AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Souvenir lointain. [Pv Ogawa Sora]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Souvenir lointain. [Pv Ogawa Sora]   Dim 6 Déc - 21:00




Inaba Shôyô & Ogawa Sora

Souvenir lointain


 

Fin d’après-midi – L’arrivée du crépuscule.

Le ciel commençait à s’obscurcir. Les dernières lueurs du soleil donnaient au ciel de Tokyo, une couleur orange vif flamboyante et éclairer l’horizon. La température de la ville chuta et le vent commencé à se lever. Une légère brise frissonnante brassa les feuillages qui sous la pression laissaient s’envoler quelques feuilles. Tandis que le temps n’était plus aux amusements. Inaba marchait en direction de la tombe de sa mère, traversant le quartier de son enfance dans sa ville natale. Un bouquet de roses blanc à la main, sa chevelure créa un voile d’ombre sur son visage masquant sa désolation. C’était presque devenu un rituel pour lui, rejoindre la tombe de sa mère afin de lui offrir un présent. Le jeune homme se questionnait beaucoup. Pourrai-je revoir son sourire ? Rattraper le temps perdu avec elle ? Entendre une dernière fois sa voix ? Non, le monde a beau être magnifique à voir, il en reste dur à vivre. Chaque pas était une épreuve à franchir. Avancer dans ce lieu dont chaque mur, chaque route, chaque chose… Pouvais le rendre nostalgique. Portant une tenue très soignée (chemisette blanche et pantalon noir) pour se présenter devant elle, il devait être beau et sentir bon pour l’une des femmes qui restera à jamais dans son cœur. Puis à force, avancer dans ce gouffre de haine, tristesse et solitude, le garçon senti comme un malaise puis s’arrêta. Il leva la tête vers le ciel un court instant, espérant qu’elle pouvait lui faire signe de là où elle était.

« Tssh… ! Tu es partie trop vite ! »

Dit-il avec une légère rage. Le froid commençait à se faire ressentir pour quelqu’un ne pourtant pas de veste comme le jeune homme qui augmenta la cadence de ses pas. Ce dernier ayant oublié de l’emporter sous les piaillements de sa tante excentrique et perverse qui essaie souvent de le mettre dans une situation plutôt gênante pour le remotiver. Bref, Inaba devait trouver un moyen de se réchauffer au plus vite avant d’attraper froid. Courant dans la direction du cimetière en espérant trouvait un abri, notre jeune ténébreux découvrit un gymnase aux portes entrouvertes. Mais pas n’importe quel gymnase, c’était celui qu’il utilisait pour s’entraîner avec un certain monsieur Ogawa… Kenda ! Tous les week-ends ou le soir après les cours, il se dépêchait de rejoindre ses amis dans le gymnase pour pouvoir se perfectionner au basket-ball. Inaba gardait les bras croisés pour essayer de se réchauffer, compressant le bouquet de roses contre son torse. Le jeune homme fit un détour pour s’arrêter dans le gymnase. Mais qui pouvait être encore dans le gymnase à une heure pareille ?! D’un coup d’œil sournois, il observa qui peut être encore sur le terrain. C’est là qu’il aperçut une silhouette assez fine, se déplacer très habilement. Voulant voir de plus près, il approcha sa tête et posa une main  sur l’une des deux portes qui s’ouvrit brusquement sous son poids. Le jeune homme se retrouva propulsé dans le gymnase, mais reprit très vite son équilibre. Inaba regardait en direction de la personne encore présente dans le gymnase ébloui par les projecteurs l’empêchant de voir le visage de cette dernière, il mit son bras sur le front pour se créer de l’ombre et voir qui était cette mystérieuse personne...

Inaba Shôyô
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Souvenir lointain. [Pv Ogawa Sora]   Ven 11 Déc - 11:59


♕ Souvenir lointain

Le temps effaça progressivement la mémoire au fil du temps, surtout celle qui concerne la jeunesse. Plus on grandit, moins on se souvient des petits détails de sa vie. Malgré tout, nous continuons d'avancer sans s'y attarder.

Sora savait que trop que cela se vérifiait. Elle savait que sa mémoire commençait à effacer une partie de son enfance. Cependant, elle garda au fond d'elle une situation survenue durant sa sixième année. Un fragment, précieusement, gardait au fond d'elle et qui concernait le basket ; le premier tir qu'elle avait réussi. Elle avait suivi le conseil expert d'un jeune homme qui lui avait accordé. Elle, que l'on n'imaginait pas fouler le parquet dans un match, elle vit sa vie basculée du jour au lendemain. Depuis, elle était reconnaissante envers ce fantôme du passé, bien qu'elle ne se souvienne plus réellement de son visage. Elle se montra digne de l'attention en profitant chaque seconde qu'on lui accordait durant les matchs, pensant à lui dès l'instant où elle marqua. Parallèlement, elle s'était mis à aider son père, dans son club, durant ses journées libres.

Elle utilisa sa propre expérience, face aux petits dont elle avait parfois la charge. C'était un petit groupe énergique et adorable, demandant constamment de l'attention. De telles boules de nerf qui l’épuisaient en fin de journée, bien rempli. Et en même temps, elle fut heureuse de s'occuper d'eux, partageant sa passion pour ce sport. Si bien que la fin de journée sonnât comme une délivrance, après le départ du dernier enfant. Sora et son père profitèrent de ce moment de calme pour se détendre. Et qui détendre, disaient forcément un peu de paniers à trois points. C'était comme une sorte de compétition entre eux. Ses lancées s'arrêtèrent dès l'instant où le père sentit ses membres s'engourdir, devenir trop douloureux pour lancer son dernier tir.

Sora se proposa à ranger les derniers matériels lorsque la porte s'ouvrit soudainement, provoquant un sursaut. Cette intrusion intrigante attira l'adolescente vers le visiteur. Elle s'approcha du jeune homme, qui venait de perdre l'équilibre, avant de se redresser. Leurs regards se croisèrent longuement, sans que l'un ou l'autre ne pense à bouger d'un poil. Elle cala le ballon contre elle, comme une sorte de mur. Elle constata qu'il était de sa génération, un lycéen bien soigné à voir sa tenue. Elle lui gratifia d'un sourire des plus courroies.

▬ Curieuse entrée. Bonsoir. Je suis désolée, mais le club est déjà fermé. Nous rangions le matériel.

La jeune fille fixa le jeune homme, se demandant la raison qui le poussait à venir en ses lieux, à cette heure. Surtout que l'affiche à l'entrée informait ses horaires, ainsi que la tranche d'âge de ses membres.

▬ Est-ce que vous avez besoin d'un renseignement ?

▬ Inaba Shôyô ? Reconnu le père, derrière la jeune fille.

Kenda venait se sortir de la pièce administrative qui se trouva à droite du gymnase, avec deux grandes fenêtres permettant de voir l'activité. Il s'approcha vers le duo, d'un pas assuré avant de s'arrêter à un mètre.

Sora se tourna vers son père, puis vers le jeune homme. Elle resta interdite quelques secondes avant de comprendre que l'adolescent devant elle devait être un ancien même du club, venant sûrement ressasser le passé.
Layout by moi

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Souvenir lointain. [Pv Ogawa Sora]   Dim 13 Déc - 19:49




Inaba Shôyô & Ogawa Sora

Souvenir lointain


 

Son passé est vraiment comme un énorme puzzle dont les pièces sont parfois perdues. Regardant la jeune fille aux cheveux courts, Inaba avait comme une impression de déjà vue. Plonger dans son regard, c’était pour lui comme si le temps, c’était arrêter l’espace de quelques instants. Sora lui fit l’un de ses plus beaux sourires avant une brusque intervention de son père. Ce dernier hurla le nom d’Inaba à travers le gymnase après l’avoir aperçu.

« Vraiment navré, je ne voulais pas vous faire peur. J’étais juste curieux de voir pourquoi ce lieu encore ouvert. Je m’appelle Inaba Shôyô, enchanté de faire votre connaissance. »

Dit-il avant de s’incliner devant la jeune fille.

Il se redressa et ébaucha légèrement un sourire avant de s’avancer vers eux. Le bouquet de roses perdu, quelques pétales, les mouvements brusques d’Inaba l’avaient abîmé. C’était foutu pour retourner sur la tombe avec cela. Malgré la déception du jeune homme qui ne s’afficher pas sur son visage, le fait de, se retrouvait le vieux Kenda et de se retrouver devant surement une de ces anciennes élèves lui remonter doucement son moral. Voulant faire plus ample connaissance avec la jeune fille, il ajouta :

« Je suis un ancien membre du club quand j’étais plus jeune et vous vous travaillez ici ? »


C’était l’explication la plus logique pour Inaba. Absorber par le visage de la jeune fille au sourire radieux lui rappelant celui de sa mère. Plutôt surpris, le ténébreux avait l’impression d’halluciner. Tandis que le père de Sora lui avait plutôt l’impression d’être transparent aux yeux du jeune homme captivé par la jeune fille. Mais cela était plus fort que lui, Sora attirée vraiment son attention du fait qu’elle ressemblait légèrement à sa mère et qu’il avait comme une impression de déjà vue.

Avant même que cette dernière réponde, Inaba avait remarqué comme des petites plaies sur les doigts de la jeune fille. Serait-ce dû à un intense entraînement ? Il saisit l’une des mains de la jeune fille sans même faire attention à son geste et regarder ses mains.

Inaba Shôyô
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Souvenir lointain. [Pv Ogawa Sora]   Lun 4 Jan - 16:28


♕ Souvenir lointain

Il ne fut rien d'étonnant à la jeune Sora qu'elle ne se souvienne pas du jeune homme. Elle avait passé le plus clair de son temps à observer jalousement les filles jouer. De plus, elle était à un âge où elle ne s'intéressait pas aux garçons.  Pourtant, il avait un garçonnet qui avait attiré son attention, un débutant qui lui avait appris à tirer des trois points réussis. Mais là encore, elle ne se souvenait pas de son visage. Voilé par le temps.

Pour son père, ce fut tout le contraire. Il se souvenait parfaitement du visage des chérubins dont il avait eu sous son aile. Il avait la capacité de se souvenir de ceux qui l'avaient marqué par le passé. Inaba Shôyô en fut l'un d'entre eux. La raison ? Parce qu'il avait permis à sa maladroite fille de marquer un panier. Il lui avait même remercié. Mais c'était, il y a si longtemps.

L'homme remarqua l'attention particulière de l'adolescent envers sa fille. Il affina ses yeux avec la sensation qu'il s'intéresserait plus à la demoiselle en face de lui. Il n'appréciait pas à assister à ce genre de spectacle, sans s’assurer qu'elle n'est pas en danger. Car après tout, dès qu'il était question de basket, Sora oubliait de rester sur ses gardes. Pire, la brune observait le nouvel arrivant avec le visage lumineux, sans louper l'échange. Elle se courba le dos en même temps que le jeune homme, par politesse et lui répliqua par ses mots :

▬ Ce n'est pas grave. Nous n'avions pas encore fermé les portes. Je m'appelle Ogawa Sora, je suis la fille du propriétaire qui se trouve juste derrière moi. C'est un plaisir de rencontrer un ancien du club.

L'arrière de Seirin tourna son attention vers le père qui effleura son dos d'une main. Il suffisait un regard entre eux afin de voir cela communions de leurs pensées. Le père hocha la tête, affirmant les dires de la demoiselle.

▬ Il pourra rester, il n'y a pas de soucis, annonça-t-il.

Sora sourit à nouveau et se tourna vers Inaba. Maintenant qu'elle savait son lien passé en ses lieux, elle reconnut une présence familière. Elle aurait aimé découvrir un peu plus sur lui, d'échanger quelques paroles ; déterminait, si oui, ou non, ils avaient parlé par le passé. Sa voix, elle ne le reconnaissait pas puisqu'il avait mué dans les graves avec le temps.

Elle remarqua ses belles fleurs aux pétales tombants, un état déplorable après les mouvements survenus plus tôt. Il suffisait un regard entre eux afin de voir cela communions de leurs pensées. Elle ne savait pas à qui elles étaient destinées, mais la personne ne connaîtra pas leurs belles formes. Tout du moins, si l'on pensait qu'elles étaient destinées à une personne bien vivante. Pas morte.

Puis, l'adolescente remarqua alors l'attention du jeune homme. Elle vit que ses blessures obtenaient une obsession particulière. Elle sentit la chaleur monter en flèche et de petites pommettes rouges se dessiner sous ses yeux. Elle détourna le regarde confuse, tout en plaçant ses mains l'une sur l'autre, cherchant à les cacher inconsciemment.
Puis, elle le fixa intensément.

▬ Inaba. Si tu veux faire quelques paniers ou parler de ton passé ici, il n'y a pas de soucis. On pourrait parler genre… euh… Une heure ?

▬ 30 minutes, ma petite Sue. Pas plus.

Ce furent les paroles du père, qui se dirigeait vers la porte d'entrée. Il pensait laisser les deux adolescents cinq minutes, afin de fermer le bâtiment et d'éviter une autre intrusion. Il gardait tout même ses sens en alerte si sa précieuse fille avait un souci avec le jeune homme. Les adolescents changeaient rapidement de comportement, en suivent leur instinct.

▬ Alors, comme ça, tu étais au club de mon père ? Tu joues encore au basket ?

Sora savait que les gens n'ouvraient pas la conversation de cette façon, mais elle aimait tellement le basket qu'elle le faisait volontiers. Pour cette occasion, elle s'était assise sur le sol, lui faisant signe de l'imiter. Elle attendit qu'il s'obtempère ou réponde.
Layout by moi

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Souvenir lointain. [Pv Ogawa Sora]   Jeu 7 Jan - 22:45




Inaba Shôyô & Ogawa Sora

Souvenir lointain


 

Le basket-ball est une passion abandonnée par Inaba. Quand la jeune fille lui proposa de tirer quelques paniers, ce fut le malaise. C’était, en aucun cas, possible pour lui. Embarrassé, le jeune garçon saisit sa propre nuque pour la caresser en regardant ailleurs. C’est assez gênant de devoir dire à quelqu’un qu’il n’était plus capable de marquer un panier. Le père de Sora avait l’air de beaucoup de se soucier pour sa fille. Mais au fond, il savait qu’Inaba n’était pas un méchant garçon. Quoi que… Avec le temps, les gens changent et Inaba ne fait pas exception à la règle. Sora avait l’air plutôt intrigué de sa personne, c’est sûr qu’avec une entrée si fracassante, on ne fait pas bonne impression. Bref ! Inaba n’est pas du style à raconter sa vie et surtout son passé plutôt noir. Mais bon, il lui devait bien cela après ce qu’il a fait. Quand elle prie place au sol en faisant signe à Inaba de la rejoindre, il s’installa à ses côtées les jambes fléchies. Notre ténébreux prie, un temps de réflexion avant de répondre. Il regardait le toit en réfléchissant à ce qu’il pouvait bien, lui racontait. Puis en voyant au loin M. Kenda, il prie, la décision de commencer par son arrivait au gymnase et dans le club de basket.

« Si, tu veux tout savoir. Je suis arrivé dans le club avant tout, car ton père m’avait remarqué dans la rue. J’étais un jeune garnement qui adorait joué au basket dans les petits terrains de rue.»

Puis Inaba s’arrêta et soupira en regardant la jeune fille pour voir son intérêt pour son histoire. Une fois qu’il ne doutait plus sur le fait qu’elle s’intéressait à sa personne. Il ferma les yeux et reprit son histoire.

« Au début, ton père était plutôt quelqu’un d’excentrique qui tournait autour de moi. C’était assez drôle, mais effrayant pour un gamin à l’âge que j’avais. Oui, j’étais assez jeune à ce moment-là. Hum… Je dirai entre 6-7 ans. C’était une période plutôt amusante de ma vie. Ton père a su voir en moi le talent d’un bon arrière grâce à mes tires plutôt gracieux et resplendissant. Mais c’était surtout pour leur efficacité et ma vision de jeu que ton père me voulait absolument dans le club. D’ailleurs, je me souviens même que je trouvais ces entraînements plutôt relous et que la plupart du temps, je prie la fuite pour me détendre. »


Puis un vieux souvenir avec une petite fille à la silhouette complètement noire refit surface.

« Oh ! Il y a aussi cette jeune fille… Je ne me souviens pas bien d’elle, mais je sais juste que je lui avais appris à tirer un panier avant que tout le monde se jette sur moi en hurlant. »

Une fois son histoire finis, le jeune garçon se pencha en avant et regardait la jeune fille.

« Mais parle-moi un peu plus de toi. Tu joues au basket ? »


Le bras contre son genou, le jeune homme écoutait avec attention Sora.


Inaba Shôyô
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Souvenir lointain. [Pv Ogawa Sora]   Lun 25 Jan - 19:32


♕ Souvenir lointain

La demoiselle aurait été heureuse de pouvoir tirer quelques paniers avec lui, et lui aurait imposé après la discussion. Or, elle remarqua un élément physique chez le jeune homme, une gêne éphémère, un simple fortement à l'arrière de sa nique. Son poste arrière lui permettait de remarquer les gestes de ses coéquipières, tous comme ses adversaires. Elle avait mis un point d'honneur pour remarquer les mouvements avant de réagir. Et celui-ci s'apparentait très souvent avec le mal l'aise.

En conséquence, elle se garda d'insister. Elle ne le quitta pas des yeux, tout en suivant son regard vers le plafond. Il lui raconta sa rencontre avec son père. Il le décrivait la personnalité apparente de son père. Elle reconnaît que son géniteur se montrait très envahissant lorsqu'il remarqua la présence d'un joueur potentiel.

Elle s'approcha de quelques millièmes en avant, les deux mains posées sur ses genoux. Elle plaça la tête dessus et elle continua à l'écouter, sentant ses membres s’engourdirent par sa position.

▬ Continue.

Il reprit et lui raconta l'anecdote concernant son intégration dans le club. Elle trouva cette situation tellement marrante qu'elle n'a pu s'empêcher de sourire. Elle ferma les yeux, imaginant l'échange en les deux hommes, puis, son tir. Parmi les tirs qu'elle considérait gracieux, elle voyait principalement ceux de Midorima Shintarô – et si elle avait vu Himuro, elle l'aurait visualisé comme telle.

▬ J'avoue que mon père s'imagine presque à l'armée. Mais, c'est parce qu'il peut voir le talent de chacun à son plus haut niveau.

La brune devait le reconnaître. Elle aussi avait eu droit à un entraînement draconien. À vrai dire, elle l'avait demandé que ce soit comme tel. En aucun cas, elle ne se plaindrait de sa situation. Courir pendant des heures, effectuer certains enchaînements ou objectifs à atteindre pour une journée ; la semaine. Son père faisait le bilan avec lui tous les mois. Un bien fou pour son corps.

Mais est-ce qu'Inaba avait suivi le même programme ? C'était la question qu'elle se posait en le regardant.

Soudain, ses yeux s'ouvrirent en grand. Il lui parlait d'une situation étrangement familière, mais d'un autre point de vue. Il avait appris à une demoiselle à tirer trois points, à la même époque où elle apprit à réussir ses premiers points. Elle était une spécialiste de l'arrière, tout comme lui. Et à bien analyser, il avait la même silhouette, à quelques différences près, du garçon qui lui avait donné de l'espoir.

Elle se redressa promptement, sans prévenir. Les bras tendus perpendiculairement à son corps, elle se basculait d'avant en arrière. Elle faillit presque tomber, d'ailleurs. Mais elle se rattrapa rapidement. Enfin, elle joignit ses mains contre sa poitrine, comme pour se désigner.
-Moi, j'ai presque toujours fait partie de ce club, en tant que spectatrice. J'ai toujours envié et jalousé ma sœur. Enfin, jusqu'au jour où un garçon m'a appris à tirer comme lui. J'avais réussi à viser le panier de cette façon !

Elle imita un mouvement, celui qu'elle avait appris à tirer. Et elle fit un petit bon.

▬ Et j'ai réussi à marquer mon premier trois points. Alors bah, je suis...

BAM !

Elle tomba sur le cul, les mains jointes au sol afin d’amortir le choc. Mais c'était peine perdu. Elle profita toute même de sa position pour se rasseoir. Mais son cœur battait la chamade. Elle voulait tellement savoir si ce jeune homme était celui qu'elle pensait. En même temps, elle avait peur de se tromper de personne.

▬ Hihi ! Désolée, je suis maladroite.

Elle se calma soudainement et baissa la tête. Elle devait le savoir.

▬ Cette maladresse ne m'avait pas permis à fouler le parquet. Un jour, un garçon du club m'avait conseillé. Et j'ai réussi à marquer. Sans lui, je n'aurais jamais pu espérer devenir Arrière. Je lui dois beaucoup, surtout que même mon père pensait qu'il serait préférable que je sois coach ou manager. Alors, c'était la joie dans la pièce, quand j'ai réussi. Sauf pour ma sœur jumelle.

Sora ferma les yeux deux secondes avant de les rouvrir. Elle s'assura que le jeune homme avait parfaitement compris l’allusion en racontant les faits. Oui. Elle espérait que le voile de leur mémoire s'ouvrit.
Layout by moi

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Souvenir lointain. [Pv Ogawa Sora]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Souvenir lointain. [Pv Ogawa Sora]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» meilleur souvenir 2009 en photo
» BARILLA - Souvenir Marco Pantani
» En souvenir du bon vieux temps
» Souvenir inoubliable
» souvenir d'irlande

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: HRP :: Corbeille :: RP-
Sauter vers: