau digital affichait 16h 47. Aoi sourit. Elle était largement à l'heure ! Elle quitta la gare à pied, marchant tranquillement en suivant les panneaux indiquant le lycée.
Avec sa chance légendaire, il y avait plusieurs lycées dans la ville...

« Parle pas de malheur, Aoi, parle pas de malheur! » Marmonna-t-elle en tournant à gauche dans la direction du panneau.

Une petite demi-heure après, une fois qu'elle eut tourné en rond pendant quelques minutes en pensant s'être perdue, un bâtiment ressemblant à un gymnase attira son attention. Qui disait gymnase disait sport, disait club et disait lycée !
Aoi entama un sprint pour finalement s'arrêter deux mètres avant le portail. La sonnerie retentit pile à la minute où elle s'appuya contre le pilier pour envoyer un autre texto à Xan.

« Devant le lycée ! En admettant que je ne me sois pas trompée ^^'' »

Elle s'étira, essuya ses mains sur son pantalon d'un air nerveux, referma un peu mieux sa veste (il y avait un petit courant d'air froid pas très agréable...) et attendit patiemment, mais en tapotant, malgré tout, ses ongles sur la pierre froide du pilier.
 
 

 
Fiche de liens (c) Miss Yellow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
And I tell you all about it when I see you again... ♫ [P.V: Xan]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: HRP :: Corbeille :: RP-
Sauter vers: