AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Démons du passé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Étudiant en communication et journalisme
Messages : 175
Date d'inscription : 28/09/2015
Localisation : Probablement non loin d'un terrain de basket
MessageSujet: Démons du passé   Jeu 1 Oct - 14:25


© Launcleyn Masaya & Date Kira



Démons du passé


Voilà quelques mois que Masaya est sorti de son coma, quelques semaines qu'il a terminé sa rééducation. L'accident ne sera jamais un mauvais souvenir mais il doit tout de même tourner la page pour pouvoir avancer.

Le jeune homme commence à pouvoir se passer de cet horrible corset de maintient atrocement gênant. En fait il ne le met plus qu'à de rares occasions, lorsque c'est réellement nécessaire. Il déteste cet engin de torture, ça l'empêche d'être à l'aise. Et puis avec ses entraînements d'Iaidō et surtout de Kyūdō, il s'est renforcé les muscles du dos.

Son intégration se passent plutôt bien, il a eu un peu de mal à s'adapter aux cours tout en japonais au début mais il a vite pris le rythme. Il s'est même inscrit au club de journalisme en tant que reporter photographe. Ça lui fait pas mal de travail en plus mais il déteste l'oisiveté alors il n'en n'est que plus heureux.

Masaya ne connaissait pas trop les équipes de basket avant de vivre définitivement au japon. Il ne savait même pas dans quel lycée il allait être inscrit. Après coup, après avoir suivit quelques matchs, il commence à se faire une idée. Sans doute, s'il s'était intéressé bien avant, il aurait pu exprimer son désir pour un autre lycée, comme Rakuzan peut-être, mais celui-ci est bien aussi. De toute façon... Il ne joue pas alors... Lui en voudrait-on réellement de ne pas soutenir « son » équipe ? Il n'a aucune affinité avec les joueurs.
Ça ne le dérange pas du tout de partir un week-end pour voir une rencontre d'un lycée concurrent pour voir de quoi ils sont capables. Et puis ça lui fait de la matière pour le club de journalisme. Il adore ça de toute façon, passer des heures à regarder les matchs, s'imprégner de l'ambiance, des odeurs, des bruits, essayant de comprendre comment chaque équipe fonctionne et s'imaginer quel pourrait être sa place. Quand il était encore actif, dans son équipe, il était soit petit allier, soit arrière. Enfin, tout ça appartient au passé, comme si c'était une autre vie.

Pas de match ce week-end à Yōsen, en fait il n'y a pas vraiment d’entraînements en ce moment, du moins pas le soir à cause des examens. Le rythme n'est pas pareil à celui d'Angleterre mais il a l'habitude des examens de toute façon. Il est plus âgé, alors il a un peu plus de liberté. Ayant également de bonnes notes, il peut se permettre de veiller tard, même s'il ne peut pas transgresser toutes les règles. Majeur en Europe mais ici il est toujours mineur. En Europe il pourrait avoir une voiture mais ici il doit respecter le couvre-feu. Ce n'est pas un soucis... Après tout à quoi bon avoir une voiture si c'est pour se planter... Sortir plus tard le soir ? Seul ? Aucun intérêt... Mais il prend ce privilège pour s'accorder quelques petits plaisirs.

Très souvent il passe au gymnase, il y reste des heures, hors des heures de cours ou d'arts martiaux. Il aime être là pendant les entraînements des équipes du lycée, les observant, autant l'équipe féminine que masculine. Pour l'heure on ne peut pas réellement le considérer comme un supporteur de Yōsen, il n'est qu'un fervent amateur de basket au sens général. Malgré le fait qu'il soit là depuis quelques temps, il reste solitaire, peut-être même qu'il y a des rumeurs sur lui.
Excepté ceux de sa classe qui savent donc qu'il est lui aussi lycéen, le fait de voir roder un mec un peu plus âgé ou qui semble plus âgé peut paraître louche.

Quoi qu'il en soit, il aime revenir au gymnase le soir quand il est désert. Il peut profiter de l'espace, rien que pour lui, sans déranger qui que ce soit ni être gêné par qui que ce soit. Il ne risque rien, enfin en principe. Malgré ce qui lui est arrivé, il tient à se tenir en forme, même s'il doit tenir compte de certaines choses.
Ce soir là, Masaya décide de venir pour faire quelques paniers, essayer de faire quelques mouvements, comme s'il se confrontait à un adversaire imaginaire. En fait il n'est vraiment pas mauvais. Bon évidement il est plus facile de « gagner » quand on joue seul, mais quand même, il parvient sans trop de mal à tirer des paniers à trois points. Au moins il ne risque pas de faire une mauvaise chute ou se prendre un mauvais coup mal placé. C'est dans ces moments là, solitaires, qu'il réalise à quel point tout ça lui manque. Bien sûr il peut à nouveau jouer et bouger, mais seul. Faire partit d'une équipe serait trop risqué.... Mais au long terme, rien ne dit que Masaya supportera ça. Enfin... Le temps le dira.




♥ I'm sexy and I know it ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Démons du passé   Mar 20 Oct - 17:10

Les demons du passé

[Pv Masaya Launceleyn]



Les cours d’aujourd’hui avaient été ennuyeux au possible. Tellement que je m’étais même endormi en cours de math. J’avais ensuite reçu un avertissement en anglais parce que j’avais pris mon ballon avec moi et que je me suis amusé à le faire tourner sur mon doigt pendant une bonne partie du cours puis je me suis fait virer de cours de physique parce que je m’étais amusé à mélanger deux ingrédients qui ont fait boum. Une bonne journée quoi.

Heureusement, ça m’a permis d’être bien en forme pour l’entraînement. J’avais réussi à marquer une bonne dose de panier et même un trois point. Après cet exploit, j’ai fait trois fois le tour du terrain en criant comme un dératé ce qui m’avait valu une bonne engueulade. Mais bon, c’était amusant. L’entraînement s’est terminé par un match contre l’équipe 1 et s’en est résulté une humiliation comme d’habitude…127 à 2. J’avais réussi à rentrer un panier pour une fois ce qui était un exploit. Deux exploits en une journée c’était quand même un peu trop pour moi. Je suis sorti complètement crevé de l’entrainement, je me suis douché puis … plus rien.

Lorsque je me réveille, je suis toujours dans le vestiaire du lycée. Je regarde l’horloge et vois l’heure. L’entrainement s’est terminé il y a un peu plus d’une heure et pourtant j’entends toujours des bruits de ballon. Je me lève, j’ouvre la porte et je remarque juste à temps que je suis encore en caleçon … puis les dessins ridicules des autres membres de l’équipe. Je sors un short propre de mon sac et retourne sur le terrain torse-nu, mon maillot sur l’épaule et ridicule au possible pour voir qui y était encore.

Je remarque dès mon entrée que ce n’est pas quelqu’un de l’équipe. Son jeu est plutôt bon mais il y va doucement et fait en sorte d’éviter les mouvements brusques. De loin, je ne pouvais pas vraiment voir son visage  ou un quelconque attribut physique qui m’auraient permis de le reconnaître. Je m’approche donc de lui et au moment où il tente un shoot, je pars en courant, j’attrape le ballon et je dunk avant de retomber lourdement sur le sol. Je me retourne ensuite vers lui tout sourire

- Belle action tu trouves pas ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Étudiant en communication et journalisme
Messages : 175
Date d'inscription : 28/09/2015
Localisation : Probablement non loin d'un terrain de basket
MessageSujet: Re: Démons du passé   Jeu 22 Oct - 17:45


© Launcleyn Masaya & Date Kira


Masaya n'avait pas à se plaindre de sa journée, elle avait été relativement tranquille. Les cours se passent et se suivent, il est plutôt bon élève donc en ça il ne rechigne pas trop. Il s'est même proposé pour aider certains élèves s'ils le souhaitent. Peut-être qu'on le voit un peu comme un prétentieux mais ce n'est pas du tout le cas.

Dès que les cours furent terminés, Masaya s'est dirigé vers le gymnase pour aller profiter des matchs d’entraînements des équipes du lycée. Il se doit tout de même de voir ce qu'ils font pour pouvoir écrire de bons articles. Il ne se mêle pas au groupe des supporteurs évidement, préférant s'isoler pour pouvoir prendre des photos et des notes. Il a assisté à la déconfiture des équipes secondaires face à l'équipe titulaire. Il n'y a pas photo comme on dit, ils sont très fort.

Cependant, même si c'est bien pour les jeunes de se mesurer aux plus forts du lycée, il pense aussi que c'est un peu trop facile pour l'équipe 1 et que ça pourrait démoraliser les autres... Mais il remarque tout de même quelques éléments qui prennent ces matchs comme un challenge, un des jeunes marque même un panier. Enfin jeunes... Ils ne sont pas tellement plus jeunes que lui...

Une fois les entraînements finis, chacun retourne à son quotidien, chez soi, faire les devoirs ou dîner... Il sait que certains vont rester un peu pour pouvoir encore s’entraîner, quoi que visiblement il aura de la chance ce soir.

Attendant le bon moment, il quitte les gradins pour aller prendre un peu l'air. Masaya reviendra un peu plus tard pour profiter de la salle seul. Évidement il ne s'incruste pas comme ça, il a été voir l’entraîneur pour avoir la permission en expliquant son cas. Il ne veut déranger personne si bien qu'il peut attendre tard. Le fait qu'on lui laisse la lumière n'est pas un problème, il paie la facture. Quand on a les moyens, on peut obtenir des privilèges. Les critiques pourraient lui dire d'aller s’entraîner ailleurs ou de se construire une salle pour ça s'il en a tant les moyens mais... ce serait du gâchis, non ?

Il ne s'attendait pas cependant a avoir de la compagnie. Masaya n'a pas entendu le jeune homme venir, il est d'autant plus surpris de le voir lui voler le ballon et marquer un panier.
Étant perdu dans ses pensées, sur le moment il a cru que c'était Hidehito. Non pas qu'il y ai une réelle ressemblance entre Kira et son défunt frère, quoique peut-être un peu, la silhouette, la façon de bouger peut-être. Mais surtout sur le coup... Il a eu comme une hallucination...
La surprise le fait reculer. Il ne réagit pas, il ne tente même pas de récupérer le ballon. Bien vite il revient les pieds sur terre évidement et reconnaît le jeune homme de tout à l'heure à l’entraînement.

Qu'est-ce que c'est que ces marques sur le visage ? Ses amis ont du s'amuser. Mais pourquoi ne pas se laver avant de venir ? Peut-être un pari ?
Masaya ne sait trop comment réagir sur le moment, non pas face à ce jeune homme, mais plutôt face à ce jeune homme et ses marques... Bon... Faire comme si de rien n'était ? Mais il n'a peut-être pas remarqué lui même ?...

- « Oui... Vous êtes un très bon joueur, je l'ai vu lors de l’entraînement. Pardonnez-moi, j'ignorais qu'il y avait un autre entraînement ce soir, je vous laisse la place. »

Très poli, il s'incline pour laisser la place. Mais avant de se détourner pour aller vers les gradins pour récupérer ses affaires, il ose quand même avertir le jeune homme.

- « Vous... Avez des dessins... » Avec un geste pour indiquer où on l'a gentiment gribouillé.





♥ I'm sexy and I know it ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Démons du passé   

Revenir en haut Aller en bas
 
Démons du passé
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Belgacom Liège Basket - Dexia Mons Hainaut - mercredi 22/09
» [3 Octobre 2009] ImagiPark ( 7011 MONS-Ghlin Belgique )
» Expo à Mons (B) 30 et 31 octobre 2010
» Permis Moto passé à l'étranger
» Passé et Tradition

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: HRP :: Corbeille :: RP-
Sauter vers: