AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 What do you mean ? I'm not gay D8 [ Pv Shin-chan ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Personne Mystère
Messages : 656
Date d'inscription : 05/02/2014
MessageSujet: What do you mean ? I'm not gay D8 [ Pv Shin-chan ]   Lun 16 Nov - 15:08

with Shin-Chan

   


S'entrainer. C'est ainsi que Takao voyait son quotidien, en oubliant presque les cours. En effet, notre basketteur ne désirait qu'une chose et c'était de mettre en avant son équipe, celle qui était à présent sa seconde famille. Il avait fait en sorte de prévoir un petit voyage avec ses coéquipiers, avec l'accord du coach, pour avancer différemment qu'en salle. Seulement voila, Miyaji avait été réquisitionné par son frère, Otsubo devait aider le magasin de son père, ce dernier ayant terminé à l’hôpital pour surmenage, et Kimura avait chopé la crève, dieu seul sait comment, cloué au lit pour au moins une semaine. Ne restait alors que Midorima, et leur coach, coach ayant décidé de les laisser s'entrainer entre ami, vu que toute l'équipe n'était pas au complet.

Notre jeune homme se retrouvait donc devant l'arrêt de bus, sac sur l'épaule, attendant patiemment que son "Shin-chan" n'arrive. Il lui avait dit qu'ils ne seraient que tous les deux et, n'ayant pas eu de réponse, il se demandait même si son ami viendrait. Il croisait juste les doigts, très forts, vu que sa tante, qui les hébergeait, était déjà déçue de ne pas rencontrer toute l'équipe de son cher neveu ; et presque unique, la famille Takao ayant majoritairement des filles.

Enfin, remettons tout de même les choses en place, ce n'était pas le fait que sa tante soit déçue qui le chagrinait, mais bel et bien le fait que, pour une fois qu'il pourrait être seul tout un week-end avec son coéquipier, ce dernier ne puisse pas venir. Cela faisait des mois que notre basketteur ne se voilait plus la face : il avait des sentiments pour son brin de carotte. Si auparavant il l'avait un peu détesté et admiré à la fois, voulant le surpasser, depuis qu'ils étaient le parfait binôme, d'autres choses s'étaient révélées et il avait compris qu'il ressentait un peu plus que de l'amitié. Oh, loin de là l'idée de se révéler au grand jour, ce genre de chose ne se disait pas, mais c'était à cause de tout ça, qu'il avait ce pincement au cœur.

Dans le pire des cas, il irait seul. La montagne lui plaisait toujours autant, aller chez sa tante, profiter de ses bons petits plats, des sources chaudes et pouvoir faire de l'escalade lui avait toujours plut. Même seul, il pourrait ainsi profiter de ses cousines, plutôt que d'être en compagnie de ses amis.

Soupirant, regardant les minutes défiler, il finissait par se démotiver. Midorima ne viendrait pas, lui qui était en temps normal si ponctuel, le bus n'allant pas tarder à arriver, il devinait que cela serait loupé. Sauf que...

Ne serait-ce pas une tignasse verte qui se profilait au loin ? Son faciès, alors écrasé, se relevait alors, un léger sourire s'affichant et ses yeux pétillant de reconnaitre son ami arriver lui.

« Ooh Shin-chan !!! Tu es venu finalement ! » Il venait alors à son encontre, se penchant légèrement sur le côté pour voir aussi le bus au loin. « Pour un peu tu le loupais ! J'aurais été triste si tu n'étais pas venu. »

Autant dire les choses comme elles étaient !  

   
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Arrière
Messages : 50
Date d'inscription : 07/11/2015
MessageSujet: Re: What do you mean ? I'm not gay D8 [ Pv Shin-chan ]   Mar 17 Nov - 22:44

What do you mean ? I'm not gay
feat. Takao Kazunari




Aujourd’hui était un sale jour pour les cancers et chaque seconde de cette journée confortait Midorima dans cette pensée. Déjà, il s’était levé en retard, ce qui ne lui était pas arrivé plus de trois fois depuis sa naissance, c’est pour dire. Rien que cet événement avait suffit à lui mettre la puce à l’oreille sur l’horreur qui l’attendait... Mais lorsqu’il apprit que son signe était classé dernier au classement d’Oha-Asa, un monde s’écroula, comme à chaque fois.

Midorima dû se dépêcher de mettre la main sur son objet du jour afin de ne pas s’attirer plus de malchance qu’il n’en avait déjà eu en renversant la bouteille de lait sur le carrelage de la cuisine et en se faisant aspergé par le jet d’eau du voisin censé arrosé les plantes et non sa chevelure. Elle était verte mais ce n’était pas une parcelle de gazon pour autant, bon sang !

Bref, il était arrivé à la petite boutique qui l’intéressait assez rapidement, et pour le coup, celui qu’on appelait « la carotte de Shutoku » ressemblait plus à une fraise en passant à la caisse. C’est qu’un serre-tête avec des oreilles de chat n’était pas le genre d’article qu’il achetait tout les jours, et rien que d’imaginé ce que la caissière allait penser de lui le mettait mal à l’aise. Il n’allait pas mettre ce truc, elle n’avait pas à se faire des films, pourtant son petit sourire amusé montrait bien le contraire, provoquant donc ses rougeurs. Maudites femmes tiens.

Le temps de rentrer chez lui, Shintaro était à la bourre, et pas qu’un peu. Il devait rejoindre Takao à l’arrêt de bus mais il avait encore à préparer son sac et marcher jusqu’au dit arrêt de bus, le tout en une petite demi-heure, en écoutant les consignes de sa mère et les jérémiades de sa sœur qui ne voulait pas voir son frère partir. Ha, cela allait lui faire du bien de quitter son petit cocon familial, même si c’était à peine quelques jours. En plus, ce voyage promettait d’être intéressant, il allait s’entrainer en montagne avec son équi-... Non, juste avec Takao en fait, vu que tous les autres s’étaient désistés comme des lâches...

Enfin, l’absence de ses senpai et du coach ne dérangeait pas Shintaro outre mesure, tant qu’il pouvait s’entrainer correctement, il ne demandait rien de plus, surtout que Takao, lui, allait être là... C’était une bonne chose, même s’il ne l’avouerait jamais à haute voix. Contrairement à ce qu’il s’évertuait à dire, il aimait passer du temps avec le faucon de Shutoku et pour rien au monde il n’aurait loupé cette sortie. Et sa malchance n’aurait pas raison de lui aujourd’hui ! Alors une fois son sac près et les salutations à sa famille, Midorima pu enfin partir pour rejoindre son coéquipier.

Même s’il avait de longues jambes, ces dernières le menèrent avec un peu de retard à l’arrêt de bus, il avait presque inquiété Takao d’ailleurs. Cela ne lui ressemblait pas, lui qui préférait arriver en avances aux rendez-vous, enfin, ceci n’était pas vraiment un rendez-vous...enfin si...mais non...mais...ah chut !

-Bien sur que je suis venu, nanodayo.

Midorima suivit le regard de Takao pour apercevoir à son tour le bus au bout de la rue, c’est qu’il était arrivé pile poil. Une minute de plus et il aurait certainement dû courir un peu.

-Ne dis pas de bêtises voyons... Comme si j’allais louper le bus.

Midorima garda le silence quant à la dernière phrase, il ne savait pas si son ami était sérieux, et vu le nombre de bêtises qu’il débite à la seconde, il préférait se prémunir d’avance afin de ne pas se faire avoir dès les première minutes de leur périple.

Le véhicule s’arrêta devant eux et le vert monta à son bord en présentant son titre de transport, qu’il n’avait pas oublié, heureusement. Il prit soin de choisir les places sans demander son avis au faucon, ils allaient être au fond, sans négociation possible, et il allait prendre le côté de la fenêtre. Il leva les bras pour poser son sac dans les rangements au dessus et posa son royale derrière sur son siège en regardant le brun du coin de l’œil. Il semblait content d’être là, comme d’habitude.

-Tu es bien sûr que cela ne dérange pas ta tante de nous héberger ?

C’est qu’il s’inquiétait un peu, la pauvre femme n’avait peut-être rien demandé que les deux joueurs allaient s’incruster chez elle sans sommation, connaissant Takao, c’était bien son genre et on était jamais trop prudent avec lui.

-Je te préviens, tu n’a pas intérêt de chanter pendant le trajet, les senpais ne sont pas là alors je n’hésiterai pas à te jeter par la fenêtre Takao...




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Personne Mystère
Messages : 656
Date d'inscription : 05/02/2014
MessageSujet: Re: What do you mean ? I'm not gay D8 [ Pv Shin-chan ]   Ven 27 Nov - 12:08

with Shin-Chan

   


Rien à redire, Takao était joie en ce moment même. Un peu comme si tous les bonhommes qui faisaient marcher son cerveau sautaient en l'air en hurlant un : Yaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaayh. Mais bien heureusement, il n'y avait que Takao pour les entendre, ses petites voix, se retenant de ne pas avoir un mouvement de bras exprimant son (trop) grand bonheur. Observant Shin-chan arriver, le voyant tout de même un peu essoufflé, notant ainsi qu'il avait presque couru, il grimaça à son « Comme si j'allais louper le bus ». Erm. Il se retint réellement de tout commentaires, car il avait quand même été très, très limite sur ce coup là.

Le bus s'arrêtant, ils montèrent à son bord, s'installant au fond, comme à chaque fois qu'ils prenaient les transports en commun. Takao s'assit donc naturellement à côté de sa carotte, souriant enfin de savoir qu'il ne serait pas seul pour le voyage et ainsi, pour le week-end. Prêt à réfléchir à tout ce qu'ils allaient pouvoir faire ce week, la voix de Midorima le sortit aussi sec de ses pensées.

« Oh non, du tout ! Quand je lui ai dis que j'aurais aimé que mon équipe s'entraine, c'est même elle qui a proposé de nous loger. Tu sais, ma tante c'est un peu mon moi féminin, en plus âgé, certes, mais elle est trop cool ! J'suis sur qu'elle va t'apprécier direct ! »

En y repensant, il se demandait même si elle n'allait pas le coller aussi un peu trop. Shin-chan était son genre, peut-être était-ce aussi le genre de sa tante ? Ou de ses cousines ? Il n'afficha aucune émotion à cette pensée, mais si on avait pu l'imaginer avec, il aurait surement écarquillés les yeux de contrariété.

« Je te préviens, tu n’a pas intérêt de chanter pendant le trajet, les senpais ne sont pas là alors je n’hésiterai pas à te jeter par la fenêtre Takao... »

Il pouffa alors, il retenait, même si cela lui serait difficile de le foutre dehors par la fenêtre, il se savait mince, mais pas à ce point là ! Il acquiesça sans un mot, se contentant de garder le silence tout le long du trajet, en lui montrant cependant parfois des vidéos qu'il trouvait sur le net. Et leur destination apparue. Ils descendirent donc et sac sur le dos, Takao pu annoncer la couleur.

« Alors, ma tante ne peut pas venir nous chercher, donc c'est un peu un début d'entrainement, il nous reste 2h avant que la nuit ne tombe. On est à 1h de marche de notre logement, donc ça devrait le faire ! Ça va nous mettre en condition ! Il y a un chemin côtier, on passera par-là. »

Il se préparait alors à prendre la direction du chemin, mais il se tourna avant vers Shin-chan, cherchant sa motivation dans son regard. Hm, tant pis s'il ne l'avait pas de toute façon, ils devaient bien monter jusque là-haut et au plus vite, au risque de dormir sous des tentes cette nuit.

Plus personne ne passait par là, ou très peu, de ce fait, le chemin n'était pas très stable, mais ils pouvaient tout de même admirer un décor qui était unique : cascade, animaux divers, une vue imprenable sur la montagne voisine...et plus rochers et chemin boueux plus tard, une pause.

« Il ne nous reste plus qu'une demi-heure ! J'imagine déjà l'onsen qui nous attend...et ce repaaas...j'en salive d'avance. » Il tendit une bouteille d'eau à son ami. « Tu ne regrette pas déjà d'être venu j'espère ! Oh d'ailleurs, ma tante m'avait demandé ton repas préféré, elle l'a fait, pour que ça te motive ! » et il espérait que non, après tout, un entrainement est un entrainement !

   
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Arrière
Messages : 50
Date d'inscription : 07/11/2015
MessageSujet: Re: What do you mean ? I'm not gay D8 [ Pv Shin-chan ]   Sam 2 Jan - 15:04

What do you mean ? I'm not gay
feat. Takao Kazunari




Takao était l'opposé parfait de Midorima, c'était à se demander comme ces deux là faisaient pour s'entendre. L'un était bruyant (je vous laisse deviner lequel) tandis que l'autre pouvait rester des jours sans piper un seul mot. Et quand il parlait, c'était souvent pour remettre les autres en place ou faire des remarques désobligeantes. Oui, Shintaro n'était pas vraiment le genre de personnes vers qui les gens avaient envie d'aller... Il ne souriait jamais et son air hautain ne le rendait pas vraiment facile à aborder.

Et c'était tant mieux pour lui, il n'avait pas envie que les gens viennent lui parler pour devenir son ami, il n'en avait pas besoin.

En fait il n'y avait que Takao qui avait voulu, et pour tout dire, il lui suffisait amplement. C'est qu'il faut se le fané ce surexcité quand même, la bonne humeur du faucon était certes agréable mais quand même extrêmement fatigante au quotidien, surtout pour les gens au tempérament plus calme comme le shooteur miracle.

-Oh non, du tout ! Quand je lui ai dis que j'aurais aimé que mon équipe s'entraîne, c'est même elle qui a proposé de nous loger. Tu sais, ma tante c'est un peu mon moi féminin, en plus âgé, certes, mais elle est trop cool ! J'suis sur qu'elle va t'apprécier direct !

-C'est gentil de sa part. Mais tu es en train d'insinuer que je vais devoir en supporter deux comme toi ? Vous voulez ma mort c'est ça ?


Le vert remonta ses lunettes avant de pousser un léger soupir, il devait se préparer mentalement là... Enfin, Takao devait surement abusé, ce n'était pas possible d'être comme lui, même Kise était moins...enfin plus... non, bon Kise aussi était un sacré cas quand il s'y mettait. A croire que Midorima avait un don pour attirer les personnes hyperactives, ou dans ce genre.

Heureusement pour les nerfs du vert, le faucon s'était montré bien calme durant le trajet qui fut donc bien agréable. Le bus s'arrêta et les deux adolescents en sortir rapidement.

-Alors, ma tante ne peut pas venir nous chercher, donc c'est un peu un début d'entrainement, il nous reste 2h avant que la nuit ne tombe. On est à 1h de marche de notre logement, donc ça devrait le faire ! Ça va nous mettre en condition ! Il y a un chemin côtier, on passera par-là.

-C'est toi le guide de toute façon, je te fais confiance.


Midorima regarda Takao, prêt à le suivre n'importe où, de toute façon il avait une confiance presque aveugle en lui maintenant. C'était d'ailleurs agréable de pouvoir compter sur quelqu'un comme ça, et même si Midorima s'en plaignait souvent, il était vraiment content d'avoir Kazunari auprès de lui.

Le chemin que le faucon leur fit prendre était un peu dangereux, ayant une stabilité à contester mais les paysages qu'il offrait justifiaient de prendre le risque de tomber, c'était vraiment magnifique et bien différent des décors citadins auxquels le vert était habitué.

-Il ne nous reste plus qu'une demi-heure ! J'imagine déjà l'onsen qui nous attend...et ce repaaas...j'en salive d'avance. Tu ne regrette pas déjà d'être venu j'espère ! Oh d'ailleurs, ma tante m'avait demandé ton repas préféré, elle l'a fait, pour que ça te motive !

-Merci.


Midorima prit la bouteille d'eau en écoutant son ami et en bu une gorgée avant de lui répondre.

-Je ne vais pas regretter au bout d'à peine une heure Takao, en plus le chemin était agréable, je ne savait pas qu'il y avait des coins comme ça ici, c'est calme, j'aime bien.


Le vert fut agréablement surpris par la dernière remarque de Takao. Déjà, il ne savait pas que le faucon était au courant de son plat préféré, enfin, pour l'instant rien ne prouvait qu'il avait raison vu qu'il ne savait pas encore ce qu'il avait dit à sa tante. Mais le fait que cette dernière pose cette question était vraiment gentil, finalement, elle partageait bel et bien des traits de caractère avec son neveu.

-C'est gentil de sa part, j'ai hâte de goûter à sa cuisine.


Après ces quelques mots, Shintaro redonna la bouteille à son compagnon avant de se relever et de lui tendre la main pour l'y aider. Le brun avait signalé qu'il ne restait plus qu'une demi-heure alors ils ne devaient plus être très loin, fort heureusement. Les deux adolescents reprirent leur marche et Shintaro ralentissait un peu, histoire que cette balade dure un peu plus longtemps, profitant que Takao était bien calme.

-Dis Takao, ça ne te gêne pas d'être seulement avec moi ?


Son regard se tourna vers le plus petit, c'est vrai quoi, Midorima n'était pas la personne la plus amusante du pays... Alors même s'ils étaient la pour s’entraîner, il avait peur que le faucon s’ennuie un peu de se retrouver tout seul avec lui au lieu de toute l'équipe.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Personne Mystère
Messages : 656
Date d'inscription : 05/02/2014
MessageSujet: Re: What do you mean ? I'm not gay D8 [ Pv Shin-chan ]   Mar 23 Fév - 14:25

with Shin-Chan

   
« Ahah oui, mais on ne veut pas ta mort ! Mais c'est bien moi au féminin ! C'est la motivation qui nous unie le plus je dirais ! On se lance des challenges et on y va à fond ! »

La motivation. En ce mot résidait beaucoup de chose. Quoi qu'il en était, c'était ce qui animait notre brun en ce moment-même ! Il avait hâte de beaucoup de chose : arriver pour manger, pour prendre un bain, pour discuter avec sa tante, pour profiter de Shin-chan calmement, lui montrer bien plus encore du décor alentour, de commencer un entrainement qui bluffera les autres qui n'étaient pas venu ! Il voulait tout, tel était notre meneur. Alors, marchant tranquillement, il profita de la pause pour observer le paysage qui lui avait manqué. S'il venait au minimum deux à trois fois par an, il espérait qu'un jour il pourrait s'y installer et ne plus en bouger. S'il aimait la ville, il aimait autant pouvoir se défouler sur le grand air. Mais passons. Takao était surtout content d'entendre son Shin-chan être ravi de sa promenade. Ça lui plaisait et rien que pour ça, il décochait un sourire attendrit.

Rangeant la bouteille d'eau que Shin-chan lui rendait, il se releva avec son aide, puis reprit le trajet, voyant alors au loin leur lieu de repos. Mais son binôme ralentissait, alors il en fit de même, ne se tournant pas la tête vers lui de suite à sa question. Question qui lui décolla le rouge aux joues illico.

« Dis Takao, ça ne te gêne pas d'être seulement avec moi ? » S'il savait. « Jamais ! J'aime être avec toi Shin-chan ! »

C'était sorti avec une spontanéité affolante. Avec ce rouge aux joues et ce sourire habituel, mais c'était sorti, comme de la viande lâché aux fauves, il n'avait pas pu retenir ce ressenti. Jamais il n'avait mis Shin-chan dans l'embarra, jamais il ne lui avait fait se sentir mal en sa compagnie, jamais une gêne, tout du moins il l'espérait, mais avec cette question, Takao se demandait si Midorima doutait. Doutait-il de lui ?

« Je veux dire, je t'apprécie beaucoup, tu me supportes après tout ! »

Et de lui offrir un rire un peu stupide, comme pour se rattraper sur le moment trop sérieux. Il accéléra alors un peu le pas, voyant un nuage noir se présenter au loin : une chance sur deux qu'il pleuve, mais il ne voulait pas tester. Ils arrivent donc sur leur lieu de logement bien vite et sa tante et deux de ses cousines les accueillirent à bras ouvert.

« Bienvenue tous les deux ! » Elle embrassa Takao, comme elle avait toujours eu l'habitude de le faire depuis sa tendre enfance, et s'inclina pour saluer notre vert carotte ensuite. « Vous avez une bonne heure pour vous reposer avant le repas, profitez-en ! »

Ses deux cousines avaient prises leurs affaires pour les emmener dans la chambre prévu pour nos deux comparses, les suivant donc, Takao serrant déjà les poings à entre les deux chipies jeter des coups d'oeil vers son ami. Ce n'est donc qu'une fois dans la chambre, des peignoirs et des serviettes mises à leur disposition, que Takao pris l’initiative de se désaper.

« Profitons des bains ! Ça va nous faire du bien ! »

Il prit donc la direction voulue, montrant ainsi le chemin à son partenaire, se douchant avant d'entrer enfin dans les eaux chaudes. Il poussa un soupir de satisfaction non dissimulé, avant de regarder en la direction de son ami. Il était trop bien foutu, bordel. Et pour cacher sa gêne qui devait encore ce voir, il pointa du doigt le ciel criant un :

« OH UNE GRUE A COURONNE ROUGE ! »

Quel...boulet. Il enfonça donc sa tête dans l'eau, avant de rire de sa connerie. Cela n'étonnerait surement pas Shin-chan. Et le silence fuit la suite du moment entouré de cette chaleur réconfortante.

« Pour ne rien te cacher, en fait...c'est mieux que l'on ne soit que tous les deux... » Confession ? Ahah, presque, Takao savait être sérieux, mais pas trop non plus. « Shinsuke a fait des bulles dans le dernier Onsen où on a été, j'te laisse deviner comment... »


HRP : 300 ans plus tard, pardon, pardon x_x
   
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: What do you mean ? I'm not gay D8 [ Pv Shin-chan ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
What do you mean ? I'm not gay D8 [ Pv Shin-chan ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» rétroviseur intérieur
» Axe de pédalier ( et boitier )
» Spi de Fourche et joints Manuracing : Help mauvais joints ??
» [VDS]PLAIN CHANT FOCAL
» Boulon manquant sur la culasse = fuite d'huile ??

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: HRP :: Corbeille :: RP-
Sauter vers: