AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ne te laisse pas influencer par tes problèmes, laisse-toi guider par tes rêves

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Ne te laisse pas influencer par tes problèmes, laisse-toi guider par tes rêves   Dim 27 Déc - 22:32

    Élise fixait la balle du coin de l’œil. Elle passait à droite, à gauche, des mains d'une joueuse à une autre. La blondinette, sourcils froncés, laissa ensuite son regard couler vers Ambre. Sa cousine était d'un humeur de chien, et la plus jeune la comprenait ; elle était privée de basket pour aujourd'hui. Enfin, privée, c'était une façon de parler. C'était juste la coach qui ne voulait pas la voir sur le terrain. Pas parce qu'elle jouait mal, loin de là, mais parce qu'après chaque entraînement difficile, une demoiselle avait remarqué que la blonde suffoquait presque en se cachant dans les vestiaires. La coach avait donc pensé qu’Élise se forçait trop et ne voulait pas la retrouver à l'hôpital pour deux semaines. Au lieu de ça, la blondinette s'était retrouvée assise sur ce banc pendant une heure au moins, ne pouvant que commenter et observer ses camarades en pleine action. Contrariée, Élise se fit extirpée de ses pensées aux paroles de la coach qui s'était relevée « Bon, on va arrêter là. » Déjà ? L'élève jeta un coup d’œil sur sa montre. A oui, déjà. Eh bien, ce n'était pas plus mal. Elle n'aura pas eu besoin d'attendre bien longtemps. Une heure et demie à regarder sa talentueuse cousine jouer. Cette dernière s'était approchée d'elle, sourire aux lèvres. Elle semblait épuisée. « Eh bien, c'est quoi cette tronche ? » « Une tronche de nana qui n'a pas pu s'entraîner... » Élise avait répondu presque en la coupant. Elle lâcha un long soupir suite au regard surpris de la noiraude, qui ne savait pas comment réagir. Ambre haussa ensuite les épaules « Je vais chez une amie de Tôo ce soir. J'imagine que je n'ai pas besoin de te demander ce que tu comptes faire... » Élise avait hoché la tête, silencieuse. Elle était très concentrée sur l'entraînement qu'elle allait faire seule dès que tout le monde serait parti.

    Il ne fallait qu'une demie-heure d'attente pour la belle qui était restée assise sur le banc, main posée sur son sac. Elle avait toujours eu cette phobie que quelqu'un puisse en voir son contenu. Après tout, qui laisserait une cancéreuse jouer sur le parquet ? C'était bien une chose impossible à Kaijou aux yeux de la blonde. Celle-ci se releva ensuite, allant se changer pour enfiler sa tenue de basket. Comparée aux autres joueuses, Élise était petite et presque fragile. Pourtant, elle était très réactive et rapide. Sa capacité à réfléchir rapidement était l'un de ses atouts qui avait su attiser la curiosité des autres. Revenons-en à l'instant présent. Élise avait attrapé la première balle qui lui était tombée sous la main. Elle se plaça au milieu du terrain, celui-ci occupé par des plots placés par la basketteuse. Cette dernière se mit à dribbler avec agilité entre les plots, y mettant le maximum de rapidité, et s'impressionna elle-même de ne pas être essoufflée même au bout d'une bonne demie-heure d'entraînement. Les paniers s'enchaînaient. D'un simple shoot au dunk, tout était passé pour Élise qui était encore contrariée de ne pas avoir pu participer à l'entraînement de la journée. La demoiselle prit une pause au bout d'une heure, se dirigeant vers son sac pour y chercher sa bouteille. Elle entendit alors des pas se diriger vers elle, et en tournant la tête, la belle croisa le regard d'un inconnu qui sortait de nul part « Oh... » Ce petit bruit surprit s'était échappé de ses lèvres sans même qu'elle puisse le retenir. Élise restait là, silencieuse, à observer ce jeune homme s'approcher en sa direction. Il est grand. Vraiment. Elle devait même lever la tête pour le regarder dans les yeux. Mais elle n'en était pas intimidée, et étira un long sourire aux coins de ses lèvres « Je peux vous aider ? Il n'y a plus personne mis à part moi ici... »



Hors RP : Je m'excuse d'avance pour ce titre merdique et ce post merdique, bisou :61:
Revenir en haut Aller en bas
 
Ne te laisse pas influencer par tes problèmes, laisse-toi guider par tes rêves
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» le bois ne laisse pas de marbre
» Chiens en laisse...
» ça laisse reveur
» vayan se laisse pas approcher
» ça ne laisse pas indifferent...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: HRP :: Corbeille :: RP-
Sauter vers: