AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Rencontre au sommet [PV Imayoshi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Elève
Messages : 274
Date d'inscription : 26/03/2015
Age : 18
Localisation : Tokyo
MessageSujet: Rencontre au sommet [PV Imayoshi]   Ven 21 Aoû - 12:54

L'hiver s'installait éhontément. La durée des jours raccourcissait, la luminosité se faisait de plus en plus rare. Le froid mordait encore timidement le matin mais le vent, lui, pénétrait déjà les maisons. Tariki et son père avaient donc mis en place l'infaillible système des plaques d'aluminium autour des portes et des fenêtres ; ils avaient l'impression de vivre dans un vaisseau spatial bon marché des années soixante-dix, mais c'était efficace. Ils avaient également remis en service le kotatsu, cette table basse munie d'une couette sous laquelle il faisait bon réviser ses leçons et naviguer sur internet. Un chauffage d'appoint réchauffait le bureau paternel et parfois la chambre de l'adolescente.

Sous son uniforme d'hiver, Tariki glissait des sous-pulls à manches longues et des leggings couleur chair. Des gants, des écharpes et des bonnets assortissaient ses tenues de sortie. Elle mourait d'envie de se coller à ses camarades afin d'échanger leurs chaleurs corporelles ; la saison froide rendait les nippons plus aptes aux contacts physiques mais la seule personne qui acceptait réellement ses étreintes était Alraun, toute européenne qu'elle était. La brune lui avait donné mille et un conseils pour conserver la chaleur de son petit appartement ; le double-vitrage n'étant que peu adopté sur l'archipel, il fallait ruser.

C'était d'ailleurs ce que la jeune fille comptait faire aujourd'hui : ruser. Ayant pris de l'avance dans ses devoirs et ses révisions, elle n'avait pour ainsi dire rien à faire du restant de sa journée. Daiki avait vaguement évoqué les horaires de ses entraînements de basket, aussi pensait-elle lui rendre visite et, elle l'espérait, agréablement le surprendre tout en profitant de la chaleur du gymnase. À regret, elle découvrit qu'il ne faisait pas si chaud dans le bâtiment. Mais en voyant les garçons courir d'un bout à l'autre du terrain, se passer le ballon avec détermination et marquer des paniers avec autant de dynamisme que d'entrain, Tariki se trouva tout de même réchauffée. Régnait ici une odeur de passion. De son regard azuré, elle chercha son ami. Il n'était pas sur le terrain et elle se demanda si elle n'était pas en train de regarder la mauvaise équipe ; idiot, puisque toutes les années étaient réunies dans le seul club du lycée. Peut-être était-il aux vestiaires ? Elle ne s'y risquerait pas, même si l'idée d'apercevoir dans l'entrebâillement de la porte quelques torses masculins ne lui déplaisait pas le moins du monde.

L'adolescente ne voulait pas repartir sans avoir vu Daiki. Un peu troublée par son absence, elle se rangea discrètement près des gradins en souhaitant ne pas déranger les joueurs. Au pire, il y avait bien erreur sur l'équipe et au mieux, les observer suer leur acharnement et les écouter geindre leurs efforts n'était pas désagréable du tout.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vege-tali.tumblr.com/
avatar
Capitaine & Meneur
Messages : 145
Date d'inscription : 16/08/2015
MessageSujet: Re: Rencontre au sommet [PV Imayoshi]   Lun 24 Aoû - 18:19



feat. Takara Tariki

Rencontre au sommet

Aaaah l'hiver... C'était bien la saison favorite de Shoichi. Pourquoi ? Et bien parce que l'anniversaire d'Hanamiya a lieu en hiver, et il n'y avait rien de mieux que le jour fêtant sa naissance pour aller l'embêter. Et puis pour être franc, Imayoshi devait bien avouer que regarder du coin de l'œil des filles avec des bonnets et des écharpes c'était un de ses plaisirs coupables. Il trouvait ça nettement plus attirant que de les voir exhiber leurs cuisses dans des maillots de bain. Ne me demandez pas pourquoi, ce qu'il se passe dans la tête du kitsune à lunettes est un mystère pour tout le monde, même pour moi.

Ah et ce qu'il aimait aussi, c'était les entraînements en hiver, même s'il n'y avait pas de neige à la capital, Imayoshi avait trouver me moyen d'embêter tout le monde en leur faisant croire que le chauffage du gymnase ne fonctionnait plus. De ce fait la température à l'intérieur de celui-ci n'était guère plus haute que celle de l'extérieur.

Du coup tous les joueurs étaient bien obligés de s'activer pour se réchauffer, rien ne valait une bonne course autour d'un terrain pour vous remettre d'aplomb ! Ah bien sur, cela faisait crier Wakamatsu, mais bon, qu'est ce qui le faisait taire, c'était ça la grande énigme...

Après une session de dribbles, le capitaine se recula près du banc ou le coach et Momoi étaient assis, emmitouflés dans leur gilet. Grâce à la rose, il avait un regard extérieur et avisé sur les faiblesses et les atouts de chacun des joueurs, afin de pouvoir faire des entraînements personnalisés avec l'aide du coach, leurs trois avis et points de vue permettaient de faire les exercices les plus complets possible pour chacun.

Debout et au repos, Shoichi sentit un courant d'air lui chatouiller les mollets, et il se retourna pour constater l'ouverture de la porte du gymnase et l'entrée d'une jeune fille encore inconnue. Cette dernière semblait chercher quelqu'un, mais sans succès vu qu'elle eut la présence d'esprit de se mettre à l'écart.

C'était assez fréquent que des visiteurs ou d'autres élèves viennent assister aux entraînements de l'équipe mais en général, ces personnes allaient s'asseoir dans les gradins afin d'avoir une vue d'ensemble et d'être plus à l'aise, seulement cette dernière s'évertuait à rester debout tout en scrutant chaque visage. La cuiriosité du brun était piquée à vif, qui était cette demoiselle, et qui cherchait-elle ?

Rien de mieux qu'aller demander à la source pour avoir les informations convoitées non ?

Du coup, Shoichi profita d'une petite pause de ses joueurs pour s'approcher de la brune, à pas de velours.

-Bonjour jeune fille~

Vue de près elle était encore plus jolie que de loin, mis à part Satsuki c'était rare de voir entrer une si charmante donzelle dans ce temple masculin sentant le bouc... Pauvre âme égarée, elle n'était pas au bout de ses peines.

-Je peux t'aider peut-être ? Tu sembles chercher quelqu'un...

Et Imayoshi avait hâte de savoir qui.


(c) codée par mayuyu



Dernière édition par Imayoshi Shoichi le Sam 29 Aoû - 12:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Elève
Messages : 274
Date d'inscription : 26/03/2015
Age : 18
Localisation : Tokyo
MessageSujet: Re: Rencontre au sommet [PV Imayoshi]   Mar 25 Aoû - 14:51

L'accent du Kansai. Depuis combien de temps ne l'avait-elle pas entendu ailleurs que dans sa propre bouche ? La surprise de l'entendre claironner fut plus grande que celle d'entendre une voix sortie de nulle part s'adresser à elle. Ayant tourné et levé la tête en sa direction, Tariki découvrit un jeune homme aux cheveux d'ébène doté d'un énigmatique sourire. Sourire qu'elle lui rendit, modelé par la gêne d'avoir été remarquée malgré ses efforts de discrétion. Ce garçon en avait fait davantage preuve en parvenant à s'approcher sans le moindre bruit.

"- C'est le cas, effectivement. Je cherche Daik... euh, Aomine Daiki. Il est en première année et si je ne me trompe, son entraînement a lieu aujourd'hui, à cette heure précise et en ce lieu-même."

Tariki jeta un nouveau coup d'oeil aux joueurs présents sur le terrain. Des fois que le concerné soit arrivé durant les vingt secondes qu'elle avait accordées à l'autre jeune homme.

"- Mais on dirait que je me suis trompée."

Elle haussa les épaules.

Pour une fois, elle prit soin de faire clairement entendre son propre accent. Si sa vie dans la capitale ne l'avait guère rouillé, elle n'avait pas souvent l'occasion de le faire chanter avec autant de liberté. Encore moins celle de croiser quelqu'un l'ayant également en sa possession. Les japonais ne font pas partie des peuples qui voyagent beaucoup, y compris dans leur propre pays. Ils restent en général fidèles à la région qui les a vu naître ; aussi l'accent du Kansai ne s'exporte que peu au-delà des préfectures de Kyoto et d'Osaka. L'adolescente se remercia d'être entrée dans ce gymnase et espéra que le garçon éprouvait le même plaisir à rencontrer une autre native du Kansai.

Elle éprouvait d'ors et déjà l'envie de lui poser tout un tas de questions sur l'endroit où il était né et avait grandi, quelles écoles il avait fréquentées avant d'atterrir ici, s'il connaissait tel ou tel monument de leur région et bien entendu les raisons qui l'avaient poussé à la quitter.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vege-tali.tumblr.com/
avatar
Capitaine & Meneur
Messages : 145
Date d'inscription : 16/08/2015
MessageSujet: Re: Rencontre au sommet [PV Imayoshi]   Sam 29 Aoû - 12:40



feat. Takara Tariki

Rencontre au sommet

Shoichi aimait surprendre les gens, aussi bien par ses paroles que par ses actes. C'était certainement pour cela qu'il faisait toujours en sorte de s'approcher discrètement des gens et de ne manifester sa présence que lorsqu'ils ne s'y attendaient pas, récoltant souvent un sursaut de la part de ses "victimes" ou un regard étonné, au mieux c'était les deux. Avec cette jeune fille il avait seulement eu droit à un sourire gêné, il était presque déçu de lui-même...

-Aaah Aomine... Tu ne t'es pas trompée jeune fille, il devrait bien être ici, mais si tu veux le voir durant les heures d'entraînement, tu auras plus de chances de le trouver sur le toit.

Il lui servit un sourire faussement désolé, en vérité, il était encore plus curieux maintenant qu'il savait ce qu'elle cherchait. C'était surprenant qu'une jolie fille ne cherche ce grand dadais, d'autant plus qu'elle n'avait pas l'air de vouloir l'éviscérer, c'était surtout ça qui était singulier. D'accoutumer toutes les personnes, filles comme garçons, qui cherchent le Miracle sont là au moins pour lui mettre une claque, quand ce n'est pas plus...

Peut-être que cette jeune demoiselle était une amie... Cela impliquerait qu'Aomine ait des amis en dehors de lui-même ? Nous allons de surprises en surprises. A moins qu'elle soit plus qu'une amie étant donné qu'elle s’apprêtait à l'appeler par son prénom ? Ah cette option était ravissante... Mais comment aurait-il fait pour dégoter une copine si charmante ? Tant de questions sans réponse, que c'était excitant !

-Tu avais une requête particulière à son sujet, ou un message à lui faire parvenir ?

Imayoshi remonta lentement ses lunettes en détaillant la lycéenne de haut en bas, en toute discrétion pour ne pas paraître impoli. Elle était loin de ce qu'il s'était imaginé de l'idéal féminin selon Aomine, mais bon, il pouvait deviner une imposante poitrine sous sa veste, c'était surement ça... Mais selon lui, le plus intriguant dans le physique de l'adolescente étaient ses yeux, d'un bleu vraiment peu commun au Japon, peut-être une étrangère qui sait.

En tout cas, elle ne venait clairement pas de Tokyo, son accent était bien trop familier aux oreilles du capitaine pour qu'il ne le remarque pas. C'était rare d'avoir le plaisir d'entendre cet accent sans que ses rares possesseurs Tokyoïtes n'essayent de le camoufler. Imayoshi lui s'en fichait éperdument, il aimait montrer d'où il venait et était fier de ses origines.

Shoichi hésita un instant, il avait beaucoup de questions à lui poser, se désintéressant complètement de l'entrainement en cours, seulement il ne pouvait pas l’inonder sous ses interrogations au risque de l'effrayer et de la braquer. Il devait donc choisir ses demandes consciencieusement afin d'en utiliser le moins possible, au mieux, elle lui répondrait sans qu'il n'ait à demander, mais pour cela il devait d'abord installer un climat chaleureux et propice aux révélations. Il avait vraiment envie de lui demander son nom, la brune restant un grand point d'interrogation dans son esprit, mais peut-être que cela serait trop agressif ? Elle ne semblait pas du genre à faire des simagrées, mais cela aurait été malvenu pour le capitaine de mettre mal à l'aise la supposée copine de son as... Vallait mieux jouer la prudence.

-Excuse ma curiosité, mais tu as un très bel accent~ De quel coin du Kansai es-tu originaire ?


(c) codée par mayuyu





Dernière édition par Imayoshi Shoichi le Mar 10 Nov - 22:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Elève
Messages : 274
Date d'inscription : 26/03/2015
Age : 18
Localisation : Tokyo
MessageSujet: Re: Rencontre au sommet [PV Imayoshi]   Dim 30 Aoû - 18:36

Tariki fronça les sourcils. Sur le toit ? Mais qu'est-ce que Daiki pouvait bien faire sur le toit durant l'entraînement ? Elle refusa d'y croire, pensant à une mauvaise blague, mais l'expression navrée de son vis-à-vis laissa clairement comprendre qu'il séchait. Confuse, elle oublia un instant toutes les questions qu'elle voulait poser à son confrère du Kansai pour les remplacer par des doutes concernant son ami. Elle avait bien senti en lui une passion chamboulée, une flamme presque éteinte et elle s'était doutée que quelque chose n'allait pas, mais pas au point qu'il préfère fuir les entraînements. Cette révélation la perturbait. Elle baissa les yeux, presque triste.

Elle devrait trouver un moyen de parler honnêtement de tout ça, ce qui ne serait pas chose aisée au vu des réactions de Daiki : il fuyait le sujet, d'une manière ou d'une autre. Il semblait même l'éviter avec lui-même. L'adolescente inspira profondément. Ce n'était pas le bon moment pour réfléchir à tout ça. Il était un peu trop tard maintenant pour que son interlocuteur ne se doute rien, mais elle ne comptait pas plomber la conversation avec des questions malvenues. La sienne la rappela d'ailleurs à son plaisir d'enfin pouvoir parler du Kansai avec un natif.

Elle rehaussa la tête en sa direction et lui adressa un sourire qui modifia complètement l'expression de son visage.

"- Il n'est pas aussi beau que le tien. J'ai grandi dans le nord, à Miyazu. Tu sais, la ville dont personne ne connaît le nom mais où tout le monde va pour traverser le pont Amanohashidate. La ville avec son parc d'attractions kitsch sur la colline, où il est de tradition de regarder le paysage à l'envers entre ses jambes. La ville avec ses nombreux ryokan et restaurants de grillade, ses temples Nariai-ji, Chion-ji et Motoise, la ville où tout le monde se déplace en vélo. Eh bien c'est de là que je viens."

Tariki fut la première étonnée par sa réponse, qu'elle pointa d'un trait d'humour. Il y avait dedans autant de vérités que de clichés, mais elle avait le mérite d'être évocatrice. Beaucoup connaissaient le pont dont elle parlait mais très peu retenaient le nom de la ville où il se trouvait. Ce garçon en avait forcément entendu parler même s'il n'y était jamais allé.

"- Je te retournerais volontiers la question mais il y a un entraînement en cours, non ? Tu vas te faire disputer si tu n'y retournes pas et ça sera ma faute."

Elle allait ajouter que s'il le désirait, elle pouvait attendre la fin pour qu'ils puissent continuer à parler du Kansai mais se retint. Les exercices allaient certainement durer plusieurs heures. Elle était venue voir Daiki ; son absence la tracassait et elle l'aurait volontiers cherché. Tout en même temps, elle désirait poursuivre cette conversation mais le jeune homme, dont elle ignorait toujours le nom, serait probablement fatigué et voudrait rentrer chez lui.

Quelque part au fond d'elle, elle souhaita qu'il fasse lui-même la proposition.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vege-tali.tumblr.com/
avatar
Capitaine & Meneur
Messages : 145
Date d'inscription : 16/08/2015
MessageSujet: Re: Rencontre au sommet [PV Imayoshi]   Ven 11 Sep - 21:57



feat. Takara Tariki

Rencontre au sommet

A première vue, l'amie de ce cher Aomine ne semblait pas être au courant du fait qu'il séchait très régulièrement l'entrainement, elle en semblait même triste. Pauvre enfant va, voir ainsi ses espoirs concernant le miracle s'envoler... Cela arrivait bien trop souvent pour que Shoichi en ressente quelque chose. Mais bon, quand on est un homme, un vrai, on ne rend pas triste une jeune dame de la sorte enfin bon... Surtout si on voulait se la f-...Non rien, laissons tomber cette partie pour le moment.

De toute façon la tristesse passagère sur le visage de la brune sembla s'évaporer pour laisser place à un charmant sourire.

Oh, cette demoiselle semblait bien nostalgique en parlant de sa ville natale, c'était presque attendrissant de la voir décrire l'endroit avec autant de passion et de sentiments. Il n'y avait pas un tel amour dans les propos d'Imayoshi lorsqu'il évoquait sa région, mais cela ne l'empêchait pas de l'apprécier malgré tout, bien plus que Tokyo pour certains de ses côtés, même si pour rien au monde il ne quitterait la capitale.

- Oh je connais en effet, pour y avoir été une fois chez un ami. J'étais jeune à l'époque, une dizaine d'années tout au plus, et nous avions mangé près des cascades Kanabiki, tu dois connaitre non ?

C'était plus plaisant que prévu de parler à cette jeune fille, en même temps, c'était bien rare qu'il puisse parler avec quelqu'un de sa région natale et c'était toujours un vrai plaisir. Oui, Shoichi aime les choses simples parfois, il ne faut pas croire. Et puis voir ses yeux briller et danser à l'évocation de ces lieux qu'elle semblait connaitre comme sa poche, c'était amusant. Tellement plus amusant que l'entrainement...

- Mah, ne te sens pas coupable pour si peu~ Enfin, il est vrai que je devrais y aller avant que tout les malheurs du monde ne s'abattent sur moi... Je suis un vrai esclave ici ma parole...

Un soupire faussement blasé passa la barrière de ses lèvres alors qu'il se retourna un instant pour constater que l'entrainement avait bel et bien repris. Dommage, il n'avait encore tiré aucune flèche vers sa nouvelle cible, ce serait bien dommage que la partie ne se termine avant même d'avoir commencé.

- Si l'entrainement t'intéresse, tu peux aller t'asseoir dans les gradins et nous pourrions reprendre à la fin de ce dernier... Mais bon, si Aomine-kun n'est pas là, je conçois que tu ne trouves pas grand intérêt à rester en ces murs peu accueillants...

Ce serait vraiment dommage d'en rester là tout de même. Enfin, même si c'était le cas, ce ne serait que partie remise.


(c) codée par mayuyu





Dernière édition par Imayoshi Shoichi le Mar 10 Nov - 22:16, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Elève
Messages : 274
Date d'inscription : 26/03/2015
Age : 18
Localisation : Tokyo
MessageSujet: Re: Rencontre au sommet [PV Imayoshi]   Sam 12 Sep - 16:36

L'adolescente fut heureuse de voir ses voeux réalisés. Que le jeune homme propose qu'elle reste pour continuer leur conversation lui ôtait la culpabilité de ne pas se remettre à la recherche de Daiki. Elle avait ainsi un prétexte. Agréable qui plus est. Elle lui sourit, laissant percevoir son plaisir, et se courba pour le remercier de sa suggestion.

"- Les murs ne sont peut-être pas accueillants mais les gens qui s'y trouvent le sont. Si j'avais su qu'un natif du Kansai s'y trouvait, je serais venue bien plus tôt."

Elle devait cesser de minauder pour s'attirer la sympathie du garçon. Sa proposition suffisait à savoir qu'il était également enchanté de la rencontrer. D'autant plus que le "-kun" qu'il avait utilisé pour parler de Daiki sous-entendait qu'il était plus âgé que lui. Et donc plus âgé qu'elle. Il s'agissait très probablement d'un senpai auquel elle devait, par soucis des règles, respect et politesse. Ce qui n'était pas tout à fait le cas dans la situation actuelle.

"- Au fait, je m'appelle Takara Tariki*. Je suis en première année. Enchantée de faire ta connaissance."

Ç'aurait été mal vu de ne pas se présenter convenablement après des échanges aussi décomplexés. Elle ajouta une nouvelle courbette à ses paroles. Quelque chose lui intimait que le jeune homme ne considérait pas son comportement d'un mauvais oeil ; il se serait autrement chargé de lui signaler sa désapprobation d'une quelconque façon. Ni ses gestes ni ses intonations ne laissaient entrevoir de malaise. Mais il ne fallait pas juger sur les apparences. Peut-être était-il simplement poli et patient. Tariki écouta sa réponse, lui lança un sourire puis se tourna pour accéder aux gradins précédemment désignés.

Elle avait par chance de quoi s'occuper en attendant la fin de l'entraînement dans son sac de cours.


*"Takara" = "trésor" ; "tariki" = aide extérieure, salut par la foi


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vege-tali.tumblr.com/
avatar
Capitaine & Meneur
Messages : 145
Date d'inscription : 16/08/2015
MessageSujet: Re: Rencontre au sommet [PV Imayoshi]   Dim 4 Oct - 22:40



feat. Takara Tariki

Rencontre au sommet

Quand il écoutait les gens parler de sa personne, plusieurs choses revenaient aux oreilles de Shoichi. Ainsi, lorsqu’on ne parlait pas de lui concernant le basket, il se disait qu’il était quelqu’un d’intimidant, voir même effrayant pour certains. Son sourire ne transpirait pas la confiance et son petit ricanement en agaçait plus d’un. Pourtant, jamais personne ne lui avait dit quoi que ce soit de déplacé (sauf Mako-chan) et jamais personne n’avait refusé de passer un moment en sa charmante compagnie (sauf Mako-chan, encore). C’était aussi étrange qu’intéressant, aussi amusant qu’ennuyeux... Un jour peut-être, quelqu’un d’autre qu’Hanamiya lui résistera, qui sait.

Le plus étonnant était sans doute les réactions de la gente féminine... Ces mêmes personnes qui le décrivaient comme ayant une tête de renard, étaient bien souvent celles qui se courbaient le plus devant lui, à rougir dès qu’il leur parlait le plus simplement du monde... Que des cruches. Imayoshi ne comprenait pas vraiment son succès auprès des dames (« succès » tout est relatif cela dit, il n’y avait pas non plus de quoi se vanter), mais il était toujours aussi satisfait de voir qu’il attisait l’intérêt rien qu’avec quelques mots...


- Et bien maintenant que tu le sais, les portes te sont ouvertes.


Qu’elle est mignonne... C’est à se demander ce qu’une fille comme elle peut trouver à ce goujat d’Aomine. Oh, après réflexion beaucoup de choses au final... Notoriété ? Pourquoi pas, mais Aomine ne faisait pas partie des garçons les plus populaires du lycée malgré sa place de choix au sein de l’équipe de basket et en temps qu’ancien membre de la Génération des miracles, il était bien trop feignant pour entretenir une bonne réputation.
Par contre, Daiki est plutôt beau garçon malgré son physique atypique. On ne croise pas un japonais de presque deux mètres, aux cheveux bleus comme la nuit et la peau tannée tous les jours. Un charme certain donc qui peut en attirer plus d’une, et c’est qu’il n’est pas mal bâti non plus ce crétin, Shoichi pouvait en témoigner pour l’avoir vu presque nu dans les vestiaires –quand l’envie lui prenait de venir bien sur. Bon par contre il ne fallait pas attendre de lui d’être très malin, il ne fallait pas espérer trouver une lumière très brillante, l’adolescent n’était un génie qu’au basket...

Enfin, aussi beau, bronzé et doué qu’Aomine l’était, Shoichi avait décidé de ne pas abandonner face à lui, non, il allait même seulement commencer. Bientôt le jeune lycéen allait devoir choisir entre sécher les entraînements et sa présumée copine...

- Le plaisir est pour moi Takara-san, tu as un très joli nom d’ailleurs. Je suis Imayoshi Shoichi, troisième année.

Le brun lui sourit avant de regarder rapidement par-dessus son épaule, vérifiant l’avancement de l’entrainement en se disant qu’il était grand temps qu’il y retourne lui aussi avant que Sakurai ne vienne pleurer dans ses bottes.

- Bien, je vais donc y retourner, à tout à l’heure jeune fille~

Shoichi se recula de quelques pas avant de tourner le dos à la brune et de trottiner jusqu’au terrain afin de se réchauffer un peu les muscles. Il sentit bien le regard de Momoi qui l’interrogeait silencieusement sur l’identité de l’adolescente, mais le brun à lunette fit comme s’il n’avait pas compris et commença quelques exercices avec le reste de l’équipe.

Le poste de capitaine était vraiment un réel plaisir pour Shoichi, il n’avait jamais autant aimé jouer au basket que depuis qu’il avait pris le commandement de l’équipe. Certes, il avait toujours été écouté et suivis sous son rôle de meneur, mais le fait qu’il soit le capitaine lui donnait un certain statut encore plus appréciable. Et puis sans se mentir, il en était fier de ça, et pour rien au monde il ne laisserais sa place avant la fin de son règne.

Une fois l’entrainement terminé, le brun à lunettes était satisfait de constater que malgré la température assez basse, tout le monde avait bien transpiré, ça c’était un entrainement du tonnerre de dieu les enfants. Il ne manquait plus qu’une bonne douche et il pourrait enfin retrouver la petite Tariki...


(c) codée par mayuyu



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Elève
Messages : 274
Date d'inscription : 26/03/2015
Age : 18
Localisation : Tokyo
MessageSujet: Re: Rencontre au sommet [PV Imayoshi]   Ven 23 Oct - 15:14

Ayant pris place dans les gradins, l'adolescente se fit discrète.

Les bruits du ballon rebondissant au sol, ceux des chaussures qui y crissaient et les voix qui s'élevaient pour donner des ordres, réclamer des passes ou simplement manifester les efforts physiques camouflaient les siens ; pour autant Tariki fit de son mieux pour amoindrir les sons produits par son classeur extirpé de son sac, la fermeture éclair de sa trousse et les touches de son téléphone portable.

Elle aurait aimé avoir le numéro de Daiki pour lui envoyer un texto mais elle n'avait pas encore osé lui demander une telle chose. À la place, elle envoya quelques messages à ses camarades, essentiellement pour passer le temps. Inutile de prévenir son père de ses imprévus : à l'heure qu'il était, il ne regarderait pas son téléphone. En attendant de recevoir de quelconques réponses, la jeune fille se concentra sur les textes de théâtre distribués par son club. Leur projet de mi-année avait déjà bien avancé. En tant que chef-décoratrice, Tariki n'avait guère besoin d'apprendre les dialogues mais l'exercice lui apportait satisfaction et plaisir.

Après de longues minutes à se frotter les mains et à rapprocher les bordures du col de son manteau, elle avait fini par lever les yeux pour observer l'équipe jouer sur le terrain. Bien qu'entourée de proches doués dans ce domaine, elle n'avait jamais réellement assimilé les règles et les tactiques de ce sport. Alraun avait beau les lui avoir répétées en boucle, rien ne rentrait. Son cerveau devait tout simplement être imperméable à ce genre de choses. Tout ce qui touchait de près ou de loin à l'activité physique lui opposait résistance ; tout ce qui s'apparentait à la réflexion était à contrario accueilli avec allégresse. Tariki était un être cérébral.

Toutefois, regarder les corps finement musclés des joueurs lui était appréciable. L'adolescente ne s'en cachait pas : voir des garçons en pleine activité physique avait quelque chose de grisant. Elle repensa brièvement à ceux qu'elle avait fréquentés avant le lycée. Elle repensa à sa première fois. Et éprouva un soupçon d'amertume à l'idée de ne plus jamais jouir de ce genre d'événements. Prise à la gorge, elle passa quelques autres longues minutes à écrire des phrases qui lui passaient par la tête, exprimant son malaise, ses voeux pieux et ses regrets. L'exercice l'avait tant absorbée qu'en entendant une voix annoncer que l'entraînement était fini, elle se demanda comment le temps avait pu passer aussi vite.

Tariki rangea ses affaires dans son sac de cours et bien qu'ayant encore à attendre que Imayoshi prenne sa douche et rassemble ses effets personnels, elle se leva pour se diriger vers la sortie. Fumer était interdit dans l'enceinte de l'établissement mais elle si se montrait aussi discrète que dans le gymnase, elle avait certainement le temps d'en griller une à l'abri des regards. Si d'ordinaire elle s'abstenait de transgresser les règles, surtout celles d'un lycée aussi bien coté, il lui arrivait de n'en faire qu'à sa tête. Un point qui la liait à Daiki, que l'absentéisme ne tracassait aucunement. Mais en sentant le froid extérieur et voyant que la nuit était déjà tombée, l'adolescente se ravisa. Le tabac pouvait attendre, aussi se remit-elle au chaud relatif du bâtiment. Il était presque 18h15, ce n'était plus qu'une question de minutes avant que Imayoshi ne réapparaisse.

Elle s'adossa au mur du couloir et patienta.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vege-tali.tumblr.com/
avatar
Capitaine & Meneur
Messages : 145
Date d'inscription : 16/08/2015
MessageSujet: Re: Rencontre au sommet [PV Imayoshi]   Mar 27 Oct - 1:05



feat. Takara Tariki

Rencontre au sommet

Si Imayoshi avait laissé croire à tout le monde que le chauffage était cassé pour pouvoir le laisser éteint et faire bouger tout son monde, jamais, O grand jamais il n'aurait fait croire la même chose concernant le chauffe-eau. Par chance, les autres joueurs n'étaient pas tous des génies et ils ne trouvaient pas cela bizarre que l'un marche et non l'autre, de toute façon même si quelqu'un en aurait fait la remarque, il aurait très bien pu broder une histoire pour noyer le poisson.

Pour l'heure, le capitaine profitait pleinement de sa douche brûlante qui détendait ses muscles et faisait rougir sa peau d'habitude si pâle. Ah, ce qui était vraiment appréciable dans ce lycée, c'était bien les douches. Toujours chaudes et surtout individuelles. C'était aussi le cas dans son collège, mais il savait que ce n'était pas le cas partout et cela l'aurait un peu déranger de devoir partager ce moment avec les autres membres du club. Pas que Shoichi soit pudique ou qu'il ait honte de son corps, loin de là, il n'avait d'ailleurs pas à se plaindre de sa fine musculature ou de la longueur avantageuse de ses jambes (oui, je parle de ses jambes là...bande de pervers). Mais le brun appréciait que son intimité soit respectée, même s'il n'aurait pas été contre le fait de partager sa cabine avec la jolie demoiselle qui l'attendait.

Une fois dehors, il fut beaucoup plus rapide à la tâche étant donné que les vestiaires étaient tout aussi froids que le reste du gymnase et sortir si peu vêtu après une douche brûlante était la meilleure solution pour attraper la mort à coup sur. Prévoyant, Imayoshi avait prévu un pull en plus, c'est que le brun à lunettes ne voulait pas l'avouer mais il était plutôt frileux alors il n'y avait jamais une couche de vêtement en trop quand l'hiver pointait le bout de son nez.

Maintenant prêt, il rangea ses affaires correctement -au moins un dans tout ce troupeau- et il n'attendit pas que les autres aient terminé pour sortir, de toute façon ce n'était pas son tour de nettoyage alors il n'allait pas attendre une demi-heure de plus quand même. Et puis monsieur était attendu, il est malpoli de faire attendre une femme. Cette dernière était d'ailleurs appuyée contre le mur dans le couloir et voir qu'elle était bien là suffit à la faire sourire. Il s'approcha à pas de velours et lui signifia sa présence en apparaissant soudainement devant elle.

-Takara-san, je n'ai pas été trop long j'espère ?

Et cette question était des plus sincères, en sachant à quel point il détestait attendre, Shoichi mettait toujours un point d'honneur à être à l'heure et à ne pas faire trop attendre les gens qui devaient poiroter après lui. Il n'avait pas la patience de patienter.

Le lycéen commença à avancer dans le couloir, pas qu'il veuille vraiment se peler les miches dehors, mais l'idée d'attendre dans ce couloir ne l'enchantait pas non plus, surtout que le reste de l'équipe allait bientôt sortir et il ne voulait pas exposer la jeune femme à de tels personnages... Même si elle devait être servie si elle fréquentait Aomine... Enfin, aux grands maux, les grands moyens !

-Serais-tu intéressée par un café ?

Il avait un peu de monnaie dans le fond de sa poche, autant s'en servir à bon escient.


(c) codée par mayuyu



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Elève
Messages : 274
Date d'inscription : 26/03/2015
Age : 18
Localisation : Tokyo
MessageSujet: Re: Rencontre au sommet [PV Imayoshi]   Sam 31 Oct - 18:05

Encore plongée dans les pensées qui l'avaient traversée et qu'elle avait couchées sur le papier, Tariki n'avait pas vu arriver son confrère du Kansai. Sa présence et sa voix la firent légèrement sursauter. Durant un quart de seconde, son visage afficha la panique avant de se voir transformé par le rire. Cachant ses dents derrière sa main, un geste typique des japonaises dont elle ne pouvait se défaire qu'en présence de gens de confiance, elle lui admit avoir été surprise.

Elle lui emboîta le pas sans préciser que l'étonnement était également dû à la façon dont il l'avait appelée : "Takara-san". Personne ne la nommait ainsi en dehors des enfants, qu'elle ne fréquentait que peu par ailleurs. Elle ne se voyait cependant pas expliquer à son aîné, biologique et hiérarchique, qu'elle préférait être appelée par son prénom. Ce serait trop de proximité d'un seul coup.

Le café qu'il lui proposa la mit en joie. Moins la boisson que l'idée, puisqu'elle n'en buvait pas. Se mettre au chaud dans un troquet ou un salon de thé pour discuter tranquillement du Kansai et de bien d'autres choses avec Imayoshi était ce qu'il y avait de plus tentant à ses yeux à l'heure actuelle. La jeune fille se sentit privilégiée du simple fait de passer du temps avec lui ; l'intérêt d'autrui pour elle avait le don de la combler. Un grand sourire aux lèvres, elle acquiesça avec vigueur :

"- Avec plaisir, oui. C'est très gentil de proposer."

Elle lui adressa un regard scintillant alors qu'elle poussait la porte du gymnase. Le froid la saisit et elle rabattit le col de son manteau sur son cou. Elle n'avait pas fini de recoudre l'écharpe qu'elle portait d'ordinaire à cette saison, aussi compensait-elle avec la fausse fourrure de sa redingote.

"- C'est dingue ce qu'il peut faire froid en quelques mois. Il ne faisait déjà pas chaud dans le gymnase... ça doit être agréable de prendre une bonne douche chaude après avoir couru dans tous les sens. C'est incroyable ce que vous avez comme énergie sur le terrain !"

À ces mots, l'adolescente se dit qu'elle aurait adoré voir Daiki se dépenser comme les autres l'avaient fait. Elle ne montra rien de cette vague pensée, préférant se concentrer sur l'instant présent avec son aîné.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vege-tali.tumblr.com/
avatar
Capitaine & Meneur
Messages : 145
Date d'inscription : 16/08/2015
MessageSujet: Re: Rencontre au sommet [PV Imayoshi]   Mar 10 Nov - 22:51



feat. Takara Tariki

Rencontre au sommet

Elle avait un joli rire. Décidément, c'était à croire que cette jeune dame n'avait aucun défaut... Mah elle devait bien avoir un ou deux vices cachés qu'il découvrirait par la suite, mais pour l'instant, elle faisait carton plein dans l'esprit du capitaine. Et ce geste, c'était une manière pudique de cacher ses dents et d'étouffer le son de son rire, mais Imayoshi ne pouvait pas s'empêcher de trouver ce geste très attirant...

De toute façon pour Shoichi, la pudeur était étrangement quelque chose d'extrêmement séduisant. Et il savait d'expérience que pudique ne voulait pas dire prude... Alors il ne pouvait qu'apprécier la discrétion dont essayaient de faire preuve certaines femmes sur certains de leurs aspects. Bien que dans le cas de Takara, c'était dommage qu'un si joli rire ne soit gâché par sa main... M'enfin, il n'allait pas s'en formaliser outre mesure.

-Je connais un petit café pas très loin qui est assez sympathique et tranquille, si tu me permets de choisir l'endroit bien sur...

Une fois dehors, le froid lui piquait les joues et semblait s'infiltrer partout à travers ses vêtements... Vivement l'été bon sang ce n'était pas une vie... Et encore, le pire restait à venir et rien que cette pensée suffisait à déprimer Shoichi qui rêvait déjà de son lit et de ses 36 couvertures.

-Je crois qu'en ce moment la douche est le meilleur moment de l'entrainement...


Un petit soupir échappa de ses lèvres pour former un nuage de vapeur devant lui, c'était le signe que la température était vraiment trop basse pour son pauvre corps...

-C'est vrai que je n'ai pas à me plaindre de l'équipe de ce côté en général, ils s'y donnent presque tous à fond et c'est bien mieux pour s'entraîner correctement. Une chance donc de ne pas avoir beaucoup de tir-au-flan.

Qu'un seul en vérité, et c'était nul autre que ce cher Aomine. Mais bon, il ne pouvait pas trop lui en vouloir malgré tout. C'est vrai qu'il ne cautionnerait pas ce comportement venant d'un autre joueur, mais l'as était déjà exceptionnel sans rien faire alors, c'était entretenir l'espoir de leurs futurs adversaires que de le laisser faire ce qu'il voulait, en quelque sorte.

Les deux adolescents quittèrent l'enceinte du lycée et tout en marchant, Imayoshi observait son accompagnatrice du coin de l'œil, essayant de découvrir quelques détails sur elle qui lui aurait échapper au premier coup d'oeil.

-Si j'ai bien compris tout à l'heure tu es en première année c'est ça ? C'est étonnant, je t'aurais donner quelques années de plus... Ne le prend pas mal surtout...

Takara restait une fille, et il fallait toujours prendre quelques pincettes avec ces dernières, surtout lorsqu'on ne les connaissait pas.


(c) codée par mayuyu



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Elève
Messages : 274
Date d'inscription : 26/03/2015
Age : 18
Localisation : Tokyo
MessageSujet: Re: Rencontre au sommet [PV Imayoshi]   Lun 16 Nov - 15:44

Emmitouflée dans son manteau peut-être un peu trop voyant pour les critères de l'établissement, l'adolescente soupira, une nouvelle vague de souci la prenant aux tripes lorsque le mot "tire-au-flanc" sortit de la bouche d'Imayoshi. Elle sut qu'il parlait de Daiki.

C'était tacite : tout le monde s'accordait à dire de lui qu'il était flemmard et il aurait été difficile de contredire ce fait. Mais à certains niveaux seulement. Parfois, Tariki se demandait si elle connaissait le même Aomine Daiki que les autres : ne voyaient-ils pas qu'il était plein d'entrain pour certaines choses comme les films d'action, les jeux vidéos, les mannequins des magazines... ? Certes ce n'était pas ce que la société attendait des gens de leur âge, elle voulait des jeunes prêts à endosser le rôle de futur employés respectueux des règles et dévoués aux causes sociales. Daiki faisait preuve d'égoïsme et c'était ce qui le fascinait chez lui, d'une certaine façon : cette capacité naturelle à l'évolution individuelle. Il était capable de penser pour lui-même et par lui-même dans une société fondée sur le groupe. C'était un de leurs points communs. Et s'il séchait l'entraînement de basket, elle en était convaincue, c'était moins par fainéantise que pour raisons personnelles.  

Aussitôt les grilles du lycée franchies, la jeune fille se reprit et sortit de son sac de cours son paquet de cigarettes. Elle en apporta une à sa bouche qu'elle alluma à l'aide d'un zippo noir à tête de mort. Puis elle tourna les yeux vers Imayoshi qui venait de faire une réflexion sur son âge. Elle lui adressa un franc sourire. Ce n'était pas tous les jours qu'on osait lui faire remarquer à haute voix qu'elle paraissait plus mûre. Complimentée, elle relâcha un souffle de fumée grisâtre.

"- Je ne le prends pas mal du tout, au contraire. C'est même plutôt flatteur. On doit remercier la cigarette : ça donne des rides !"

Amusée par ses propres paroles, elle baissa la tête pour rire dans le col chaud de son vêtement.

"- En réalité je devrais déjà être en deuxième année. Je n'ai pas pu aller en cours l'année dernière pour des raisons personnelles mais me voilà toute fraîche. Ce qui fait de toi mon aîné. Comment devrais-je t'appeler d'ailleurs ? Imayoshi-senpai ? Imayoshi-san ?"

Tariki lui lança un regard acolyte tout en rapportant le tabac à ses lèvres. Elle observa furtivement le jeune homme : si elle ne l'avait pas rencontré dans le gymnase, elle n'aurait pas parié sur un sportif. Il était plus grand qu'elle de quelques centimètres et ses lunettes accouplées à sa coupe de cheveux lui donnaient un air de premier de la classe. Ses traits étaient élégants pour un nippon lambda, ses fins sourcils rendaient son visage expressif. Elle se demanda quelle pouvait être la couleur de ses yeux.

Elle détourna les siens, se disant qu'être ainsi dévisagé ne devait pas lui être agréable. Elle se laissa guider jusqu'au café dont il lui avait parlé plus tôt.




Dernière édition par Takara Tariki le Mer 18 Nov - 16:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vege-tali.tumblr.com/
avatar
Capitaine & Meneur
Messages : 145
Date d'inscription : 16/08/2015
MessageSujet: Re: Rencontre au sommet [PV Imayoshi]   Mar 17 Nov - 20:55



feat. Takara Tariki

Rencontre au sommet

Shoichi aimait les femmes, et il lui arrivait souvent de fricoter à droite et à gauche afin de profiter des charmes de tout un panel de demoiselles. Il savait donc d’expérience qu’il était facile de vexer une fille avec rien qu’une remarque, pourtant anodine. Après plusieurs claques et refus de coït à cause de cela, monsieur avait bien compris la leçon et faisait attention à ses mots, et à la manière de les utiliser pour donner son point de vue au sexe opposé. Parce qu’il ne pouvait quand même pas s’empêcher de le donner...

Il ne tenait absolument pas à vexer la jolie Takara en l’insultant de vieille, au contraire. Ce n’était pas un compliment non plus, n’abusons pas, mais c’était juste un fait, elle avait l’air plus âgée que les autre premières années, mais elle semblait porter tout aussi bien l’uniforme, de ce qu’il en avait vu du moins.

Il fut agréablement surpris de la voir sourire à son observation et lui répondit par un des siens, toujours si énigmatique.

Cependant, il ne fut pas surpris de la voir sortir son paquet de cigarette, il se doutait que la jeune demoiselle fumait à l’odeur de tabac froid de sa veste. Cela ne le dérangeait pas, elle faisait ce qu’elle voulait de ses poumons après tout, ce n’était en aucun cas son problème, Shoichi n’était pas sa mère aux dernière nouvelles, alors il n’avait rien à lui dire. De son côté, il était bien trop attaché à son sport pour entacher sa santé avec du tabac, et puis comme l’avait fait remarqué la brune, cela donnait des rides. Le pauvre Imayoshi était bien trop jeune pour en avoir...

-Imayoshi-sama, j’aime bien... Mais bon Imayoshi fera l’affaire, ne t’en formalise pas trop.

Shoichi était poli, et il aimait qu’on le soit en retour avec lui. Cependant, il n’exigeait pas que ce soit à un tel niveau avec tout le monde... Disons plutôt qu’il aimait embêter les gens en les faisant parfois culpabiliser d’utiliser le mauvais suffixe, chose qui l’avait beaucoup amusé avec Sakurai au début de l’année. Mais il ne se sentait en aucun cas supérieur à Takara, alors elle pouvait simplement l’appeler par son nom... Son prénom viendrait plus tard, et avec une toute autre intonation....

Les révélations de Takara attisèrent la curiosité du capitaine, alors comme ça la jeune demoiselle avait redoublé pour problèmes personnelles... Il mourrait d’envie de savoir lesquels, peut-être une santé fragile ? Des problèmes familiaux ? Tout était possible au final... Il aurait pu demander maintenant, mais il savait qu’il n’obtiendrait certainement pas de réponse, ou alors imprécise, et ce n’était pas ce qu’il voulait alors il préférait attendre patiemment. Petit à petit, l’oiseau fait son nid comme on dit.

D’ailleurs pour le moment, Shoichi aimerait grandement faire son nid dans un endroit chaud, le froid ambiant ne lui était guère agréable et chaque minute passée à l’extérieur irritait son visage. Il pouvait presque parier que son nez devenait rouge... Heureusement, la silhouette du bâtiment recherché se profilait droit devant eux, ils n’étaient plus qu’à quelques pas du Saint Graal de la journée.

-C’est ici, cela te convient ?


(c) codée par mayuyu



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Rencontre au sommet [PV Imayoshi]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rencontre au sommet [PV Imayoshi]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» relachement du grip au sommet de la montee
» petite impulsion des jambes au sommet du backswing
» ARRET AU SOMMET DU BACK SWING
» Le sommet du backswing
» Sommet-à-fond

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: HRP :: Corbeille :: RP-
Sauter vers: